Ivg médicamenteuse mon témoignage

Résolu/Fermé
Marie - 3 févr. 2017 à 14:33
DCI Messages postés 83437 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 27 janvier 2023 - 4 févr. 2017 à 10:19
Bonjour,
J'aimerais témoigner au sujet de mon ivg médicamenteuse qui s'est TRÈS BIEN passée. Je me suis moi même pas mal penchée sur les forums et n'y ai trouvé que de mauvais commentaires. Alors je pense que temoigner lorsque ça se passe bien permettra de rassurer beaucoup de femmes/jeunes filles dans cette situation:
Bien sûr ça commence par un rapport à risque, je suis en pleine ovulation. Cheri et moi courrons à la pharmacie chercher la pillule du lendemain. La pharmacienne m'explique que dans mon cas elle ne sert à rien: elle retarde l'ovulation, elle n'annulera rien du tout. Je patiente presque un mois pour faire le test: positif! Là c'est la panique...
C'est Noël (super le cadeau) tous les généralistes sont fermés, je tombe sur des interlocuteurs pas forcément toujours très cool mais ça y'est j'ai enfin mon rendez vous au planning familial de mon hopital.
Psychologiquement c'est pas top. Bien sur c'est très dur, le taux d'hormones, la fatigue et les premiers symptômes n'aident pas. J'ai le sentiment que mon homme ne vit pas autant les choses de l'interieur que moi, je me sens seule. Je me decide à en parler à quelques personnes de confiance qui ont le bon discouts et là c'est le declic, j'assume ma décision et ça se passe beaucoup mieux...
Echo dès le premier rendez vous. Premiers cachets dans la foulée. C'est rapide, et c'est très bien comme ça. Aucun symptôme.
Prise de la deuxième tournée de medoc chez moi 48h après. J'ai une trouille horrible, je m'attend à ressentir des douleurs d'accouchement alors je prend les anti douleurs dans la foulée.
Et là!! Rien. Zob. Woualou niveau douleur. Encore moins mal que mes règles. Des règles abondantes mais sans plus. Pas de cailleaux de la taille d'une main ou je sais pas quoi.
Verdict après l'echo de contrôle: nickel!
Comme une lettre à la poste.
Bref. Il ne faut pas confondre douleur morale et physique. C'est un sale moment à passer, mais heureusement que ça existe. Balisez pas...
A voir également:

2 réponses

DCI Messages postés 83437 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 27 janvier 2023 36 365
3 févr. 2017 à 16:04
Bonjour,

Parfait !
Mais ce qui se passe très bien chez certaines peut malheureusement beaucoup moins bien se passer chez d'autres !

Donc, surtout ne JAMAIS extrapoler à partir d'un seul cas isolé. .
36
Effectivement. Mais c'est un peu l'effet "psy": quand tout va bien, on a pas besoin d'y aller... Les forums c'est pareil: les personnes qui ont mal vecu l'experience ont besoin de se rassurer, d'être rassurées, quitte à foutre la trouille aux autres hostoire de se sentir moins seules. Honnêtement si on ne lit que de mauvais témoignages ça fausse un peu la donne. Il y a des milliers d'ivg médicamenteuses par an avec un très faible pourcentage de complications. Il y a des asso anti ivg qui pourissent les forums de faux temoignages de manière à dissuader les jeunes femmes dejà fragilisées d'aller jusqu'au bout de leur démarche. Alors non mon cas n'est pas isolé, c'est celui de miliers de jeunes femmes pour qui ça s'est bien passé mais qui ne prennent pas forcément le temps de rassurer les autres.
14
Andy31200 Messages postés 137885 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 27 janvier 2023 26 749
Modifié par Andy31200 le 3/02/2017 à 19:13
Le fait que cela se soit bien passé n'est pas un cas isolé mais toi oui chaque cas est un cas particulier.
J'ajoute que sur ce forum, tout propos anti IVG est immédiatement supprimé par la modération.
2