Bouffées délirantes, échos de pensée et invalidité

Résolu/Fermé
lachoupi81
Messages postés
13
Date d'inscription
jeudi 28 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2015
- 28 mai 2015 à 15:48
Andy31200
Messages postés
130798
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 mai 2022
- 3 juil. 2015 à 14:50
Bonjour,

je vais essayer d'être claire et assez concise.
J'ai 33 ans, je suis mariée, mamans de 3 enfants de 8ans, 4ans et 4mois.
Je suis prof de langue (en théorie sur 2 établissements avec un échange/voyage), actuellement en congé parental.
J'ai fait une première bouffée délirante en août 2012 et une 2ème en juin 2014 (j'étais alors enceinte de 2mois). Avec à chaque fois 3 semaines d'hospitalisation, suivies d'une dépression.
Ma 3ème grossesse a été très dure car à cause de la bouffée et de l'hospitalisation : je me sentais vraiment très mal au point de ne plus vouloir de ce bébé (mais il était trop tard pour avorter), puis bébé est arrivé et heureusement je l'ai tout de suite accepté et aimé. Ca allait mieux, malgré le fait que je reste traumatisée par ce qui m'est arrivée et que cela a modifié ma vision de la vie, ma confiance en moi, en la vie, c'est difficile à expliquer, je me sens comme diminuée.
Le psychiatre qui m'a suivie pendant ma grossesse m'a dit qu'il ne pensait pas que je referai une 3ème BDA. Je me voyais donc reprendre doucement une vie "normale" : reprendre le boulot (ça fait 8ans que je n'ai pas travaillé), en reprenant à mi-temps quelques années car mon poste (le meilleur que je puisse obtenir dans la région) est à 45km de chez moi, et ce en novembre 2016 (la loi a changé et on ne peut plus prendre 3ans de congé parental), obligation de discuter avec mon chef pour ne pas avoir la classe qui part en voyage.
Malgré les difficultés (éloignement de mon poste, incapacité à reprendre à temps plein, 3enfants à gérer), j'essayais de me dire que j'y arriverais...Mais...
depuis un peu plus d'une semaine, j'ai à nouveau des échos de pensée (c'est très faible, mais tout de même présent). J'ai tout de suite repris un RV chez le psychiatre et repris du risperd**.
Pendant ma grossesse j'ai progressivement diminué le risperd**(4mg en pleine crise, 1mg à la fin de ma grossesse), et je l'avais arrêté complètement 2 ou 3 semaines après l'accouchement.
Je sais ce qui semble avoir redéclenché les échos : avec la réforme du collège, je vais être obligée de partir en voyage scolaire avec mes élèves (car j'aurai forcément la classe qui part même en travaillant à mi-temps). Or ça me stresse à un point qui est à peine imaginable car je crains de refaire une BDA. Bref, dans mon boulot maintenant impossible d'échapper à un voyage. Ca, plus tout le reste, me stresse énormément, je ne me sens plus apte à faire mon travail. Je m'étais déjà renseignée pour une reconversion, c'est mission impossible.
Le psychiatre qui me suivait avant ma 2ème BDA, m'avait dit que s'il le fallait on ferait un dossier pour invalidité, car il estimait que la priorité était que j'arrive à assumer le quotidien à la maison et à m'occuper de mes enfants.
Je me dis qu'il a raison que la priorité maintenant c'est ma famille et je ne veux pas risquer de refaire une bouffée. J'ai l'impression que je ne supporte plus aucun stress.
Mais je me sens bonne à rien. J'ai l'impression qu'on va me voir comme une fainéante qui ne veut pas bosser, alors que c'est simplement que je m'en sens complètement incapable. Je sais qu'au lieu de reprendre fin 2016 je peux encore bénéficier d'un cld (je n'ai pas totalement épuisé mes droits), mais je me sens nulle et cette incertitude au sujet de mon avenir m'angoisse terriblement.
En plus je n'ai pas beaucoup travaillé, je ne sais pas avec quoi je vais me retrouver si je demande une pension d'invalidité, je ne sais même pas si cela serait accepté et je ne sais pas auprès de qui je pourrais me renseigner. Auriez-vous des informations à ce sujet?

Désolée pour la longueur, et merci à ceux qui auront pris le temps de me lire.

6 réponses

lachoupi81
Messages postés
13
Date d'inscription
jeudi 28 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2015
4
29 mai 2015 à 15:49
Personne?
Y a-t-il des gens qui ont fait une bouffée délirante et qui aimeraient échanger ? Je me sens très seule face à tout ça, le seul à qui je peux en parler c'est mon mari, mais je n'en ai pas vraiment envie, et puis écrire, pour moi c'est plus simple.
J'ai l'impression de devoir lutter au quotidien pour mener une vie normale.
J'ai oublié de préciser : je n'ai pas été diagnostiquée schizophrène, ni quoi que ce soit d'autre.
2
Bonjour,
Je rencontre les même problèmes que toi:
Bientôt 30ans mariee maman d une fille de 2ans et 4ème BDA depuis 2006.
Je suis en arrêt depuis fin janvier et enn ce moment c'est très difficile pour moi aussi.
Je suis entrain de tout perdre...
0
lachoupi81
Messages postés
13
Date d'inscription
jeudi 28 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2015
4 > mimi85
29 juin 2015 à 15:42
Bonjour mimi85,

je serais ravie de pouvoir échanger avec toi : on pourrait se soutenir, qu'en penses-tu?

4 BDA, c'est beaucoup. J'imagine que ça a du te prendre énormément d'énergie pour te relever à chaque fois.
Moi je sais que cette fois je ne m'en remettrai jamais tout à fait. Ma priorité maintenant, ce sera d'éviter les rechutes, mais pour ça il faut que j'accepte de ne pas pouvoir mener une vie comme les autres : il ne faut pas que je sois stressée et il faut que je dorme suffisamment.

Tu dis que tu es en train de tout perdre, de quoi parles-tu? ton couple, tes amis, ton boulot? Perso, j'ai perdu mes amis...Ils n'ont pas compris ce que j'ai traversé.

Si tu ne veux pas me répondre sur la discussion tu peux m'envoyer un message privé. Je ne suis pas encore bien familiarisée avec ce forum, mais ça doit être faisable.
0
Andy31200
Messages postés
130798
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 mai 2022
25 773 > lachoupi81
Messages postés
13
Date d'inscription
jeudi 28 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2015

29 juin 2015 à 15:48
Non, nous vous demandons de rester sur le forum et de ne pas dériver vers un chat, échanges de vécu type blog etc...
0
mimi85 > lachoupi81
Messages postés
13
Date d'inscription
jeudi 28 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2015

30 juin 2015 à 15:38
Bonjour Lachoupi81,

J'ai eu beaucoup de chance jusqu'à présent, je suis soutenue par ma famille, par mon mari, mon psy est très compétant... bref tout ce qu'il faut pour bien se relever...
Cette dernière BDA est très dure, oui en effet les autres BDA remontent à la surface et avec un enfant c'est plus délicat mais en même temps c'est ma fille qui m'aide à me relever également.
Le plus dure pour moi aujourd'hui est de retrouver le chemin du travail, en retrouvant confiance en moi, afin de garder ma vie de famille, mon appartement et tout ce que j'ai acquis jusqu'à présent, c'est un équilibre important.
Ce qu'il fait que je suis encore debout et que j'ai encore envie de me battre aujourd'hui c'est que j'ai encore espoir...Espoir de voir ma fille grandir, d'avoir un autre enfant...
En tout cas tes postes m'ont interpellé, je me sens moins seule ;-)
Pour info même si les BDA devienne plus dure avec le temps on devient plus fort aussi.
Alors à ceux qui en vivent, ne perdez pas espoir.
mimi85
0
lachoupi81
Messages postés
13
Date d'inscription
jeudi 28 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2015
4 > mimi85
30 juin 2015 à 16:18
Bonjour mimi85,

je trouve que c'est important de savoir que d'autres personnes ont vécu cela.
Ton post m'a touchée parce que toi aussi tu es une maman. Je trouve ça terriblement dur de vivre des BDA en tant que maman. Et puis j'ai la hantise d'être à nouveau hospitalisée en urgence et que cela laisse des traumatismes à mes enfants.

Je ne sais pas comment tu fais pour arriver à remonter et reprendre le boulot. Que fais-tu comme travail? Tu arrives à gérer le stress?
Pour l'instant, je n'ai pas d'autre choix que de faire une croix sur ma vie professionnelle, mais je le vis tellement mal que j'en pleurerais. Cela dit je préfère ça plutôt que de risquer de refaire une bouffé délirante.

Quel est l'avis de ton psy : est-ce qu'il y a un moyen de savoir si tu risques une rechute ou bien il faudra toujours que tu fasses attention?

Moi je ne trouve pas que les BDA rendent plus fort, au contraire : je me sens diminuée, et maintenant je sais que je suis pas simplement hypersensible, mais aussi extrêmement fragile et que par conséquence je dois faire très attention à moi : à mon hygiène de vie, à mon entourage etc...

PS : merci Andy pour l'explication.
0
lachoupi81
Messages postés
13
Date d'inscription
jeudi 28 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2015
4
2 juin 2015 à 14:24
Je fais remonter le post à tout hasard.

Il y a bien des personnes qui ont fait des BDA sur ce forum? j'aimerais savoir comment vous arrivez à vivre votre vie après tout ça. Moi je n'y arrive pas complètement.

Je ne sais pas ce que j'ai ni pourquoi j'ai des échos de pensée, c'est horrible de se sentir pas normale.
Cette nuit, après un rêve j'étais angoissée et j'avais des échos assez forts, j'avais peur de repartir en crise, du coup j'ai pris 2mg de risperd**. Maintenant du coup je suis à 3 par jour; j'ai très peur de grossir, mais je ne veux pas devoir revivre ça, ce serait terrible pour moi mais aussi pour mon mari et mes enfants.
1
lachoupi81
Messages postés
13
Date d'inscription
jeudi 28 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2015
4
16 juin 2015 à 18:00
Je fais remonter le post.

Reprendre le cours de sa vie après une BDA est difficile.
Je cherche du soutien auprès de personnes qui ont connu une ou plusieurs BDA.
1
ann61
Messages postés
10
Date d'inscription
samedi 6 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
7 juin 2015
1
7 juin 2015 à 00:13
je suis en invalidité et il me semble que c'est la bonne solution pour vous , vous ne pouvez pas vivre dans la peur en permanence, il faut faire une demande auprès de votre psy et ensuite la sécu vous demande de vous présenter à un entretien , il n'y a pas de raison que ça ne marche pas votre famille compte avant tout, il faut que vous soyez bien pour eux aussi je veux dire vos enfants
bon courage
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
lachoupi81
Messages postés
13
Date d'inscription
jeudi 28 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2015
4
10 juin 2015 à 17:28
Bonjour,

merci pour votre réponse.
L'idée d'être en invalidité est difficile à accepter, et ce d'autant plus qu'aucun diagnostic n'a été posé en dehors des BDA. Et puis je me demande comment expliquer cela à mes enfants.
Bref, cela me fait du souci.

Puis-je vous demander pourquoi vous êtes en invalidité? Avez-vous eu du mal à l'accepter?
0
Andy31200
Messages postés
130798
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 mai 2022
25 773
3 juil. 2015 à 14:50
Bonjour,
La vocation du forum est d'apporter des réponses simples et si possibles pratiques aux questions relatives à des problèmes de santé, mais ce n'est pas la vocation de Santé-Médecine d'offrir des espaces de type blog, témoignages, ce qui est en train de se passer ici, cette discussion va donc se fermer.

Tu trouveras sur Google des forums ou blogs de discussion ou tu pourras discuter avec d'autres internautes qui ont les mêmes préoccupations que toi. Bonne continuation
0