Aidez-moi, s'il vous plaît...

Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 27 juillet 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2014
-
 Utilisateur anonyme -
Bonjour,

J'ai besoin d'aide, je veux mourir, je veux trouver la paix, je souffre beaucoup trop je n'arrive plus à supporter cette souffrance qui me gâche la vie.

Ma fiancée, a toujours été complexée par ses formes. A une époque, elle pleurait chaque soir sur mon épaule. J'avais beau lui dire que je l'aimais comme ça, et que je trouvais ses formes harmonieuses, elle ne pouvait pas s'empêcher de se bouffer la santé. Certes, scientifiquement parlant elle avait des kilos en trop, mais pour moi ça n'avait aucune importance. ( Je me permets de vous dire qu'elle pèse environ 80 kilos pour 170 cm )
Plus le temps passait, plus elle déprimait. Elle était toujours effondrée, se regardait sans cesse dans le miroir afin d'encore plus s'acharner sur elle même. Je l'ai soutenu, je savais qu'elle souffrait beaucoup car à la base, c'était une personne forte, qui a du caractère, qui ne pleure pas devant les autres, et à cette époque, elle pleurait tous les jours. J'essayais de comprendre sa souffrance, de l'aider à se sentir mieux, mais rien à faire, elle souffrait et se détruisait. Peu de temps après, elle s'est fait agressée par un inconnu, qui l'a frappé et défiguré. Traumatisé, cette fois, c'était la fois de trop. Elle pleurait encore plus qu'avant, je sentais qu'elle était complètement détruite. Elle a accepté de consulter un spécialiste, mais ça n'arrangeait rien. Elle avait complètement perdu confiance en elle, en moi, en tout le monde.
Les mois passent, l'état de ma petite amie ne s'est toujours pas arrangé. Une nuit, j'ai senti ses lèvres se poser sur mon front, elle a laissé une larme couler sur mon visage, une larme chaude. Inquiet de ne pas la voir revenir au bout de dix minutes, je me suis levé, j'ai découvert ma petite amie allongée par terre, inconsciente, une boîte de médicaments à la main. Aujourd'hui, cela fait un an que ma fiancée est dans le coma. Je l'attends, je vais la voir tous les jours à l'hôpital, je lui parle, mais je n'arrive plus à vivre sans elle. J'aimerais la rejoindre dans son sommeil, elle me manque terriblement, je ne supporte plus de la voir dans cet état, chaque jour je prie pour qu'elle se réveille, je n'ai pas de famille là où j'habite, je suis seul, perdu, déprimé. Je ne sais pas si elle se réveillera un jour, je m'en veux terriblement de ne pas avoir réagi plus tôt, je veux mourir...
A voir également:

4 réponses


Bonsoir,

Dis moi, quels sont vos âges respectifs?

Je comprends ta souffrance, mais la première chose que tu dois te dire, c'est que tu n'es responsable de rien !

Tu a toujours été à ses côtés, tu lui disais que tu l'aimais telle qu'elle était.

Chaque jour, tu lui rends visite, que veux-tu faire de plus ?

Que disent les médecins?

A+
Messages postés
12
Date d'inscription
vendredi 25 juillet 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
29 juillet 2014
2
Bonjour,

Je te comprends aussi, et j'imagine que ce doit être dur de vivre avec cette peine immense tous les jours.
Tu ne peux rien te reprocher, tu as fait ton possible pour aider ta princesse.
Garde toujours espoir et courage.

Je t'embrasse
Paul

Bonsoir,

Quelles sont les nouvelles concernant ta fiancée et toi-même?

A+
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 27 juillet 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2014

Bonsoir gehi,

J'ai 28 ans, ma fiancée en a 26. Je suis heureux de voir que vous me comprenez, mais je n'arrive pas à vivre sans elle, et sans remords. Elle était tellement mal, qu'elle ne voulait pas d'enfant le temps qu'elle n'aurait pas perdu tous ses kilos en trop. Je ne suis plus capable de la voir dans un lit d'hôpital à moitié morte.
Les médecins ne constatent aucune amélioration, et je commence à perdre espoir.

Merci de votre réponse.
Utilisateur anonyme
Bien entendu que je te comprends, qui pourrait ne pas comprendre ta peine ?
Je peux comprendre aussi que ta fiancée ne souhaitait pas avoir d'enfant avant d'avoir perdu ses kilos, ,était-elle suivie par un médecin nutritionniste?
Ta fiancée était-elle suivie par un psychologue ou psychiatre? ses kilos superflus la rendaient dépressive ! elle avait besoin d'une aide extérieure.

Toi, tu ne dois pas culpabiliser, tu as fais et fais encore tout ton possible.

Je comprends aussi que les réponses des médecins ne te rendent guère d'espoir, mais tiens bon !

A+
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 27 juillet 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2014

Merci, mais plus le temps passe, moins j'arrive à tenir sans elle...
Elle était suivit par un psychologue et elle avait également le suivi d'un médecin nutritionniste. Elle avait perdu, mais elle voulait perdre encore plus... Elle était soutenue, et pourtant.....