Tension musculaire derrière le cou [Résolu/Fermé]

Utilisateur anonyme - 15 oct. 2013 à 23:19 - Dernière réponse : DCI 64930 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 21 juillet 2018 Dernière intervention
- 6 juil. 2016 à 13:46
Bonjour,
Je souffre souvent de tension musculaire derrière le cou et c'est parfois très douloureux et cela provoque des douleurs aux cervicales et un nerf longeant du cou jusqu'à derrière l'oeil gauche se coince. Je suis obligée de mettre un collier cervical.
D'où peuvent provenir ces tensions musculaires derrière le cou ?
Il y a-t-il des moyens pour soulager de façon naturel ces tensions musculaires ?
Merci d'avance
Cordialement
Afficher la suite 

8 réponses

joraline 29699 Messages postés dimanche 6 mai 2012Date d'inscriptionContributeurStatut 20 juillet 2018 Dernière intervention - 16 oct. 2013 à 09:47
0
Merci
Bonjour,

Il y a certainement des moyens pour soulager ces douleurs, mais il faut prendre rendez vous avec un rhumatologue. Il y a peu de chance pour que tes problèmes passent sans consulter.
0
Merci
Bonjour
Merci pour vos réponses.
Le rhumatologue, je pense que ça sert à rien de consulter, mon médecin généraliste m'a dit que c'est dû à de l'arthrose cervicale. Il m'a expliqué que le stress et la contrariété provoquaient ces tensions musculaires, qui elles provoquent une coincement du nerf qui longe du cou jusqu'à derrière le crâne.
Les muscles du cou étant tendus, cela tend le nerf qui finit par se coincer.

@ Pascal
J'ai aussi 45 ans, et cela fait 8 ans que j'ai ce problème qui s'est déclenché dû à une perte de travail, j'ai été affectée, et très contrariée, puis j'ai été stressée par peur de ne retrouver autre chose, et cela a déclenché ces tensions musculaires. Parfois, j'ai des périodes de plusieurs semaines, voir plusieurs mois ou j'ai rien, et d'un seul coup, ça revient.
Le mieux pour essayer de soulager les douleurs, sont des compresses chaudes sur le cou, la chaleur détend les muscles, s'allonger, cela détend les muscles, et de faire des massages du haut de la colonne vertébrale, jusqu'en bas avec une huile essentielle, cela détend tous les muscles et les nerfs, et je mets un collier cervical.
Bonjour

Avez vous essayé la réflexologie ( la vraie celle qui est sérieuse ?)
Personnellement cela m'a beaucoup aidé.
DCI 64930 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 21 juillet 2018 Dernière intervention > ALICIA - 6 juil. 2016 à 13:46
"Conseil" qui arrive avec presque 3 ans de retard ! ;)
Internaute4 3 Messages postés mercredi 16 octobre 2013Date d'inscription 17 octobre 2013 Dernière intervention - 16 oct. 2013 à 14:47
0
Merci
Oui, je pense que j'en suis là aussi : stress, contrariété etc ...
Le collier je l'utilise aussi.
Aucun médecin de m'a expliqué ce que vous citez au niveau de la tension du nerf, et donc merci pour cette information.
C'est dire l'intérêt des forums de nos jours !
Faute de réponses claires des médecins généralistes, j'ai préféré négocier avec eux pour passer des examens de type irm afin d'écarter un problème plus grave et qui pourrait s'aggraver lors de manipulations kiné, rhumato et autre.
J'entends parler de "dissection de l'artère cervicale, ou d'anévrisme , de tumeurs etc ..." : comment peuvent ils être certains que le problème n'est pas de ce niveau sans radiographie minimum ?
Tous sont certes souvent très sympathiques (j'aime beaucoup cette profession, je suis assez intéressé, fasciné par le sujet, je souhaitais même être médecin à une époque ), mais ma grand mère étant décédée des suites d'un cancer du sein, faute d'un bon diagnostic (il y' a 30 ans)... j'ai toujours cette idée en tête qu'il vaut mieux 2 voire plusieurs avis de spécialistes.
Mon généraliste me dit que mon problème est trop chronique, depuis trop longtemps, pour être très grave. Il n'empêche qu'il m'a finalement tout de même prescrit une irm.
Utilisateur anonyme - 16 oct. 2013 à 16:13
0
Merci
Tous sont certes souvent très sympathiques (j'aime beaucoup cette profession, je suis assez intéressé, fasciné par le sujet, je souhaitais même être médecin à une époque ), mais ma grand mère étant décédée des suites d'un cancer du sein, faute d'un bon diagnostic (il y' a 30 ans)... j'ai toujours cette idée en tête qu'il vaut mieux 2 voire plusieurs avis de spécialistes. 
Moi, je me faisais une fixette sur les autres qui avaient des problèmes santé, et je m'inventais de fausses maladies. C'est pas parce que cela arrive à quelqu'un, que cela va forcément nous arriver. Je suis désolée pour votre grand-mère, mais je pense que son histoire intensifie vos angoisses, et vous développez des douleurs dont certaines peuvent être psychosomatiques.
Internaute4 3 Messages postés mercredi 16 octobre 2013Date d'inscription 17 octobre 2013 Dernière intervention - 17 oct. 2013 à 14:28
0
Merci
Je me suis fait cette réflexion ce midi en me baladant : le "psychosomatique" attise un feu déjà existant.
Internaute4 3 Messages postés mercredi 16 octobre 2013Date d'inscription 17 octobre 2013 Dernière intervention - 16 oct. 2013 à 12:12
-1
Merci
Bonjour,

J'ai 45 ans.

J'ai exactement les mêmes symptômes que vous.
Cela depuis 2/3 ans environ (pas très net au départ : plutôt des douleurs dentaires, faciales, puis évolution net vers les cervicales).
J'ai trainé à consulter mais j'ai réalisé sur 2/3 ans :
- scanner sinus (suite consultation dentiste puis orl)
- radio cervicales (demandé par le généraliste)
- irm crânien (demandé par un neurologue)
- irm cervicales (demandé par le généraliste) (réalisé hier même !)

J'ai consulté un rhumatologue puis abandonné car trop long et trop cher (je ne suis pas tombé sur le bon hélas)

L'irm cervicales n'ayant rien montré de négatif hier, j'en reviens à consulter les divers forums à la recherche d'informations sur des problèmes musculaires puis je tombe sur votre message.

Vu l'irm cervical négatif, je vais consulter mon généraliste et je pense qu'avec son accord bien entendu je vais de nouveau consulter un rhumatologue.

Je propose que nous nous tenions au courant de nos futures expériences, si vous le souhaitez.

Cordialement,

PASCAL.
Publi-information