Crises d'angoisse

Résolu/Fermé
Lola - 8 juil. 2008 à 10:53
 Avenga - 30 mai 2019 à 17:52
Bonjour,

Je souffre de crises d'angoisses depuis maintenant 8 ans. J'ai 23 ans.
Mes symptomes s'apparentent toujours à de graves pathologies. Je suis suivie par un psychologue depuis plus d'un an et je viens d'entamer des cours de sophrologie.
Depuis plusieur jours, j'ai mal au bras gauche et dans la poitrine. C'est des douleurs que j'ai déjà ressentit à d'autres périodes de ma vie. J'avais d'ailleur vu un cardiologue il y a 2 ans (ECG + échographie) pour me rassurer. Tout était OK. Je pense que ça avait bien fonctionné. Mais depuis quelques semaines, ça recommence... Mon médecin m'a refait un ECG il y a environ 2 mois. Tout va bien, il y a quelques extrasystoles mais rien de grave. Pourtant, rien à faire. Je n'arrive pas à me calmer, impossible de me convaincre que tout va bien et que ce n'est que de l'angoisse. Quand j'ai des crises, je suis persuadée qu'il m'arrive quelque chose de grave et que je vais mourrir sur le champ. C'est terrorisant.

Je souhaiterais savoir si certains connaissent ce type d'angoisses, et avez-vous des astuces à m'enseigner ? Ou tout simplement des témoignages positifs ?
Est ce que quelqu'un peut me convaincre que je n'ai rien au coeur et que je ne vais pas mourrir ?

Merci de votre aide et vos témoignages.
A voir également:

55 réponses

salut,g bien recu ton mail moi g 33 ans ce que je vis depuis 2 mois maintenant est horrible tout a commencer apres le déces de mon beau-pére.Ca a commencer par des crises de tétanie ou la on m a embarquer en ambulance je me suis vu mourir,les medecins m ont dit que c etait impressionnant mais qu il n y avait pas de danger.Depuis 2 mois je ne sait pas combiens de fois je me suis retrouver aux urgences vu les maux que je pouvais ressentir douleurs a la tete,la poitrine,menbres inferieurs et superieurs qui s endorment et j en passe.j ai 3 enfants et je ne veut plus sortir de chez moi peur d avoir quelques choses.J ai passer tout les examens et tout est positif mais ca ne me rassure pas.Ici je fait de la sophrologie et je suis suivie par un neuropsychiatre qui m a donner un premier traitement qui ne me convennait pas,ici j en ai eu un autre mais c pas encore le top mais on m a dit qu il fallait attendre au moins 1 mois pour ressentir les effets benefiques,je l espere car je ne sait plus vers qui aller et on a l impression d etre seule au monde que personne ne nous comprend.a bientot j espere.
4
Bonjour à tous.
J'ai commencé à faire une crise d'angoisse aïgue mardi dernier, sans raison, j'étais tranquillement entrain de regarder un film avec mon amoureux. La crise a été très forte et j'ai dû partir à lhopital pour qu'ils me donnent un tranquilisant. Après un cachet de xanax je me suis sentie plus détendue, mais ce sentiment d'angoisse ne m'a pas quitté
Ca fait maintenant plus de trois jours que je vis sous l'emprise de l'angoisse: j'ai constamment l'impression d'être dans un film ou un rêve, ma preception de l'entourage est indescriptible. J'ai des crises de pleurs interminables, et des crises d'angoisses plusieurs fois par jours: jambes en coton, sensation de froid dans la tête, impression de ne plus reconnaître ce quil y a autour de moi, battements de coeur rapides et sourds. Jusqu'à ce mardi, tout allait très bien dans ma vie, je vivais le bonheur parfait avec l'homme que j'aime, j'étais heureuse et équilibrée.
Ma plus grande peur est que notre vie de couple en patisse, que ces crises finissent par devenir pesantes pour lui.
A lire vos témoignages, certaines personnes souffrent de ces crises depuis des années.
Cela m'angoisse beaucoup car je craque déjà au bout de trois jours, je remue des idées noires, et je n'ose pas imaginer ce qu'il arrivera si cela dure.
Je suis allée voir mon médecin aujourdhui qui m'a prescrit des anxyolitiques, je dois aller faire une prise de sang demain, et je vais rapidement prendre contact avec un psychiatre.
J'ai tellement peur que ca persiste...
Bon courage à tous
Marion
4
Bonjour Marion, ne t'inquiète pas ça ne restera pas aussi intense, déjà bravo pour avoir eu les bon reflexes et j'espere que le psy t'aidera rapidement à comprendre et à gérer tes crises. Pour le moment, tu as très peur car tu ne comprends pas ce qui t'arrive, après ça va se calmer surtout si tu es entourée, rassure-toi. Il ne faut pas généraliser, chaque cas est différent même si les symptomes sont souvent identiques. De plus accepte de prendre tes medocs en attendant, dis-toi que c'est une "béquille" momentanée pour t'aider à passer ce cap. Pour finir, une petite phrase de mon psy m'a toujours bien aidée, il dit : aussi haut qu'aille la crise, elle finira toujours pas redescendre et surtout on n'en meurt pas. Courage et accorde toi du repos, fais toi plaisir essaie de ne pas focaliser sur ta peur ( je sais, plus facile à dire qu'à faire).
1
Bonjour ou plutôt bonne nuit, vu qu'une fois de plus j'ai passé une nuit d'insomnie je ne sais plus trop ce que je dois dire. Je viens juste d'avoir vingt cinq et depuis environ dix jours, ont m'a diagnostiqué des crises de tétanies, avec hyperventilation chronique. Et je trouve tellement de cette situation, que moi qui ne pleurait jamais avant, les crises m'effraies tellement et si difficile à vivre, que je pleure souvent.

En dix jours, je suis allée voir deux docteurs, deux visites à l'hopital et j'ai appelé le samu, tous ont eu le même diagnostique, c'est impressionnant mais pas dangeureux, malgrès tout je suis terrifié, ces derniers mois j'avais eu des petites crises et était allé au docteur fréquemment, mais il avait rien trouvé d'anormal. Depuis malgrès tout, je continue à être terrifié je suis persuadé que je vais en mourire et que j'ai une grave maladie, après mes crises et ensuite, je peux pas m'enlever cela de la tête. Le pire, c'est que dans mon entourage personne ne me prend au sérieux, ils me disent d'arrêter de faire du cinéma, que je deviens insupportable avec mes pseudos crises, puisque les médecins leur on confirmé que ce n'était pas grave. Le pire, c'est que le samu et l'hopital m'ont presque fait la moral, me disant que pendant qu'on s'occupait de mon cas, de vrais patients étaient en danger. Alors, entre mes parents et mon frére (les seuls au courant, je dois avouer que j'ai honte, de me mettre dans cet état toute seule), qui essaie de me secouer et que j'insupporte, ma grand mère qui a fait une tentative de suicide, ma tante qui s'est découvert un cancer, je dois avouer que le climat n'est pas propice au calme. En plus, je me suis jamais considéré comme fragile, je pleure pratiquement jamais, j'encaisse plutot bien, d'habitude, et je suis plutot une personne sur lesquel on peut s'appuyer sans qu'elle s'effondre en cas coup de dur, mais là je ne me reconnais plus, j'ai craqué, et je ne sais que faire, je suis persuadé que je vais m'en sortir. J'ai coupé les ponts avec mes amis, mes parents sont comme toujours en conflit avec moi, j'ai l'impression que personne ne me prends au sérieux, et je suis rongé par l'angoisse.

Mes symptomes sont les suivants, problémes respiratoires, crispations musculaires, fatigue, et baillement intensive et qui dure. Cela devient quotidien, mon médecin m'a dit qu'il fallait du temps aussi, il m' a prescris du calcium, magnésium, et licencia en cas de crise. Je prends un exemple parmi tant d'autres, noel aurait du être un moment joyeux comme pour tout le monde, et moi en plein milieu du diner, une crise est survenu, je me suis enfermé dans les toilettes le temps que ça passe, soufflant dans un sac en papier. J'ai honte de ne pas me dominer, uniquement mes parents et mon frére sont au courant de mes crises. Le pire c'est la nuit, j'ai peur de m'endormir, car il m'arrive de me réveiller en sursaut, avec l'impression d'avoir le souffle couper pendant quelques secondes. Du coup, ça m'effraie et je n'ose plus me rendormir. Mon médecin a émis une possibilité, que ça me ferait du bien de changé d'air, d'athmosphére un petit moment, voyage à l'étranger ou dans un autre coin. Mais, je me sens tellement angoissé, depuis cet état, que je me sens pas de me retrouver toute seule. En plus actuellement, je suis à la recherche d'un travail, et d'un coté, j'aimerai vraiment pouvoir trouver un projet intéressant ou m'investire, mais de l'autre je suis effrayer à l'idée de prendre des crises au bureau. Jusque là, j'ai toujours eu beaucoup de controle sur moi même, et là je ne me reconnue plus, pourtant je ne suis pas quelqu'un de sombre et dépressif, mais je ne sais vraiment pas comment m'en sortir, à chaque crise j'ai l'impression que je vais y rester. Je ne sais vraimais plus quoi faire, et je dois avouer que l'ambiance autour de moi et plutot tendu, ça n'arrange pas les choses. D'autant qu'à chaque crise, j'ai l'impression que je vais y rester. Malgrès le samu, l'hopital et les médecins je n'arrive pas à m'enlever de la tête que je vais mourire. Qu'est ce que je peux bien faire ?
4
Bonjour , je m'appel Guilllaume j'ai 22 ans et je souffre de crise d'engoisses depuis quelque mois , environ 4 mois

Depuis 1 mois je suis des seances de groupes en sophrologie et ca m'aide pas mal .

Les miennes s'exprime par des vertiges la tête qui tourne tres fort , des nausées , ect .. la panique total ( je veus aller a l'hopital ect ect )

Sela tournais beaucoup autour d'indigetion , la sophrologue ma appri que c'étais certainement tourner autour d'un probleme d'enfance lié au diné au faite que beaucoup de chose se sont passée autour de la table a manger ( pere alcoolique et depressif ) deja rien que de savoir ca et dans prendre conscience sa soulage sa aide a reprendre du poid .

Maintenant que j'ai rerouver du travaille tout se passe bien de la semaine , je rentre chez moi le vendredi soir , je ressent un stress , des picotements dans les avant bras la vue trouble , se n'est pas une grosse crise mes sa reste la , pourquoi ? je sais pas , je me sent pourtant heureux ,comblé , amoureux ...

Se qui me gene le plus la dedans c'est que souvent au moment de faire plaisir a ma copine , resto , disney land , sa me prend rien que parce que j'ai peur , peur de tout gacher , au ciné aussi sa m'est arriver , J'y retourne une semaine apres NO PROB .... Pq je sais pas !! Les gens , mauvais jour ... Sa reste toujours étrange

VOila une breve partie de mon comba cotidient , j'ai le moral je veus sortir de la et croi en la sophrologie et non au médicament qui mon souvent mi dans des états étranges ou l'on est mal mes d'une autre facon ...

Pour ma par je conseil , la sophrologie si vous est receptif a se genre de pratique bien agréalble et parfois surprenante ,du sport , du bon sport bien fatiguant , essayer d"éviter les conflits les ennervements inutil , metre des mots sur se que l'on recent , prendre conscience du moment present et éviter de pensser a demain ( demain j'ai beaucoup a faire je vais jamais m'en sortir ) P O S I T I V E R ...

On sais se soigner , pensser aussi a soigner ses blessure psychologique au lieu de les acumulées ( ex : on vous blesse le bras vous saigner !! que faite vous ?? je cour desinfectée et me metre un bandage.... ==> On vous blesse psychologiquement !!! Que faite VOUS ??????? ) Je vous dis ca parce que c'est une question que je juge util de se poser ...

Se qui est important aussi c'est le travail , un boulot que l'on deteste n'arrange rien , j'ai changer de job , je suis maintenant a la SOnaca ou le travaille est dur , mes l'ambiance y est génial , plus aucune crise au boulot , je me sent bien je me sent respirée

les autres jours j'arrive a gerer plus ou moin suivant les technique de sophrologie , geste de calme , image de calme , mots de calme , qui permette de fixer l'esprit sur cette penssée uniquement et s'évadée d'une situation de crise ..

Le seul problème qui me reste c'est souvent la peur de dormir , se reveiller en panique , la tête qui tourne , c'est affreu je l'avoue parce que elle ne vien pas progressivement , on se reveille et on est en pleine guerre des nerfs

Mes je garde beaucoup espoir et je pensse que avec les progrets que j'ai deja fait je ne vais pas tarder a m'en sortir

J'espere que pour vous tous sa va aller et je vous souhaite un maximum de courage

Bonsoir a tous
3

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
bonsoir,je te rassure moi aussi je fait une depression et j'ai de forte douleurs dans la poitrine je me suis retrouver plusieurs fois aux urgences et on m a fait tout les examens et rien c'est du a ma depression.J espere que ca pourra te rassurer.
2
j 'ai commencé à faire des attaques de paniques en 1999 : en gros ça fait comme si un Alien se trouvait soudainement à côté : objectif : fuir sous peine de mourir ! alors les lieux d'où il est difficile de fuir deviennent anxiogènes : embouteillage, super marchés, esthéticienne, train, ...sans parler le l'avion!!! et après c'est carrément la rue qui devient source d'angoisse
il m'a fallu du temps pour me décider à m'investir réellement dans une thérapie, j'ai toujours refusé de prendre des médicaments. Après 3 ans d'analyse, j 'ai coupé les ponts avec ma mère car il s'avérait que c était elle l Alien : je lui ai dit je t'aime, mais je ne veux plus de contact. Evidemment, elle n'a pas compris, mais tant pis, c'est ma vie que je dois construire et non sauver la sienne. Ensuite je suis passée au psychodrame et maintenant je vois une psy qui pratique l'hypnose (orienté par ma première psy bien sûr en fonction des étape que je franchissais) ; cela ne s'est pas fait sans mal, une thérapie c'est difficile, mais c'est le résultat qui compte ! il faut se forcer à affronter le danger, ce mettre des coups de pieds aux fesses et surtout ne pas s'imaginer que qq un pourra nous sauver, pour parcourir ce chemin, on est seul ... enfin, maintenant je vais beaucoup mieux et je suis parvenue à franchir ma plus grande peur : reprendre l'avion ; le chemin continue, mais mon quotidien n'est plus le même. Y a pas de mystère, il faut en passer par là !!!
2
bonsoir , c'est juste pour dire que pour moi et surement beaucoup plus de personne que vous ne le penssé , les medicament peuvent dans certain cas nous aider a soulager une crise d'engouasse tres forte , sinon les médicaments ne resoude rien , bien au contraire , il vous eprenne a vivre sans sortir se qui fait mal et qui attaque votre corp ,
Je pensse vraiment se que je dis , la preuve en 4 mois je vais beaucoup mieux , juste un léger malaize de temp en temp , sophrologie , pas de boisson exitante ect ... et tout va mieux , le melleur des médicament c'est de savoir pourquoi au souffre , metre des mots sur se que l'on recent , se poser la question ... Mes pourquoi je suis entrain de faire une crise et je pensse que tout iras deja mieux

bonsoir
2
salut,je suis tout a fait d accord avec toi les medocs sont la pour nous soulager mais pas pour nous guérrir complétement,g eu le malheur d oublier mon medoc et oups le lendemain je me tapais une crises,meme si g réussi a la gérer je crois que la plupars d entre nous sont réduis au medocs a vie car je crois que sans ça on ne pourrais pas vivre normalement entre ( ) .Mais pendant combiens de temps c médocs seront ils efficassent?
0
marytanie Messages postés 9 Date d'inscription samedi 20 décembre 2008 Statut Membre Dernière intervention 22 décembre 2008 2
20 déc. 2008 à 22:10
Bonsoir Gg. Quand on ne peut plus sortir de chez soi, ni aller travailler à cause de crises de panique qui nous fons tomber dans les pommes, il faut bien avoir un traitement approprié pour se sortir de cet enfer. Je ne parle pas de pilules miracles , mais un médicament qui nous permette de revivre et d'arreter progressivement par la suite...
2
OUi je sais , j'ai t'endance a toujours me braquer contre ca , des expériences personelles ...

A mes séance de sophrologie il y a une femme qui soufrais au poin que tu viens de décrire , elle ne prend pas de médoc mes maintenant elle s'ensor mieu . Mes c'est surtout quand je vois que sa dure des 20 ans de traitement , se soigner au médicament peut aussi devenir une peur suplémentaire genre , J'ai pas pri mon médoque je vais avoir une crise et oppp une crise ...

c'est surtout pour ca que je dis ca
0
bonjour tout le monde!
moi aussi je suis victime des crises d'angoisse depuis 3ans. je suis suii par un psychiatre, un medecin acupuncteur, je fais une psychanalyse et maintenant je commence à me mettre à l'hypnose tellement rien ne marche. je ne suis pas sous AD mais j'ai du lexomil et j'en prends quand je sens qu'une crise arrive.
Je ne vais pas reparler de tous les symptomes désagréables que vous évoqué mais moi je suis souvent épuisé, ca me semble être lié aux crises et du coup être un cercle vicieux. Je suis fatiguée donc je fais des crises et ces crises me fatiguent...Est-ce que vous aussi vous êtes épuisés? Il est vrai aussi que je dors très mal et que je me réveille fréquemment la nuit sans pouvoir me rendormir rapidement et le matin je dois pourtant bien me lever pr aller bosser mais c'est limite si je ne m'endors pas au boulot!
Malgré toutes mes thérapies, je ne connait tjs pas lacause exacte de mes crises je sais simplement qu'elles sont arrivées aprèsune rupture mais voilà, depuis cette rupture est digéré mais les crises sont tjs là!
Par dessus le marché je suis aussi hypocondriaque et je suis sur d'avoir un truc grave a chaque fatigue alors que j'ai vu un cardiologue et que jai fais un bilan il y a quelques mois!
Vous avez raison, ca bouffe la vie ces trucs et c'est ca qui fait que du coup je ne prends plus plaisir a rien et je déprime..
courage a tous!!
a plusieurs on est tjs plus fort
1
Bonjour Lola et aussi àtoutes les personnes qui ont répondu. A plusieurs péroides de ma vie j'ai soufert de crises d'angoisse ou d'attaques de panique. A l'adolescence je ne savais pas qu'il s'agissait de celà, Je n'étais donc pas soignée et ça disparaissait au bout d'un certain temps, aprés avoir vécu cette souffrance seule..
Puis j'ai connu mon mari, j'ai eu 2 enfants. Pendant cette période pas de grosses angoisses, mais toujours un mal être.
Puis aprés le déces de mon concubin, de fortes crises de paniques arriverent avec tous les symptomes que tu connais.
Je peux te rassurer on en meurt pas mais c'est trés épuisant. Le médicament le plus efficace pour moi a été PAROXETINE que j'ai pris pendant de longues années et que je viens d'arreter progressivement car je me trouve en préretraite et je n'ai plus l'angoisse de ce travail pénible.
Je commence des séances de sophrologie qui peuvent apporter une certaine détente et apprendre àrelativiser nos soucis. Mon probleme n'ai pas réglé totalement car j'ai toujours peur dans certines situations en voiture.
Comme toi j'avais eu tous les examens médicaux et rien..S'il le faut change de médecin et sache qu'il y aura une rémission etque ta santé peu s'améloirer, mais il est vrai qu'on est obligé de trouver le médicament qui nous corresponde pour pouvoir en sortir. Du moins c'est mon vécu..
Bises et un gros sourire!!!!
1
Bonjour,

Je vous ai lu et vous apporte mon soutien.

Je suis une personne angoissée mais jamais je n'ai été handicapée par mes angoisses, or là je tente d'entrer dans une tres grande école le jury a décidé de me donner une seconde chance en me demandant d'affiner mon projet qu'ils ont jugé trop succinct, l'un des membres du jury prend contact avec moi pr me donner des pistes et m'encourager, or pour une raison que j'igonre ça a été le révélateur de bien des tourments. Je me sens pas capable, j'ai honte de ce que j'ai produit je me sens inapte au succes scolaire alros que jai deja un bac+5...

Je n'arrive pas à etre productive je suis dépassée par les evenements mon medecin m'a prescrit du seropram sachant qe jai toujours refusé tte aide medicamenteuse, mais là aujourdhui je me sens si fragile j'ai décidé d'en prendre un aujourdhui, sachant qe je dois finir mon projet pr mardi au plus tard. L'apres prise m'a inquiété je me suis dit pê qe je serai moins capable de reflechir et bien evidemment je sommatise je ressens un engourdissemnt total et une douleur au niveau de la poitrine. J'aimerai savoir s'il s'agit d'un des effets possibles du medicaments.

Merci pour vos réponses.
0
bonsoir, je ne sais plus vers qui me tourner,voila je prend du xanax retard 1 mg et du paroxetine 30 mg et malgré ca g tjs des crises d angoises moins forte car j essaie de les controlées grace aux seances de sophrologie,quelqu un pourrais me dire si c normal.merci
0
Bonjour Isa, je suis agoraphobe depuis 12 ans maintenant et j'ai donc des crises d'angoisse voire même des attaques de panique n'importe quand, chez moi ou pas, ça se déclenche n'importe où, mais il y a des endroits plus propices que d'autres, ce sont des peurs "irraisonnées" donc oui c'est "normal", cependant ce qui me rassure c'est de toujours plus ou moins trouver une explication, souvent c'est la fatigue ou une contrariété ou une anticipation sur une situation quelconque, je pense que toi, ça peut venir aussi de ton projet de grossesse, car chez toute femme, cela peut engendrer du stress, de l'inquiétude et donc de l'angoisse.. J'ai le même traitement médicamenteux que toi et il me convient, toutefois en cas de grosse crise, prends bien ton cachet sous la langue, l'effet est plus rapide et si ça ne passe pas n'hésite pas à reprendre une moitié une demi-heure après. Bon courage, rassure-toi le plus possible, essaie de ne pas empirer ta peur, je sais c'est pas facile mais tu vas y arriver. Tu vois, là je te parle et j'ai le bras qui s'engourdit, signe précurseur d'une crise, mais je me rassure en me disant, c'est "normal", je parle de quelque chose qui me touche et mon corps réagit de la sorte...ça va passer..Bref, chacun ses méthodes, mais tu trouveras la tienne, essaie la respiration ventrale, si tu fais de la sophrologie tu dois savoir de quoi il sagit.
0
isa > bulle2savon
29 sept. 2008 à 20:01
bonsoir, merci pour ton soutient car j en ai grand besoin comme tout le monde sur ce forum.une petite precision je n ai pas de projet de grossesse g déja 3 enfants. Moi tout c maux m empéche d avancer g l impression de faire du sur place et que je ne m en sortirais jms.je donnerais n importe quoi pour ne plus avoir cette maladie qui me tue a petit feu.aujourd hui g eté voir mon psy et je dois augmenter mes ad et ca me fait peur point de vu les effets secondaires.En ce moment g mal a la tete douleur dans la poitrine tjs cette impression qu on va mourir c inssuportable meme si mon psy me dit que c du au stress,pourtant je suis calme ou du moins g l impression de l etre,donc je ne sais pas pq g encore tout c maux malgré tous les examens que g passé qui sont positif.Bon ici je vais essaier de me calmer un peu en faissant quelques exercices de sophro.a bientot et bon courage a toi aussi
0
bulle2savon > isa
29 sept. 2008 à 20:29
Dsl Isa pour la grossesse j'ai du confondre, néanmoins si je puis me permettre, fais ce que te dit ton psy, sache que les symptômes désagréables s'estompent assez rapidement(il m'est arrivé parfois avec un traitement d'avoir l'impression d'avoir un deuxieme cerveau et une tete énorme, ça me fait rire mtn mais pas à l'époque ;) lol.. Tu dois t'accorder de lâcher prise, ces cachets vont t'aider momentanément comme une béquille si tu avais une fracture :) ...De plus il faut tenir compte de l'arrivée de l'automne, c'est une saison qui agit sur beaucoup de gens, baisse de clarté, diminution des jours etc..Accorde-toi aussi d'avoir le droit d'être fatiguée et de parfois aller moins bien, nous ne sommes que des humains :) Allez courage Isa, tu verras ça ira mieux demain.. :)
0
isa > bulle2savon
30 sept. 2008 à 16:28
salut bulle2savon,hier g encore eu une crise vers 23h g fait mes respirations et ca c passé.Ce matin encore une crise malgré mon traitement g l impression que je ne m en sortirais jms,pourtant g la volonté de vouloir m en sortir car ce n est pas une vie pour moi ne plus savoir rien faire avoir peur de tout et tout a seulement commencer il y a 2 mois.Je sais qu on est des milliers a vivre cela mais pour moi qui n est jms rien eu c tés difficile de vivre comme ça,il y a quelques semaines encore j avais des pensées trés noir dans ma tete tellement je souffrais de c crises et puis je me suis dite que je ne pouvais pas que j avais quand meme 3 enfants et qu il fallait que je m en sorte pour eux,mais c trés dur.Ici g encore des maux de tete avec comme des genres de pressions et j essaie de penser a autre chose mais c pas facile.Je sais qu il ya pire que moi mais ça fait tjs du bien d en parler,a+.
0
bulle2savon > isa
1 oct. 2008 à 18:02
Hello Isa bah je ne vais pas fort non plus aujourd'hui, il y a bcp de vent ici et ça m'angoisse à chaque fois, c'est bête je sais mais je n'y peux rien .. garde le moral, pense toujours à te faire plaisir, à garder quelques moments pour toi, et te prends pas trop la tete tu vas gaspiller de l énergie pour rien, et de l énergie on en a trop besoin pour lutter contre cette saleté. bisous
0
merci à toi pour ton message Maig 93, et Isa c'est vrai ce que tu dis on devrait se reunir mais bon je ne vois pas comment recenser les "agoraphobes" (en ce qui me concerne), puis comme ils sortent peu de chez eux c'est tres facile de les oublier, c'est ironique mais tellement vrai...En plus je suis incapable de partir trop loin de chez moi, je quitte rarement mon quartier en fait, souvent j'oscille entre penser que ma petite vie est minable et parfois, les jours d'optimisme, je me dis pour aller bien il te faut du calme et de la sécurité, c'est comme ça. Je me résigne en fait.
0
salit moi aussi jai sa de pui 5 jour moi jai des crise parce que jai peur de mourir seul et parce que je sui en manque d amour demin je commence a prendre des medoc voila si vous trouver des truc pour calmer vous pouvais m etre mon adresse merci de m aider je sui pas super bien
0
est-ce que tu veux mon adresse mail ou MSN pour qu'on puisse "parler" ?
0
Bonjour,
Vu la date du message tu as peut etre trouvé qque chose. je te rassure je suis tt a fait pareil; tjs cette peur de mourir subitement, dés que j'ai un symptome phisique je panique. Je fais meme des attaques de panique. J'ai des extrasystoles, je vais revoir mon cordio pour test a l'effort.bref je suis tjours anxieuse. J'aimerais eviter de prendre des medocs et trouver une thérapie qui me convienne et me guerisse.
Je te soutiens car je sais que ce n'est pas facile
0
sheyrriiz Messages postés 11 Date d'inscription lundi 13 octobre 2008 Statut Membre Dernière intervention 30 octobre 2008
13 oct. 2008 à 11:18
Bonjour , je n'ai que 16ans et j'ai la peur de mourir qui me hante..
J'angoisse beaucoup , mon coeur s'accelaire ( dsl pas tres forte en ortographe ^^ ) , mal o bras gaucheet desfois des point dans la poitrine...

je n'ai jamais u de pbm cardiaque , dc jeme di ke je riske pas de faire une crise cardiaque mais c'est plu fort que moi .... que doit-je faire ???

j'atten votr réponses avec impatience mercii
0
sheyrriiz Messages postés 11 Date d'inscription lundi 13 octobre 2008 Statut Membre Dernière intervention 30 octobre 2008
13 oct. 2008 à 14:05
J'àiimeràii bcp que quelq'un me reponde SVP jàii vrmt peur =((
0
les medicaments suprime les symptomes mais pas les causes
0
lola j espere que ton etat psychique c'est amelioree et que le fait de bouger te permet de moin songee a tes problemes c'est la le but de sortir et bouger te distraire l esprit t occuper l esprit il ne faut surtout pas avoir trops de temps pour pensee
0
salut lola, je comprend ce que tu vis ! car je le vis aussi, d'ailleur je viens de laissser un Post sur le forum !!! dur dur... bon courrage
0