Cancer des poumons à petites cellules

[Fermé]
Signaler
Messages postés
11
Date d'inscription
jeudi 12 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2012
-
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 1 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2014
-
Bonjour,

Ma mère a 62 ans. Sa tête et le haut de son tronc gonfle depuis quelques temps, elle tousse beaucoup et souffle comme un boeuf dès qu'elle fait un effort physique, même le plus infime...
Son médecin lui a fait faire des radios et lui a trouvé (suite à un prélèvement sur une masse médiastinale de 11cm de diamètre il y a deux mois...) un cancer des poumons à petites cellules avec métastases et autres lésions ou tumeurs au cerveau, dans les cervicales et une dernières dans la zone abdominales.... Pas vraiment positif...
Elle commence la chimio la semaine prochaine et d'ici à deux semaines, selon ses résultats, aussi des rayons au cerveau..
Bref, J'aimerais savoir si quelqu'un a vécu cette situation de près ou de loin et si... on peut me dire son espérance de survie et... si les personnes atteintes de ce mal souffrent ....à la fin...

Un énorme merci par avance


pytondhuile
A voir également:

19 réponses

moi aussi ma maman a la même chose
22
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 21672 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
11
Date d'inscription
jeudi 12 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2012
1
Merci Fad!

A-t-elle appris sa maladie il y a longtemps? Quelle était la grosseur de la tumeur primitive? En a-t-elle d autres? Comment le vit-elle?
Toute mon amitié

Laurence
Bonsoir a tous

Ben ça y est, ma petite maman est aller au ciel vendredi.
ça a commencé mardi soir avec de gros essoufflements + crise d angoisse puis a réussi a s'endormir .
Le lendemain matin elle m 'a téléphoner et m'a juste dit " viens " dans un essoufflement ,j'ai tout de suite compris. lorsque je suis arrivé elle était comme la veille mais sans arriver a récupérer. j'ai tel au 15 et ils ont fait venir une ambulance qui nous a emmener a l'hôpital.
Arriver la bas, je n'ai pas pu rester avec elle le temps des examens. un docteur est venue me voir et m'a dit qu'il ne savait si il allait la mettre en réa simple ou intensive, il attendait le pneumologue pour savoir.

Ensuite, tout a basculé, car malgré que l'on sache bien qu'on va arrivé a ce moment, on redoute toujours notre réaction même bien préparé. on est face a la réalité de la vie. Bref..... les docteurs m'ont pris a part et m'ont dit qu'ils ne pouvaient rein faire pour ma maman sauf, la soulager au niveau de la douleur et de l'angoisse.
Nous avons été dans une chambre, ma mère ne pouvait plus parler mais souriait aux personnels hospitalier comme si elle s'excusait de d'être là.
Malgré les doses de décontractant, elle était très agité, elle ne s'est calmé que la nuit vers 23h, minuit. Elle n'a fait que dormir avec une respiration assez rapide de 27 souffles /mn. Le lendemain elle était a 20 S/mn et arriver vers 17h a 10s/mn puis la l 'infirmière m' a dit de me préparé que ça serait pour le soir même ou la nuit, a 19h40 c était fini. Maman ne souffrait plus, enfin

C'est horrible pour moi et ma famille mais je suis soulager , je pense aussi a tous ceux qui sont dans cette situation et vraiment même en ayant vécu cet enfer de du cancer, je ne sais quoi leur dire.
Soyez fort pour votre proche malade et allez de l'avant pour vous et ceux qui reste, profitez de la vie et aimez vous tous simplement.

Courage
Bonjour Sandy, ma mère est atteinte d'un cancer du poumon à petite cellule. Je trouve ton témoignage touchant et je t'offre toutes mes condoléances.... Les moments n'ont pas du être faciles pour toi et ta famille. Moi je suis fille unique et je n'ai pas mon père... Ma mère et moi on formait qu'un auparavant mais avec la vie les enfants le travail disons que ce n'était plus pareil ces dernières années. Je trouve difficile de devoir la laisser partir car elle a refusé les traitements mais je me dis que je dois lui faire confiance.... Mes pensées sont tellement toutes mêlées.... Difficile de voir clair au travers tout cela... Bon courage à toi et ta famille....

Chère Sandy,

Je suis vraiment navrée pour le départ de votre maman même si elle est soulagée des souffrances de cette maladie là où elle s'en est allée...
Les derniers jours que vous avez vécus auprès d'elle... C'est cela qui me fait peur personnellement.
Je comprends que votre souffrance doit être vive. Courage à vous.
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 1 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2014

Bonsoir sandy votre message et surtout les dernières lignes me touchent. Ma maman a eu un cancer du poumon détecté fin mars 2014. Elle est décédée le 24 avril 2014. Trop vite trop violent. Elle devait attaquer la chimio et les rayons pou sa lesion au cervelet. Mais en quelques jours son etat a empiré. Elle a fait une ombolie pulmonaire a ete hospitalisée et au bout d une semaine nous a quitté. J etais là toutes les nuits et la veille de son décès je n en pouvais plus et je suis rentree dormir aupres de mon mari et ma fille. Au matin alors que j allais me lever et me préparer pour repartir a la clinique , le tel sonne et le doc m annonce qu elle est partie. Je culpabilise de mon absence . De l avoir laissée. Elle etait sous morphine decontractant et autres douceurs sensées ne pas la faire souffrir et mon entourage me dit qu elle ne sait pas rendue compte. Mais qui sait je n y etait pas. J'ai dormi dans sa chambre des le debut de Son hospitalisation et il a fallu d une nuit pour que tout bascule. J'ai du mal a reprendre une vie normale d aurant que je m occupe de mon papa qui a 84 ans et qui a pris une grosse claque apres le décès de sa femme de 71 ans. Voila c'est long mais j avais besoin de parler.....
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2013
2
Bonjour,

Quelques nouvelles de mon côté: la prise de sang a été meilleure et l'oncologue a décidé de continuer le protocole. il a ajouté des piqures "d'EPO" pour éviter une trop grande chutes des plaquettes et des globules blancs.
Pour pallier à la diarhéé ( effet secondaire du traitement), il lui a donnédu smecta. (Il avait perdu 14 kilos en 2 semaines)

Il a pu donc faire sa 2e séance de chimio dite "palliative": les effet secondaires ont été moins violents que la 1ere fois. Mais la fatigue ( immense) est toujours là.

Aujourd'hui, journée difficile, car demain: scanner de contrôle et de nouveau rendez-vous avec l'oncologue.
J'ai horriblement peur de ce qui va se dire demain: le traitement aura-t-il fait de l'effet? Va-t-il pouvoir le poursuivre? ou Va-t-il falloir ce dire ce qu'on ne veut pas entendre?..............

La nuit et la journée de demain risquent d'être longues........
Bonne chance pour les résultats des examens demain je pense à vous.
bonjour
le scanner de ma mère a donner un résultat assez mauvais : majoration des cellules + lymphangite carcinomateuse lobaire droite et gauche . le dr a dit que cela était plutôt due a son insuffisance respiratoire plutôt qu'au cancer du poumon en lui même . elle prenait du tercera et avait arrêté la chimio car trop fatigué. Finalement elle ne le supportait pas car il y a trop d'effets secondaire. Le professeur a dit qu'il fallait reprendre la chimio et refaire un scanner.

Bref , aucune amélioration, elle respire de plus en plus mal , pour se qui est de l oxygène elle est passé a 4 au lieu de 2 puis elle commence a voir de gros maux de tête, crache ne peut plu ou presque plu se déplacer ect ....

personnellement, j'en ai marre de tout ca, je veux dire de la voir souffrir comme ça surtout qu'on connais l'issue.

Bon courage a tous ceux dans cette situation, je partage votre souffrance face a cette maladie de M****
Messages postés
53
Date d'inscription
vendredi 13 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 septembre 2014
26
Bonsoir,

Personne ne peut te donner l'espérance de survie de ta mère, du moins aujourd'hui car cela dépend de tas de facteurs: évolution de la maladie, réaction face aux traitements, état psychologique...tout ceci est très différent d'une personne à l'autre.

Concernant la douleur s'il est un domaine où la médecine a fait d'énormes progrès c'est bien le traitement de la douleur à condition d'être pris en charge dans une structure médicalisé. Les souffrances psychologiques sont énormes mais là aussi la médecine sait apporter du palliatif.

Il faut l'accompagner du mieux que tu peux. Il n'y a pas de conduite type.

Je te souhaite du courage.
Messages postés
11
Date d'inscription
jeudi 12 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2012
1
Merci Marcelle,

Ma mère a refusé de voir un psy, elle dit qu'elle n'est pas folle... Elle n'a posé aucune question au médecin lors de notre visite. J'étais la seule à en poser et ma mère trouvait que son médecin ne me parlait qu'à moi. Je me demande si elle a vraiment saisi ce qu'elle avait. Lorsque son premier médecin lui a annoncé son cancer, il a parlé de tumeur maligne. Mais elle n'a pas compris CANCER. Lors de notre dernière visite, juste avant le début de la chimio, son pneumologue lui a bien dit qu'il ne pourrait la guérir mais qu'il espérait une rémission. Hier au téléphone, lorsqu'elle m'a parlé de guérison, je lui ai rappelé ce que le médecin avait dit mais je ne suis vraiment pas certaine qu'elle comprenne la gravité de son cas. Une kiné qui soigne mon père et avait qui elle s'entend bien m'a dit la même chose ainsi que deux autres de ses amies qui se font du soucis pour elle.
Je ne sais pas si je dois l'informer plus précisément. Je pense qu'avec la chimio de trois jours qui débute aujourd'hui et le prochain bilan chez son pneumologue, elle aura plus de nouvelles et comprendra mieux la situation...
Mon père est actuellement hospitalisé et rentre vendredi. Je voulais qu'elle se renseigne pour le placer dans un centre spécialisé quelques jours afin qu'elle récupère de la chimio mais elle refuse de le mettre "dans un endroit comme ça". Je ne crois pas qu'elle se rend compte qu'elle sera morte de fatigue et certainement malade avec cette chimio, donc pas assez bien pour s'occuper de lui... De plus, si la maladie évolue de façon négative... Il faudra bien trouver une solution pour mon père à un moment ou un autre... J'ai l'impression d'être la seule à comprendre la situation actuelle et la gravité de son cas...
La maladie de ma mère n'est pas facile à accepter mais son comportement vis à vis d'elle l'est encore moins. Je ne sais trop que faire pour l'aider. Je vais retourner chez mes parents durant le mois d'août, il y aura peut-être du nouveau d'ici là.

Encore merci Marcelle
Messages postés
53
Date d'inscription
vendredi 13 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 septembre 2014
26
Bonjour,

Le seul message que je trouve important dans ces situations est qu'il faut respecter la volonté du malade. Il faut arriver à satisfaire toutes ses demandes telles qu' elles soient. Elle était avec toi chez le médecin donc elle est informée. Après si elle ne pose pas de questions, c'est qu'elle ne veut pas entendre la vérité, elle refuse d'admettre. C'est sa manière à elle de se battre contre la maladie. Le plus important est que tous les proches et surtout son père soient informés de la gravité. Les proches sont confrontés à des moments très diffciiles après avec le malade car on ne sait jamais quoi dire et ne pas dire, ni comment orienter les discussions. Difficile de donner des conseils là-dessus. L'aider c'est l'écouter.
Messages postés
11
Date d'inscription
jeudi 12 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2012
1
J aime beaucoup votre message Marcelle! Je vais tenter de mettre en pratique. J'ai eu mon père au télephone tout à l heure et en ai profiter pour tâter le terrain. Il semble avoir été mis au courant et pense que ma mère réagit plutôt bien vue la situation. À suivre donc!!!

Encore merci Marcelle je vais tenter d y travailler.

Me revoilà pour vous donner quelques nouvelles. Ma mère se porte, physiquement, bien mieux depuis qu'elle a commencé ses chimios. Elle va débuter sa 4ème à la fin septembre (3 jours toutes les 3 semaines).
Elle a aussi commencé des rayons pour sa tumeur au cerveau vendredi dernier. 2 minutes environs tous les deux jours.
Elle pète le feu. Je me demande si elle ne va pas s'inscrire pour le marathon de New York partie comme elle est partie;)
Je suis ravie pour elle mais mes parents semble la croire guérie... C'est cela qui m'inquiète beaucoup... Un médecin généraliste a dit à mon père qu'on guérissait du cancer maintenant.... Sans savoir de quel cancer souffre ma mère ET un employé aux radios a dit à ma mère que sa tumeur au cerveau avait presque disparu.... Que c'était miraculeux.
Comment peut on dire cela à un cancéreux qui souffre de ce genre de cancer???
Ma mère prend cela pour de l'acquis et non du provisoire.
Soit je suis trop pessimiste... Soit je m'inquiète pour rien mais... J'ai peu de sa prochaine rechute. J'avoue aussi freiner ma joie car après toutes mes lectures sur son cancer.... La durée moyenne est de neuf mois après le pronostique.... Qu'elle a reçu en juin. Il parle de 6-10 mois pour un cancer à petites cellules avec métastases. Ma mère a en plus les tumeurs.
Comme ma mère se porte comme un charme... Mon père ne s'est pas renseigné pour un institut pour personne handicapé ou des soins ( ou une personne) à domicile à temps complet dans l'idée de gérer son quotidien si ma mère ne peut plus le faire ou si elle est hospitalisée.
C'est bien qu'ils soient heureux et optimistes mais.... Comment vont ils réagir si cela se passe mal tout à coup?

Je me sens coupable de penser ainsi mais je ne peux m'empêcher de stresser et m'énerver en me disant que CA va nous tomber dessus d'un coup et rien n'aura été préparer. Je me dis que ces quelques mois de répit devraient être l'occasion de tout gérer pour le futur de mon papa entre autre. Je ne veux pas devoir être LA PERSONNE qui devra le placer en institution... Je voudrais que mes parents préparent le départ de ma mère ensemble. Je serais ravie de les conseiller mais ... insister sur cette discussion risque de saper le moral de ma mère et de lui faire penser que je lui creuse déjà son trou au cimetière.
Ma manière de penser est-elle normal? Celle de mes parents également?
Je ne sais plus quoi penser ni faire pour agir bien.
Rien? C'est leur ficher la paix mais pas agir au mieux pour mon père...
Insister? C'est créer des tensions qui ne devraient pas intervenir maintenant....
Dur....
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 6 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 janvier 2013

Bonjour ,
je demarre le forum aujourd'hui , pour les même problème que toi ... mon compagnon a un cancer du poumon avec meta au cerveau et surrenale ... ta maman a finalement de la chance que le cancer soit à petites celle car c'est le seul qui répond bien à la chimio ... le mieux être qu'elle ressent n'est que temporaire mais il y a des ressources en chacun de nous le pneumo m'a dit le record "a battre " c'est 2 ans .... alors que ta maman puisse mettre la maladie de coté se croire guerie et aller de l'avant je trouve cela super car c'est le plus difficile à faire .... a quoi servirait qu'elle sache ou qu'elle comprenne la gravité de son état ? l'importnt c'est que quelqu'un de responsable sache que c'est un cadeau du ciel .... mais si cela dur tant que cela dur alors joue le jeu sans aucune culpabilité il sera encore temps d'aviser quand cela va s'agraver ...
Bon courage , tu es une cassandre , moi aussi je te comprends mais l'important c'est le bon temps que peu encore avoir ta maman
Messages postés
78904
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 octobre 2021
33 341
Bonjour,

Le cancer du poumon à petites cellules est le plus sévère des cancers pulmonaires, avec un taux de survie à 5 ans de 1 à 5% et une survie moyenne d'environ 6-10 mois.
La réponse à la chimiothérapie dépend de la précocité du diagnostic car ce cancer évolue très rapidement et métastase tout aussi vite et la chimiothérapie devient alors de plus en plus problématique.
Un grand merci pour vos commentaires et vos réponses. Mididjar, j'espère que ton ami va être bien pris en charge. Ma mère a bien réagi à la chimio, elle est cependant constamment fatiguée, et n'a pas très faim. Le fait de manger seule ne l'aide pas trop à se motiver à cuisiner. .. DCI a raison, la chimio fait des miracles mais le taux de survie est vraiment au ras des pâquerettes et nous fait nous préparer au pire pour 2013...Comme nous ne pouvons rien faire de plus que l'accompagner.... Nous nous y attelons. Ma rage (lors de l'annonce de sa maladie) a laisser place à beaucoup de sérénité. Je suis prête au pire et presque zen, ce qui est plus facile à gérer lors de mes visites à mes parents.
Beaucoup de courage à toi et ton ami Mididjar, ainsi que ceux qui liront ce forum et qui vivent cette situation de près ou de loin...
Merci Sitelle,

Ma maman est au stade 4 du cancer des poumons. Je trouve qu'elle se porte finalement bien au vue de sa maladie. Certes, elle n'a plus de cheveux à cause des chimios, sa peau est jaunâtre, elle est toujours fatiguée mais elle respire normalement et non plus bruyamment et avec difficulté.
Elle fait une pause de 6 mois pour ses chimios ( en espérant qu'elle puisse les reprendre en mai....Selon son état...) et a fait de nombreuses radiothérapies en particulier pour sa tumeur au cerveau. Elle va procéder à de nouvelle radios d'ici quelques jours pour voir où en sont ses tumeurs. L'issue sera forcément fatale mais elle ne semble toujours pas le comprendre en parlant de choses et d'autres qu'elle désire faire lorsqu'elle sera guérie. Finalement, c'est peut-être mieux.
je suis, la malade! et j'ai lu tant de bêtises sur "un parent malade", que j'en plaint plus d'un! nous sommes lucides , mais pensons à nos proches.......
depuis 10ans, je lutte dur avec un type 4, et 7 ans de tarceva, contre tous les pronostics, je suis encore là.30 kilos en plus, mais une tête saine, pleine de joies et d'envies! mes enfants sont pleins de joie de me voir , heureuse de vivre, même si tous les jours ne sont pas roses. tarceva est dur et beaucoup d'effets segondaires, mais c'est mon passeport, je choisis de continuer!!!!!
allo, mes confrères malades, ne baissez pas la tête, même si vous la perdez parfois un peu, (chimios très dures) demain est un autre jour, et puis on mourra TOUS un jour!!!!autant en profiter un max, meme en etant cancéreux, la vie est belle, vivez heureux et longtemps...........je vous aime , COURAGE
mea culpa! je n'ai pas un petite cellule, mais le reste est tout à fait exact, je ne suis pas sur le bon forum! pardon

Pas de soucis Taramiko;), Je suis ravie que vous n'ayez pas ce méchant cancer! Il y a tant de genre de cancer et tant de manières d'y réagir. Je comprends bien votre agacement concernant les commentaires des personnes que vous côtoyez;)
Bonjour,

ma mère à perdu son combat contre cette saleté de maladie après 11 mois d'un courageux combat le 9 octobre 2013. Son état ses détérioré très rapidement. 3 jour avant son décès, elle allais faire des course au centre commercial (même si elle ne marchais plus). Et tout à déboulé douleurs intenses incontrôlable par les médicaments, agitation, étouffement et la mort.

Assez cruel comme mort.

Courage à tous dans vos combats respectifs.
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2013
2
Toutes mes condoléances les plus sincères, qu'elle repose en paix.
Je vous envoie plein de courage

Chère Sifu26,

Je suis vraiment navrée pour votre maman. Toute ma sympathie!
Bonjour,

Moi aussi ma maman a un cancer du poumon et une métastase au cerveau
Mais tout le monde te dira que chaque personne est différente, personne ne réagit pareil
Ma maman n a pas du tout supporte la chimio dc y s ont stope par contre la radiothérapie ça allait mieux malgré de grosse brûlures dans l oesophage
Mais ca ne signifie pas ue ca se passera pareil pour ta maman
Merci bcp
On continue quand même a espérer un peu.
Messages postés
11
Date d'inscription
jeudi 12 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2012
1
Je ne sais comment m'exprimer, je vais tenter de le faire le plus simplement et honnêtement. Je pense que si on souffre, pour un accouchement par exemple, on sait que cela en vaut la peine. On a ensuite ce beau bébé que l'on a porté et tant attendu. Cependant, le fait de souffrir, de peiner à respirer de ne plus pouvoir marcher et....Vivre tout simplement... N'est à mon avis plus une vraie vie, même si notre famille nous entoure. Peut-être, dans ce cas, la mort devient finalement une délivrance?
J'espère que tu comprends mon raisonnement, même si tu ne l'acceptes pas
Oui je comprends mais bon on ne sait meme pas ce qu elle a. Et le dernier scanner qu elle a fait avant de retourner a l hopital montrait que tout allait vers du mieux dc ca fou la mort que tt parte si mal d un coup.
Messages postés
11
Date d'inscription
jeudi 12 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2012
1
C'est vraiment désolant! J'ai lu que ce genre de cancer réagit bien aux chimios et radiothérapies mais que le taux de rechute est énorme... :(
Ça ne devrait même pas exister ce genre de maladie
Messages postés
651
Date d'inscription
dimanche 30 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2015
291
Vas lire cette page d'abord:

http://www.e-cancer.fr/cancerinfo/les-cancers/cancers-du-poumon/stades-des-cancers-bronchiques-a-petites-cellules


Ensuite occupes-toi bien de ta maman.
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 6 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 janvier 2013

Bonjour Python

Ma mère a un cancer des poumons stade 4 a petites cellules avec métastases depuis 3 mois, elle fait des chimio mais a du mal a respirer.
A l'hôpital il ne veulent pas me dire combien de temps il lui reste,ils disent qu'il n'y a pas 1 cancer des poumons , mais plusieurs et que tout dépend du patient (son etat général).
Ma mère aussi ne veut pas voir les choses en face et fait des projets comme si ce n'était qu'une mauvaise grippe, je fais comme si tout était normal sachant que ça ne l'est pas.
Dés fois je me dit qu'elle fait semblant ( peut être esce le cas pour ta mère) pour pas que je m'inquiète car mon père est décédé l'année dernière d'un cancer général. Alors , je joue le jeu pour pas l'inquiéter a mon tour.

Dernièrement elle était trop faible pour faire la chimio et lui on donné du potassium et des piqures.
Le pire s'est qu'elle continue de fumer. mais je vais pas me disputer avec elle maintenant, je préfère parler d'autre chose + positive et pas l'énerver avec ça. bientôt elle passe un nouveau scanner pour comparer avec le premier pour voir l'évolution, alors on patiente et surtout on espère.
je te souhaite bon courage dans cette épreuve
Merci pour ton message Sandy,

Je pense effectivement que le fait d'ignorer la gravité de sa maladie est une manière de se protéger. J'espère que ta mère sera en meilleure forme afin de suivre une chimio, si c'est ce qu'elle désire.
Je me rends compte que je ne suis vraiment pas seule à vivre ces moments... Triste réalité que ces foutus cancers...
bonjour,

mon papa on lui a annonce un cancer des poumons a petites cellules sans metastases environ 6 cm.
ma vie a basculé j'ai plus envie de le quitter.

bon courage a tous
la il a fait 3 jours de chimio il ne veut pas manger ce 3eme jour il est fatigué il fait que dormir.
Bonjour 012013!

Le cancer à petites cellules est, comme nous le disions, le plus méchant des cancers des poumons MAIS... Le fait que votre père n'aie pas de métastases ...Est déjà un bon point.
Ces chimios sont très fortes et il est normal que votre papa manque d'appétit et d'énergie.
Bien du courage dans cette vilaine épreuve
Ma mere a eu un diagnostique en avril 2012 , elle a 74 ans et a recu 8 traitement de chimio , elle vient de terminer 5 sceances de radio au cerveau car elle a une petite metastase au cerveau , la tumeur au poumons etait stable et de la groseur d,un petit pois apres 4 mois sans chimio et la radio l'as rendu plus mal que la chimio, elle est tres fatiguer mais guarde le moral et se dit qu'elle as depassée l'espérance de survie.

Bonjour Jojo,


Navrée du retard de ma réponse, j'ai fait une erreur et les messages du forum sont allés dans la mauvaise boîte de réception:(
Je suis navrée pour votre maman. La mienne a aussi terminé ses X séances de radio qui ont suivies la chimio. Pareil, elle était très très fatiguée.
Nous attendons de voir comment se passe la suite.
Je pose moins de questions sur ses traitements car, comme elle fait une pause dans ses traitements, ma mère pense être guérie et dit attendre 5-10 ans pour voir si le cancer revient. Je n'insiste plus.

Cordialement
Bonjour

Merci a vous pour votre soutient ça me va droit au coeur.

Ca va faire bientôt 1 mois que ma petite maman est partie, je peux dire que dans l'ensemble je me porte plutôt bien avec quelques coups de blues bien sure , je pense que le fait de ne plu la voir souffrir et aussi d'avoir été présente jusqu'au bout m'aide beaucoup car j'étais là pour elle et elle le savait. j'aimerai tant la serré dans mes bras encore une fois....

Pythondhuile il faut pas avoir peur ,ce qui doit arriver arrivera et le plu beau cadeau que tu puisse faire a ta maman est ta présence même si cela te fais du mal dit toi que de son coté ça la soulage de voir qu'elle est aimer et entouré. Après que tout soit passé il faudra laisser faire le temps et ne voir que les bons souvenirs.Sois forte.

Avec ma mère lors de nos discussions je lui parlai beaucoup de mes futurs projets car je voulais qu'elle ne s'inquiète pas pour moi quand elle serai plu là, qu'elle voit que je m'en sortirai, qu'elle se projette dans mon avenir , je la faisais participé a ma vie en lui demandant des conseils , se qu elle en pense ect .... Bien souvent les parents s 'inquiètent pour leur enfants même s'ils sont grands et installés. faut les rassurés l air de rien

Dans ce malheur j'ai eu la chance de pouvoir m'occuper de ma maman car ma fille n'avait pas encore 3 ans et j'ai pu prendre un congé parentale pour pouvoir m'occuper d'elle pendant que ma fille allait en crèche se qui n'est pas possible pour tout ceux qui ont un travail et des enfants ,qui doivent gérer la maladie en plus. Je suis aussi fille unique et n'ai plu mon père donc je ne pouvais compter que sur moi même.




Voici quelques infos pour ceux qui souhaitent accompagner leur proche dans la maladie jusqu'au bout mais qui non pas les moyens financier de le faire, il y a l accompagnement personne en fin de vie mais est peu rémunérer et ne dure que quelques mois et ensuite c'est a votre charge. sinon il y a l'APA qui peu être au bénéfice de la personne accompagnante même si celle ci est l'enfant du malade a condition qu'il ne travaille pas ou a mi temps ou soit en congé (exclu congé parentale) a savoir que c'est un peu long a mettre en place pour la paperasse 2 mois environ donc vaut mieux si prendre tôt.

BON COURAGE A TOUS

Merci Sandy de partager votre expérience. J'adore ma mère mais...Comment dire? On a deux caractères peut être trop similaires et on se supporte avec bonheur mais à dose homéopathique:))) Ne prenez pas mal ceci. Il faut que je rajoute que j'habite à 3h de route de chez mes parents et j'aurais beaucoup de plaisir à les voir plus souvent pour un repas, un café, un après-midi...Mais quand on se voit c'est pour un long week end, des vacances, minimum 2-3 jours. On tente de leur rendre visite une fois par mois mais parfois ce n'est pas possible.
Nos caractères ne facilitent peut être pas la discussion, je l'avoue.
En ce moment, je suis également très inquiète car elle a terminé ses chimios en décembre, celles-ci ont été suivies des rayons en février-mars. Elle vient de faire des prises de sang pour vérifier son état et, selon elle, les résultats ne sont pas bons.
Inutile de dire que je ne connais pas les tests qu'elle a dû effectuer puisqu'elle ne sait pas.
Elle m'a parlé d'un test sanguin qu'elle doit faire directement au labo afin de congeler son sang illico et d'un autre qu'elle a pu faire au cabinet de son médecin.
Bref, résultats mauvais et écho & radio la semaine prochaine. À suivre donc.
Je parle beaucoup avec ma mère mais le sujet cancer est quelque peu tabou pour elle. Je n'insiste donc pas trop. Parfois, elle me donne de ses nouvelles sans que je ne demande, j'en profite;)
C'est vrai que cette maladie est horrible.
Je redoute peut-être d'autant plus la "suite" car je sais que j'ai moi-même une bronchite chronique alors que je n'ai jamais fumé... Cette "suite" pourrait devenir la mienne.
C'est peut être ce côté qui me stresse aussi.
Vous avez entièrement raison de dire que de toute manière, ce qui doit arriver arrive et qu'on ne peut rien faire pour l'éviter, on peut juste être préparé et avoir le temps de le voir venir le mieux possible.
Un grand merci pour votre expérience partagé, encore une fois!
Ce forum est vraiment idéal pour partager ses craintes, ses doutes et ses tristesses.

Laurence
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 20 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 mai 2013

Ma mere aussi a un cancer a petite cellules avec méta au cerveau. Depuis septembre 2012 elle a des périodes ou a ne amas du tout commende moment ou elle esthospitalisé a faire des crises d épilepsies. Ne réagit pas. Ne parle pas ne mange pas. Juste coucher la a attendre. Et apres on pense que cla fin et elle se remet doucement. Perso je suis fatigué de ne pas savoir quand. Arrivera la fin. De me preparer au pire. Et en fait non. Mais a chaque fois son état se dégrade. Ma mere n'a pas la chance de pouvoir être soigné pourses méta ayant deja eu des rayons pour un lymphome. Y'a 14 ans. C pas possible d en refaire et elle a que56 ans ....

Chère Elfe_triste,

Il est vrai qu'en vous lisant, je me dis que votre maman n'a pas beaucoup de chance pour sa santé. J'espère surtout qu'elle ne souffre pas.
Que rajouter sinon que je suis de tout coeur avec vous et votre famille.:(
Je vous comprends tous ma mère a un cancer du poumon à petites cellules depuis novembre 2012 ... que de souffrance elle a eu de la chimiothérapie elle a été en neutropénie à tous ses traitements 2 à 3 semaines d'hospitalisation entre chaque traitements. Après est arrivé la radiothérapie, elle a eu 18 traitements au poumon et 10 à la tête en prévention. Elle a fini ses traitements à l'hôpital elle était tellement malade pauvre elle.

Les traitements fini on pensait tous que ça va bien aller ... non elle a passée 3 mois à l'hôpital car elle avait l'oesophage brulé ... elle ne mangeait plus. Rien à faire ça s'est rendu au gavage elle était encore plus malade, perdu sur les gros calmants mes il n'y avait plus de trace de cancer ... pendant le 3 mois à l'hôpital !!!

Elle commence à bien aller et à pensés qu'elle va sortir de l'hôpital. NON. Il y à 2 semaines son oncologue lui prescrit 5 petits traitements de radio dans le cou. J'ai allumé. Et je ne me suis pas trompé c'est fini pour ma mère ... combien de temps personne le sais mais elle s'en va dans une maison pour la fin de vie.

Ont à fêter son anniversaire de naissance chez moi ce soir elle a eu 57 ans .... Elle sortait pour une fin de semaine depuis 4 mois. Elle va bien présentement mais je sais que ça va aller vite dans l'autre sens.

C'est bien trop jeune de mourir à 57 ans.

Je vous comprends tous c'est triste je pleure souvent je ne sais pas comment je vais passer au travers de ça.

Un petit cousin Québécois
Bonjour Sifu26,

Je suis navrée d'apprendre l'histoire et l'état de santé de votre maman. Il est vrai qu'on se sent inutile et qu'on ne sait que faire pour aider.
Personnellement, j'ai cessé de pleurer. J'ai beaucoup perdu de larmes l'été passé. J'ai passé par le désespoir, la rage et maintenant, je pense que c'est humain, je pense que je me protège... J'ai beaucoup de peine à me rendre chez mes parents cette année. J'y suis allée en février et en juillet. Nous sommes partis en vacances avec ma famille durant les vacances de Pâques et avons beaucoup d'activités le week end avec les enfants mais... Je pense que j'aurais pu trouver à y aller plus souvent. Je me sens un peu coupable mais à chaque fois que j'y vais elle est dans un état! Elle a beaucoup maigrie, environs 12 kilos en une année. Elle n'était déjà pas grasse avant...
Je ne pense pas que j'agisse bien mais.. C'est peut être trop dur.
Je vais y retourner durant les vacances d'octobre. Les autres année, je rendais visite à mes parents environs 4 fois par année, donc cela reste dans ma norme de visite mais...Lors que j'ai appris sa maladie, l'année passée, je voulais y aller plus souvent pour profiter de sa santé pendant qu'elle l'avait. Maintenant c'est plus difficile également car elle ne mange que très peu, donc pas avec nous, dort quasi toute la journée, donc... Je préfère espacer à nouveau un peu nos visites et me préparer à la suite en me protégeant.
Bien? Pas bien? Je ne sais trop que dire.
Je vous souhaite beaucoup de courage, cher cousin;).

Cordialement

Laurence de Suisse.
Merci Laurence ca me fait du bien de voir que je ne suis pas seul la dedans ... je pleure depuis 2 jours c'est dur.

Eric le petit Québécois :) (tu me fais sourire)
Bonjour phythondhuile, mon papa aussi a eu un cancer au poumon (petite cellules, localisé). Je parle au passé car le cancer est normalement disparu. Je crains qu'il récidive mais j'ai la foi et j'attend en priant... Mes parents habite à 10000 KM et je voudrais les voir plus souvent, mais très difficile. Cela fait 10 mois qu'on le lui avait diagnostiqué... Sa force est immense et sa volonté de gagner aussi... Ce n'est pas toujours facile, mais il est toujours resté positif!! ça c'est nécessaire pour lui et j'avoue que cela nous donne la pêche à tous en famille, tandis que nous mêmes devrions la lui transmettre en premier...

Bonjour Momo et merci pour votre commentaire,
mille excuses pour le retard de ma réponse, je ne l'ai pas vue! Ma maman avait aussi très bien réagit aux chimios et radios. Mais ces derniers temps, même si elle va relativement bien physiquement (elle regonfle un peu) elle devient méchante, perd la mémoire, ne semble plus avoir de morale... Si elle pense un truc elle le dit, peu importe que cela fasse mal ou pas, Je pense donc que sa tumeur au cerveau grandit méchamment, et si celle-ci grandit.... Que pensez des autres,...
Ma maman devient dure à vivre. Elle pose plusieurs fois les mêmes questions, donc perd la mémoire.
A un caractère très changeant. Elle passe de joviale et joyeuse à je fais la gueule et faut pas me faire CXXXX...
Elle ne cesse les commentaires méchants mais je pense que la maladie reprend rapidement le dessus.
Que rajouter? Je pense que le mal revient avec les bottes de 7 lieues du chat botté en résumé...

Je vous souhaite beaucoup de courage.

Je vous redonnerai des nouvelles. Je dois avouer qu'elle a déjà bien de la chance d'être encore là deux ans après le diagnostique....
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2013
2
Bonjour à toutes et tous.

Mon papa est aussi atteint d'un cancer du poumon à petites cellules.
Il a également des métas sur le foie, le rein et sur le cerveau.

Le diagnostic a été posé en Juin 2012.

Nous sommes à la mi septembre 2013 et il vient de commencer son 4e protocole de chimiothérapie, après 2 rechutes.

Au départ, son oncologue lui annonçait 98 % de chance de rémission, car son cancer avait été décelé très trop et car il n'avait pas de métas au cerveau.

Maintenant il est également atteint au cerveau et sa dernière prise de sang, montre que son taux de Gama GT est très élevé.

Je me fais beaucoup de souci, surtout depuis que je viens de lire votre conversation sur le sujet: visiblement, d'après ce que j'ai lu, il y a forcément une issue fatale à ce type de cancer?
L'oncologue qui suit mon papa ne nous à jamais rien dit de la sorte: bien au contraire, comme je l'ai dit plus haut, il semblait confiant.

Je suis vraiment perdue car je vois mon papa s'enfoncer, avec ce 4e protocole de chimio.

Même si j'imagine des fois qu'il ne pourrait pas s'en sortir, je ne peux y croire.

Merci Kéné26 et Taramiko pour vos témoignages.


Kéné26 j espère que ton papa ira bien malgré tout. Ma maman a aussi une tumeur au cerveau et sin humeur est très changeante. Elle a perdu de nombreux kilos et n était déjà pas bien grasse avant sa maladie.. Je n ai malheureusement pas pu me rendre chez mes parents depuis juin à cause de soucis de dos qui m empêche de faire 3 heures de route:(


Taramiko merci pour votre message. Etes vous atteinte de cancer des poumons à petites cellules depuis 10 ans?

Bonne nuit