Est-ce une allergie au nickel?

[Fermé]
Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 16 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
4 mars 2012
-
Messages postés
37257
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
16 septembre 2021
-
Bonjour,

Objet : pose d'un bridge + une prothèse mobile « mâchoire supérieure »
- Sur la mâchoire inférieure : existence de couronnes métal + prothèse très fine que je ne voulais changer à aucun prix

Suite à des soins dentaires (la mâchoire supérieure) depuis deux ans et demi - pose d'un bridge + prothèse mobile en métal, renforcée par de la résine pour combler le vide laissé entre le palais et celle-ci, j'ai une hypersensiblité en bouche . Cette prothèse a été remaniée plusieurs fois(elle tenait mal, se décrochait en mangeant...).
Depuis septembre 2009, progressivement sont apparus :
- toux sèche + maux de gorge en continu agravés par vinaigre alcool ; ressenti de brûlure dans la bouche (intérieur des lèvres en contact avec les dents rapportées, partie de la langue en contact avec le métal)
- gout de métal
- décharges électriques dans les oreilles,
- des démangeaisons au contact de tout ce qui contient du nickel tel les bijoux or blanc, boutons, même les montures de lunettes métalliques...
Après le retrait de cette résine, j'ai une légère amélioration pour resentir à nouveau progressivement ces symptômes.
Suite à ce constat,en 2011, j'ai soupçonné le métal, puis le nickel. J'ai cessé de porter des monture de lunettes métalliques (les démangeaisons autour des yeuxont cessé) de même pour un collier en or blanc des années 50 qui me provoquait des grattouilles autour du cou pour lequel le bijoutier m'a confirmé qu'il contenait effectivement du nickel, ces grattouilles ont maintenant disparu.
Fin 2011 : comme une partie de cette prothèse est mobile, j'ai cessé de la porter régulièrement afin d'obtenir une légère amélioration; le port continu de cette prothèse devenant de plus en plus difficile.
Je suis partie en vacances le 7 janvier pour ne revenir que le 21 en oubliant « mes dents », j'ai alors pensé que ce temps de vacances sans cetappareil m'apporterait du confort malgré le manque d'esthétisme. Or il n'en fut rien : la douleur en bouche est revenue de plus en plus forte pour devenir insupportable, le froid sur le métal du bridge augmentant aussi le ressenti de brulure.

A mon retour, viste au cabinet, un courrier m'a été remis pour un examen en allergologie + la composition de ce qui a été mis en bouche. (la composition chimique: Ni 28-Cr 23-Fe 42-Si 3,2-Mo 2,8- C,Mn,C.reste (matériau déconseillé aux patients allergiques à l'un de ces composants).
Le 10/02/2012, j'ai à nouveau remis cet appareil quelques heures, brulures, picotements... intenable

2 jours après, je pose cette plaque à l'intérieur du poignet, je ressens à nouveau des picotements dès la première heure.
Je commence à haïr mon dentiste, d'autant plus que celui-ci me dit qu'il n'y a rien à faire et surtout qu'il semble trainer les pieds !
Pourquoi ?
- Je dois préciser que le bilan médical a été succin « êtes vous allergique à quelque chose ?» à ma connaissance non, mais il ne m'a pas alertée sur les risques possibles d'incompatibilité et s'il m'avait informée de la composition, il est certain que je ne aurai pas accepté de nickel.
Pour compléter le tableau :
- Si la question avait été posée, la présence en bouche des couronnes en matériau non connu aurait pu être identifiable. L'alliage nickel cobalt est dur et difficile à travailler et à recouper alors que cette petite prothèse est facilement ajustable.
Le nickel est un métal qui provoque fréquemment des allergies. On en trouvait dans les bijoux de fantaisies et on peut encore en trouver.
Tout le monde n'est pas allergique mais en théorie, tout le monde peut le devenir suite à des contacts répétés avec ce métal.
Cependant, vu le coût et le fait qu'un bridge ou des couronnes ne s'enlèvent pas comme un bijou de fantaisie et coutent bien plus cher, éviter tout risque connu aurait été la moindre des choses.
Je ne comprends d'ailleurs pas que le nickel puisse encore être mis en bouche et qu'il n'y a pas encore d'interdiction légale à ce sujet d'interdiction légale.
A voir également:

3 réponses

Messages postés
37257
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
16 septembre 2021
25 295
Il faut maintenant vous lancer dans une enquête allergologique dans un service qui prend en charge les problèmes de ce type car l'enquete est difficile et parfois assez longue avant de confirmer avec certitude la responsabilité du nickel.
Tenez nous au courant
9
Merci
Docteur Pierrick Hordé

Directeur éditorial de Santé Médecine et du Particulier Santé

Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 16 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
4 mars 2012
5
j'ai vu un prothésiste dentaire qui est également expert auprès d'une cour d'appel, je pense qu'il est sérieux. après examen, il me dit que c'est du polymétallisme (donc plusieurs métaux: bridge+couronnes+ amalgames...) qui me provoque ces symptômes. il me conseille de tout faire déposer et de faire mettre des prothèses neutres. avez-vous déjà entendu parler de ces problèmes.
Messages postés
37257
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
16 septembre 2021
25 295
Si c'est un expert auprès des tribunaux, il faut lui faire confiance.
C'est un problème très délicat