Cassure de vis arthrodèse

Fermé
marie721 - 16 janv. 2012 à 01:38
DCI
Messages postés
82118
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022
- 8 avril 2014 à 18:15
Bonjour,


Je recherche quelqu'un ayant comme moi subi une arthrodèse, qui suite à des douleurs régulières plus ou moins intenses, a découvert en faisant radios et scanner que 2 des vis étaient cassées net !!!on m'avait dit que ce matériel était indestructible, en titane et en plus que cette opération était irréversible . Je souffre beaucoup et si erreurs chirurgicale il y a qui peut me conseiller sur la marche à suivre Mon taux d'invalidité est de 50 pour cent actuellement mais là je ne peux plus entretenir ma maison, ni conduire et dur de s'habiller d'aller aux toilettes etc...
A voir également:

11 réponses

Bonjour, j'ai 52 ans et ai déjà subi trois interventions à la colonne. La première en 2004, arthrodèse L1-S1 soit toutes les lombaires soudées au sacrum à l'aide de greffons et de vis en titane. Malheureusement, une greffe n'a pas pris et, en 2006, nouvelle intervention, par l'avant cette fois, avec ajout d'une plaque, greffons, vis et broche. Le résultat fût merveilleux et innatendu, des années de douleurs et de problèmes tout à coup éliminés. Cela a duré jusqu'en 2012. Les douleurs reviennent, ma position de marche est fort "bossue", d'où la nécessité d'une troisième intervention, à savoir une ostéotomie de redressement de L4 et une prolongation d'arthrodèse pour finir avec D8-S1; 10Hrs d'intervention, 45 cm de cicatrice, oedème interne pressant sur la moelle épinière d'où perte des membres inférieurs pendant 2 semaines ensuite, tout est rentré dans l'ordre. En date d'aujourd'hui, nouvelles douleurs, scintigraphie osseuse, scanner . . . et découverte d'une vis cassée au niveau gauche de la vertèbre D10 d'où formation d'une pseudarthrose. Je dois, pour la quatrième fois, subir une nouvelle intervention le 13 Août de cette année (2013); la vis cassée reste dedans mais, rajout de greffons, de vis et broches supplémentaires pour fixer cette partie vertébrale non consolidée suite à la rupture de la vis. Aucune explication n'est donnée à ce jour mais aucune relation ne peut être établie avec une chute, un effort . . . il faut savoir que, lever un seau d'eau à bout de bras (ce qui est tout à fait déconseillé, même pour des personnes en pleine santé) représente, avec le bras de levier, un effort sur une lombaire de près d'une tonne, soit 500Kgs à la vis comme quoi, on ne rend pas toujours compte des tensions exercées sur ces matériaux. Vous tiendrai au courant de l'évolution en Août - toujours garder espoir, le moral représente un facteur de guérison favorable non négligeable - Michel - Belgique
80