Comment mourir vite et sans douleurs ?

Résolu/Fermé
Chnabada Messages postés 6 Date d'inscription mercredi 2 avril 2014 Statut Membre Dernière intervention 6 avril 2014 - 2 avril 2014 à 18:33
joraline Messages postés 44501 Date d'inscription dimanche 6 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 8 juin 2024 - 11 janv. 2017 à 17:11
Bonsoir à tous,

Voilà, j'ai pris la décision de mettre fin à ma vie. C'est un choix mûrement réfléchi et sous-pesé que j'ai retourné dans ma tête pendant de longues semaines. Cette existence me fait souffrir depuis mon plus jeune âge et je sais pertinemment que je n'accomplirai jamais rien de bon, ni pour moi ni pour les autres.

Vous pouvez dire que je suis lâche et défaitiste, c'est bien vrai, mais je souhaite surtout en finir dès à présent.

N'essayez pas de me raisonner s'il vous plait, je suis tout à fait serein. Vous pouvez toujours dire que cela ne résout aucun problème, mais cela les fait tous sauter quoiqu'il en soit. Je ne suis d'aucune confession religieuse et je n'espère aller nulle part après mon départ.

Ce départ ne portera préjudice à personne, ce sera au contraire un soulagement pour beaucoup de monde.

J'aimerais donc connaitre des moyens de se suicider, rapide et si possible, sans grande douleur. Je n'ai malheureusement pas d'armes à feu, ce qui aurait été un moyen assez efficace.

Dans l'attente de vos réponses, bonsoir à vous.
A voir également:

4 réponses

lafouine. Messages postés 102031 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 29 août 2023 19 501
2 avril 2014 à 18:43
Bonjour


Tu as quel âge ?

Qu'est ce qui ne va pas dans ta vie pour être autant déterminé ?
6
Chnabada Messages postés 6 Date d'inscription mercredi 2 avril 2014 Statut Membre Dernière intervention 6 avril 2014 46
2 avril 2014 à 18:54
J'ai 17 ans.
C'est un ensemble de choses, j'ai toujours été étouffé par ma mère depuis que je suis petit et je n'ai jamais pris confiance en moi. J'ai tenté de regagner ce profond manque de foi en moi en pratiquant le théâtre, et ça a marché pendant quelques années.

Mais je suis, pour ainsi dire, transparent et insignifiant, je n'existe pas, je n'ai aucun poids. Personne ne sait que je suis là, on ne m'écoute pas, on ne me regarde pas, on ne m'apprécie pas outre mesure. Pourtant je fais attention à moi.

Ma chere mère me trouve tous les défauts du monde, que je suis une grosse feignasse, que je suis une merde, un pauvre mec incapable dont les notes excellentes ne serviront jamais à rien. Les enguelades sont numbreuses.

Mon père est partit vivre avec une autre femme il y a quelques années en laissant ma mère et moi comme de mauvais souvenirs derrière lui.

Je tombe très souvent amoureux, un peu trop, mais mes aventures sentimentales sont pour ainsi dire inexistantes, nulles et imaginaires. Je ne plais pas aux femmes, je ne plais pas aux hommes.
On me dit tout le temps que je suis moche, alors j'ai finis par le croire et je le suis réellement.

Mon avenir est inexistant, je n'ai aucune consistance, et je ne veux pas de cette vie, toute ma vie, je ne veux pas subir de manière éternelle pour au final disparaitre comme j'ai vécu, dans l'indifférence la plus totale.

J'ai pris mon ultime rateau cet après midi, je dégoute ces dames, je me dégoute moi même.

J'ai perdu toute volonté, tout courage à mener cette lutte quotidienne, l'espoir m'abandonne et je souhaite donc partir dès à présent.
30
Chnabada Messages postés 6 Date d'inscription mercredi 2 avril 2014 Statut Membre Dernière intervention 6 avril 2014 46
3 avril 2014 à 12:29
C'est vrai.
Ouais, je sais pas pourquoi je pense a un truc comme ca c'est carrement extreme. De tels "echecs" comme je le dis si bien, me donnent davantage envie de me prouver que je peux.
Merci pour tout et desolé de cette petite crise...
7