Comment mourir vite et sans douleurs ?

Résolu/Fermé
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
6 avril 2014
-
Messages postés
41582
Date d'inscription
dimanche 6 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 janvier 2022
-
Bonsoir à tous,

Voilà, j'ai pris la décision de mettre fin à ma vie. C'est un choix mûrement réfléchi et sous-pesé que j'ai retourné dans ma tête pendant de longues semaines. Cette existence me fait souffrir depuis mon plus jeune âge et je sais pertinemment que je n'accomplirai jamais rien de bon, ni pour moi ni pour les autres.

Vous pouvez dire que je suis lâche et défaitiste, c'est bien vrai, mais je souhaite surtout en finir dès à présent.

N'essayez pas de me raisonner s'il vous plait, je suis tout à fait serein. Vous pouvez toujours dire que cela ne résout aucun problème, mais cela les fait tous sauter quoiqu'il en soit. Je ne suis d'aucune confession religieuse et je n'espère aller nulle part après mon départ.

Ce départ ne portera préjudice à personne, ce sera au contraire un soulagement pour beaucoup de monde.

J'aimerais donc connaitre des moyens de se suicider, rapide et si possible, sans grande douleur. Je n'ai malheureusement pas d'armes à feu, ce qui aurait été un moyen assez efficace.

Dans l'attente de vos réponses, bonsoir à vous.

4 réponses

bonsoir!
A 17 ans ont est à la fleur de l'age,la vie est faite d'obstacle. Les obstacles forge l'homme,il devient plus mature,mais à voir tes écrits; je ne pense pas que tu n'est pas dote d'une intelligent ni d'un savoir, c'est seulement que tu n'as pas suffisamment confiance en toi. prend confiance en toi est tout les penses noir disparaîtront de ton esprit, fait toi des amis, discute , laisse libre cour à tes penses (positif), et si tu peux mets les en applications, est chasse de ton esprit toutes les pensés sombre.
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
6 avril 2014
12
Je me rends compte d'un truc quoi qu'il en soit, c'est que de sombres pensées nous habitent comme ça, j'ai le sentiment de ne plus être du tout le même.
Enfin quand même, avoir pensé à en arriver là c'est quand même grave et je suis bien content que cette petite déprime n'était que passagère.

Vous avez raison tous autant que vous êtes et je dois bien admettre que je suis un peu honteux de m'être comporté de la sorte.

Enfin quoiqu'il en soit l'année prochaine sera une nouvelle année d'étude dans une nouvelle ville, j'espère fortement en faire un nouveau départ riche en opportunités sociales !

Bien à vous tous !
>
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
6 avril 2014

Bonsoir à tous, je n'est même pas encore atteint mais 15 ans et je voudrais mourir. Même si cela est égoïste, je veux juste dispaitre dans ce monde. J'ai peur, je stresse tout le temps, je me sens pas bien dans ma peau . Mon entourage me comprend pas. Je suis de nature faible mentalement et phisiquement. Je n'est presque pas de vie . Je ne fait que travailler et ensuite je me renferme chez moi . J'essaye de faire des activités pour changer ma vie monotone mais rien y fait . Ça fait déjà mes 8 ans que je pense me suicider , je me suis même mit à me taillé les veines . Je souffre mais je ne meurent toujours pas. S'il vous plaît, dite moi comment mourir sans que souffre encore, j'en asser de la vie. Je n'aurais jamais du n'être. Même si ma courte vie était des fois heureuse , la souffrance de vivre et encore plus insupportable.
Messages postés
41582
Date d'inscription
dimanche 6 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 janvier 2022
10 807 > Akyrina
Bonjour,

Cette discussion est mise en résolue et date de 2014.

Merci de créer ton propre message afin d'y recevoir des réponses appropriées et personnelles.
tu n'as pas à avoir honte, il faux juste se confier à une personne proche de soie ça aide ; est a ton age tu à plus besoin d'un support a qui te confier, que de te rongé dans ton coin.
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
6 avril 2014
12
Je me permet d'ajouter un commentaire si certaines personnes tombent sur ce post:
Avoir envie de mourir survient souvent dans des moments de bad, déprime passagère, c'est néanmoins une chose terrible qu'il ne faut jamais envisager sérieusement !

La vie est un don précieux que personne ne doit gâcher, et qui reste pleine de surprise pour chacun d'entre nous. Ne faites pas de bêtises, si vous aussi êtes actuellement dans le doute, chassez vos idées noires et regarder donc la beauté du monde qui vous entoure !

Bien à vous,
Messages postés
102023
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 484
Bonne route à toi :)
Messages postés
102023
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 484
Bonjour


Tu as quel âge ?

Qu'est ce qui ne va pas dans ta vie pour être autant déterminé ?
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
6 avril 2014
12
J'ai 17 ans.
C'est un ensemble de choses, j'ai toujours été étouffé par ma mère depuis que je suis petit et je n'ai jamais pris confiance en moi. J'ai tenté de regagner ce profond manque de foi en moi en pratiquant le théâtre, et ça a marché pendant quelques années.

Mais je suis, pour ainsi dire, transparent et insignifiant, je n'existe pas, je n'ai aucun poids. Personne ne sait que je suis là, on ne m'écoute pas, on ne me regarde pas, on ne m'apprécie pas outre mesure. Pourtant je fais attention à moi.

Ma chere mère me trouve tous les défauts du monde, que je suis une grosse feignasse, que je suis une merde, un pauvre mec incapable dont les notes excellentes ne serviront jamais à rien. Les enguelades sont numbreuses.

Mon père est partit vivre avec une autre femme il y a quelques années en laissant ma mère et moi comme de mauvais souvenirs derrière lui.

Je tombe très souvent amoureux, un peu trop, mais mes aventures sentimentales sont pour ainsi dire inexistantes, nulles et imaginaires. Je ne plais pas aux femmes, je ne plais pas aux hommes.
On me dit tout le temps que je suis moche, alors j'ai finis par le croire et je le suis réellement.

Mon avenir est inexistant, je n'ai aucune consistance, et je ne veux pas de cette vie, toute ma vie, je ne veux pas subir de manière éternelle pour au final disparaitre comme j'ai vécu, dans l'indifférence la plus totale.

J'ai pris mon ultime rateau cet après midi, je dégoute ces dames, je me dégoute moi même.

J'ai perdu toute volonté, tout courage à mener cette lutte quotidienne, l'espoir m'abandonne et je souhaite donc partir dès à présent.
Messages postés
76384
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 janvier 2022
9 616
Bonjour.

" J'ai tenté de regagner ce profond manque de foi en moi en pratiquant le théâtre, et ça a marché pendant quelques années. "

Tu as arrêté le théâtre ?
Messages postés
102023
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 484
En tous cas , tu écris extrêmement bien :)

La beauté est très relative tu sais .
Et l'adolescence n'est pas la période la plus facile à vivre à ce niveau là .

Peut être que ton besoin d'avoir une amie vient du manque de reconnaissance que tu ressens .
Messages postés
76384
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 janvier 2022
9 616
Pas de réponses ....

Cet ultime rateau ressemble aux multiples rateaux que peuvent se prendre les jeunes de ton âge. Cela fait partie des expériences qui peuvent AUSSI permettre à grandir et à la prudence utile en s'engageant dans des liens affectifs.
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
6 avril 2014
12
Je continue le théâtre mais même si l'estime que j'ai de moi s'est un peu améliorée, l'image que je renvoie au final semble être aussi terne qu'auparavant, cette pratique est donc nulle et comme non avenue au sein de mes relations.

Je veux bien accepter l'échec sentimental comme quelque chose qui puisse se révéler enrichissant, mais quand il se répète sans cesse et uniformément, c'est juste une sorte d'acharnement vain qui ne me procure plus rien de bon.

Et ceci ne répond toujours pas à ma question... comment puis-je partir de manière efficace ?