Le tabac, et le reste ?

Signaler
-
 kurai-meokami -
Bonjour,

je viens de découvrir la section santé-médecine, je suis plutôt habitué de la section informatique, mais en passant, je m'étonnait de trouver une section "tabac", plutôt qu'une section "drogues/dépendances", car comment parler de tabac et de ses conséquences, sans abordrer les autres drogues, leurs dépendances, conséquences, etc... ( alcool, cannabis, médicament, etc... ) bien sur, ce serait surement une section, qui demanderait une bonne modération... ^^

bon, c'est sur que de mettre le tabac dans la section drogues, ça peut choquer certaines personnes, qui croient, que parce que le tabac est envente libre, ils ne sont pas "drogués", malheureusement , à tort...

De toutes façons, l'année 2008, va marquer un grand coup dans la lutte contre le tabac, en interdisant de fumer dans touts les lieux publiques, même si tout ça reste encore très hypocrite... M'enfin, tout doucement l'image de la cigarette se terni, et c'est très bien comme ça...

Il est grand temps qu'on ose s'attaquer à cette drogue ( très ) dure, et des plus vicieuses, car du fait de sa légalité, des firmes s'enrichisse tels les plus gros cartels de drogues de la planète, producteurs de cocaïne, ou autres opiacés, etc... en rendant dépendants, et "raquettant" quasiment des milliers, que dis-je, des millions de gens de par le monde... BERK !

"Consommation annuelle de cigarettes par habitant : Grèce 4 313, Pologne 3 291, Espagne 2 364, P.-Bas 2 323, Irlande 2 236, Portugal 2 079, France 2 068, Danemark 1 910, Italie 1 901, G.-B. 1 748, Allemagne 1 702, Finlande 1 351, Suède 1 202, Norvège 725. Consommation totale dans le monde (en 2002) : 5 500 milliards de cigarettes."

Re-BERK !

en même temps, je pense que la section "santé-médecine" est toute récente, donc prenez ça comme une suggestion...

en tout cas, bravo pour l'idée, et pour le boulot ! ( en vous souhaitant que cette section sera aussi vivante, que la section informatique... )

PS: je savais pas dans quel section poster...

14 réponses


Pourquoi ne doit-on pas cumuler les patchs et la cigarettes, mise à part les effets secondaires (nausée, sécheresse bucale, vertige, ...) ?
Alors la tu as tout a fait raison! le suivi médical ou psychologique du sevrage double les chances de réussites, il en est de meme avec les traitements: au final on arive a 4 fois plus de chance de réussir son arret avec un cumul des deux. Ne pas hésiter non plus a telephoner à Tabac Info Service pour les "crises ponctuelles"!

pour cette histoire de cumul j'en suis bien sur, mais attention, je n'ai jamais conseillé de se taper des clopes tranquillement avec son patch! j'ai simplement dit que si on perd le controle deux secondes et qu'on se surprend avec une clope au bec, il ne faut surtout pas baisser les bras, ne pas enlever son patch mais plutot passer voir son pharmacien et lui prendre une substitution nicotinique orale pour continuer sa cure en étant mieux dosé.

Un autre truc sympa et hyper motivant a faire: faire meusurer sa VO2 MAX par un pneumologue avant l'arret, une semaine apres puis un mois apres. ça permet de meusurer et donc constater noir sur blanc la récupération des fonctions respiratoires et cardiaques. et permet d'éviter la rechute des plus sédentaires qui parfois ne remarquent pas par eux même les ameillorations auxquelles ils ont eu droit.
il en est fait mention, bien sur mais en des termes plus simples: "on respire mieux""le taux de monoxyde de carbone est plus bas", "les bronches se décrassent" tout cela participe a une récupération de la VO2 Max..

le test en question est habituellement ordonnée aux patient cardiaques et également aux patiiens souffrant d'infection pulmonaire ou pire... c'est un test courant chez les sportifs pratiquant une activitée d'endurance ( c'est LE test que l'on voit dans les reportage avec le fameux velo d'appartement, le cardiofrequecemetre et le masque receuillant les gaz d'expiration)

A titre individuel je suis un peu attristé que ce test ne soit pas d'office proposé aux gens souhaitant arreter de fumer.
ils pourraient ainsi comparer leurs résultats a des moyenne dindividus n'ayant jamais fumé. ce qui les motiverait pour arréter dans un premier temps. une semaine apres l'arret, un second test leur montrerait les "grand progrès accommpli" (progrès du a l'evacuation du monoxide de carbone du sang, du muscle cardiaque et du diaphragme). puis un mois plus tard (il s'agira tu test avec le moins de "progres" mais également celui permetant de faire comprendre que l'arret est un effort de longue haleine). Les gens doivent en faire la demande mais les médecins sont généralement compréhensifs.

le tout accompagnés des habituels conseils d'activitées physique pour non seulement bruler les calories en léger surplus (la nicotine augmente le metabolisme basal) mais également pour récupérer un peu plus de Vo2 max.

ce test a un cout, certes, mais ce cout est tout a fait dérisoire comparé a celui engagé dans le traitement des maladies tabagiques. il est tout de même domage que depuis des années on parle des méfaits du tabacs et des couts de traitement des maladies dues au tabac mais que que l' état ne pense qu'a très court terme et n'infléchisse pas sa politique vers plus de moyens pour la prévention (et cela que ce soit le tabac mais aussi l'abscence d'activitée physique)... je reste persuadé que quelqu'un voyant de mauvais résultats sur des tests médicaux personels se prend plus en charge que si on se contente de lui parler de "mieux respirer" "ou de statistique générales.
Arretez de fumer, franchement !

Moi j'en suis mort...


"Le rastafari n'est pas un mythe, c'est un art de vivre..." Bob Marley.
Salut

La tabac est un poison, une plaie ouverte sur la santé ; le tabac ça pue, certes, mais ça imbibe les vêtements ; ça coûte cher en nettoyage, je pense aux bâtiments ; (effectivement, les voitures ont aussi leur-s parts) .

La tabac, j'aime pas ça ... ; mais oui, c'est vrai, fumer occupe l'esprit ; ..et surtout nos poumons .

La tabac, dans une rubrique à part ? :
Si c'est plus efficace, pour aider tout un chacun, "à trouver son arrêt de tabac" ; temps mieux !
Comme pour descendre du bus ... ; oui, => tout les moyens sont bons pour arrêter dans la durée .

merci .

à+

pas d'autres réactions ?
j'ai arrêtter de fumer sans chewing gum paliatif bien plus élevé en nicotine que certaine cigarette qui sont à 1 mg de nicotine alors que ses fameux chewing gum sont cher et sont à 2mg c'est quand même plus sur d'arrêtter au chuwing gum....ou non?à votre avis
Utilisateur anonyme
Assurément !
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 28 décembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
31 décembre 2007
2
Je suis d'accord, plus de chances de succès avec les substituts QUE SANS, ...15% environ de succès après 1 an d'arrêt, alors qu'arreter seul, 5% au mieux, de succès...

up ?
les gommes et cachets ont un dosage aussi elevé a cause de leur mode d'administration car la nicotine passe plus difficilement par les joues et les gencives que par les poumons. de meme les patch ont un taux tres elevé de nicotine car le passage par la peau est encore plus complexe.

L'arret est assurément facilité par la prise de substituts nicotinique, en l'occurence il est plutot de recourir a patch supplémenté par des gommes ou des comprimés. pourquoi cette assiciation? tout simplement pour erroder au maximum la présence de pics nicotiniques (les fameux "shoots") le patch en travaillant en continu permet au sang d'avoir un taux nicotinique constant, ce taux peut être légèrement augmenté par une forme orale. moins il y aura de pic nicotinique, moins il y aura de sensation de manque... et plus l'arret sera facillité.

La gomme est recommandé par rapport à la "petite" clope, bien evidement mais surtout n'enlevez pas le patch si vous vous surprenez une clope au bec! Enlever le patch revient a recréer le climat idéal pour aggraver la rechute car le taux sanguin de nicotinne va redescendre recréant les sensation de manque. la surdose dangeureuse de nicotine est précédée d'evenement assez désagréables mais sans risque notable (sécheresse bucalle, sudation, vertige, nausée) pour que la personne traitée soit prévenue bien a l'avance.

Le sous dosage d'un traitement nicotinique représente bien plus de risque de santé qu'un léger surdosage passager car le sous dosage est précisément ce qui va cause une rechute par sensation de manque.

pour en savoir plus sur les arret par substituts (eventuellement couplé a de léger antidépresseur) la ligne info tabac service est avotre ecoute, vous pourrez parler a des intervenant médicaux et si vous le souhaitez, a des tabacologues au 0825 309 310.
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 13 janvier 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
13 janvier 2008

interressant ce que tu as dit jonathan, mais attention, fumer est possible en continuant à prendre des substituts pour les gros fumeurs dépendants, mais uniquement des formes orales, gommes ou comprimés...ceci afin de maintenir un taux continu de nicotine et permettre à ces fumeurs de fumer encore quelques cigarettes le temps d'arrêter totalement...mais la Haute autorité de santé ( HAS) ne l'autorise pas avec les PATCHS. Si on a un patch, il ne faut pas fumer du tout.
richard: je ne parlait evidement pas de fumer son paquet en prenant en plus une substitution nicotinique. Je ne voit pas l'intéret d'associer tabac et substitution ainsi.

la HAS de toute manière ne recommande pas de fumer des cigarettes. ni sans substitution ni avec patch ni avec gommes etc...

En revanche il y a une réponse claire a apporter a la question :" faut-il enlever le patch si on fume?" la réponse est NON!
Nous ne sommes plus en 97-99, nous avons maintenant des connaissance en matière d'association des deux choses!
comme le dit le professeur Dautzenberg: "Si un fumeur prend une cigarette avec un patch car il est en manque, il ne faut pas enleve le patch mais AU CONTRAIRE renforcer le traitement nicotinique."

certains jours, un fumeur va fumer quesques cigarettes de plus que son nombre habituel. c'est exactement la meme chose et cela produit exactement les memes effets c'est a dire que dans le pire des cas des effets secondaires benins ( vomissement mal de tête, vertiges) auront lieu bien avant les effets plus toxique de la nicotine (tachychardie, variations brutale de la tension...)

ATTENTION: je ne dit pas que fumer une cigarette avec son patch ce n'est pas grave, je dis simplement que si cela arrive n'enlevez pas votre patch et allez a la pharmacie acheter quelques gommes.
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 13 janvier 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
13 janvier 2008

Tu es bien certain de ta réponse? expérience perso? professionnele? études? moi je n'ai pas cette notion...Mais je croits, que qand on est est un fumeur dépendant, il vaut mieux être suivi par un médecin ou un tabacologue et là, tout le monde est d'accord: traitement( substituts ou médicaments) et prise en charge globale par un médecin ( avec parfois même thérapie comportementale..) augmentent au minimum pas X4 les chances de réussite. Qu'en penses tu?
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 13 janvier 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
13 janvier 2008

Ok..interessant la VO2 Max...pourquoi on n'en parle pas dans les protocoles de sevrage? les tabacologues le font pas?