Ma fille 4ans dit avoir succé le zizi du cop

Fermé
lilou14sept
Messages postés
21
Date d'inscription
vendredi 30 mai 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
2 août 2021
- 27 juil. 2011 à 22:48
 lola80 - 28 juil. 2011 à 09:06
Bonjour,
ma fille de 4ans en parlant avec sa soeur de 7ans dit:
"tu te rappelle quand j'avais succé le zizi à F.....?"
gentillement je les regarde, je souris et je questionne,
"ha oui? c'etait quand? c'etait ou?"
Donc c'est un jour ouo, était chez des amis et les enfants faisaient des aller retours dans la chambre. Le petit F... a 8 ans.
Je demande qui à commencé elle la petitoune répond
"c'est F... il a dit t'es pas cap..... si moi je suis cap"
j'essais de demander confirmation à la grande qui me dit que c'est vrai mais quand j'essai d'en savoir un peu plus elle s'en va en me disant "demande à M...."
J'arrete la et continue a debarasser ma table et j'entent la petite dir "j'ai pris mon pied"
Je suppose fortement que c'est ce que lui à dit le petit F....
HELP....... est ce que je dois relancer le sujet pour savoir si il l'a demandé aussi a la grande de le faire?
que dois je faire pour la petite? comment dire que ce n'est pas bien sans creer de traumtisme?
Dis je parler a la maman du petit F...qui doit recevoir sa belle fille de 10 ans la semaine prochaine pour 1 mois et qui va partager la chambre de F...?
Donnez moi vos conseils et marche à suivre.
Merci

5 réponses

DCI
Messages postés
81569
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juin 2022
35 864
27 juil. 2011 à 23:42
Essayer d'avoir confirmation des faits (car les enfants peuvent parfois affabuler ...)

Essayer de savoir (ce sera peut être plus délicat) si la ou les gamines n'auraient pas entre-vu accidentellement a même scène entre leurs parents.

Ne pas entrer dans une discussion trop élaborée avec les gamines et leur signifier simplement "plus jamais ça" en essayant de trouver un "pourquoi" simple et crédible (pas facile non plus)

S'il s'avère que les faits ont réellement eu lieu, en parler avec la maman du jeune garçon. Là aussi, très simplement et calmement et en évitant surtout d'en faire un futur délinquant ou un pervers en devenir.
18