Envie de BB3 apres 50 ans

Signaler
-
 marianne50 -
Bonjour,
J'ai voulu un BB3 il y a 9 ans (j'avais 44ans) et ma gynéco n'a pas voulu m'aider par un traitement.
Je dirais même qu'elle m'a découragée et fait peur.
Je me suis alors investie dans mon travail.
J'ai beaucoup de regrets aujourd'hui de lui avoir fait confiance. Elle me disait que je pouvais encore avoir un enfant sans traitement.Or le pourcentage est très faible après 40 ans.
Je recherche témoignages de femmes qui comme moi ont ce réel désir d'enfant après 50 ans.
Je fais beaucoup moins que mon âge et suis en bonne santé.
Je n'arrive pas à faire le deuil de ce 3è enfant et j'en souffre énormément (déprime, pleurs, chagrin).
Avez vous été à l'étranger ?

Merci de m'aider.

2 réponses

bonjour je peux tout à fait comprendre ce que tu ressens car j'ai rencontré mon mari à 44 ans et une très forte envie d'avoir un enfant ensemble (moi j'en ai 3 de mon coté mais lui n'en a pas). Après 1 an d'essai infructueux nous avons décidé de voir une gyné qui m'a dit qu'elle n'était pas contre les grossesses tardives mais qu'à mon age personne ne nous aiderai....bètement nous n'avons donc consulté personne d'autres (notre grand regret).nous nous sommes retourné vers d'autres choses comme l'homéopathie,une magnétiseuse...puis à 47 ans boostée par une amie j'ai consulté un autre gyné qui m'a dit on va faire des examens à vous et votre mari et suivant les résultats on avisera.
Un bon pas en avant nous étions confiant. Je dois préciser que mes cycles étaient très irréguliers et problème de règles très hémorragiques.Puis le mois suivant ma visite à ce gyné j'ai été hospitalisé pour une très grosse hémorragie du à mes règles et je suis restée 2 jours à l'hopital sous perfusion.Mon gyné est venu me voir et m'a dit :"vos examens sont bons je suis ok pour vous stimuler car il y a de fortes chances pour que ça marche mais avec votre utérus vous avez de gros risques de fausses couches,accouchement prématuré et très grosse hémorragie à la naissance (j'ai de l'adénomiose) la décision vous appartient....devant les gros risques que j'encourrai pour ma santé ,avec mon mari nous avons décidé de dire stop.....j'ai eu 48 ans en juin je me fais suivre par une psy car je n'arrivai pas à faire le deuil de ce bébé.ça me fait le plus grand bien et maintenant je comprend et j'accepte que c'est mieux ainsi vu les problèmes que j'encourrai....voilà tout ça pour dire qu'il ne faut pas s'arrèter à un seul gyné et qu'il ne faut pas hésiter à consulter ailleurs si nous nous l'avions fait et bien nous aurions peut ètre eu notre bébé puisqu'il était ok pour me stimuler à 47 ans passé.....celà restera toujours un regret pour nous mais grace à l'aide que je reçois je ne suis plus en souffrance et ça c'est déjà bien.Maintenant comme je dis "on aura pas eu d'enfants ensemble mais nous avons l'amour et ce n'est pas donné à tout le monde"
courage à toi.Bisous.Marianne
Merci Marianne.
Moi aussi je regrette de ne pas avoir été voir une autre gynéco mais je faisais confiance à celle qui me suivait depuis plus de 20 ans. J'ai eu l'impression en lui en parlant que j'étais anormale de vouloir un enfant à cet âge. Elle m'a complètement dissuadée. Elle m'a quand même fait faire quelques examens. Ensuite, elle m'a envoyé un courrier comme quoi "je n'étais pas ménopausée et que je pouvais reprendre la pilule". Elle ne m'avait vraiment pas écoutée. Lors d'un autre rendez vous, je suis allée voir une de ses collègues dans le même Cabinet : même discours.
Et je suis sûre qu'une simple stimulation ovarienne (sans passer par la PMA) aurait été suffisante.
Actuellement je vois aussi un psy mais pour l'instant pas d'amélioration. Je n'arrête pas d'avoir des regrets et de ressasser cette période où je me dis que je n'ai pas été assez insistante.
Comme je l'ai déjà dit, je n'ai jamais eu de problèmes de santé. Les grossesses de mes deux premiers enfants se sont parfaitement passées.
Il est vrai qu'à ce moment là je ne connaissais pas les forums. Si cela avait été le cas, j'aurais trouvé la motivation et des pistes :aller à l'étranger par exemple.
Je me rends compte aujourd'hui que je ne suis pas la seule dans ce cas.
Merci encore pour ton réconfort.
Bisous.
bonjour Clairiane
j'espère qu'avec le temps tu trouveras l'apaisement comme moi je l'ai trouvé.Enfin moi ce qui m'a permis de trouver l'apaisement c'est que j'avais de gros risques pour ma santé et si c'était pour avoir un bébé mais que moi je ne sois plus là il n'y a aucun intérèt.....
Moi aussi mon gyné m'a dit qu'il y avait de grande chance que ça marche avec une simple stimulation genre clomid mais voilà quoi....
il ne faut pas regarder en arrière car ce qui est fait est fait et ça empèche d'avancer! moi c'est pareil j'ai connu les forums en 2010 j'avais déjà 47 ans et demi et avec des "si" on referait le monde n'est ce pas?
Ma psy m'a fait comprendre que mème si je n'avais pas eu d'enfants avec mon mari nous avions quand mème construit une belle famille car se sont mes enfants qui nous ont permis de nous rencontrer qui l'ont accepter .Il considère mes 2 filles (24 et 22 ans comme les siennes car elles n'ont plus de père celui ci nous a abandonné j'étais enceinte de 5 mois de ma 2ème et nous ne l'avons jamais revu) et mes filles lui ont dit que quand elles seront maman lui sera papy....et oui nous avons une belle famille et ne manque plus que les petits enfants pour venir agrandir ce beau cercle familial.. Regarde devant plus en arrière car à part te faire du mal c'est tout ce que tu fais il faut trouver le courage d'avancer en regardant l'avenir et non plus le passé.Pour moi aussi celà restera un grand regret mais c'est la vie qui est ainsi et on ne peut rien changer
courage tu y arriveras.Bises.Marianne