Cancer du sein metastasé au foie et aux os.

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 9 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
9 juin 2010
-
 marylily -
Bonjour,

je vous ecris parce que je veut vous faire partager mon experience à moi.
j'ai 21 ans et ma maman était atteinte en 2007 d'un cancer du sein. il a été traité un peu tard du coup difficile a soigner. la tumeur était grosse alors les medecins ont décidé de lui faire des séance de chimio pour la resorber un peu. suite à cela il ont fait une ablation totale du sein. ils lui ont enlevé aussi des ganglions ( 12 pour etre exact).
suite à cela elle a fait de la radiothérapie. elle a eu un an de rémission.

en aout 2009 on apprend que des metastases ont migrés sur le foie et les os. ont nous dit tout de suite que le cancer n('est pas guérissable quon ne pourra parler que de remission mais qu'il peut très bien lui rester encore quelques années à vivre. donc le diagnostic est difficile a entendre puisqu'il est clair déjà aà cette époque qu'il faut que l'on se prépare au pir. en décembre 2009 elle avait taxol comme chimio et on apprend qu'elle ne fait plus d'effet. on passe alors a une nouvelle chimio je ne me rappel plus de laquelle il s'agissait.

debut d'anné 2010 elle a commencé et deux semaines après elle était très fatgigué et sont état physique c'est dégradé. elle est retourné voir son onccologue qui lui a dit qu'il fallait arreter un temps parce qu'elle n'avait plus assez de plaquettes, il fallait d'abord attendre que ca remonte.
entre temps j'ai fait en mars une embolie pulmonaire j'ai failli y rester et ont m'a hospitalisé pendant 10 jours. elle venait me voir tous les jours (on ne viviat que toute les deux) et elle était denouveau plus ou moins en forme.

je suis rentré de l'hopital et elle avait recommencé la même chimio qu'elle n'avait pas suporter mais avec des doses moindre. 2 jours après mon retour a la maison elle a commencé a rechutée, elle était très fatigué epuisé au moindre geste.

elle est retournée voir son oconlogue qui lui a redemandé d'attendre que les plaquettes remontent car elles étaient trop descendues. elle c'est fait hospuitalisé& quelque jours plus tard pour une infection au foie et une jaunisse. elle est sorti de l'hopital quelques jours plus tard elle était très fatigué mais tenait encore debout. elle a eu un rendez vous chez son oncoologue qui lui a expliqué que son etat ne permettait plus de faire de chimio et qu'il ne pouvait plus rien faire pour elle qu'il la transfererait en soin palliatif.

tous le monde sait de quoi il s'agit mais personne ne calcul alors la gravité des choses. elle a souhaité rester a la maison le plus longtemps possible tout en comprenant qu'elle ne pourrait pas y partir sinon je ne pourrais plus y vivre.
mardi 158 mai je l'ai emené aux urgences car eklle souffrait beaucoup avait de grosses douleurs. ils ont fait de sprises de sang et m'on dit qu'il ne pouvais que lui faire des injections de morphine mais qu"il ne poiyuvais pas faire de scanner parce que ses reins n'étaient pas en très grandes forme nonplus san m'en dire plus.

le lendemain elle est revenu a la maison et le jeudi les medecins ont décidéés d'auguementer les patchs de morphine. je lui ai changé le samedi 22 mai et a partir de la tout est allé très vite. le dimanche elel a commencé a sombrer dans de long moment d'endormissement elle n'a quasiment pas ouvert les yeux de la journée. lundi 24 mai à 7h du matin elle avait passé la nuit a gémir et j'ai décidé puisuq'elle ne s'était pas hydraté ni alimenté depuis 2 jour de la faire hospitalisé en soin palliatif à l'hopital. elle n'arrivait plus a ouvrir les yeux, elle ne me reconnaissait plus elle n'arrivait plus a parler son état était affolant. à 10h30 ils l'ont admise et à 13 je ss rentré chez moi pour cherxher son dossier médicale. les medecins me parlaient a ce moment la de quelque semaine. deux heures après ils m'ion appelé pour me dire qu'elle était décécdée.

tous cela pour dire que le cancer est une maladie ingratte, ma mère s'est battu du début à la fin sans jamais se plaindre et a fait preuve d'une force et d'un courag exemplaire. je pense que êu de personne réagirait de cette manière. elle était une femme merveilleuse et une mère en or. elle me laisse seul avec moi même et un appart et un chien :-)

tous ca pour dire qu'il faut être avec l'être cher jusqu'au bout pour ne rien regretter et le meilleur moyen de l'accompagner est de soutenir et d'aimé de la même manière.

nous n'avons pas changé notre manière de nous comporter avec elle et je pense que ca ca l'a beaucoup aidé. je suis restée avec elle tous le temps et j'ai vu tous les stade et je peux vous dire qu'a partir du moment ou les ventre grossis, durcit et que le teint ainsi que les yeux sont jaunes c'est qu'il est déjà tard... les medecins eux ne le disent jamais et on a jamais le temps de se preparé.

je vous souhaite beaucoup de courage de force et surtout ne vous laissez pas allé. ma mere est partis il y a un peu plus de 2 semaines et je ne me laisse pas allé parce que je sais que la vie continu et même si elle restera la personne que j'aime le plus au monde pour toujours elle n'aurait pas voulu que je me laisse aller. à 21 ans j'ai encore toute la vie devant mmoi et surtout c'est important ne jamais jamais baissé les bras jusqu'au dernier souffle parce que la medecine n'est pas infauioble et le corp humain est bien plus qu"une science. je suis assez d'accord avec "tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir".

de tout coeur avec vous bon courage.

ps: j'aimerais avoir vos experience à vous si quelqu'un a vecu des choses similaire. mercir beaucoup.

3 réponses

bonjour,

Ben ecoute je suis entrain de vivre a peu près la meme chose....
Mars de l'année derniere on decouvre qu'elle a un cancer du sein mais qui est deja metastasé au niveau des os, enfet on l'a decouvert suite a une fracture inexpliquée au bras gauche. Son cancer était deja bien avancé donc pas possible de faire une ablation.

On a donc commencé par lui faire des chimios (qu'elle ne supporte pas, c'est vraiment une crasse ce traitement!) et ensuite on est passé aux hormonotherapies qui n'ont fait aucun effet.

depuis un plus de un mois l'etat général commence a se dégradé elle ne mange plus et ne fait que boire.

lundi 28/06 j'ai du appeler une ambulance car elle était vraiment mal elle est restée toute la journée aux urgences pour faire des examens et c'est là qu'on découvre que son foie est rongé par de métastases inopérables car il y en a beaucoup trop. Le doc des urgences me prend donc a part pour me dire que vu son état les pronostics sont assez sombres, il a meme parlé de compter en jours.

Elle a donc été hospitalisée et depuis ca va un peu mieux car il l'on blindée de morphine.
au jour d'aujourd'hui on ne parle quasi plus de palliatif et on envisage meme une chimio
mais bon je suis assez pessimpiste car je connais beaucoup de personnes qui ont eu un cancer généralisé et ils ne sont plus de ce monde, malheureusement...

On verra ou en sera dans quelques jours....

Bien a toi
A bientot...
bonjour,

ou en est ta maman aujourd'hui? courage
Hello,

Ben enfet elle est decédée le 25 juillet,...
on est resté a l'hosto quasi un mois croyant que ca allait mieux et ensuite la maladie a continuée a évoluer et boum un jour elle est tombé dans un sommeil si profond qu'elle ne s'est plus reveillée...
bonjour, j'ai 31 ans, j admire ton courage et en même temps ton histoire m effraie car ma mère est soignée pour un cancer du sein depuis début 2007 (donc opération, chimio puis rayons). y a 3 semaines, on vient de lui trouver un cancer au niveau du foie (ses marqueurs grimpaient depuis février mais trouvait pas où c était) dont re-chimio. aujourd hui, elle se plaignait de douleurs a son pieds depuis cet été, a été voir le podologue cet apem. pensant avoir des semelles, car ayant mal un peu partout depuis son cancer.. lui, l a renvoyé chez son généraliste qui doit se mettre en rapport avec son oncologue pour une scintigraphie ! j'ai peur qu ils lui trouvent des métastases aux os :(
mes condoléances pour ta maman.