Avis opération de lapeyronie et après ????

Fermé
baff75
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 16 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mai 2010
- 17 mai 2010 à 19:24
 tkads - 23 mai 2011 à 21:19
Bonjour,

pas de pb sexuel, aucun signe de prédisposition, 47 ans au top puis en l'espace de 15 jours-1 mois (sisi quand c'est arrivé, je n'ai pas eu le temps de comprendre) mon sexe qui "vire à l'ouest" ?!?!? diagnostic irréfutable : lapeyronie ..., 0 douleur pas de pb d'érection, juste des rapports "quelque peu" perturbés, à plus de 60 ° c'est pas vraiment naturel ... faire l'amour dans ces conditions ???, pas très fier


vu la déviation : exit médoc et autres techniques pas trop invasives (j'ai un peu le sentiment général que c'est pas très fiable tout ça, enfin mon avis n'engage que moi), bref après une attente de plus d'un an ½, le temps que ça se stabilise, je me suis fait opéré par la technique de Yacchia : maintenant c'est fonctionnel à 100%, bonne érection , désolé si ce n'est pas très romantique mais c'est de la "mécanique", sans cette mécanique le romantisme "tombe" vite dans une impasse.


mais il y a un "mais" : raccourcissement non négligeable de mon sexe, l'impression permanente d'être diminué et les rapports s'en ressentent ... bref le calvaire continu mais pour les médecins et un psy ça ne semble être qu'un "détail mineur" : il y a des verges de différentes tailles, il ne faut pas dramatiser, tant qu'il y a une érection ferme et une bonne sensibilité, il existe des sexes plus gros certes mais plus petits : aussi ..., un syndrôme à l'horizon me direz-vous ????

Mais Voilà, je suis né avec un sexe donné, qui ne me gênait nullement, bien dans mon corps et dans ma tête : et je me retrouve avec un sexe bien plus petit ... que je n'accepte pas !!!! et je doute fort que ça ne perturbe pas un homme de se retrouver un jour avec une nette différence de taille de son sexe de quelques centimètres en érection : on accepte de perdre ses cheveux, de prendre un peu de ventre, de « baisser » physiquement, on n'a plus 20 ans certes : mais la virilité en prend un sacré coup quand il s'agit se son anatomie intime ... et par ailleurs, on peut toujours souhaiter de plaire à sa compagne

La chirurgie de ce type n'est pas la panacée, mon avis, ça règle juste un problème mécanique, tout juste un palliatif et ce n'est que ça ... enfin je ne sais pas trop quoi penser, ça marche mais ce n'est plus du tout comme avant, voilà mon avis très partagé sur ce sujet, mais je n'ai toujours pas réglé la question dans ma tête et je me demande tjs s'il n'y a pas d'autres solutions pour corriger ce "détail", réopérations, ou ??

si vous aussi avez « chopé » cette maladie qui peut frapper n'importe quel homme, à ce jour l'origine de la maladie n'est pas vraiment identifiée, aussi on la décrit comme bénigne mais perturbante j'ai pu le lire sur certains sites, bref un détail qui me fait rire jaune ! un avis de femmes ?, de médecins ?, ou encore de psy ? tout est relatif), merci de donner votre avis, enfin à ce qu'il paraît je ne suis pas le plus mal lotis (c'est censé rassurer ?) bref ç'est opérationnel ... mais ça a un certain « prix » à payer

désolé si ça ne rassure pas d'autres hommes atteints de 20 ans à 60 ans et plus bien sûr, il y a des solutions mais faut-il trouver la bonne ...
A voir également:

1 réponse

fanfouedelamotte
Messages postés
4079
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mars 2018
7 112
17 mai 2010 à 21:57
Le forum est ainsi fait qu' il faut cliquer sur une case " j' ai une réponse" même si on en pas vraiment une!
Mais enfin on peut toujours essayer d' en parler.
Evidemment, l' urologue est content du résultat, d' autant que ce n' est pas la sienne! En ce qui vous concerne, c' est ce qu' on appelle un trouble lié à une modification du schéma corporel. C'est le même problème que l' adolescent(e) qui ,en un an, voit son corps transformé et qui parfois ne l' accepte pas. Et imaginez le problème de ces gens à qui on a greffé le visage d' un autre...Vous me direz que ça ne solutionne pas le vôtre.
Sexuellement parlant, il n' y a pas de raison que vos rapports ne soient pas satisfaisants: le clitoris est au niveau vulvaire donc la longueur du pénis n' est pas un problème ( à part les micro-pénis congénitaux ). Par contre , il est possible que au point de vue fantasme, vous liiez l' orgasme à une pénétration profonde que vous savez plus possible.
Je ne suis pas urologue mais je ne pense pas qu' une autre intervention soit possible ou conseillée.
Alors que faire? En parler avec votre compagne qui , j' en suis sûr, vous préfère comme ça qu' avec votre organe à tirer dans les coins.
6
estimez-vous heureux par rapport à certains qui ont la maladie et ne savent que faire pour se soigner. Si quelqu' un peut m'indiquer comment, ou se soigner, ce serait un grand service. j'habite en Afrique, au sénégal. Vite une adresse! Merci d'avance.
0