Avaler du sperme

Fermé
amigos22
Messages postés
7
Date d'inscription
dimanche 16 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
30 novembre 2011
- 16 mai 2010 à 00:47
lafouine.
Messages postés
102020
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
- 16 mai 2010 à 18:53
Bonjour,
j'aimerais bien savoir que se passe lorsque un femme avale du sperme.
quelle son ses avantages ainsi que ses inconvénients.

déja j'ai lu dans certains sites qu'il fait agrandir les seins
est ce que c'est juste et comment?
merci nde me répondre

3 réponses

Isaabelle
Messages postés
1046
Date d'inscription
jeudi 17 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2011
478
16 mai 2010 à 13:41
Si ça faisait grossir les seins, crois moi que beaucoup de femme en ferait une cure chaque jour! mdr
29
amigos22
Messages postés
7
Date d'inscription
dimanche 16 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
30 novembre 2011

16 mai 2010 à 15:25
bonjour,
oui c'est juste et tu peut verifier
Scientifiquement parlant le sperme :
- Contient de l'eau à 90% ;
- environ 100 millions de spermatozoïdes ;
- de la vitamine C et de la vitamine B12;
- des enzymes ; des protéines (0.9 grammes );
- de l'Arginine,
- du Glutathione,
- de la Créatine et de la L-Carnitine ;
- des oligo-éléments comme le zinc, le phosphore, le sélénium, le magnésium, le calcium et le potassium;
- des prostaglandines qui agissent de la même façon que l'ocytine qui est utilisé lors de l'accouchement en perfusion pour faciliter celui-ci.

Avoir des relations sexuelles en fin de grossesse n'est donc absolument pas dangereux, bien au contraire; des matières psychotropes qui ont des effets proche du Vallium. Il protègerait donc de la dépression.

Il possède une valeur calorique faible, 6 calories et 0.1 grammes de glucide principalement du fructose mais aussi du sorbitol et de l`inositol. Il permettrait de faire maigrir car le sperme et l'un de ses composants chimiques possèderait un effet amaigrissant.

D'après une étude réalisée sur 200 femmes suivie pendant un an, suivant le même régime alimentaire et ayant un cadre de vie identique sous la direction du professeur Ingrid Fleischer de l`université d`Hambourg en Allemagne « les femmes pratiquant la fellation et qui avalent le sperme de leurs compagnons réussissent à maigrir jusqu'à deux fois plus vite que les autres ». Ces vertus amincissantes du sperme sont dues à la présence d'une substance nommée alcaline qui ne fonctionne aussi efficacement comme agent anti-graisse qu'en présence des autres composantes du sperme masculin.

Mais ses vertus ne s'arrête pas là puisqu'il permettrait aussi l'équilibre des hormones féminines et protègerait, semble-t-il, efficacement des cancers de type hormonal. En effet, une étude a été réalisée en Californie du Sud sur 15000 femmes âgées de 25 à 45 ans dont 6246 pratiquaient la fellation de manière régulière depuis 5 à 10 ans et 9728 femmes qui ne pratiquaient la fellation que peu ou pas du tout. Dans le groupe qui pratiquait régulièrement la fellation seulement 1.9 % d'entre elles avaient été touchées par un cancer du sein contre 10.4% dans l'autre groupe. Cette étude démontre que la fellation réalisée 2 fois par semaine diminuerait le risque du cancer du sein de 40 %.

Les recherches médicales ne sont pas encore terminées mais la fellation serait efficace pour se maintenir en bonne santé à condition que le partenaire masculin ne soit porteur d'aucunes MST puisque des études menées à l'université de Malmo en Suède et par une équipe de l'agence nationale de recherche sur le cancer de Lyon ont démontrées que des pratiques bucco-génitales comme la fellation et le cunnilingus pouvaient être liés au développement du cancer de la bouche à cause du virus HPV (le papillomavirus).
0