Je suis Bi et je ne l'assume pas...

Fermé
Signaler
-
Messages postés
92
Date d'inscription
mercredi 13 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
30 avril 2011
-
Bonjours,

Alors voila, j'ai 14ans, et un gros problème, je n'assume pas ma bisexualité...
Les problèmes?
-Le Bahut, remplis d'homophobe en tout genre (exemple pendant les 2h de cours sur la sexualité j'ai entendu des remarques comme "Les Bisexuels ne sont pas des gens normaux... etc"
-Mon Père, Homophobe, lui aussi.

j'aimerais pouvoir le dire, car ça m'empêche beaucoup de chose, mes parents sont très vites au courent de ce qu'il se passe dans le bahut (Ma mère est amie a la CPE)
ce qui me fait déjà peur,
Ensuite, le 2eme problèmes, c'est que je sais qu'il y a d'autre bi/homosexuels dans le bahut, dont 1 qui me plait, mais j'ai peur de l'aborder...

j'sais vraiment plus quoi faire, a chaque foi qu'on parle d'homosexualités, qu'une personne traite une autre de gay ou PD sous mes yeux, j'ai une énorme boule au ventre...

je voudrais avoir vôtres avis... Merci.

13 réponses

l'homophobie est une sorte de philosophie qui peut se changer.
C'est souvent lié à des peurs, des méconnaissances ou des croyances un peu périmées.
La tolérance, ça s'apprend. Je dirais même que ça s'enseigne.
En tant qu'hétéro, je ne pense pas être le mieux placé pour dire "meuh si, ils sont gentils les homosexuels". Ca fait un peu con. Je pense que la tâche est vôtre. Et c'est un combat qui est loin d'être gagné. Mais chacun doit pouvoir y apporter son grain de sel. Les sociétés sont faites pour évoluer.


Tes amis homophobes ne pourront plus être tes amis quand ils apprendront qui tu es, ou qui tu veux être.
Du coup, sont-ils réellement tes amis aujourd'hui ?
Sont-il vraiment les personnes les plus à même de partager tes secrets ?
Ne sont-ils pas juste des copains ? Ou de simples camarades ?
11
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 21672 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjours, alors d'abord, Oui je le sais que je le suis, ca fais tout de meme un petit moment, j'ai deja embrassés des gars, ca m'a plu, j'ai déjà embrasser des filles, ca m'a plu...
Je pense que OUI, c'est definitif, j'me sens mieu comme ca mentalement, je ne veux pas me mentir a moi meme comme le font certaines personnes...

c'est pas j'me suis levé un jour et je me suis dis "tien, j'aime les hommes...

Ensuite, clair, le dire pourrait me faire Mal, mais le cacher aussi, non?
je suis de nature très franc... au passage...
non c pas vrai n ecoute personne t normale
Bonjour. Je vois que ce sujet date un peu mais je tenais à dire mon avis, au cas ou quelqu'un viendrais encore sur ce topic.

J'ai remarqué depuis l'enfance que j'étais quelqu'un de différent que je soit avec un garçon ou une fille. J'étais un garçon manqué et je tenais beaucoup à mes rare amies. Tellement que trés vite on ma accusée d'être lesbienne. Je n'étais qu'en primaire.

Arriver au lycée, j'ai enfin compris que les filles m'attiraient réellement car quand j'étais avec elles, c'était comme si je les draguer et je me trouvais un peu masculin. Pourtant, arrivée au lycée je faisais des énormes monstre pour être féminine.

J'ai embrasser des filles et j'ai adorer ça, c'était presque plus excitant qu'aec un garçon. Mais les garçons me plaisaient aussi beaucoup. J'ai eu alors plein de question qui n'ont toujours pas de réponses. Je ne sais pas à 100 pour 100 si je suis bi ou hétéro mais pour le momet je me considère plus dans le premier cas.

Le problème? Je ne l'assume pas du tout. Je n'ai pas choisit moi d'aimer voir le corps d'une fille ni aimer quand elles me touchent. Et pourtant je suis ainsi. Et je déteste ça. Car je déteste déjà que l'on me regarde, que l'attention soit sur moi alors imaginez si je sors avec une fillle! voila le malaise. Je n'assumerai jamais de sortir avec une fille. de plus, ma famille est homophobe ainsi que certains amis et tout mon lycée. Je suis en terminale, jai déjà embrasser et même plus certaines filles et garçons et j'aime toujours autant les deux.

Mais je peux embrasser mon petit ami avec passion sans problème alors que je ne peux pas toucher une fille sans me sentit génée.

Voila mon témoignage, si ça peut t'aider César.
Salut.

Tout d'abord, je ne sais pas si, à 14 ans, tu DOIS te considérer comme un hétérosexuel, un bisexuel ou un homosexuel. Je ne pense pas que les choses soient figées à ce point.

Ce n'est pas pour faire le discours merdique du "y'a peut-être un espoir de retour" mais j'aurais envie de t'encourager à te poser vraiment la question. Est-ce définitif, en ce qui te concerne ?

Ce que je veux dire par-là. L'adolescence est une période où, fondamentalement, tu remets en cause les modèles que tu connais et tu as envie d'être "toi", d'être différent des autres. Cela passe forcément pas quelques fantasmes, et notamment sur des pratiques sexuels souvent "hors la norme".
Et être bi semble, justement, être "hors la norme" dans l'univers où tu vis, tant au bahut qu'à la maison. Ca en accentue l'aspect. Ca rend la chose intrigante.

Bref...

Mon avis est donc que tu ne devrais pas prendre de risque pour l'instant. Pas de risque de t'exposer aux autres collégiens, pas le risque de t'exposer à ton père.
Le temps te dira qui tu es vraiment, et donc ce que tu dois faire.
Juste pour terminer notre petit dialogue (c'est dommage que j'aie été le seul à te répondre, mais bon...).
L'homophobie n'est pas liée au fait d'avoir "peur d'être dragué".
C'est beaucoup plus profond que ça, beaucoup plus ancré dans notre culture. Il y a des notions de bien et de mal qui sont en jeu et desquels il est souvent difficile de se détacher... C'est l'inconscient collectif.
Quelqu'un a dit un jour que l'homosexualité c'était pas beau, et notre société s'est développée autour de ce principe. Et pourtant notre société repose également sur des trouvailles de personnes comme Pythagore, Archimède et compagnie... qui pratiquaient l'homosexualité comme on pratique le foot. Ironie du destin.

S'il suffisait de dire "salut je suis PD mais je te promets de ne pas te draguer" pour que l'autre réponde "cool, alors je ne suis plus homophobe" ça se saurait ;-)

Allez, je te souhaite d'être heureux !

tu es seque tu es et c'est comme sa n'ai pas peur daller aborder l'autre garçon
tu na rien a perdre quand meme??
et qui c'est qil te kiffe peut etre zussi
fait comme tu le sents. je me suis cherché aussi et je butine qui je désire et surtout me désir aussi. tu n'es pas malade d'avoir des envies. vit comme tu aimes. j'ai 3 filles et je ne suis pas pedo. je te souhaite tous les plaisirs du monde et +méme.
j'aime mes filles, et je ne pense pas étre malsain. je suis tombé sur ce site et j'ai eu envi de repondre.
Messages postés
113932
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
12 148
Bonsoir

Quel est le lien entre l'homosexualité et la pédophilie ?
Messages postés
14144
Date d'inscription
samedi 4 juillet 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 avril 2014
2 186
et je ne pense pas étre malsain
Et je n'ai pas insinué ça !
Vous dites et je reprends votre réponse j'ai 3 filles et je ne suis pas pedo.
C'est bien vous qui faites un amalgame malsain.
je viens de faire le 17 et pour ma part, je ne comprends le but de votre site. veut-il une solution pour gérer sa vie ou débaler son blem... je ne voulais que lui donner mon point de vue. cherchez... bonne nuit
Messages postés
113932
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
12 148
Le 17 ? La poliiiiiiiiiiice ???????,
Tatéléfoné à la poliiiiice ???
Sont forts en Bretagne (ou à côté c'est pareil ...)
Messages postés
92
Date d'inscription
mercredi 13 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
30 avril 2011
9
Au fet "gay" n'est pas une insulte. "Pd ou tapette" en ai une :).
j' up le sujet,j'ai vraiment besoin d'un avis ou conseil...
Bah justement les personnes que je conciderai comme mes amis, a qui j'en parler, sont tout de même TRES Homophobes, ensuite, j'vais peut être t'écouter et en parler a ma cousine, qui pourrait comprendre elle...
Merci pour ce conseil deja ^^"
Pour moi, avec les éléments que tu me donnes, il y a une chose qui est sûre : quoi qu'il arrive, ton père sera obligé d'accepter ce que tu es. Quelle que soit sa réaction, il ne pourra pas te changer, il ne pourra pas se moquer de toi en te traitant de pédale ou tout ce que tu veux.
Ca c'est ton père. Quoi qu'il en pense.

Par contre, au bahut, c'est différent.
Même s'ils n'ont pas le droit de le faire, les autres ne se priveront pas de te faire remarquer que tu est différent d'eux (et ça serait pareil si tu étais gros et moche ou si tu parlais avec un accent du fin fond de la campagne, soit dit en passant).

Du coup, je te conseille de rester discret quand tu es en cours.
Et pour ton père, attends le moment le plus propice pour le lui annoncer. Et n'aies pas peur de te dire que tu ne le lui diras que dans 5 ans. C'est souvent ce qui se produit, d'ailleurs.


Si tu as besoin de le dire, choisis bien les personnes à qui tu le diras. Des personnes en qui tu as toute confiance. Peut-être un ami qui n'est pas dans le même bahut ? Une cousine qui habite à 300km de là ?
Quelqu'un avec qui tu peux être toi-même. Quelqu'un qui, même si tu te disputes avec lui, n'ira jamais répéter à tout le monde les secrets que tu lui auras confiés.

Le reste du monde n'a pas forcément besoin de savoir que tu es autant attiré par les garçons que par les filles.
Oui, j'les concideres pas vraiments comme des amis, de ce point de vue, on peut dire que j'en es aucun alors,

Ensuite, c'est clair que c'est pas aux heteros qui doivent nous defendres,
Mais aprés, je vois pas comment leurs dire que etre Homo ca veut pas dire que je vais les draguez ou une autre conneries du genre, enfin bref, sont vraiments c*** ...

Bref, j'pense avoir une réponse, je vais garder mon secret plus longtemp, et l'avouer au moment propice, merci pour vos réponses.