Evolution du cancer du pancreas

Fermé
sylvie59930 - Modifié le 3 mai 2018 à 12:04
 noustoimoi - 14 juil. 2012 à 17:05
Bonjour,

mon mari a un cancer du pancreas j'aimerais savoir l'evolution de la maladie sachant qu'il n'est pas opérable ! il est actuellement sous morphine + de la chimio il a perdu 28 kilos ...

en remerciant par avance
sylvie
A voir également:

45 réponses

DCI Messages postés 82659 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 29 septembre 2022 36 112
10 juil. 2009 à 14:17
Bonjour,

L'évolution de la maladie n'es généralement pas très favorable.

C'est tout ce que je peux te dire...

1
Bonjour,
Voilà notre expérience:
Ma maman a commencé à avoir des douleurs abdominales et des nausées fin aout 2009, son medecin traitant lui a donné un traitement, qui est resté inefficace. Fin septembre, elle a eu du sang dans les selles, et son médecin traitant l'a envoyé chez un spécialiste gastro-entérologue. Il lui a diagnostiqué un ulcére, et l'a mise sous médicament. Depuis ce jour, elle n'a fait que de vomir, elle ne pouvait plus rien avaler, cependant elle ne perdait pas de poids, et son ventre gonflait ! Son médecin traitant l'a fait hospitalisé, le 26 octobre, pour lui qu'elle puisse prendre les médicaments en intraveineuse, car l'ulcére ne guérissait pas. Le spécialiste lui a fait multiple examen, les prélévements, biopsies ... étaient négatifs = pas cancéreux... Pendant ce temps, malgré les perfusions, elle ne peut plus rien avaler, même pas une goutte d'eau ! Le 10 novembre, le spécialiste nous annonce un cancer de l'estomac, avec quelques cellules cancereuses dans le liquide ponctionné dans le ventre. Aucune opération possible, le cancer serait trop étendu ...
4 jours aprés, il se décide à lui faire une dérivation gastrique de confort, car ma maman souffre, plus de 8litres d'acide dans le ventre, ne peut plus manger, ni boire... ma mère se voit enfin soulager qu'on lui propose cette opération. Il l'opère donc le lundi, et doit rester 5-6 jours en réa, le temps que son corps puisse refaire des gazs... Elle y restera en fait 11 jours ... Le spécialiste nous annonce que le cancer est metastasé... foie, pancréas, ovaire, péritoine, intestin... que la tumeur date depuis plus de deux ans, alors qu'elle ne souffre que depuis fin aout ! Le verdict tombe ... quelques semaines au mieux quelques mois à vivre !!
Il commence les soins palliatifs... ma maman commence a divagué, nous invente des souvenirs d'enfance, confond ses enfants... le 02 décembre les cancerologue de reims viennent la voir, on nous dit que c'est le traitement qui est trop fort, et qui l'a fait déraillé, en aucun cas le cancer au ventre peut toucher le cerveau. Il réduise donc l'acupant au soir même, et le supprime le lendemain matin. Ma maman souffre, se tord dans le lit... on ne comprend plus rien ! On recommence donc le traitement, car il est or de question de voir notre maman souffrir ! L'aprés midi elle tombe dans un semi-coma... Elle est partie dans la nuit suivante, le 04 décembre, à 03h54
Ma maman avait 54 ans, on n'a rien vu venir, elle n'a eu aucune chance de se battre ... le moindre petit signe parlez en à vos proches... car la vie peut basculer trop vite !
1
bonjour à tous, je lis ce forum depuis quelques temps et aujourd'hui je me décide a vous rejoindre je vous trouve tous très courageux. Ma maman 64 ans a été opérée d'une dpc le 1er octobre 2010,découverte tumeur pancréas le 10 septembre,biobsie et prothèse biliaire le 14 sept. chimio dés novembre, à l'opération découverte de métastases envahissantes , le chirurgien nous annonce un mauvais pronostic, les premières chimio n'ont pas été efficaces .Maman est très volontaire, ne se plaint jamais et avance avec beaucoup de courage ,elle a bien récupérée de cette lourde intervention et c'est depuis janvier que de terribles douleurs avec vomissements et nausées sont arrivés.Actuellement elle est hospitalisée à la maison avec pompe d'oxinorm,et poche nutritionnelle. Elle est très lucide , se bat tous les jours ,la chimio a été changée (1fois tous les 15 jours).Elle est très fatiguée, les marqueurs ca19 9 sont passés de 194 à 700 et aujourd'hui ils sont à 9430, je m'inquiète beaucoup,!
1
bonjour voila ce cancer est vraiment une maladie cruelle car j4avais mon papa qui avait ce cancer dun pancrea en 2007 on lui a fait une operation , les medecins lui avait dis que cette maladie peut etre guerrie comme elle peut revenir un jours mail ilce fut une deception pour nous quand on nous a appris que mon papa avait un cancer generalise en aout 2009 apres une nouvelle operation,ce brave homme a vecu 3 mois apres cette nouvelles et presque 2ans depuis ce debut de ce cancer du pancreas, c'etait difficile de vivre en sachant que la personne que tu aime ne va plus etre de ce monde, donc je souhaite a toute les personne qui vivent cette situation beaucoup de courage moralement et un conseil c'est de donner du temps et de l'amour a la personne malade,
ù******************
1

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Bonjour, mon père est décédé il y a un moi, d'un cancer du pancréas. Il n'a même pas eu le temps d'avoir sa chimio, en 3 semaines il est partit.. Ses reins ont cessé de fonctionner, puis le reste... Je n'ai pas encore réaliser. J'espère que votre mari ne souffre pas. Va falloir tenir bon.
1
Bonjour,
Mon père a été atteint du cancer du pencreas à l'age de 46 ans. J'avais 11 ans à l'époque, je comprend donc votre souffrance ainsi que celle de votre famille. Il été très fatigué, mais ce que j'ai pu remarquer, c'est que nous avons énormément discuté à cette période. Il ne travaillé plus, et nous avons été très proche. Je peux vous conseiller d'être courageux, car le moral est important. Mon père est décedé suite à cette maladie, mais la médecine progresse, et une guérison rapide est possible! Je vous souhaite beaucoup de courage!
1
Bonjour à tous
Mon papa, mon frère et mes soeurs venont d'apprendre il y a plus ou moins 3 semaines que notre maman avait un cancer du pancréas. Elle est devenue toute jaune et elle est entrée en clinique pour déboucher les vaisseaux du foie qui était dû à cause de son diabète. Ils ont fait un prèlevement du foie et du pancréas, ont fait une biopsie et le diagnostic est tombé comme si on nous enfonçait un couteau dans le coeur. Elle ne mange quasiment plus, elle souffre du dos, elle n'a pas trop le moral. On essaie de le lui remonter au maximum même c'est dur de faire comme si tout allait aller pour le mieux.
On ne sait pas commencer la chimio tant que son taux de bilirubine ne descend pas. J'ai peur d'aller la voir à l'hôpital de peur que l'on nous annonce encore de mauvaises nouvelles; Elle vient à peine d'avoir 71 ans (31/10). Papa est tout perdu. Il a peur autant que nous. Je connais l'aboutissement final de la maladie mais je ne veux pas y croire.
1
renseigne toi sur google patrik roi cancer du pancreas derniere nouvell(france)interessant
1
Liebefurimmer Messages postés 13 Date d'inscription samedi 11 juillet 2009 Statut Membre Dernière intervention 1 août 2009 10
11 juil. 2009 à 20:02
Sa dépend des personnes et de l'évolution du cancer... mon paraint par exemple et décédé environ 5 mois aprés qui les su ! le cancer c'est de la m.... qui fait souffri la personne et l'entourage !! faut profité le plus possible avec elle !!
0
Marie,

Peux tu me dire dans quel hopital de reims ta maman était elle soignée.
J'explique l'objet de ma question.

On a diagnostiqué à maman âgée de 69 ans un cancer du pancréas avec métastases au foie et poumon. Elle est suivie à l'hopital de Courlancy depuis juillet. Elle fait des séjours fréquents à l'hopital et revient lorsqu'elle se sent un peu mieux. Pas d'opération envisageable et la chimio n'a pas fonctionné. Actuellement elle est en soin paliatif. Le 24 décembre, le professeur avait augmenté la dose de morphine à 400mg par jour car maman souffrait beaucoup. Le professeur étant parti en vacances pour les fêtes, un autre médecin a pris la relève. Au 30 décembre la morphine que maman recevait était de 600mg par jour. La elle divaguait totalement ets se tenait à peine debout. Elle a insisté pour revenir chez nous passer les fêtes du nouvel an. Nous nous y sommes opposés car nous sentions bien que maman n'était plus capable de prendre une telle décision. Nous en avons parlé avec le médecin qui lui nous a affirmé le contraire : votre maman n'a plus mal, elle souhaite sortir donc on vous la rend. Décision difficile pour nous.

Résultat, maman s'est endormi le 30 décembre à 19H30 chez ma soeur et le matin semi coma, impossible de la réveiller, beaucoup de fièvre.
Nous avons appelé le samu pour l'emmener aux urgences. Diagnostic : surdosage de morphine. Nous avons faillit la perdre le 1er janvier car son coeur s'emballait et elle nous a fait 2 arrêts respiratoires. Aujourd'hui maman est suivi dans un autre hopital où la morphine a été réduite à 300mg/48h.

Je ne comprend toujours pas pourquoi le médecin a autorisé sa sortie, j'ai eu rendez vous avec le cancérologue semaine dernière et lui non plus n'a pas compris.

Elle était suivie à Courlancy.

Merci pour votre réponse.
0
Bonsoir Leyna,
ma maman était hospitalisé à la Clinique francois 1er de saint-dizier, et était suivi par les 2cancerologues de Courlancy (je ne sais pas si je peux me permettre de citer les noms) elle était sous ACUPANT (traitement palliatif) le mercredi soir, il l'a reduit de moitié, et le jeudi matin supprimé... elle est tombée dans le coma et la il ont mi de la morphine pour qu'on soit sur qu'elle ne souffre pas.... voilà, je devine ta souffrance à leur actuelle, bien qu'il faut tout faire pour sauver ta maman... il ne faut pas "s'acharner" pense aux souffrances que lui inflige la maladie... surtout soit sereine rassure toi en te disant que quoi qu'il arrive vous vous retrouverez un jour ....
COURAGE
0
Bonjour Sylvie
Mon époux a le même problème découvert début juillet 2009. Chimio palliative et pompe à morphine. Ce jour du 15/02/2010 il est fatigué mais vivant et en plein déni de sa maladie... comme vous je ne sais pas ce qui m'attend de jours en jours !
Comment va votre époux .. ou bien??? Comment vivez vous les choses? Moi très stressée et dois tout de même sourire !
J'habite Antibes et vous?
Sincère amitié
Rachel
0
bonjour rachel

malheureusement mon mari est décédé au mois de juillet 2009,après huit mois de soins morphine chimio etc.. tout ce que je peux vous dire c'est de ne pas lui montrer votre inquiétude ! garder le moral !

je suis du nord j'ai 40 ans mon mari avait 42 ans ! je suis sous traitement car je vis très mal son absence

Personne ne peut imaginer
Le manque que c'est
Personne ne peut savoir
Que je ne peux plus avoir d'espoir
Ni de projets
Personne ne peut comprendre
Que ça ne sert à rien d'attendre
Que le temps passe mais
N'efface pas mes blessures,
Chaque jour qui passe,
C'est un peu plus dur
Personne ne peut imaginer que le chagrin est si fort
Je traverse ces moments
Murée dans ma douleur comme dans un tunnel profond
Dans mes yeux, sur mes joues coulent des larmes

cordialement sylvie
0
Pascale > sylvie59930
14 mars 2010 à 22:58
Bonsoir Sylvie,

Je comprend votre douleur, car moi aussi, je viens de perdre mon mari d'un cancer du pancréas, le 15 décembre 2009, à l'age de 47 ans. Après presque 3 ans de combat.
J'ai 2 enfants de 10 et 13 ans.
Je sais qu'il faut être forte pour eux, mais ce n'est pas facile au quotidien, j'ai voulu reprendre rapidement mon travail, mais maintenant il m'est de plus en plus difficile d'y aller, je n'ai plus envie de rien, sinon de pleurer tous les soirs quand les enfants sont couchés.
Cela fera 3 mois demain qu'il nous as quitté, mais je ressent de plus en plus un grand vide. ¨personne sur qui se reposer pour gérer les petits conflits journaliers des enfants.
Les amis, la famille, ont été très présent dans les derniers moments de sa vie et juste après, mais maintenant ils ont repris le cours de leur vie, c'est normal, mais nous , nous restons seuls face a notre chagrin .

Je vous souhaite beaucoup de force et de courage, pour continuer le chemin de la vie, en gardant les bons souvenirs.
Il faut se dire qu'il n'auraient pas aimés nous voir triste, alors pour eux, montrons leurs que nous sommes fortes et que nous nous en sortirons.

Mes amitiés

Pascale
0
sylvie59930 > Pascale
15 mars 2010 à 23:02
bonsoir pascale

tu as trouvé les mots juste c'est exactement ce que je vis j'ai aussi repris le travail mais c'est très dure ! j'ai un traitement et je vois une psy de la ligue contre le cancer qui m'aide a gerer ma souffrance, les petits aléas de la vie. Elle me donne des conseils pour gérer au mieux les enfants les leurs petits conflits.

cela feras 7 mois que mon mari nous a quitté et je n'y arrive toujours pas a trouver le sommeil ! il me manque tellement

c'est très dure de vivre sans lui ! de ne plus pouvoir lui raconter ma journée etc...

amitié sylvie
0
Bonjour Sylvie et merci beaucoup pour votre réponse.
C'est vraiment injuste car il était si jeune !
Mon mari a 71 ans et cela fait 8 mois... je redoute chaque matin le pire car la morphine le rendant relativement euphorique, la douleur maîtrisée, il va et vient dans l'appartement malgré des résultats sanguins et scanner] qui montrent un envahissement des vers le foie et les poumons. J'ai en fait très peur du moment ou il se rendra compte..J'espère qu'il s'endormira doucement chez nous dans notre lit !
Je me demande comment se passeront les derniers jours et si la dégradation totale dure longtemps (jours, semaines..)
Je suis solidaire de votre douleur. J'essaie de me projeter dans un futur afin de tenir le coup au présent et d'amorcer moralement le choc du départ, mais c'est très difficile, car je n'arrive pas à croire ce qui arrive, c'est comme un mauvais rêve et on pense que l'on va se réveiller !
Je vous trouve extrêmement courageuse, de tout mon coeur, je vous embrasse Sylvie. A bientôt
0
bonjour rachel

mon mari aussi ses résultats montraient un envahissement vers le foie et les poumons. ce que je peux vous dire c'est qu'avec la morphine il ne rendait pas compte !
moi je me suis aperçu qu'il était au stade final, car quand il dormait il faisait des pauses respiratoires de plus en plus longue .

courage rachel parce qu'il va t'en falloir pour accepter son départ !

j'essaye d'être courageuse parce que j'ai 3 enfants mais c'est très dur de leur cacher ma tristesse !

bisous rachel et courage
0
Rachel06 > sylvie59930
15 mars 2010 à 08:19
Bonjour Sylvie,

Les choses se compliquent un peu cette semaine car mon mari sous morphine, cortisone etc, ayant bien sur les effets secondaires de ces traitements mais une douleur quasi endormie, est toujours dans le déni totale allant même à annoncer sa guérison à ses enfants. Hélas, les marqueurs et le scanner de ce vendredi 12 mars annoncent un envahissement important des métastases vers le foie et surtout vers les poumons avec épanchement et bien sur une tumeur pancréatique en pleine évolution. Je n'ai pas eu le courage de laisser le compte rendu du scanner avec les photos avec prétexte que l'hôpital n'avait pas eu le temps de le taper et ai détourné les résultats sanguins mais ce mercredi 17 RV avec le cancérologue pour faire le point et dois joindre bien sur le fameux compte rendu qui est très clair. J'ai très peur de la réaction de mon mari qui va forcément comprendre que le pire est en train de le ronger et qu'il ne reste au mieux que quelques mois.
Ma question: Comment gérer cela et que dois je dire ou faire? J'ai très peur qu'il se laisse mourir très vite en apprenant la vérité. Conseillez moi, je vous en prie... merci mille fois
Je suis de tout coeur avec les personnes concernées sur ce blog.
0
sylvie59930 > Rachel06
15 mars 2010 à 22:49
bonsoir rachel

soit très forte parce que cela vas être très difficile de lui cacher la vérité ! moi mari c'est battu jusqu'au au bout avec mon aide et celui des infirmières qui venaient 3 fois par jours, il voulait rester le plus longtemps possible avec nous !

mais effectivement vers les derniers jours il a demander a aller en soin palliatif et 3 jours après il s'en est aller !

je n'ai pas eu besoin de lui dire ou de lui cacher les résultats des prises de sang les comptes rendus

je te souhaite bon courage

cordialement sylvie
0
bonjour .

il y a 1 mois et demis que ma mere est dece du cancer du pancreas , il faut bcps courage pour l'accompagnee jusqu'a la fin .
pour moi ca ete tres dur de la voir comme ca et souffir surtout jusqu'a qu'on la plonge dans un sommeille tres profond et jamais elle c'est reveiller.
j'ai pas eu le temps de me preparer a ca , du moment qu'on a appris la nouvelle pour son cancer deux mois apres elle est partie.
je vous souhaite du courage ...
0
Vos témoignages sont émouvants.

Ma maman est également atteinte d'un concer du pancréas.
Elle a été opérée en octobre 2008 (lourde opération de 10 h), quelques mois aprés, elle a suivi une chimio. Sa situation se stabilisait, même si on le sit, on ne guerrit pas totalement d'un cancer du pancréas...ma maman a 60 ans et a travaillé 40 ans dans un centre anticancéreux comme secrétaire médicale...alors on ne peut rien lui cacher !

Il y a 1 mois, elle a développé un diabéte qui est stabilisé par la morphine.
Selon les médecins, il y aurait une évolution tumorale. Elle a repassé un scaner et nous attendons les Rt. Elle tousse sans cesse depuis et elle a un peu de tempé chaque soir, on craind des métastases pulmonaires...
0
Utilisateur anonyme
20 juil. 2010 à 22:42
Mon Papa a un cancer du pancréeas decelée il y a presque 3 mois il a enormement maigris presque 30 kg mais il refuse la chimio et l operation est inenvisangeable selon les medecin les methastases s etant installé sur le foie !!!il ne veut plus d hopital j'aimarais trouver quelqu un ayant vecu la meme chose surtout comme votre papa plein de gaz par contre il n es pas gros du ventre contrairement a mon beau pere qui a une cirhose je ne sais que penser mais mon pere n a pas pu etre operé et ne veut pas de chimio !!!!!!!donc pas facile mais si quelqu un a vecu la meme chose mon papa a 74 ans .!!!!!!!!!!!! et ne vous inquietez pas ayant perdue ma fille je suis pretes a entendre toutes le verités tendresse nadia la mamange d Ange Linda et fille d un Papa malade d un cancer du pancréas sans traitement ..........les medecins nous ont dis entre 3 et 6 mois et nous en sommes au 3 eme mois et mon papa refuse de retourner a l hopital ej devais partir 4 semaine Portugal et j'ai decidée avec mon mari de les passés pres de mon pere et le medecin a approuvé en nous disant qu il allait se degradé vite !! que faire a part l entourer d Amour ................
0
Bonjour nanoumoune,
Je vis la même chose que toi en ce moment, peux-tu me dire ce qui est en de ton côté ? Mon père a été diagnostiqué au mosi de mai, pas d'opération envisageable, il fait de la chimio, il a perdu 40 livres. Il a seulement 64 ans.
Samloju, comment ça c'est passé ?
Merci.
0
BONJOUR

Il y a un an, tout commençait a basculer pour notre famille, et la date anniversaire me fait peur...

JE VOUS SOUHAITE A TOUS DU COURAGE ET DE LA FORCE
0
Bonsoir,
mon mari a 44 ans , nous sommes parents de 2 enfants de 12 et 10 ans. Nous avons appris cet été qu'il était atteint d'un cancer au pancréas (tumeur de 4cm à la tête) avec des métastases au foie. Après une dérivation biliaire il a entamé une chimio pour a priori 8 mois (protocole folfirinox).Pour l'instant tout se passe pas trop mal hormis les effets secondaires de la chimio. Nous espérons une diminution de la tumeur, verdict début nov 2010 avec un scanner de contrôle.J'ai besoin d'avoir des témoignages de familles touchées comme nous par cette terrible maladie . Par avance merci.
Marie.
0
j'ai la profonde douleur de vous annoncer le décès de mon mari le 20/05/2011 . Il a lutté contre cette terrible maladie de façon remarquable durant 10 mois. Son état s'est brutalement dégradé au bout de 8 mois et demi pour s'éteindre suite à une rupture artérielle . Il est parti en 1 heure , ça a été extrement brutal et violent psycholoqiquement . Bon courage à toutes ces familles touchées par ce mal terrible .
0
Je vous remercie pour votre témoignage. Pour le moment la maladie est stable.Mon mari tournant en rond à la maison a repris son activité professionelle, il affiche un moral d'acier malgré le traitement lourd (chimio pendant 48 h une fois tous les 14 jours) et le pronostic sombre de cette maladie. Je ne sais pas comment il fait. J'espère de tout coeur que cela va l'aider.
Marie.
0
mon mari est décédé le 20 mai 2011 , la maladie ayant été diagnostiqué 10 mois plus tôt . je reste seule avec mes 2 filles de 11 ans et 13 ans . Les medecins n'ont jamais eu un discours clair quant à la gravité de la maladie . Mon mari n'a pas pris conscience qu'il ne lui restait que quelques mois à vivre. Du coup je me suis sentie tres isolée sur le plan psychologique. Il n'y a aucune prise en charge des familles c'est anormal. Si vous avez ressenti la même chose en tant que proche d'un malade j'aimerais avoir votre témoignage. Je vous en remercie par avance.
0
remiach Messages postés 2 Date d'inscription dimanche 19 février 2012 Statut Membre Dernière intervention 16 août 2013 1
19 févr. 2012 à 15:02
coucou marie désolé pour ton mari sa doit être très dure.....

mon pere a aussi un cancer du pancréas mais il c'est fais opérer en octobre 2010,operation tres lourde il est resté presque 3 mois environs . Puis il a commence un protocole de chimothérapie du nom de gemzar, entre temps sa ce passait bien,et vers le mois de Mai 2011 il a commencé a avoir des grosse douleur au ventre et il vomissait, hôpital d'urgence scanner puis découverte d'une grosse masse a l'abdomen conclusion envahissement du péritoine " gâteau épiploon " alors sa cancérologue prévoit toujours la même chimiothérapie.
En septembre miracle y'a eut une amélioration sont cancer est stable.... mais pas pour longtemps en novembre il refais un scanner et découverte de 3 nodules au foie, sa cancérologue était confiante pour les nodules que c'était rien. durant ces deux mois il était tres fatigué et a fais de la fievre pendant presque 3 semaines il a passé plein de prise de sang et ont rien trouvé...

contrôle de routine au mois de Janvier 2O12 et envahissement de son cancer du péritone et ces nodules ont grossi il ont passe de 1 mm a 1,5 cm. sa cancérologue était super mal a l'aise car elle c'est trompé. elle lui propose un nouveau protocole une chimiothérapie toute les 2 semaines avec un diffuseur de 48h en continue. la 1 ere séance faite mais contispation severe et perte de poids,5 jours après sa chimio il a été en urgence car il a eut des grosse crise maux de ventre, le medecin dis que c'ést du a son cancer,a passé une radio et ont rien dis a mes parents. il l'ont mis sous perfusion alimentation,avec de la morphine pour calmé les douleur. bilan sanguin vendredi ces marqueur ont beaucoup augmenté . Alors je me pose une question est ce nécessaire de faire cette chimiothérapie alors qu'ont sait avec ma mere que mon père est condamnée ?
0