Cirrhose alcoolique [Fermé]

Signaler
-
 Eldiablo45 -
Bonjour,je n'aie que 36 ans ,mon mari 41 ans est a une cirrhose alcoolique bien avancée selon les symptomes,remontés gastriques, oeudèmes dans les pieds, saignements des gencives, diffficulté à se déplacer, gros ventre, douleurs dans les rein. La semaine dernière mon médecin m'a demander de préparer psychologiquement mes deux filles. Je saie que ça arrivera un jour mais j'apréende le jour ou la nuit ou ça va ce passer, surtout que je suis seule à tout assumer. lorsque la maladie est là tout le monde fuit même la famille. Je ne connais pas les symptomes de la fin, j'aimerai bien que l'on m'en dise plus si quelqu'un a été confronter à cette mort pour savoir à quoi m'attendre surtout que je ne saie pas combien de temps il lui reste. Je suis à l'écoute de tout le monde. Tout amitié me serai nécessaire pour m'y préparer, j'adore correspondre, si ça interresse quelqu'un , il aurai possibilité de s'écrire et de ce voir pour en parler, aprés plusieur messages je pourai donner mes coordonnées, je préfèrerai sur Bruay- en-artois et ses environs. Merci à tous, j'attend des messages avec impatience.
A voir également:

7 réponses

Reponse à noisette.
J'ai moi même une cirrfose avancée qui c'est déclarée en 2005 par un gonflement de l'abdomen au poin de peser 122kg. Comme tu dois le savoir c'est de l'ascite qui s'accumule dans l'abdomen. Un des risque c'est d'avoir des hernies a répétition. Il existe des solutions non pas pour guerir mais pour vivre avec. J'ai eu en 2007 une opération avec pose du shunt de leveen. C'est un peu technique mais ton gastroentérologue t'expliquera en detail.
Avec ça il faut etre très rigoureux sur la prise du traitement surement des diurétiques (aldactone et lasilix). Mais ça suffit pas. il ne faut absorber la moindre goutte d'acool de quelque façon que ce soit. Pas plats en sauce au vin, pas d'apéritif, pas de vin a table, meme pas une fond de verre. Pour ma part je refuse même de prendre un sirop antitussif qui conrient pourtant que 0.02% d'alcool. Avec de la volonté et de la rigueur on peut continuer à vivre. j'an suis la preuve. Depuis j'ai épousé une femme formidable, et si tout va bien je serait moi même papa l'an prochain. C'est te dire qu'il est possible de faire des projets et avoir une vie quasi normale. Je reprend peu a eu mes activité sportive.
Voilà, j'espère que tu auras la réponse que attendais. Si tu veux plus d'explication laisse moi un Mail sur ma messagerie qui est : girard.claude@gmail.com.
Et si tu éprouve le besoin d'autres explications je pourrais te laisser mon téléphone pour en parler plus longuement. A force j'en connais un rayon car au cours de mes multiples hospitalistions j'ai du pose 1000 et 1 question sur le sujet.
En tout cas bon courrage. et n'hésite pas à me contacter.
19
Merci

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Journal des Femmes

journal des femmes avec santé médecine 20541 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour Claude,
je ne saurai vous dire combien j'admire votre courage et aussi le réconfort que vous apportez en pareille situation.
Nous sommes actuellement confrontés au même problème : Notre fils 41 ans vient d'être hospitalisé et les médecins ont ponctionné 4 litres 1/2 d'ascite . il est arrivé aux urgences à 127 kg ( pour 1m90 ) un ventre très gonflé, les chevilles aussi et les yeux très jaunes.
Nous savons aujourd'hui qu'il est sous antibiotiqes pour combattre l'infection. le liquide ponctionné et ses urines sont chargés de sang.
Avier-vous aussi tous ces symptomes ?
Vous savoir en vie est déjà un réconfort.
Merci d'avance por le temps que vous consacrerez à nous répondre.
bonsoir claude . merci pour votre courage j'ai eu d énorme probléme avec mon compagnon depuis 5 ans besoin de boireconstamment biere plus rosé alcoolisme chronique j'ai tout éssayée pour l aider ;nous sommes allées aux alcoolique annonyme je l ai emmennée recemment voir son médecin tratant pour lui signalerdes crises de violences il m a fait des menaces de mort insultes , il part sur des crises de nerfs ne veux pas se soigner il y a 10 jours j j'ai appelée sos médecin on latransportée a l hopital il avait 1g 90 déppréssions poumon encombrée et le foie qui commence a étre atteint il a refusé l hospitalisation je suis a bout de nerf j'ai fait de la dépression ; je ne s ai plus comment faire je ne me s ent soutenu par personne .merci de a vous si vous povée me conseiller
Je souhaite que tout ceux qui ont une grave maladie guérissent,, soyez forts et rester positifs.. Bon courage ???? ????
bonsoir,

je lis tous vos messages car je suis l'épouse d'un malade de 52 ans et ne sait + quoi faire non + pour éviter le retour de l'ascite de mon mari. hospitalisé en mars 2011 il est resté abstinent jusqu'en juillet... mais depuis septembre il a repris l'alcool. J'aimerais savoir ce qui va se passer mais je le devine car il ne lui faut aucun alcool je le sais. en plus il n'a plus de travail et n'a plus le courage de se reprendre en mains. Je suis dans une impasse et ai tout fait je pense pour l'aider. C vrai que l'on se sent très seul face à ce fléau qu'est l'alcool....
Je remercie ceux qui me répondront avec leur vécu ou conseils.....
Messages postés
1080
Date d'inscription
lundi 11 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 avril 2018
170
Bonjour noisette,

Si tu as besoin de parler et d'échanger sur la maladie de ton mari, rencontrer des personnes dans la même situation, tu peux contacter les associations concernées dont tu trouveras les coordonnées à l'hôpital. N'hésite pas à demander si tu ne les trouves pas affichées. Des rencontres sont organisées avec les familles, les patients, et les accompagnants confrontés à ces instants difficiles.

Ta question est très délicate mais je vais essayer de répondre du mieux que je peux.

Pour une même maladie, la fin n'est pas toujours identique et rien ne permet de dire que ce sera telle ou telle complication qui l'emmènera vers ses derniers instants mais je pense que tu dois tout de même être préparée un peu.

Il peut y avoir une rupture des varices oesophagiennes, provoquant une hémorragie extériorisée. (c'est surtout sur ce sujet que je pense que tu dois être informée car ça peut être assez traumatisant pour toi si tu es seule à ses côtés)
D'autres complications peuvent survenir notamment une infection, que ce soit des voies urinaires, respiratoires, ou ascitique.

Je ne développe même pas tout car il y en a d'autres.
Comme tu le vois, rien ne permet de dire de quelle façon la maladie l'emportera.
jacqueline 30 03 201
bonjour noisette
j.ai vecu l.enfer pendant 2 ans mon mari avait une cirr bien avance les medecins
nous donne toujours de l.espoir il aeu 16 mois de ponction au depart c.etait 5l tous les 15j ensuite c.allait fn augmentant toute les semaines 8 a 10l ensuite il y aeu les comas du aus taux d.ammoniaque avant de tomber dans le comas il perde la tete il faisait n.import quoi son comas durait environ 2 jours et il ne souvenait plus de rien ca a dure 8 mois il est mort a l.hopital il n.a pas souffert car il est tombe dans un coma il avait 52 ans et moi 50 cela fait bintot 4 ans e je suis toujours traumatise par cette maladie et j.ai besoin d.en parle donne moi des nouvelle de ton mari je te laisse mon email jacqueline.bigot0266@orange.fr
Bonjour Noisette,

Je comprend votre détresse, car mon papa est décédé en décembre dernier d'une cirrhose après près de 20 ans d'alcoolisme. Je ne peux que vous souhaitez beaucoup de courage à vous et vos enfants dans l'épreuve difficile qu'est cette maladie.
A la différence de votre mari, mon père avait 61 ans, rien n'est comparable, mais rien n'est jamais perdu. Profitez au maximum du temps qui passe si vite, l'important c'est de n'avoir jamais rien à regretter.

Beaucoup de courage à vous
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 23 novembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
30 novembre 2011

bonjour noisette. Je suis dans la même situation que toi. J'aimerais avoir ton mail, moi aussi j'ai envie de parler à quelqu'un. J'en ai grand besoin. Merci. Malak107
bonjour,
moi aussi je comprends et nous nous sentons tellement seul je vis une situation similaire
courage
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 21 novembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2011

Bonjour à tous !
Merci pour ces messages Positifs pour certains qui peuvent quelques peu m'aider et surement en aider d'autre.
Je me présente, je m'appelle Noël, j'ai 23 ans et maman (55ans) est atteinte d'une cirrhose du foie. On s'y attendais un jour ou l'autre malheureusement, elle a toujours dépendante à l'alcool depuis ma naissance, et a été admise à l'hopital la semaine dernière. Forcement, elle a les symptomes (pertes de poids, pertes d'appétit, énorme ventre ) Le médecin m'a dis qu'il lui fallait un régime sans sel et plus une goutte d'alcool, mais le souçy c'est que c'est bien plus que sa, à l'heure d'aujourd'hui, elle reste toute la journée allongée, donc il lui faut une réeduccation pour réapprendrre à vivre sans alcool.
Si je la prend sous mon aile, à quoi dois-je m'attendre ? J'ai lu plusieurs forum et c'est vrai que beaucoup parlent d'un accompagnement très douloureux (coma, hémoragies internes,...) qui va souvent jusqu'au décès. Je sais pas quoi penser et faire. A la base, j'étais positif en me disant que si je lui préparais un régime sans sel, plu une seule goutte d'alcool, de la nourriture qui lui permettrait de reprendre du poid (parce que déja qu'a la base c'est un p'tit bout d'femme : 1m5o 45k) et une activité régulière, cela irait mieux. Apparement, sa serais pluot la descente au enfer.... Je sais pas à quoi m'attendre, si je dois faire un acoompagnement, ou vraiment la booster à une guérisson (peut-être utopique). Je veux juste être préparer face à la maladie malgré mon jeune âge et savoir quoi faire...
ispati
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 29 novembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
29 novembre 2011

Chère Noel,
Ma belle mère vient de décédée aujourd'hui d'une rupture de varices oesophagiennes dues à une cirrhose alcoolique vieille de quarante an!! 20 ans d'abstinence après la découverte de sa maladie , un nouveau compagnon et la reprise d'une vie somme toute normale avec des diners entre amis, des vacances ou l'on goutte les vins . Votre vie , la mienne normal quoi .....et bien non car cette maladie est là , insidieuse et perverse! N'y croyez pas lorsqu'on dit à un malade qu'un petit verre ne fait rien car aujourd'hui elle est morte ! L'abstinence est la seule façon d'essayer de s'en sortir c'est déjà tellement compliquée cette maladie.....voilà si cela peut aider seulement un malade alors ce post n'aura pas été vain.
ispati
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 29 novembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
29 novembre 2011

Ma belle-mère avait 77 ans votre maman est jeune accompagnez la, mais effectivement, la route est longue courage
!