Convocation medecin conseil cpam,pas serieux

Fermé
castorette - 18 avril 2009 à 00:40
 appocalypse85 - 17 nov. 2009 à 21:41
bonjour,j ai besoin d aide,je suis passee devant le medecin conseil hier pour une demande d invalidite,faite par mon medecin generaliste,ca c'est tres mal passee,il etait ecrit d apporter radios,ordonnances etc..,j ai montre ma radio de 2007 de mon epaule qui a ete opere en 1998 et 2004,puis j'ai voulu montrer ma radio de 2004 qui expliquait mon probleme le medecin m a repondu qu elle n avait pas le temps,je precise une demande avait deja etait faite en 2003 et refuse apres 3 ans d arret,j ai du demissione de mon travail puisque j etais reconnu inapte par mon travail et aucun reclassement,je me suis mise nourrice en 2003,donc comme il y a agravation c'est pourquoi une invalidite a ete redemandée,le medecin m a demande ce que je prenais en medicament mais sans demander a voir aucunes ordonnances,donc j'ai donne la liste (lourd traitement) etant soigne pour tendinopathie chronique de la coiffe des rotateurs,cervicalgies,et nevralgie d arnold,suivi au centre anti douleur tous les 6 mois avec mesoperfusion et infiltrations (2)dans la tete,puis suivi pour deprime suite a toutes ses douleurs et problemes personnels,chez un psy,donc le doc n a regarde aucun document apporte,auscultations juste lever les bras et tendre les bras,elle m a repondu que comme je n etais pas en arret de travail c'est que je pouvais exercer,et que comme j avais ete operer en 2004 j etais guerie de l epaule,seulement je lui ai dit que le chirurgien ne veut plus toucher l epaule,ni infiltrations sur epaule,je me suis fait egalement operer du canal carpien en 2006 et je dois refaire l autre main rapidement,le medecin m a repondu que je pourrais retravaille apres que ce n etais rien,j ai ete hospitalise pour pancreatite aigue en aout suite a une calcemie et operer d une tumeur parathyroide,donc je suis tres fatiguee et nerveusement je n assume plus,je suis sortie du doc en allant directement chez mon generaliste en pleurs,je dois faire en centre de jour psy,a partir de lundi des perfusions d anti depresseur pendant 10 jours,mais je suis tellement decourage par le medecin car je sais qu elle va refuser l invalidité,que faut t il faire?un recours je l avais fait en 2003 et je me suis boussille les nerfs de ne pas etre comprises ,j ai l impression qu on ne croit pas a mes souffrances,je suis a bout et je ne veux pas demander a la cotorep une demande la mienne est termine depuis l annee derniere et je n ai pas renouvele j etais en categorie b 50%,cela ne m a rien amene sinon perdre mon premier travail,conseillez moi que dois je faire?JE SUIS A BOUT JE SOUFFRE TROP
A voir également:

5 réponses

toptitbal Messages postés 25707 Date d'inscription samedi 8 juillet 2006 Statut Contributeur sécurité Dernière intervention 4 mars 2010 2 322
19 avril 2009 à 10:47
Bonjour

Comme tu as pu le constater, personne ne se précipite pour te répondre.
C'est peut-être parce que personne n'a la solution mais c'est probablement aussi parce que ton message est quasiment ILLISIBLE !
Des phrases de quatre ou cinq lignes, aucun paragraphe, on étouffe !
17
bonsoir, mon message vous etouffe,mais quand je l ai ecris j etais vraiment en etat de souffrance physique et morale,donc j'ai voulu expliquer en gros mon probleme,mais c'est vrai que je n obtiens aucunes reponse donc je vais arreter de poster,personne ne peut m' expliquer ce que le medecin conseil doit faire quand une personne est convoquée pour une mise en invalidité?je demandais si il doit voir les documents demandes sur la convocation,tel que radio,ordonnance etc...,et qu il doit d office en entrant decourager le patient,enfin je verrais ma reponse de la cpam qui je pense est refusé vu le comportement du medecin conseil,merci de votre reponse.
0
toomuch > castorette
22 oct. 2009 à 09:53
hélàs, je n'ai guère de réponse, mais je compatis. A mon avis, essaie de rencontrer une assistante sociale sur ton secteur, demande conseil à ton médecin traitant qui semble assez absent dans ton discours ou changes-en si necessaire, ne t'enferme surtout pas dans ton malheur. Il te faut trouver les bonnes personnes. Tu peux demander je crois à rencontrer un autre médecin conseil, conteste et pense à toi, à ta vie, à ton entourage. Bon courage.
0