Perte de ma petite fille a 7 mois de grosses [Résolu/Fermé]

- - Dernière réponse : Jennifleur
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 16 août 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
16 août 2011
- 16 août 2011 à 20:15
Bonjour,
j' ai perdu mon bebe a 7 mois de grosses ce 9 mars dernier! je n arrive pas a passer le cap! c etait une superbe petite fille!j'ai du mal a en parler autour de moi les gens ne savent pas quoi dire! je me renferme sur moi! et deviens agressive! jmon conjoint fais tout ce qu il peut! il me soutient et accepte mes sautes d humeur !!! mais malgre tout j'ai perdu le gout a tout ! ! j'aimerai discuter avec des gens qui ont ou qui traverse la meme eprueve que moi! pour peut etre trouve une solution! merci
Afficher la suite 

20/62 réponses

Meilleure réponse
61
Merci
Chère Jessica,
Je pense que perdre son enfant est la chose la plus terrible à vivre sur cette terre et je pense que seuls ceux qu'ils l'ont vécu peuvent vraiment en comprendre toute l'horreur. Ce n'est pas un deuil comme les autres, c'est le deuil de notre futur, de nos rêves, de nos espérances. Ce sont tous les ''ne pas'' de cette vie perdue qui nous font mal (ie mon enfant ne me sourira pas, je ne verrai pas la couleur de ses yeux, je ne connaîtrai pas sa voix, je ne verrai pas ses premiers pas, ...). Et la liste est longue, très longue, car c'est toute cette vie qui ne sera pas vécue. Tu sais, ça m'est arrivée aussi, comme toi, une petite fille superbe, parfaite, morte en moi à 7 mois de grossesse, sans avertissement, sans raison apparente... sans explication pour appaiser ma colère, ma peine et ma douleur...

Je sais maintenant qu'on peut s'en sortir, parce que ça fait maintenant 15 mois, et que je vais mieux qu'avant... Suis-je guérie ? Non, mais vivre ma vie est plus facile et les souvenirs deviennent moins douloureux avec le temps. Le proccessus de deuil est long ; aussi long que l'amour que tu avais pour cet enfant, aussi long que la douleur est profonde en toi. Ensuite, il faut travailler ton deuil, il faut te reconstruire en dedans, recoller les morceaux. Pendant ce long processus, TOUTES TES RÉACTIONS SONT NORMALES et tu dois toujours écouter ton coeur. Tu as le droit de faire une bulle autour de toi, d'exprimer ta colère, ta peine, d'en parler ou de ne pas vouloir le faire, de changer d'idées, d'essayer des choses. TU ES EN APPRENTISSAGE DE TE RECONSTUIRE UNE VIE SANS CET ENFANT. Donnes-toi de l'espace et du temps, surtout, donnes-toi le droit d'essayer et de faire des erreurs.

Au début, je ne vivais qu'une minute à la fois, entre les pilules pour dormir et les cauchemars. Éveillée, je me disais : qu'ai-je besoin maintenant, quel est mon projet dans la prochaine minute ? Un verre d'eau, un bain, que je faisais couler pour ensuite changer d'idée. J'avais besoin que mon mari m'appelle pour me faire penser de manger au dîner. Puis, après deux semaines, de petits moments de paix, minuscules entre mes crises de larmes sont apparus, et j'ai pu commencer à vivre une heure à la fois... Qu'ai-je besoin ou envie de faire, dans la prochaine heure ? Après deux mois de petites victoires gagnées une à une, j'arrivais à penser à la journée, mais pas tous les jours... C'était comme des vagues, avec des progressions et des retours en arrière, mais je pouvais voir que j'avançais quand même, un peu comme les vagues qui ne reculent jamais à la même place... Puis j'ai essayé de me fabriquer des projets, tout petits au début, à l'échelle de mon courage, pour me raccrocher à la vie, comme de lire un livre, monter un scrapbook avec toutes les choses (mais bien peu !) que j'avais de mon bébé et de fabriquer une maison de poupée pour mon autre fille de 6 ans. J'ai même commencé à écrire mon histoire dans un livre pour enfant, que je travaille à mon rythme, quand j'en ressens le besoin. Voilà certaines des choses qui faisaient un sens pour moi.

Ensuite, j'ai eu besoin de faire un voyage très tôt dans mon deuil et je suis allée dans le sud pour la première fois, avec mon mari et ma fille. Nous n'avions pas les moyens et nous avons emprunté l'argent. Je peux dire aujourd'hui que ce voyage a été l'une des choses les plus merveilleuses et bénéfiques que nous ayons faites ensemble pour nous relever de cette douleur. Là bas, j'ai souris de bon coeur pour la première fois après le décès, et j'ai vécu mes premières vraies épisodes de paix. Bien que la douleur m'aie rattrapée rapidement au retour, les souvenirs de ce voyage ont pris de plus en plus de sens et d'importance avec le temps ; ils m'ont toujours offert une pause et servi de refuge dans mes moments difficiles, même encore aujourd'hui.

Voilà. J'espère qu'il y a dans tout cela des choses que tu voulais savoir et d'autres que tu avais besoin d'entendre. Il me reste à te souhaiter beaucoup d'espace, de liberté et d'amour autour de toi pour te permettre de vivre ce deuil comme tu auras besoin de le vivre.

Ton amie.

Dire « Merci » 61

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 11576 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Publi-information
tournesol2011
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 11 juin 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2011
-
bonjour, moi aussi j'ai perdu mon petit garçon après un accouchement à à peine 6 mois de grossesse. Tout se passait bien, j'avais des contractions depuis quelques semaines et étais sous traiment, mais rien n'inquiétait les médecins. J'ai quand même à un moment donné été arrêtée pour deux semaines. Au bout d'une semaine d'arrêt, je n'ai pas réalisé que ces contractions se rapprochaient. Je n'ai rien senti. Et quand j'ai compris que les contractions étaient différentes de celles précédentes, j'ai appelé les pompiers (jétais seule mon compagnon vivant à l étranger) et le temps (15 minutes) que j'arrive à l'hôpital j'étais dilatée à 7... on m'a fait une ceasarienne avec anestésie totale.

Au réveil, j'ai cru que mon bébé était mort et n'osait même pas demander s'il avait vécu. On m'a dit qu'il avait vécu et avait été transféré en réanimation. Il pesait 900 grammes. Un vrai petit ange. Il a vécu 3 semaines. En fait, les médecins ont vu des lésions au cerveau au bout de 10 jours. Mon compagnon était plein d'espoir (les lésions auraient pu rester localisées, même si je ne sais toujours pas si, si tel avait été le cas, il aurait eu une vie "normale"). Moi j'ai tout de suite eu très peur et un très mauvais présentiment. Malheureusement, moins de 2 semaines après, on nous a annoncé que les lésions, localisées d'un côté du cerveau au début, s'étaient propagées dans l'autre hémisphère, avec pour conséquence que le bébé ne vivrait pas, les fonctions vitales étant atteintes.

Là nous avons eu deux jours avec lui puis il est mort dans mes bras. Je ne voulais pas qu'il meurt seul. Les médecins nous ont garanti qu'il n'a pas souffert. L'idée qu'il souffre me (nous) mortifiait.

Autant je n'arrêtais pas de pleurer pendant les trois semaines d'aller-retour avec l'hôpital quand j'allais voir mon petit garçon (et tirait mon lait 6 fois par jour) et quand il est mort dans mes bras. Mais tout de suite après et depuis (il est mort le 18 avril dernier), jai l'impression de ne rien ressentir et que cela est arrivé à quelqu'un d'autre. J'ai un peu pleuré, mais jai l'impression d'être celle qui console les autres). Par ailleurs, j'ai passé toute cette période à me concentrer sur mon compagnon qui va très mal. Ses premières réactions ont été très "violentes" vis-à-vis de moi. Il disait qu'il voulait mourir et que notre couple ne tiendrait jamais le coup. Même s'il ne me l'a jamais dit directement, j'ai compris qu'il m'en voulait beauoup (j'ai travaillé - je suis juriste - avec des horaires très lourds pendant toute ma grossesse et prenait l'avion pour aller voir mon compagnon une fois tous les 15 jours). Les médecins lui ont expliqué que ces choses arrivent et qu'on ne connait pas la cause, mais je sais qu'au fond de lui il m'en veut beaucoup et s'en veut de ne pas m'avoir "interdit" d'aller travailler.

Je ne sais pas si notre couple survivra. Les choses vont un peu mieux. Il a commencé à voir une psycologue. Mais il continue à dire qu'il espère mourir bientôt pour rejoindre notre petit. Il y a un an nous avions déjà vécu une triste histoire. J'étais enceinte de 4mois et demi quand de graves malformations au foetus ont été détectées. Le foetus était en train de mourir. On m'a délenché un accouchement, sans le moindre anti-douleur, 24 heures au total, avec 12 heures de douleur attroce (douleur de 1 à 10? 30!). Nous avions eu trop peur d'être impressionnés et n'avions pas vu le foetus. Je me suis sentie très coupable pendant toute ma seconde grossesse.

Aurons-nous d'autres enfants un jour comme le désirions tant? Nous marrierons-nous comme nous l'avions prévu? Je n'en sais rien.

Je ne sais pas si ce témoignage aidera quiconque, mais j'ai été très touchée de lire les autres témoignages et voulais raconter mon histoire.
Bonsoir ,
J'ai perdu ma petite fille a 7 mois et demie son petit coeur avait cesser de battre ourtant tout allait bien ...jai vecu une grossesse tres difficile a 5 mois on ma cerclerq le col car il setait ouvert a 3 cm et depuis aleter jusquau jour ou tout a basculer ... Je vis tres mal la perte de mon bebe car c'etait notre premier et on le desirait vraiment bcp...depuis ce drame je suis mal dans ma peau jai meme envie de quitter mon mari tout est sombre pour moi, personne pour nous soutenir car on est expatrie bref je sais pas comment surmonter cette epreuve
J'ai également perdu ma petite fille a 7 mois de grossesse, le 17 janvier dernier, une simple visite a la maternité qui vous bouleverse totalement, on se demande si s'est réel, ou un cauchemar, après avoir demandé une autopsie les résultats sont revenus positif, c'est du a de l'hypertension, peut être la faute d'un médecin qui n'a pas voulu reconnaitre les montés de tension, voila mon histoire, après 7 mois on envisage une nouvelle grossesse
j'ai apris l'arret du coeur de ma petite fille mardi 9 aout 2011. c'était prévu pour le 4septembre. j'ai donc accoucher le 12aout. elle etai tellement belle. commen une vie peu basculer en a peine une semaine; aujourd'hui je vien de renntrer chez moi. j'ai tellement mal
Jennifleur
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 16 août 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
16 août 2011
-
Bonsoir Manon tu sais je vis a peu près la même chose que toi, j'ai fait une pre eclampsie a 26 sa ma fille lillie est née le 3 aout 2011 et le 5 aout elle est décédée... Comme tu dis une vie basculée en une semaine... Un cauchemar même ... C'etait ta première grossesse ?,
9
Merci
coucou,

Même si c'est très dur il faut que tu te reprennes en main. J'ai accouché le 10 décembre d'un petit garcon : il a fallut arréter la grossesse à 8 mois car on a décelé un anévrisme à son cerveau. Il mesurait 47cm pour 3kg100, un nourrison tout à fait normal. C'était mon premier enfant.

j'ai perdu 14kg en 15 jours je ne mangeais plus rien du tout et en plus j'avais les fêtes de fin d'année qui approchées. Il est vrai que j'ai pleuré tous les soirs pendant 3 semaines mon mari ne pouvait rien pour moi bien qu'il est était là tout le temps. Les fêtes de fins d'années passées, nous sommes partis en vacance.

Mon gynéco m'a conseillé de recommencer dessuite les essais bébé car je n'avais pas fait de fausse couche, que c'était un accouchement "normal" et qu'il fallait repartir. Depuis ce jour, tombée enceinte était devenue mon obsession ! Mais aujourd'hui je suis enceinte de 2 mois et je suis très heureuse. Je vis quand même une grossesse très difficile car j'ai peur, je suis toujours dans l'angoisse de faire une fausse couche ou que les échos ne soient pas bonnes.

Ce que je te conseilles fortement c'est de sortir de voir du monde et de te fixer un objectif : tomber enceinte au plus vite. N'hésite pas à aller voir un psychologue (c'est ce que j'ai fait plusieurs fois et encore maintenant) pour te faire aide.

n'hésite pas à poser des questions si le coeur t'en dit et n'oublie pas plus tu en parleras (meme si c'est dur) et mieux ira.

bisous
Publi-information
5
Merci
Bonjour Jessica,

Premièrement, je veu te dire que cé normal que tu te sens vraiment triste parce que tu avais un petit ange dans ton ventre! rien de ce que nous pouvons faire ne nous le rendra mais essayons de ne plus regarder en arrière et nous BATTRE pour un meilleur avenir. Surtout ne te laisse pas abattre, il faut que tu te battes, Dans ma famille et parmi mes amies, beaucoup ont vécu cette situation. Et plus tard tout s'est bien arrangé pour chacun d'eux ET JE SAIS QUE CA VA ETRE PAREIL POUR TOI, NE T'INQUITE PAS TON MIRACLE ARRIVERA ET TU AURAS AUTANT DE BEBE QUE TU SOUHAITES, aie la foi en Jésus Christ, il s'occupera de toi mieux que qui conque.

Je prierai pour toi
Une maman qui te comprend parfaitement
5
Merci
Courage jessica,
Votre message, et les réponses qui suivent, m'ont beaucoup touchée; je suis enceinte de 7 mois, et bien sûr, je sympathise avec vous...
Le plus important, même si ce n'est pas toujours facile, c'est d'exprimer tout ce que vous ressentez, pour que ça sorte et que ça parte plus vite...
Si ce n'est pas avec les gens autour de vous, peut-être à un professionnel???
Même hurler dans un coussin ou pendant une ballade en forêt, ça vous fera du bien...
J'ai vécu un deuil quand j'étais plus jeune, et ce qui m'a le plus coûté, c'est de faire la forte, et de tout garder pour moi...
Même si le temps fait du bon travail, les blessures s'effacent plus vite quand on les partage...
Plein de lumière et de paix à vous, et en vous souhaitant de bientôt redevenir la Maman que vous êtes déjà dans votre coeur...
Affectueusement!
Messages postés
108
Date d'inscription
mardi 27 octobre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
18 octobre 2010
3
4
Merci
qu'est c e qui s'est passé amina?
4
Merci
kuku,

seul le temps nous aidera a passer ce cap. les gens autour de nous ne seront pas koi dire ou koi faire. nous avons porter notre bebe en nous et nous etions les seule a compendre cet etre ki etait en nous et c mouvements en nous ki etaient pour nous des moments unique. ce sentiment que nous avons personne ne laura. nous devons seulement accepter ce moment ki a basculer notre vie a jamais et nous dire ke la vie ne sarrete pas la. ce petit etre ki etait en nous il nous vois et naccepte pas notre chagrin. c dieu ki a decider ainsi, il faut se dire ke sa c arriver pour quelque chose de meilleur ou pour eviter a cet enfant le pire... il faut avancer pour lui et se dire que nous allons vivre pour lui. nous sommes toutes fortes et il y a quelqun qui crois en nous.

courage
3
Merci
J ai 30 ans et comme vous j'ai perdu mon ptit bout a 7 mois de grossesse, suite a une amniosynthese qui lui a fait plus de mal qu a moi. MA petite charly avait beaucoup de complication de malformation, mais je l aimais , se fut un vrai choc, c etais mon premier bébé, j'ai du l accoucher morte et se fut moralement tres dure. je pense a elle tous les jours, au debut en pleure, mais aujourd hui apres 1 an et demi je pense a elle avec un petit sourir en lui murmurant que je l aime. Je me sens beaucoup mieux aujourd hui, le temps vous aidera, et n essayez de repondre a toute les question que vous vous posez, ca va vous ronger comme ca l a fais avec moi, pour au final , n avoir pas de bonne reponse, il n y a pas de coupable, c'est la vie. Meme si je n arrive toujours pas a retomber enceinte, j'ai eu la chance de porter ma ptite fille pendant 7 mois, de la sentir bouger, et d avoir se lien si priviligier avec elle, je reste maman dans l ame. bise
Bonsoir,
Votre histoire m'a touché car j'ai moi même perdu mon petit ange le 29 Juin 2007 à 7 mois de grossesse. J'ai petit à ptit réussi à surmonter cette douleur immense, si injuste...à accepter d'être une mamange...à vivre avec le souvenir merveilleux de mon fils, mon trésor qui bougeait dans mon ventre et avec lequel j'ai partagé tant de bonheur...à accepter son absence....à surmonter l'insoutenable, le retour de la maternité où on se sent si inutile, si coupable de n'avoir pas réussi à donner la vie..., à accepter les paroles de ceux qui n'ont jamais vécu ce drame et qui ne comprendrons jamais!! Je n'ai jamais témoigné sur un forum de mon histoire mais je souhaitais le faire, ce soir, pour vous et votre ami car, come moi, vous avez fait naitre un enfant qui va vous faire grandir!! et peut être; comme moi, dans quelques temps, vous pourrez écrire à une autre mamange que vous êtes près d'elle en pensées...
Et puis, et surtout, ne perdez jamais espoir : Depuis le 12 novembre 2008, je suis maman d'une petite fille merveilleuse qui me comble de bonheur. Ma fille, je l'ai voulu, non pas pour remplacer son grand frère mais parce que je me sentais prête, à nouveau, à être enceinte. Parce que j'étais assez forte pour surmonter 9 mois de crainte de perdre à nouveau mon bébé. J'espère que mon témoignage va vous donner un peu de force...Vous n'êtes pas seule, je reste à votre écoute
> PCV -
bonsoir, j'ai vécu cette terrible epreuve en tant que pere et croyez moi c'est tres dur, difficile à assumer, interdit de craquer devant sa cherie deja meurtrie par l injustice. etant deja pere j'ai connu les cris d un bebe l ivresse du bonheur mais la transition aussi douloureuse pour l homme que je suis. heureusement pour nous 2, le couple est unis et nous nous sentons a egalite dans cette epreuve . je vous en prie la mort du bebe concerne les parents et messieux impliquez vous d'avantage pendant les grossesses. j'ai participe a toutes les visites pre-natal et les hommes sont rares . bon courage a toutes et tous si ils sont lecteurs .
3
Merci
J'ai été tres touchée a la lecture de tout ces messages,
Je ne pense pas pouvoir imagine clairement et réellement cette douleur que perdre un enfant!
J'ai la phobie de perdre le mien, je suis obliger de verifier si il respire, je fais trés trés attention...
Je suis tomber enceinte a 17 ans, j'ai eu peur a la fausse couche pendant les 3 premiers mois, puis aprés voyant que tout se passait bien j'ai lacher le pied sur la crainte, a 5 mois de grossesse, j'ai eu des contractions toute une apres midi, j'ai eu vraiment peur de perdre mon fils, mais au final tout c'est bien passé je n'ai plus eu de contraction jusqu'à l'accouchement.
J'ai eu peur toute la grossesse de perdre mon enfant, il bougeait trés peu se qui me rendait encore plus "peureuse" mais j'ai passé une grossesse magnifique et sans aucun soucis, idem pour l'accouchement.
Je soutient vraiment toute les méres qui supportes la perte d'un enfant, je pense pas que j'aurais la force de perdre mon enfant.
Je sais a qu'elle point s'est magnifique pour une femme d'etre enceinte, de grossir car son bébé grandit, de le sentir bouger de voir les ecographies, rien est plus merveilleux pour une femme que de donner la vie, une femme donne sa vie a son enfant, prendre la vie de cette enfant s'est comme lui prendre sa vie a elle..

Je vous soutient et vous souhaite bcp de courage...
salut je voulait te dire de ne pas tinkiété ton bébé le resent je c'est que c'est pas facille car c'est ton enfants et on ferait tous pour eux moi quand j'ai pérdu ma file le médecin ma dit que sa serait risqué pour moi une notre grossésse et je c'est pas quoid faire jadoré avoir un notre enfants mais avec les probléme que j'ai il la des risque que j'iréste
2
Merci
Tout d'abord mes condoléances pour l'enfant que tu as perdu, parce que même si tu n'as pas vécu avec ta petite chérie avant de la perdre tu as quand même connu cet enfant !j'ai traversé la même douleur que toi!!!J'ai perdu mon petit garçon à 6 mois et demi de grossesse et çà a été tellement traumatisant pour moi que j'ai eu un trou noir.Je me rappelle l'avoir vu, avoir remarqué qu'il ressemblait à son père et ne pas avoir réalisé que je venais de perdre mon bb mais je ne me souviens plus de son visage et çà me peine encore beaucoup.j'ai gardé de lui la sensation d'un enfant très doux, serein et tellement mignon!!!!je l'ai perdu le 26 déc 2001 après avoir fait 3 autre fausses couches dans la même année. COURAGE!!! Cette douleur incommensurable vient de s'abattre sur toi alors que tu t'apprêtais à connaitre le plus grand des bonheurs. Je suis de tout cœur avec toi! quand j'ai perdu mon bb, la plupart des personne qui l'on su me disais que j'étais jeune et que je ferais d'autres enfants et çà me mettait en colère parce que pour moi j'avais perdu un enfant et aucun autre n'aurait pu le remplacer.quand a mon mari la douleur a été si grande ( il n'était pas présent) que pratiquement 7 ans après il ne veut toujours pas en parler! Mais la vie te réserve certainement des trésors qui ne te feront certainement jamais oublier la petite fille que tu as perdu et la douleur que tu as ressenti,mais te rendront la vie plus douce !! Je suis aujourd'hui la maman de 2 enfants magnifiques enfants : clarence 6 ans et de carolann 3 ans.Tiens bon, on oublie jamais, cet très difficile à vivre mais avec le temps la douleur laisse place aux moment de bonheur qu'on a partagé avec cet enfant. Je suis ivoirienne et dans mon pays on dit que lorsque l'on perd un enfant pendant la grossesse cet que la vie a voulu nous préserver de le perdre beaucoup plus tard après avoir vécu avec lui et pour n'en garder que le meilleur.C'est vrai qu'il est beaucoup trop tôt pour que tu entende ce genre de discours mais je ne sais pas si on va rester en contact alors souviens toi de ceci! Et quand tu seras prête peut être que cette phrase te fera du bien!Bisous et du courage!christel
2
Merci
Bonjour
Je vous comprend et je sais TRES TRES BIEN par quoi vous passez en cette periode et le plus important c'est votre santé. Vous savez j'ai bien aimé votre itinitiative d'en parler avec d'autres qui ont vecu la meme chose et je vous trouve UNE PERSONNE TRES FORTE.
Jessica moi aussi je vous conseille de retomber enceinte le plus tôt possible si vous n'avez pas eu de cesarienne "au moins il faut attendre le 6ème mois apres la cesa"
BON COURAGE
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 19 mai 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mai 2009
1
Merci
bonjour

moi aujourd'huit sa fait un mois que mon bébé et décédé a 9mois de grossesse je suis comme vous je suis perdu je ne comprends pas se qui apu se passer c'est tres durs moi j'ai l'impression que plus les jours passent plus je realise se qui m'aie arriver et plus je m'enfonse en accouchant de mon bébé mort j'ai perdu la moitier de ma vie avec on me conseille de refaire un bébé ausi vite et vous quand pensez vous?
biensur qu'il faut refaire un bébé rapidement. Moi 3 mois apres mon accouchement je suis retombée enceinte.
angelique9786
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 23 novembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
23 novembre 2009
> valou -
bonjour, désolé pour ce bébé que tu as perdu, comment se passe ta deuxiéme grossesse ? et j'avais une question par rapport au indemnité comment ça se passe car moi aussi j'ai perdu un bébé cet année et je souhaite refaire un autre mais j'ai peur de ne rien percevoir à la secu , comment cela se passe ? merci d'avance et bon courage
bonjour ,
je suis desolée pour vous! je sais a quel point c'est une douleureuse epreuve! moi cela fait 2mois! et ce qui me permet de tenir est de faire de nouveau des projet ! je pense que de refaire un autre bebe peut aidée a ne pas devenir fou!! Biensur ca ne remplacera jamais celui qui est parti mais ca aide a avance de nouveau! Moi je m accroche a cet espoire d etre a nouveau enceinte! je vous souhaite bon courage!!
moi aussi j'ai perdu ma petite fille a 7 mois de grossesse pour qui pour quoi on sait pas pour l instant .j ai 2 enfants d avance ca m aide a surmonter cette epreuve.Et ce qui m aide le plus c'est de me dire que je pourrai refaire une grossesse je n oublie pas youna c'est sur et impossible mais j'ai hate de retomber enceinte .Ca faire 2 mois le 20 juin qu elle est partie il est peut etre un peu tot je sais pas .Merci de me donner des conseils
j ai bien lu tut le monde,car moi j'ai perdu deux petit garcons qui sont venu a terme mais n ont vecu que 3mois pour mon premier et 3 jours pour mon second cela remonte a tres longtemps, je n ai jamais fais le deuil de mes enfant et un jour un psy m a dit que c etait normal car vraiement impossible pour une mere d accepter la mort de ses enfants ,j ai eu d autre enfants apres et suis mamy maintenant et je ne vais pas dire que j y pense tout les jours maais tres souvent ils sont la, ce sont mes enfants comme ceux qui sont vivant ,bien des gens evitent de vous parler d eux alors que vous en avez besoin,j etais souvent en colere quand on detournait la conversation j avais l impression que pour les autres ils n avaient pas existe,tu n y penseras plus dans klke temps ,laisser faire le temps ,j ai entendu ces mots je ne sais combien de fois ,mais 39ans apres j y penses toujours , la douleur diminue c'est vrai,mais je me surprend encore a une simple pensee les larmes aux yeux ,tout ce que je peu dire ...ne faite pas un autre enfant trop vite ,pour combler le vide ,ou pour vous prouver que vous etes capable d etre une maman et surtout n ayez pas peur d en parler si vous en avez envie,et si comme pour moi les autres detournent la conversation car ils ne savent pas que vous repondre ou qu ils sont mal a l aise,ne vous taisez pas continuer d en parler et dites aux autre que vous comprenez leur mal aise mais que vous avez besoin d en parlez qu il sagis de votre bebe,j espere pour vous toutes qui avez perdu un bebe a terme ou avant terme que votre douleur s adoucisse le plus vite possible,et si vous avez la chance d avoir un autre bebe,laisser sa place a celui qui vous a quitter trop,bcp trop tot,bonne chance a toutes
1
Merci
bonjour ,tu c'est je te comprend car moi aussi j'ai eu du mal accepter que j'ai perdu mon bébé a 3mois de grossesse sa me dégoute quand j'ai perdu mon bébé je ne manger plus puis mon homme c'est mis en colère en me disais "j'ai perdu notre enfants ,je ne veu pas te perdre car cela serai trop dure pour moi " donc je me suis dit qu il avai raison que je devrai manger un peu voila depuis je m arrive plu a avoir un bébé
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 18 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juin 2009
1
Merci
salut je comprend ce que tu ressent j'ai perdu ma fille le 22 janvier 2006 presque a 8 mois de grossesse on avait prévu de la fait opéré a la naissance elle avait une malformation de l'oesophage un matin je me suis réveillé et je senté plus rien le médecin ma dit que son coeur c'étaient aréttè pourquoi on ne c'est pas moi j'ai personne a qui en parlé même ma mère veux pas en parlé et le père je suis plus avec le temps que je me suis fait hospitalisé il la rien trouvait de mieux que de me trompé et il les même pas venu a l'accouchement en faite je croix que il étaient bien content que sa fini comme sa
1
Merci
bonjour a vous tous mes condoléances a vous toutes . je n'ai pas vecus votre situation mais je sinpathie avec vous. je passais juste vous dire bon courage et que rien n'arrive pour rien ils y a des epreuves par lesquels il faut passer mais ne decourager pas et recommencer a essayer de retomber enceinte bonne chance a vous xxxxxx
1
Merci
bonjour moi aussi j'ai perdu a 6 mois de grossesse le mois de janvie 2009 eté une tres belle petite fille si trop dure j'arrive pas vivre sans elle surtout quant voie des petits au toure de nous .moi en plus ils m'ont fais une cesarienne je dois attendre au moin 9 mois pour retomber enciente mais si la vie on peux rien faire soiyez patiente on pas la choix si nous anges surtout apret 5mois si trop trop dure
Messages postés
772
Date d'inscription
lundi 13 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
31 août 2009
87
1
Merci
Bonjour,

J'ai perdu mon bébé à 3mois de grossesse en octobre 2008 depuis je n'arrive pas à retombé enceinte!! Je n'ai toujours pas oublié cette fausse couche j'ai beaucoup de mal.. Je déprime beaucoup mon époux est présent mais pas assez il taf en déplacement il n'est la qu'une semaine dans le mois!!
salut à toutes

j'ai perdu mon fils à 6 mois de grossesse en aout 2008 suite à une amioscenthèse ratée (merci docteur). je suis enceinte de nouveau et mon deuxième bébé sera avec nous dans deux semaines inch'Allah. c'est le début on était très dur, j'étais seule, tout le monde s'en fout. j'ai peur de perdre le deuxieme, j'y suis presque...
> kaky34 -
salamo ala3ykom bonjour toute mes soeurs sa fais tres male quant on perdr un bèbè moi je vais commancer d'essyiette pour mon dosiemme grossesse j'espere la rieussire incha allah moi le prombleme quant ma fille est morte ils ont me fais une cesarienne mais alhamdo lillah j'espere que je sera enciente bientot .
merci pour votre reponse mes soeurs
1
Merci
bonjour si quoi la diferance entre une cesariene a 6 de grossesse et une cesariene a 9mois j'arrive pas comprendre je vous remercie
Messages postés
738
Date d'inscription
jeudi 17 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
6 janvier 2012
69
1
Merci
Bonsoir,

Je ne peux pas ressentir ce que vous ressentez, malgrès 1 fausse couche en mars 2006, j'ai fais la forte, tout garder pour moi, ne pas en parler à mon compagnon, ni à ma famille... j'en ai payée les frais j'ai été hospitalisée pendant presqu'un mois car je ne mangeais plus, je voulais plus sortir, plus rien faire, le désespoir TO-TAL!!!

Et les jours, les semaines les années ont passées et nous voilà en septembre 2009 où j'ai apprie après un retard de règles que j'étais enceinte, rendez-vous oblige avec le gynéco qui ma bien confirmé que j'étais enceinte de 5 semaines!! Du pur bonheur j'en ai pleurée de joie devant lui! Mai j'avoue que j'ai très peur de perdre mon bébé, je suis tellement heureuse que je rie à longueur de journée, je mange sain, ne bois plus même une goutte, tellement que la peur me ronge chaques jours de perdre ce petit être qui est en moi depuis plus d'un mois maintenant....

Je voulais simplement vous dire soyez forte pour vos enfants et ceux à venir car la vie est vraiment belle et vaut le coup d'être vécue même si par moment c'est dur...!!

De tout coeur avec vous.

Amicalement, Emi
salu j'arive pas a ne plus pencé a ma fille sa va faire 4ans en janviér que les pérdu mais je me demande tous le temps comment elle serait et pourkoi sa c'est pacé comme sa c'est quoid que j'ai fait de travére j'ai pas réusi a la protégé et maintenant que je voudrait un n'autre enfants on me dit que je peux plus en avoir j'arrétte pas dit pencé j'ai pas droit denpéché mon homme de vouloir faire sa famille
Messages postés
108
Date d'inscription
mardi 27 octobre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
18 octobre 2010
3
1
Merci
je suis très touché par votre msg, je peux pas sentir ta douleure mais je suis sure d'une seule chose c que c'est pas facile du tout ce que tu viens de vivre, que dieu sera avec toi il te fera oublier cette horrible exp"rience, je souhaite un autre bébé qui viendra au monde et te sera oublier ton chagrin.
courage!! et sois fortes ne te laisses pas !!
0
Merci
je sais qu ce que vous sentez je viend de perder ma petite fille a 7 moi de grosses ca fait 3jour et je suis comme une fole je rialise pas sais tres deficile de rialiser se maloure qui mat 'arrive
je viens de perdre mon petit garcon a sept moi de grossesse c'est tres difficile a accepter surtout que j'ai eu une contraction super violente j'ai été aux urgences le coeur de noham battait on me donne du spasfon du dafalgan et rentrez chez vous une ordonnance pour un ostéopathe parce soit disant c'est le bebe qui poussais sur mon dos et que c'est a cause de ca que j'avais mal aux dos mais quand onarrive aux urgence qu'on nous c'est votre premiere grossesse on passe pour la fille chochotte qui ne connais rien a la douleur normal ou pas normal... bref donc je rentre chez vers 23h a minuit quinze je sang quelque chose de chaud entre mes jambes et la je mets ma main et c'étais du sang j'avais compris je suis dans le milieu hospitalier j'étais sure qu'il se passai quelque chose depuis le début mais on a pas écouter mon coeur de mere ... il sait averer que le bebe voulai sortir car il commencait a manquer d'oxygene car le placenta commencais a se décoller a une une rupture ensuite a cause d'un caillo qu'il n'avais bien sure pas vu je porte plainte contre mon hopital attention aux urgences vérifier bien les compétence moi le soit disant medecin avais dix neuf ans aujourd'hui j'ai les morts mais je m'en remet doucements j'ai vu mon garcon je l'ai enterrer et depuis j'arrive a faire mon deuil et souhaite en faire un rapidement mais ca fais a peine trois semaines donc il faut que j'attende de pouvoir retrouver mon homme sexuellement
je nai pas tro eu la meme chose mai je te souhaite bon courage pour cette dur epreuve
moi jai perdu mon garson gabryel a 29 semaine le 3 nov 2009 je te compren j'ai pas f ai encore mon deuil il me manque teriblement pis je suis en tres grosse depression mais je suis encore la apres bientot un ans commen j'ai voulu aller le rejoindre non il etai pas pour moi la journer ou je veux ravoir un enfant sa va etre le seul moi je vous le di