48 ans et désir de grossesse [Résolu/Fermé]

toutestnoir - 12 mars 2009 à 00:25 - Dernière réponse :  ghali
- 21 févr. 2011 à 16:24
Bonjour,
J'ai 48 ans et avec mon compagnon de 42 ans nous souhaiterions concevoir un enfant (le premier tant pour moi que pour lui). Mon mèdecin me dit qu'il ne faut pas croire au miracle quant à la possibilité d'une grossesse spontanée. Pour ce qui concerne la stimulation ovarienne j'ai été obligé de lui extirper quelques informations et donc suis un peu dans le flou. Je souhaiterais bénéficier de stimulations ovariennes sous réserve bien "évidemment que mon compagnon soit "opérationnel" suite au spermographe. Le coût de ces stimulations (sous réserve qu'au fil du temps mon mèdecin confirme que l'on peut continuer) ainsi que de l'examen pour mon compagnon est'il pris en charge tout ou partie par la sécurité sociale ?. Dans la négative, quel en est le coût ?
Voila. J'espère que quelqu'un pourra m'apporter un éclairage la dessus car je vis loin de la métropole et j'ai du mal à obtenir des informations. Merci d'avance de vos réponses.
Afficher la suite 

6 réponses

Meilleure réponse
5
Merci
bonjour,c idem pour moi j aurai 48ans ds 2mois et desir de grossesse +++++,seulmt g ete enceinte l annee dern et g du interompre a 3mois car trisomie 21 depuis je deprime a fond ,g du attendre 6 mois pour le retour de couche ..je pensais que j etais menauposee mais non alors je garde espoir meme si les chances sont tres infimes ,bon courage a toi et ou en est tu?

Merci wanda 5

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 12759 internautes ce mois-ci

Bonjour mesdames, je décide de parler de mon histoire enfin moi aussi. J'ai 45 ans, rencontrée mon amour à 42 ans, nous avons essayé un ans sans faire appelle a la PMA et après avoir fait une aménorrhée, qui m'avais fait espérer de la grossesse et qui ne l'était pas, je suis allé consulter. Le scénario d'après est très protocolaire: bilan hormonal, échographies et toutes les autres "graphies" ont montré que j'étais une femme féconde, le traitement prescrit ne me convenait pas trop car il ne se passait rien, au bout de 6 mois ma gynéco décide de changer l'oromone contre le purégon. Avec cette petite piqure cela a marché du premier coup. Le bonheur!!!! Tout allait bien, l'amnéo et toutes les échographies. Nous étions sure de ce qui se passait et très heureux d'être très bientôt trois. Sa chambre était prête à l'accueillir, mi aout 2009. A 43 ans je vivait une grossesse magnifique, en pleine forme, sans aucun problème de santé. La dernière échographie a tout changé. Nous devions nous séparer avec notre fils qui faisait déjà partie de notre vie... L'émotion, je vous l'épargne... J'ai repris le traitement et je suis retombée enceinte au bout de 4 mois d'essai tout de suite après l'accouchement. 44 ans, 8 SA et la grossesse s'arrête. Depuis je continue a me battre mais j'ai une impression que avec mon docteur nous sommes en train d'observer passivement "le spectacle folliculaire": "elles sont belles ces courbes!", quel magnifique follicule!". Pour une insémination j'ai du me battre. Elle était très sceptique. Je souhaite que mon docteur soit allié avec moi dans cette lutte, mais je ressens le contraire ce dernier temps. C'était la première insémination, ce matin, 14-ème jours poste ovulatoire, la température tombe et le test est négatif. Cela fait 7 cycles féminins après la fausse couche au mois de mars. Le doute s'installe et j'ai envie de crier que je veux que tout le monde s'occupe de moi maintenant!!! Je ne sais plus comment continuer ....
Je comprends ta douleur. Je te souhaite de trouver ta solution. Perso...j'ai attendu 6 ans, je n'ai pensé qu'à cela pdt 6 ans. J'ai rencontré bcp de mères potentielles, bcp de souffrances aussi. Rien n'apaise ce manque sinon la promesse de l'enfant attendu. D'où que cet enfant provienne il nous importait qu'il existe. Nous avons eu la chance insolente d'en avoir 4 dont des jumeaux. Je ne sais pas si cela peut vous aider car votre vécu est terrible, mais gardez espoir en vous.
Affectueusement.
2
Merci
Bjr, moi aussi j'ai le même problème j'ai 48 ans et je veux tomber enceinte et le grand problème que mes règles irrégulier si vs avez une aide à résoudre ce problème SVP.
0
Merci
bonjour je pense que tu devrais apeler la secu et je te souhaite bon courage donne des nouvelle
0
Merci
moi j'ai 46 j' ai eu deux grossesse qu'elles sont finir en fausse couche j'aimerai ressayer mais j'ai très peur de commencer à nouveaux , mais je vais me décider car le temps nous est compter.je te souhaite beaucoup de chance et de réussite
Publi-information