Douleurs après exérèse de la glande de bartholin.

Mimi - 6 févr. 2022 à 17:26
 Laulauj - 2 avril 2023 à 01:34
Bonjour,
Opérée mi janvier pour une ablation de la glande de bartholin du côté gauche, je continue à avoir des douleurs presque 3 semaines après.

Petit récapitulatif : en 3 ans j'ai eu 3 bartholinites du côté gauche (tous les 9/11 mois), en septembre dernier suite à ma 3e crise j'ai demandé à planifier une opération pour l'ablation de la glande.
Parfait ce sera mi janvier.

Le jour de l'opération arrive, tout se passe bien. Je me réveille j'ai mal, c'est normal, le chirurgien vient et m'apprends que j'étais entrain de développer un 4e kyste!
Il cherche a l'enlever, le kyste lâche, il faut tout désinfecter..
Bilan 1 point interne et 3 points externes

Les suites post op sont classiques, antalgiques (tramadol) et crème anesthésiante.
Seul soucis, avec le tramadol je me retrouve constipée, en faisant un effort de poussée en étant aux WC je sens que je me fais mal.
Je vais chez le généraliste qq jours après car la douleur est lancinante. Il prolonge mon arrêt d'une semaine et double la dose de tramadol. (En veillant à me donner un laxatif).
Il s'agit d'une douleur lancinante comme si je recevais un coup dans la lèvre gauche, 2/3cm au dessus de la cicatrice.

Cette semaine de prolongation arrive à son terme et je reprends le travail demain.
Heureusement en télétravail jusqu'à jeudi, mais j'ai un soucis, les douleurs lancinantes perdurent, et faire plus de 10 mins de voiture c'est extrêmement compliqué.
Me baisser et rester assise également. Même avec un coussin ou une bouée je n'arrive pas trop a restée assise longtemps.
Bref, j'appréhende beaucoup de reprendre le travail demain.

Je lance donc une bouteille à la mer pour savoir si ça vous est déjà arrivé ce type de douleur?

Merci d'avance.
A voir également:

6 réponses

Je comprends bien, merci du retour.
C'est vrai que c'est plus pour me rassurer si ce style de douleur est normal car j'ai horreur d'appeler un médecin pour me plaindre...
Je verrai demain si je tiens, si ce n'est pas le cas j'appellerai mon chirurgien.