Comment se reconstruire après un viol ?

Signaler
-
Messages postés
94981
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 juin 2020
-
Bonjour,
Je suis une fille de 14 ans. Je ne sais pas si je peux donner d'autres explications, même cela me semble impossible. Mais cela fait un an et je n'ai pas avancé alors je voulais savoir si quelqu'un avait des conseils.
Bonne soirée

3 réponses

Messages postés
94981
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 juin 2020
11 923
Bonjour et bienvenue sur ce forum ,

"Mais cela fait un an et je n'ai pas avancé"
Que veux tu dire ?
As tu pu bénéficier d'un accompagnement suite à ce traumatisme ?
Utilisateur anonyme
Merci beaucoup pour votre réponse

Je veux dire que je suis perdue et que je suis seule.
Je ne peux pas en parler, à personne car le garçon qui a fait ça à une bonne réputation dans ma classe et j'ai de gros soucis dans ma famille (elle se résume seulement à mes deux parents qui ne sont pas vraiment là pour moi).
Messages postés
94981
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 juin 2020
11 923
Un garçon qui viole une fille à très mauvaise réputation.
Tes parents sont ils au courant de ce viol ? en as tu parlé ?

J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte
Utilisateur anonyme
Le problème est que je ne suis sûrement pas la seule.
Mes parents ne sont pas au courant, ma mère était présente dans le même lieu que moi à ce moment là. J'ai parlé de se qu'il s'est passé avant et après à mes amis les plus proches.

Pour faire simple ce garçon était un ami avant cela. En Mars 2018, je lui ai annoncé que j'étais lesbienne et j'ai vu dans ses yeux que quelque chose n'allait pas. Il est allé le répéter à toute ma classe, il était le seul au courant et il en était conscient.

En Juin 2018, lors d'une sorte de concert dans une salle de spectacle de ma ville, nous nous sommes retrouvés avec mon meilleur ami, une fille de ma classe et lui (j'avais passé l'éponge car je ne voulais pas mettre le bazar dans les groupes d'amis de tout le monde). Un moment, il a commencé à prendre des photos de moi ciblées sur mes fesses et ma poitrine en disant des phrases du style : c'est tellement dommage de cacher ça, j'ai pas besoin de ça pour te matter si je veux, t'aimes les filles et je suis un gars donc ça te dérange pas si je les envoies à d'autres gars je lui ai demandé de les supprimer ce qu'il n'a pas fait et il les a
envoyées à d'autres personnes.

Un peu plus tard, pendant l'entracte je suis allée discuter avec la mère de mon meilleur ami. Il s'est approché de moi et m'a chuchoté une phrase dans ce style : vas y approche tes fesses plus proches de mes mains, te gène pas surtout pfff et après ça prétends être lesbienne." J'étais si gènée que je suis partie voir mon amie puis arrivé ce moment qui ne me revient que par morceaux que j'ai encore du mal à mettre dans l'ordre où il m'a demander de le suivre. J'ai refusé prétextant vouloir finir ma conversation puis mon amie est partie pour nous "laisser seules" (je pense qu'elle aussi était gènée par l'atmosphère qui pesait) puis le garçon m'a demander de le suivre. Et après, je ne sais pas. Je me vois le suivre dans les escaliers, il aggripait mon bras si fort, puis me pousser de force dans les toilettes et le "clic" du verrou qui signifiait que je ne pouvais plus rien faire. Je ne pouvais pas partir ni crier, mon corps n'y arrivait pas, je sens encore ses mains sur moi et le froid du carrelage sur mon corps. J'entends parfois sa voix. Je pleure mais c'est tout, je lâche des "non" mais je comprends que c'est déjà trop tard. Et il m'a laissé là. Je ne me souviens pas de toute là scène et pour être honnête je préfère ne pas m'en souvenir. Un peu après avoir repris mes esprits, je me suis rendue compte que le concert avait recommencé. Je me suis installée près d'eux, j'ai essayé de voir si ils savaient quelque chose mais manifestement non. A la fin du concert je suis allée voir ma mère et lui m'a suivi, plaisantant avec elle. Je me sentait sale, je n'allais pas bien.

J'ai parlé de l'histoire de photos à des amies, certaines ne me croyaient pas car il avait déjà répandu sa version de l'histoire.

En janvier, il a recommencé ses insultes homophobes et sexistes pendant un cours, et à recommencé après sur les réseaux sociaux. Il a parfois parlé des photos mais il n'a jamais mentionné le viol...

Désolée pour ce témoignage bien trop long, c'est la première fois que je parle entièrement de cette soirée de l'enfer.
Messages postés
94981
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 juin 2020
11 923
Ce garçon est dangereux et tu aurais du le dénoncer .

Tu souffre du syndrome de stress post traumatique, à lire :
https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2627783-syndrome-de-stress-post-traumatique-symptomes-traitement/

Il est indispensable de te faire accompagner pour te reconstruire et tu as besoin d'une thétapie
Le mieux serait de demande à tes parents de consulter un pédo psychiatre ( médecin psychiatre pour enfants et ados jusqu'à 16 ans ). Ils devront t'accompagner à la première consult pour des raisons administratives mais n'assisterons pas à l'entretient .
Tu peux prendre prendre RDV chez un pédo psychiatre en libéral ( remboursé mais risque de dépassement d'honoraire parfois, se renseigner avant )
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMPP* infanto juvénile ( Centre Médico Psycho Pédagogique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, pédopsychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales, diététiciens(nes),ergothérapeutes, psychomotriciens et éducateurs spécialisés. .
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés

http://www.onisep.fr/Formation-et-handicap/Mieux-vivre-sa-scolarite/Accompagnement-de-la-scolarite/Le-centre-medico-psycho-pedagogique-CMPP

Si tu trouves cela trop difficile, je te propose aussi d'aller parler de tout ceci dans une "maison des adolescents "( reçoivent les jeunes de 11 à 25 ans pour certaines) en souhaitant qu'il y en ait une près de chez toi, tu y rencontreras des professionnels compétents dans ce type de problèmes, neutres, bienveillants et ils pourront t'écouter, t' aider, te conseiller voire t'orienter.
C'est anonyme et gratuit, clique sur ton département «  :

https://www.filsantejeunes.com/carte_mda