Peur extrême de grossesse malgré 3 test négatif et règles régulière

Signaler
-
Messages postés
95517
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 juillet 2020
-
Bonjour,
J'ai 19ans bientôt 20 ans. Cela va faire 9 mois que je suis en couple avec mon copain. Le premier mois de notre relation je n'était pas sous contraception mais après j'ai pris la pillule (Ludéal). A partir de ce moment j'ai eu des douleurs aux seins, ils ont grossis d'un bonnet. Mes règles sont devenus beaucoup moins abondantes et carrément plus fonçées et parfois à la limite du marron. Ma peur est: faire un déni de grossesse. Je vous explique: pendant nos 2 premier mois de relation (donc sans pillule) nous avions à 2 reprises fait des préliminaires non protégés et légèrement froté son gland sur mes lèvres vaginales (pas de pénétration). Prise de peur d'avoir fait une bêtise j'ai pris suite à ses deux fois une pilule du lendemain (les événements étaient espacés de 3 semaines environ toujours sans contraception quotidienne). J'ai également fait un test de grossesse qui s'est avéré négatif car j'avais 2 jours de retard puis suite à ce test le lendemain j'avais eu mes règles. Je suis donc allé voir mon gynécologue qui en plus de me prescrire la pillule, me prescrit un test sanguin de grossesse. J'ai donc attendu 3 semaines encore puis j'ai fait le test et il était négatif. Suite à ça ma peur d'être enceinte s'est atténué mais elle était toujours présente avec parfois des pics de peur tous les mois. Pendant les premiers mois j'ai eu quelques retard de 1h/2h une fois par cycle pendant presque 3 ou 4 cycles. Puis aux alentours de Noël j'ai vomis (soirée trop arrosée) un jour 12 heures après la prise de la pilule et plus tard à la fin de la plaquette j'ai eu un oubli d'au delà 12h (pendant les 10 jours qui suivaient je n'ai pas eu de rapport sexuel non protégé par précaution). En même temps de tous ça j'avais une grande constipation et des bulles de gaz qui explosé dans mon ventre car je n'arrivait pas à les évacuer. Tout ceci a durer environ bien 2 mois et en mi janvier je suis prise de panique à l'idée qu'en fait tout ceci était des signes de grossesse rejetée. De plus mes règles avaient duré ce cycle là seulement 4 jours et très peu de flux. 1 semaine après avoir eu mes règles j'ai été à nouveau prise d'une grande crise de panique et je suis donc allé directement à la pharmacie prendre un test de grossesse (3 semaines après les rapports protégé de Noël et un mois après les rapport sans préservatif 3 jours après le vomis) qui s'est avéré négatif. Ma constipation a perduré ainsi que mes flatulences et gaz qui explosent dans le ventre. Depuis mars, c'est à dire le début du confinement, désormais je suis prise de nombreuses selles molles par jours. Mais cette fois ci j'ai des flatulences vraiment nauséabondes. Plus de constipation, plus de gaz dans le ventre. Par contre des gargouillement et un mal au bas du dos depuis hier. Aujourd'hui à nouveau prise de panique j'ai eu une horrible crise d'angoisse qu'en fait je suis en plein déni de grossesse et que les gargouillement ne sont qu'enfait des coups d'un bébé caché (je commence même à sentir des "coups" et tout mon corps tremble) . Je sais bien qu'on dis ' quand on pense à la grossesse on est plus dans le déni'. Pourtant j'ai cette peur qui m'empêche d'étudier. La peur de faire un déni. Car pour dire vrai mon plus grand rêve serait d'avoir 5 enfants plus tard, quand j'aurais une situation stable et un âge un peu plus avancée. J'ai d'excellents rapports avec mes parents. Certes mon père étant très croyant pense que j'ai gardé ma virginité mais son plus grand rêve est d'avoir des petits enfants. Donc j'ai peut être une petite pression et peur d'être enceinte maintenant mais c'est plus liée à une situation peu stable (je suis étudiante paces donc des études très stressantes) que le fait de subir une grossesse. Peur aussi de ne pas être prête. Que personne ne soit prêt, ni mon copain (qui a très peur aussi mais qui me soutient), ni nos parents. Je ne peux pas allé voir mon gynécologue actuellement car je suis confinée très loin de lui. Je me tourne vers vous donc pour savoir si un déni de grossesse ou bien une simple grossesse pourrait être envisageable. Je ne sais pas si je suis prise d'une phobie du déni de grossesse ou si je suis en plein déni de grossesse. Et malheureusement je n'arrive pas à faire confiance au preuve qu'on m'apporte (test de grossesse, articles etc).

2 réponses

Messages postés
95517
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 juillet 2020
12 230
Bonjour,

Extrait de la charte de ce forum :
"Les questions posées doivent être courtes et précises et ne pas donner lieu à un long exposé d'une situation personnelle trop complexe, qui risquerait d'être à la fois mal expliquée et mal comprise. "
https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/contents/150-charte-d-utilisation-de-sante-medecine-net
Pas grave, j'ai tout lu tout de même .
Tu sais très bien que le déni de grossesse n'est pas ce à quoi tu penses

Je retiens ceci :
" prise de panique j'ai eu une horrible crise d'angoisse"
"je suis étudiante paces donc des études très stressantes"
Je vais donc avancer l'hypothèse que tu es en souffrance psychique se manifestant par des angoisses et surtout des phobies et que toutes ces manifestations de ton corps ont certainement une composante psychosomatique

Ceci dit les gargouillis = viscères qui travaillent à la digestion et les coups = battements de ton coeur via l'aorte abdominale mais je sais très bien que tu vas encore rationaliser et ne pas me croire...;-)

Une consultation avec un médecin psychiatre pourrait t'aider à faire le point et surtout te soulager, sais tu à qui et où t’adresser ?
Cliquer sur les liens bleus pour en savoir plus

Oups... En effet j'ai decidément loupé ce paragraphe de la charte. Je vais essayer plus court les prochaines fois. Pour dire vrai je ne me suis presque jamais sentie stressée pendant mes deux Paces (à part au moment des résultats et un peu avant les examens). En effet parfois j'ai peur que je développe des troubles psychologiques puis peur de me voiler la face derrière cette excuse et être bien enceinte.
Par contre non je ne sais pas à qui m'adresser, je ne me suis jamais renseignée.
Merci beaucoup pour votre réponse !!
Messages postés
95517
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 juillet 2020
12 230
Mais de rien...
Tu peux prendre RDV chez un psychiatre en libéral consultation de 46,70 € remboursée mais il peut il y avoir dépassement d'honoraire en cas de psychothérapie, à voir, c'est au cas par cas et selon les revenus
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales, diététiciens(nes),ergothérapeutes, psychomotriciens et éducateurs spécialisés, mais les délais peuvent être longs .
https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés