Aspergillose sinus droit et pâte dentaire

Signaler
-
Docteur Pierrick Hordé
Messages postés
32392
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
27 mars 2020
-
Bonjour,
J ai fait une bronchite asthmatiforme début janvier et on m a découvert un corps étranger dans le sinus droit avec probable aspergillome d indiqué sur le scanner. L allergie à l aspergillus a été positive lors de la prise de sang.
J ai consulté un ORL qui ne m a pas dit clairement ce qu il pensait du corps étranger et m a proposé une lourde opération début avril. J ai en plus une déviation de la cloison nasale et une obstruction de la narine côté droit.
Je vois un autre ORL dans moins de 15 jours pour un autre avis.
En attendant, je respire mal. Ma bronchite se sur infecte et j ai eu plusieurs antibiotiques.
Je suis sous aérosols depuis presque 2 mois. Je ne supporte pas les bronchodilatateurs type ventoline, aéromir.
Je commence à m inquiéter voyant que mon état ne se stabilise pas au niveau respiratoire.
J ai vu un médecin interniste qui m a dit que le corps étranger était de la pâte dentaire. Je vais faire une radio panoramique dans la semaine car j ai mal à une dent depuis quelques temps mais mon dentiste n a rien vu d anormal.
J espère pouvoir attendre l opération en avril sans que mon état ne s aggrave trop. Je suis stressée.
J espère avoir des témoignages similaires afin de me rassurer.
D avance merci.

1 réponse

Messages postés
32392
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
27 mars 2020
11 703
Il faudrait maintenant que tu ais l’avis d’un pneumologue
Publi-information
Je suis suivie par un pneumologue allergologue. Mon prochain rdv est ce mardi.
J avais envie de lire des témoignages similaires au mien et l évolution dans le temps. Est ce que l opération a tout résolu ?
D avance merci.
Docteur Pierrick Hordé
Messages postés
32392
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
27 mars 2020
11 703 > Louane63
Malheureusement chaque cas est différent et comparer aux autres patients n’est pas toujours une bonne idée