Avis pour une biopsie de la prostate

Fermé
lululolo - 5 juil. 2019 à 15:44
DCI
Messages postés
81122
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 mai 2022
- 6 juil. 2019 à 08:34
Bonjour, mon mari a vu son taux de PSA beacoup augmenter(en un an il est passé de 14 a 28 ) ,agé de 68ans il a déja subi 2 biopsies ;qui se sont révélés négatives ,le toucher rectal révele une petite prostate qui n'a pas évolué,malgré tout il doit passer une IRM et dans la foulée encore une biopsie pour cette fois prelever 21points ,(sous anesthésie générale );vu tous les inconvénients liés à la suite de ces biopsies nous sommes plutot réticents pour cet acte Merci si vous pouvez nous donner un avis

3 réponses

Merci de votre réponse ,en fait l'urologue avait fixé le rendez-vous pour une troisième biopsie avant que le rendez-vous soit pris pour l'IRM; tout en étant assez sceptique puisqu' il ne comprenait pas que la prostate soit d'aussi petite taille que lors des deux premiers touchers rectaux et pensait que il soit possible que le taux de PSA augmentant soit une anomalie;pensez-vous que les biopsies puissent provoquer cette augmentation?l'IRM ne pose pas de problème mais nous hésitons pour une troisième biopsie ,l'urologue voulant prélever 21 points cette fois;Merci encore
4
DCI
Messages postés
81122
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 mai 2022
35 761
6 juil. 2019 à 08:34
Je ne puis ajouter grand chose à distance et surtout sans accès aux dossiers médicaux et sans pouvoir examiner la personne....

L'Urologue est le mieux placé pour juger des examens et explorations prioritaires et complémentaires. Faites lui confiance.
3
DCI
Messages postés
81122
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 mai 2022
35 761
5 juil. 2019 à 16:45
Bonjour,

Difficile de proposer un avis précis sans pouvoir examiner et disposer des détails du dossier médical de la personne.
L'IRM est tout à fait justifiée. Quant aux biopsies, elles dépendent à la fois des images issues de l'IRM mais aussi des données de l'examen clinique, essentiellement du toucher rectal.

Donc, faites confiance à l'Urologue qui suit votre conjoint, il est le mieux placé pour juger clairement des décisions à prendre.
0