Tachycardie au mouvement depuis ablation

pouniette
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 10 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juin 2018
- 10 juin 2018 à 17:27
Docteur Pierrick Hordé
Messages postés
39574
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
22 juin 2022
- 10 juin 2018 à 20:49
Bonjour,
Je viens sur ce forum car je me pose beaucoup de questions sur l'état de ma fille qui à 16 ans.

Je vous explique brièvement ces antécédant. On lui à découvert un Wolff-Parkinson-White, dans le ventricule gauche avec risque de mort subite, à 8 ans et demi. Envoyé par son cardiologue à un professeur pour qu'il le fasse lui même, elle à subit une première ablation par voie artérielle à 9 ans et demi, mais les symptômes sont réapparus 6 mois après et a eu une exploration à 10 ans et demi mais à ce moment là, il n'a pas retrouvé le WPW mais apparemment une tachycardie par réentrée intra-nodale et n'a donc pas été ablaté parce que trop près du nœud central ( il fallait attendre qu'elle ai fini sa croissance pour le tenter). D'après le cardiologue qui la suit, le tracé de l'électrocardiogramme correspond toujours à un WPW et émet un doute sur le diagnostique donné lors de l'exploration.

Le temps passe, elle prend de l'atenolol depuis 5 ans pour diminuer les tachycardies mais elle la gêne de plus en plus et est obligé de plus en plus de faire des poses lors de ses cours de danse . Il est donc décidé de refaire une exploration et une ablation.

Lors de cette exploration, le cardiologue qui opère est, cette fois est celui qui la suit et à retrouvé le WPW mais la voie se cachait à chaque fois qu'il l'approchait. après une cartographie en 3D, il a grillé le lieu qui correspondait, à l'aveugle. Il faut attendre pour être sûr que l'ablation ai marché mais l'électrocardiogramme est casi le même avant et après l'opération.


Elle est rentrée à la maison le lendemain de l'opération à la maison et à chaque fois qu'elle se levait, se sentait mal( étourdissement, essoufflement, mal de tête et une grande fatigue et un point au dessus du coeur). Avec un oxymètre, j'ai puis remarquer que le cœur, à chaque fois qu'elle se levait, passait de 80 à 150 Bpm, elle restait donc le plus souvent couchée. après 10 jours, on lui à posé un holter qui à montré les mêmes sympômes. Le cardiologue à dit que les tachycardie étaient sinusales donc pas dû au WPW. Elle à repris les cours au bout d'un mois en chaise roulante , elle ne voulait pas louper ses examens (car ne pouvait pas marcher longtemps et à une vitesse très lente). Elle finissait la journée très fatiguée et ne pouvait plus se concentrer. Il ne comprenait pas ce qu'il se passait, a dit que le coeur surréagissait à tous les mouvement et lui a donc redonné de l'aténolol en doublant la dose, lui a fait passé un IRM cérébrale qui est revenu négatif. 15 jours après la hausse du béta bloquant les battements ont commencé à baisser sauf le matin ou le coeur passait de 50 allongé à 120 debout. elle bouge donc plus est moins fatigué mais a toujours des maux de tête à la marche et si elle décale son cachet de 2 heures, a le coeur qui monte à 140 à la marche.

Le cardiologue dit qu'il ne sait pas quand ça reviendra à la normal et si ça reviendra complètement que c'est un excès d'adrenaline dû au stress qu'a subit le corps lors de l'intervention, que le coeur n'a rien ( il n'a rien vu à l'échographie). Mais en recherchant , j'ai vu que ce genre d'effet donnait de la tension ( ce qui n'est pas le cas), et que ça ne durait qu'une dizaine de jours apès une opération et on en est à 1 mois et 3 semaines après l'opération. Je vais demander un avis d'un autre cardiologue mais je voulait savoir si d'autres personnes on eu ce genre de symptôme et comment ça s'est passé dans le temps et ce qu'on leur à dit.

Désolé d'avoir été si longue mais cela m'inquiète beaucoup.

1 réponse

Docteur Pierrick Hordé
Messages postés
39574
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
22 juin 2022
28 109
10 juin 2018 à 20:49
Ce cas est si complexe qu’il ne sera jamais possible de comparer avec un autre cas

Le seul conseil serieux est effectivement de prendre un 2 e avis en résumant bien le dossier et en apportant les principaux résultats
0