Opression Thoracique dés le réveil

Fermé
Naomidu12
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 5 avril 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
5 avril 2018
- 5 avril 2018 à 03:50
DCI
Messages postés
81113
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 mai 2022
- 23 janv. 2019 à 10:39
Bonjour à tous et à toutes!

Comme vous l'avez vu dans le titre cela fais quelques semaines que des l'instants ou me je me réveille et sors de mon lit j'ai une sensation d'oppression thoracique, je suis un peu essouflé aussi au réveil, mais le restant de la journée tout vas bien!

J'ai cette sensation depuis sûrement quelques années mais depuis que je suis vraiment Anxieuse et que j'ai très peur de la maladie et de mourir d'une mort foudroyante et je fais quelques fois des crises d'angoisse , on va dire que je m'attarde plus à cette sensation qu'avant.
Je fume mais très peu depuis quelques temps , j'ai des douleurs et des petit soucis au cervicales et au dos mais rien de grave juste pas très "normal" pour mon âge j'ai 16 ans et demi!

Merci d'avoir pris le temps de Lire mon post et de me rassuré en me disant si je suis la seule à ressentir cette "douleurs" ou plutôt sensations désagréable au réveil(ça dure environ 1h, le temps d'émerger)

À bientôt !

2 réponses

DCI
Messages postés
81113
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 mai 2022
35 757
23 janv. 2019 à 10:39
Bonjour,

IL n'y a rien de "consternant" a secouer gentiment une ado qui vient rechercher un diagnostic ou un avis sur le Net.
Les prémices d'accidents cardiaques ne sont pas l'apanage des "vieux" ou des patients déjà catalogués comme "cardiaques" ou "cardio-respiratoires".
Et nous sommes régulièrement amenés à secouer quelques internautes, quel que soit leur âge, pour qu'ils aillent consulter, parfois en urgence. Et il y a parfois de grosses surprises... Et comme le dit P Horde, parfois quelques remerciements, seul salaire pour la majorité des intervenant !

Les échanges sur un forum ne peuvent en aucun cas remplacer un acte médical qui est essentiellement basé sur un interrogatoire soigneux et surtout sur un examen clinique tout aussi soigneux de la personne.

45