Spasmophilie et vertiges incessants

Fermé
camille - 20 oct. 2008 à 21:25
 TIMOON - 28 mars 2019 à 20:00
Bonjour,
J'ai depuis un mois et demi des symptômes de spasmophilie. J'ai fais une crise début septembre et depuis je ressens d'importants troubles qui m' handicape dans mon quotidien. J'ai 18 ans , je suis étudiante, et j'ai beaucoup de mal à vivre normalement. J'ai des vertiges tout le temps, et surtout une sensation d'être dans un monde irréel 24 heures sur 24, des mal de ventres et de têtes très forts, et puis par dessus tout une fatigue énorme. Enfin, je sais que le stress, l'angoisse et tout ce qui va avec en est la cause, mais j'ai l'impression de ne pas avancer. Dès que je vais un peu mieux, le lendemain c'est pire... Je suis suivie par un psychologue et je prends du calcium et du magnésium mais pour l'instant je n'en vois pas du tout l'efficacité.
J'aimerais avoir des contacts avec des personnes vivant ou ayant vécue des situations similaires ou s'en rapprochant. Je commence un peu à baisser les bras, et je sens que je ne vais plus dans le bon sens..

Merci de vos réponses .Bonne soirée

28 réponses

Bonjour,

Comme beaucoup,je suis tombé par hasard sur ce forum.Je me permet d'apporter mon témoignage.Je souffre de spasmophilie depuis l'age de 12 ans (aujourd'hui j'en ai 38),je suis passé par des stades très difficiles (décalcification osseuse pendant l'adolescence ).Au quotidien j'ai eu des troubles très différents les uns des autres et touchant plusieurs zones du corps .
Entre autre j'ai pu avoir comme vous des vertiges ,difficulté à respirer,tachycardie, douleurs musculaires, fourmillements, mains et pieds gelés en permanence, troubles intestinaux et j'en passe....
Pour ma part, avec les années j'ai appris à vivre avec la spasmophilie qui est une maladie sans en être une (vu la diversité des symptômes).En général, les troubles s'accentuent pendant des périodes de stress et touchent généralement des personnes angoissés et qui n'ont pas souvent confiance en eux.On appelle cela le terrain.
Aujourd'hui je sais en ce qui me concerne que ma spasmo se déclenche suite à des carences en minéraux et oligo éléments du à l'alimentation.
En effet, les aliments aujourd'hui sont moins riches en nutriments qu'au temps de nos aïeuls et les personnes comme moi qui ont du mal à gérer le stress (inconsciemment) en consomment beaucoup plus que les autres.
Ce dont je vous parle,je ne l'ai pas inventé je l'ai appris par 2 médecins qui m'ont aidé dans mon combat jusqu'à aujourd'hui.
2 fois par an je consulte un medecin chinois qui travaille avec des compléments alimentaires très précis et vient rebooster mon corps en me prescrivant les éléments qui sont carencés au moment de mes consultations.
Il faut savoir que les crises sont plus fréquentes au cours de l'automne et du printemps.
Voilà, je ne suis pas là pour promouvoir quoi que ce soit mais pour vous apporter ma contribution car j'ai vécu de nombreuses années sans être compris face à cette pseudo maladie (j'ai même été hospitalisé pour déprime).
Par contre,autre chose....si j'ai un message a vous faire passer...ne suivez en aucun cas les prescriptions de médicaments tels que les anxiolytiques, antidépresseurs,somnifères ou autres donnés par des médecins généralistes qui ne savent pas gérer la spasmophilie.
227
merci pour vos messages je souffre également de spasmophilie depuis l'age de 17 ans avec les symptômes que vous évoqués, sensation d'étouffer, fourmillements dans les mains, étourdissements,angoisse stress, palpitations ,nuque serrée , fatigue, je viens d'avoir une grippe sévère qui m'a déclenché des crises qui durent depuis maintenant une semaine, pour ma part j'arrive à peu près a gérer en me concentrant sur mon mental en me rassurant ,en me massant la nuque, en sortant marcher et prendre l'air,les médecins m'ont prescrits de lexomil et du temesta mais je refuse de prendre ce genre de médicaments, il faut absolument se débarrasser si possible de tout ce qui est anxiogène autour de soi, avoir une bonne hygiène de vie un bon sommeil et avoir envie de prendre du plaisir, d'être heureux être au maximum positif sans quoi on retombe dans une sphère infernale, c'est pas facile je sais parce que la vie ne nous épargne pas et nous devons tous faire face à des choses difficiles mais il faut se motiver et garder une pensée positive. Bon courage à tous les spasmophiles !!!!!!!!
11