Spasmophilie et vertiges incessants [Fermé]

- - Dernière réponse :  TIMOON - 28 mars 2019 à 20:00
Bonjour,
J'ai depuis un mois et demi des symptômes de spasmophilie. J'ai fais une crise début septembre et depuis je ressens d'importants troubles qui m' handicape dans mon quotidien. J'ai 18 ans , je suis étudiante, et j'ai beaucoup de mal à vivre normalement. J'ai des vertiges tout le temps, et surtout une sensation d'être dans un monde irréel 24 heures sur 24, des mal de ventres et de têtes très forts, et puis par dessus tout une fatigue énorme. Enfin, je sais que le stress, l'angoisse et tout ce qui va avec en est la cause, mais j'ai l'impression de ne pas avancer. Dès que je vais un peu mieux, le lendemain c'est pire... Je suis suivie par un psychologue et je prends du calcium et du magnésium mais pour l'instant je n'en vois pas du tout l'efficacité.
J'aimerais avoir des contacts avec des personnes vivant ou ayant vécue des situations similaires ou s'en rapprochant. Je commence un peu à baisser les bras, et je sens que je ne vais plus dans le bon sens..

Merci de vos réponses .Bonne soirée
Afficher la suite 

20/28 réponses

Meilleure réponse
approuvée par Docteur Pierrick Hordé le 7 mars 2019
134
Merci
Bonjour,

Comme beaucoup,je suis tombé par hasard sur ce forum.Je me permet d'apporter mon témoignage.Je souffre de spasmophilie depuis l'age de 12 ans (aujourd'hui j'en ai 38),je suis passé par des stades très difficiles (décalcification osseuse pendant l'adolescence ).Au quotidien j'ai eu des troubles très différents les uns des autres et touchant plusieurs zones du corps .
Entre autre j'ai pu avoir comme vous des vertiges ,difficulté à respirer,tachycardie, douleurs musculaires, fourmillements, mains et pieds gelés en permanence, troubles intestinaux et j'en passe....
Pour ma part, avec les années j'ai appris à vivre avec la spasmophilie qui est une maladie sans en être une (vu la diversité des symptômes).En général, les troubles s'accentuent pendant des périodes de stress et touchent généralement des personnes angoissés et qui n'ont pas souvent confiance en eux.On appelle cela le terrain.
Aujourd'hui je sais en ce qui me concerne que ma spasmo se déclenche suite à des carences en minéraux et oligo éléments du à l'alimentation.
En effet, les aliments aujourd'hui sont moins riches en nutriments qu'au temps de nos aïeuls et les personnes comme moi qui ont du mal à gérer le stress (inconsciemment) en consomment beaucoup plus que les autres.
Ce dont je vous parle,je ne l'ai pas inventé je l'ai appris par 2 médecins qui m'ont aidé dans mon combat jusqu'à aujourd'hui.
2 fois par an je consulte un medecin chinois qui travaille avec des compléments alimentaires très précis et vient rebooster mon corps en me prescrivant les éléments qui sont carencés au moment de mes consultations.
Il faut savoir que les crises sont plus fréquentes au cours de l'automne et du printemps.
Voilà, je ne suis pas là pour promouvoir quoi que ce soit mais pour vous apporter ma contribution car j'ai vécu de nombreuses années sans être compris face à cette pseudo maladie (j'ai même été hospitalisé pour déprime).
Par contre,autre chose....si j'ai un message a vous faire passer...ne suivez en aucun cas les prescriptions de médicaments tels que les anxiolytiques, antidépresseurs,somnifères ou autres donnés par des médecins généralistes qui ne savent pas gérer la spasmophilie.

Dire « Merci » 134

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Journal des Femmes Santé

journal des femmes avec santé médecine 11124 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Publi-information
merci pour vos messages je souffre également de spasmophilie depuis l'age de 17 ans avec les symptômes que vous évoqués, sensation d'étouffer, fourmillements dans les mains, étourdissements,angoisse stress, palpitations ,nuque serrée , fatigue, je viens d'avoir une grippe sévère qui m'a déclenché des crises qui durent depuis maintenant une semaine, pour ma part j'arrive à peu près a gérer en me concentrant sur mon mental en me rassurant ,en me massant la nuque, en sortant marcher et prendre l'air,les médecins m'ont prescrits de lexomil et du temesta mais je refuse de prendre ce genre de médicaments, il faut absolument se débarrasser si possible de tout ce qui est anxiogène autour de soi, avoir une bonne hygiène de vie un bon sommeil et avoir envie de prendre du plaisir, d'être heureux être au maximum positif sans quoi on retombe dans une sphère infernale, c'est pas facile je sais parce que la vie ne nous épargne pas et nous devons tous faire face à des choses difficiles mais il faut se motiver et garder une pensée positive. Bon courage à tous les spasmophiles !!!!!!!!
115
Merci
Je ne sais pas si je suis spasmophile mais il semblerait que ca y ressemble tres fort et ca fait 5 ans . le pire ce sont les sensations de vertige dans la rue les lieux publics d'ou impossibilité d'avoir une vie sociale normale .le phenomene ne semble s'arreter que lorsque je l'oublie totalement ce qui est rare.lles symptomes se situent au niveau des yeux et l'astygmatisme dont je souffre etant tres faible je ne comprends pas p koi je me sens en desequilibre toute le journee...j'en suis arrivé a vivre avec mais la je recommence a vouloir me battre pcque c'est pas une vie et a tout probleme il doit y avoir une solution...j'aimerais en parler avec d'autres qui ne trouvent pas de reconfort chez leurs medecins ni chez leur amis ou psy alors les amis j'attends vos reponses courage a vous
Publi-information
C'est ce qui me reste (vertiges) également de mes crises l'an dernier qui se sont atténuées. J'ai des vertiges toutes la journée et ils me semblent insignifiants que lorsqu'il fait nuit ou que je parviens à ne pas y penser. *
J'ai l'impression que cela fait pair avec la fatigue, je ne sais pas si c'est ton cas. Ce qui est certain, c'est que c'est avec le temps que cela s'atténuera. Enfin c'est ce que j'espère pour ne pas tomber dans la déprime. J'essaie chaque jours de me dire que il y a quelques mois c'était pire et que même si à certains moments je me sens encore très mal, je redeviendrais la personne sociable et joviale que j'étais avant.
Je sais que mes symptôme sont plus en phase de récession qu'en augmentation, mais j'ai tout de même du mal à attendre et à l'admettre.
Si tu as besoin d'en parler, je suis disponible sans problème; autant que cela me permettra d'aller toujours un peu mieux.
Biz
> camille -
merci camille ca fait plaisir de pas etre seul au monde pour une fois ...bon j exagere mais tu es la premiere personne qui me prend au serieux a part mes parents qui m'ont aidé a commencer une psychotherapie.ca n'a rien arrangé si ce n'est que je commence a croire tout doucement mais alors super doucement qu'il n'y a que des causes psychologiques et que l'anxiete et la peur refoulee sont les elements majeurs de cette histoire de fou.en resumé pour que tu cernes un peu mieux mon probleme:j'ai tjs ete super anxieux,je reflechis non stop,j'ai fumé des joints pendants dix ans et c'est quand g commencé a arreter que les symptomes sont apparus et suite a une crise d'angoisse liée aux etudes ...depuis ophtalmo anti depresseurs sans resultats .seul remede qui calme vraiment:la meditation et la contemplation de la nature ds le calme et la solitude...t'as ptetre pas encore essayé...a oui g une question quels sont les facteurs selon toi qui entrainent tt doucement une recession des symptomes puisque tu sens une evolution meme minime manifestement a tres bientot camille et merci d'avoir repondu si vite. ps g pris rendez vous chez un orthoptiste ,un jocker que je n'osais pas faire jouer de peur de ne plus avoir de roue de secours
biz kobayashi
18
Merci
Bonjour,

Cela fais plus de 10 ans que je souffre de vertiges (j'en ai 25), ces vertiges sont apparus du jour au lendemain après une période d'angoisse et pas mal de temps passé devant l'ordinateur! Cet épisode a duré quelques mois et du jour au lendemain plus rien! Sans motifs précis, ils sont revenus et depuis ils ne me quittent plus! J'ai des périodes où ils sont plus un moins fort, mais cela prend de l'ampleur et commence à m'exaspérer! J'ai passé des tonnes d'examens, 7 bilans Orl, Scanner, Irm, psy..... j'ai été hospitalisé un peu de partout mais rien n'y fais, les médécins ne trouvent rien!!! Je suis suivi par un osthéopathe, malgrés une légére amélioration, pour l'instant pas de résultat concret et mes symptomes s'amplifient et de nouveaux apparaissent en voici la liste: Vertiges, attirance à marcher du même côté ( à gauche), sensation de sol mou, fatigue visuelle dû mal a focaliser, moment d'absence de léthargie de tête vide (de plus en plus prononcé!!), position allongé inconfortable du côté gauche ça va mais du côté droit c'est très difficile, certains effets visuels et sonores sont gênants, peur du vide que je n'avais pas avant, difficulté d'élocution et begaiement à certains moment et extrémités des membres froid, lors de crises de vertiges. J'ai des journées où ces vertiges reviennent vers la même heures (au réveil pendant une heure, à partir de 11h jusqu'à 15h et le soir à partir de 19h). Tout cela me fais penser à de la Spasmophilie, même si aucun médecin n'a prononcé ce nom, sachant que pendant sa grossesse et longtemps après ma mére a eu des crises de spasmophilie. J'ai également pensé à un problème de thyroïde (car je prend du poids malgrés une alimentation correcte) ou un problème au niveau des cervicales dû à une chute en moto, mon ancien osthéopathe avait trouvé une anomalie à ce niveau mais celui que j'ai actuellement refuse d'y toucher. Quelqu'un à t'il les mêmes symptomes que moi ou en on déjà entendu parlé?

Merci
Jérémy
Salut à toutes et à tous,

En voilà un de plus !
J'ai 21 ans, fini les études, récemment dans la vie active, je souffre comme vous de ces symptômes.

Je commence par vous décrire mes symptômes qui arrivent sans raisons apparentes.
Je suis de nature tendu, et me reprend souvent moi même à relâcher mes épaules et respirer plus profondément.

Je les mettrai dans deux catégories, physiques et psychologiques

Physique:
- maux de tête, plus désagréables que douloureux, engourdissements dans la nuque, qui remonte derrière les oreilles. Sensation de pression sur mon crâne.
-Les maux de tête sont accompagnés de troubles de la vision, j'ai l'impression que mes yeux vont se mettre à loucher tout d'un coup.
-L'engourdissement se propage dans tout le visage
-Je sens mes muscles se contracter, mon plexus se bloquer, ma respiration se bloque, même si il m'est possible de respirer j'oublie de le faire.
-Dans les cas de crise forte, je me met à trembler, j'ai froid, et je respire vite et fort par peur...

Psychologique:
- cet état de tension me met dans une "crise d'angoisse", je pense immédiatement à la douleur, les questions arrivent à toutes vitesse, j'en arrive à la conclusion que j'ai quelque chose de grave très vite.
- il me faut quelques dizaines de minutes pour réussir à me calmer.

Je sais que ces symptômes ressemble de près à ceux de la spasmophilie, mais comme beaucoup je prend toujours les choses du bon coté et ma vie n'a pas grand chose de très stressant..

!!!!! IMPORTANT !!!!
Je propose à tous, de nous aider à mettre à plat tout ce qui pourrait être la cause de ce mal-être, je suis certain que nous avons tous des points communs qui pourraient nous aider à vaincre cette maladie.
Qu'ils soient psychologiques ou physiques, qu'ils vous paraissent bêtes, bénins, ou graves, il y a de fortes chances pour que nos symptômes identiques aient les ou la même cause...

Je vais donc commencer, et tacherai de venir régulièrement pour trier et faire les liens entre tous nos écrits...
Il est évidement essentiel de répondre sérieusement...

Pour ma part,
j'ai arrêté de fumer il y à 3 semaines, du jour au lendemain, suite à une séance de shiatsu...
J'ai arrêté le cannabis il y à 3 mois, du jour au lendemain.
J'ai eu des problèmes de dos.
J'ai eu une consommation régulière de cocaïne sur 7 mois, il y à bien longtemps.
Je joue régulièrement aux jeux video, et travaille sur logiciel donc derrière un écran.
Je suis tatoué.
J'ai eu des otites chroniques.
Je suis un ancien asthmatique.
Je me couche souvent après minuit.
Je ne respire pas régulièrement.
Je suis frileux.
...

Il y en à d'autres, essayer de suivre mon chemin, c'est à mon avis une très bonne chose...
Nous ne sommes pas là pour juger alors n'ayez pas peur de dire ce que vous avez sur le coeur...
15
Merci
slt , camille jvis exactement la meme chose depui deja 7 mois !!!! j'ai fai une dépresseion à cause de ça , j'ai consulté 7 médecins dont 2 orl , 1 ophtalmo, j'ai fait 1 ECG , 3 prises de sang , j 'ai vraiment rien . Un médecin m'a conseiiler du magnésium MAG 2 et il donne pas de résultats
.Ca me pourrit la vie , je suis arrivé à vouloir abandonner ma fiançée , je n'en peux plu , je suis tout le temps dans un autre monde et l'angoisse et la peur d'une maladie me rend encore dans un état plus catastrophique, je dors presque plus , les vertiges commençent au milieu de la journée et ça ne finit que lorsque jme couche.c'est l'enfer.
13
Merci
j'ai vécu la meme chose, ce n'est pas evident de s'en sortir à toi de trouver le truc pour te raccrocher au chose merveilleuse que tu vis, moi ce fut ma petite fille.
J'ai vécu un an avant des crises de spasmophilie tous les matins dans le bus en allant travaillé, 1 ans 1/2 d'extracystole et l'impression de perdre pied.
Déja commence par essayer de faire de bonne nuit, tu peux prendre des plantes pour te détendre, moi je buvais la tisane nuit tranquille.
n'hésite pas à sortir avec les copin(es)
au niveau bouf ne te prive de rien (sans tomber dans l'excès bien sur).
quand tu vois que la crise vient prend un sac et respire dedans et laisse ton esprit s'evader sur des choses agréable, oublie la crise, je sais c'est pas facile à faire mais c'est les seules conseils que je puisse te donner. toutes tes maux tu te les provoques toi meme.
12
Merci
salut
pour moi tout a demarer le 19janvier, soudainement gros vertiges, j me suis reposé, et puis en me reveillant bin c'etait tj la.....
depuis, sa ne sarete plus.......
grosse fatigue, sensation d'ebriete, sensation tete qui tourne alors que je ne voit pas les murs bouger.....
je ne peut plus rien faire c'est horible....
jai limpression que je vais devenir folle et surtout faire une depression....
HELP
comment est tu aujourdui?
Courage...
12
Merci
bonjour ca fait plusieur moi que je lis les forums sans y participer je franchis le pas .
je vis en concubinage depuis plus de 10ans j'ai deux enfants que j adore .
deja pour vous situer la chose j habite en polynesie depuis mes 17ans et la j en ai 31.tout a commencer un matin sur mon lieu de travail au mois de juin 2009 nous avons une bijouterie specialiser dans la perles de tahiti ma mere partais en france chaque annee pour une periode de 6mois ou je gerer seule la boutique je me suis retrouvé ce matin la normalement a la boutique quand d un coup je n avez plus de force je tener plus debout gros vertiges avec sueurs froides et sensation de tomber dans les pommes .les medecins me disais que c etais de la fatigue avec anxiete mais depuis tout n a fait qu empirer insomnie vertige tout les jours quand je parle avec quelqu un j'ai l impression de ne pas l ecouter je peux pas me concentrer donc du coup je fuis toutes les situations.je vais chercher mes enfants a l ecole mais c'est tres dure pour moi j'ai la tete qui tourne et je suis impatient qu ils monte dans la voiture pour partir.j evite aussi mon travailou je devrais etre en ce moment mais je tient pas debout.
je vois une psy qui est tres bien mais c'est pareille je retiens pas ce qu elle dit la derniere seance j'ai fais un malaise dans son cabinet cette situation est insupportable.
en plus ma mere depuis l annee derniere a decidé de partir definitivement en france en me laissant cette boutique a gerer seul.
ce qui m embete le plus est que je n arrive plus a jouer avec mes enfants c'est tres dure. merci beaucoup pour m avoir lu je sais pas si c'est coherent car j'ai du mal a reflechir .
merci a vous toute et tous meme si nous les hommes on est pas nombreux dans ce cas ou on a peur de le dire .
je souhaite a tous le monde de s en sortir.
merci de me repondre si quelq un voit dans mon recit d ou ca peut venir.
11
Merci
bonjour,
La première chose à faire est d'accepter la spasmophilie, et décider qu'on peut vivre presque normalement avec. ça n'est pas une maladie grave, j'en soufre aussi et je sais combien c'est pénible mais il ne faut pas baisser les bras, continuer à faire ce qu'on aime faire. Il n'y a pas de remède miracle mais il faut avoir une hygiène de vie irréprochable, pas d'excitant, un peu d'exercice physique et dormir suffisamment et comme ça on la supporte moins mal. Et oui le magésium est efficace.
Bon courage et persévère avec le psy
7
Merci
Bonsoir à tous,
C"est par hasard que je suis tombée sur ce forum et en suis heureuse car je m 'aperçois que je ne suis pas la seule à souffrir de vertiges incessants. Depuis 8 ans, je suis vertigineuse et aucun médecin et psy n'arrivent à me soigner. Mes examens médicaux n 'indiquent aucune maladie, si ce n'est que récemment un ORL a parlé de spasmophilie. Je veux bien le croire mais être tout le temps spasmophile me parait improbable. Les anti dépresseurs ne me soignent pas quant aux anxiolytiques, ils m'ensuquent. Je suis complètement désespérée car la vie vaut la peine d'être vécue mais lorsqu'on est constamment mal c'est très difficile. Merci de me répondre si vous avez des solutions à mon problème
7
Merci
Bonsoir , moi je suis spasmophille et c vrai que c'est vraiment dur a géré mais moi c'est surtout quand je suis a mon boulot j angoisse je stress pour rien j'ai une boule a la gorge impression que j'arrive plus a avaler enfin c'est horrible , ensuite quand je je suis avec ma copine a la fin de l'acte .... j'ai des vertige un peux je me sens vraiment pas au top comme je l'étai avant d'avoir ces crise , ensuite l'impression d'avoir des point au torse particulièrement sur le coeur c'est beaucoup psychologique aussi plus on angoisse plus sa empire !!
5
Merci
bonjour a toutes et a tous
moi c 'est charlene et j'ai fait il y a peu de temps une crise depuis c'est la chutte libre pareil ke vous les meme trouble jai u une vie difficile et dure j'ai surmonté de nombreuses épreuves qui mon conduit a l'épuisement physique et moral je pensai gérer et surmonter le tous malheureusement cela a pris le dessu sur moi depuis je ne controle plus et pourtant je ne suis pas de nature a lacher prise bien au contraire j'ai dabord pensé a de la déprime puis les troubles sont devenu de plus en plus étrange allant juska la contraction total de ma nuque allant juske dans le bras je suis une petite boule de nerf par rapport a l'environnment dans lekel je vis depuis peu je suis totalement submergé par la spasmophilie je pense que c la perte de sois meme perte didentité perte de repères perte de stabilité comme si javais trop tourné sur moi meme avant de m'arréter et maintenant j'ai de tourni

mes proches sont informés de ma maladie la spasmophilie et ne comprenne pas vraimment car je ne suis pas pauvre ni a la rue jai un toi une famille bref je ne suis pas a plaindre (sans prétentions)
c'est quelque chose qui se vis seul avec soi meme on se retrouve seul face a ses démons
mais a travers vos temoignages je prend conscience de tous cela et je bois vos paroles
elles me touchent particulièrement
je ne suis pas pour le fait de se faire suivre je ne pense pas ke parler puisse faire avant les choses et je suis contre le fait de devoir prendre des traitement j'ai u 20 la semaine derniere et la spasmophilie me bouffe de l'interieur je fai souffrir mes proches en particulier ma mere et mon fiancée par des comportement agressifs
je ne control pas toujours mon comportement lorsque quelques choses me fait de la paine ou va a lencontre de mon choi de vie alors je m'emporte ...puis maintenant je me plaind régulierement des mes douleurs musculaires , je souffre de migraines horribles qui dure toute la journée ducoup je ne suisplus qu'une fille qui se plaind et ki stagne je n'attends pas d'aide je souhaite remmettre de l'ordre dans tou sa mais je ne sais pas comment faire ....
lafouine.
Messages postés
102059
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
8315 -
Bonsoir charlenne.

Tout a l'heure tu te disais.:"moralement et psychologiquement je suis équilibrée et stable. "

a+
salut charlene
ton message me touche beaucoup c p oi je te reponds ce ke je pense .je suis plein d'espoir pour moi comme pour toi car ns sommes jeunes et toi plus ke moi encore (g 27) .je souffre autant mais je comprends mieux ce qu'un ami m adit un jour: tu n'es pas dans ton element;kan on est dans son element on ne peux pas vivre des choses pareilles;c'est l'esprit ou le psycho qui deraille parce qu'il y a un gros hic ou une contradiction un conflit enorme qq part je crois..je pense qu'on manque tous de spiritualité mais de la vraie pas du bidon de supermarché ...et parler n'est pas la solution pour tous mais dans certains cas c le seul truc pour decoincer les premiers noeuds si il y a des traumatismes enfouis enfin on se con nait pas mais il y a ptetre des choses que tu as refoulees comme tout le monde finalement.et il y a des aussi souvent des soucis liés au sexe il faut le dire quand il y a des tensions au niveau de la nuque mais bon ca c'est plus delicat quoique moi g pas honte d'en parler...aucune piste n'est a negliger mais restons realistes il y a une reponse a ce probleme et quelle que soit la solution il fo pouvoir la regarder en face dis moi ce que t'en pense...
courge frangine on est la avec toi
peace up
je te plains de faire autant de photes d'ortaugrafes sait sa qui ait le plu grave dans ton ka
5
Merci
Bonjour à tous,

Voilà déjà 2 mois que je me plainds de douleurs musculaires, de vertiges incessants dans la rue, comme si j'étais complètement perdu dans un autre monde... de plus, je fais de l'insomie quelques fois. Dès que j'attrape un rhume, les symptomes de la spasmophilie se dissipent et dès que je guéris de ce rhume, les symptomes reviennent. J'ai également eu un problème avec le RGO et j'ai bien peur que l'intestin ait été touché, ce qui pourrait me provoquer ces vertiges ?? sans doute en présence de microbes dans l'intestin ?? on m'a dit d'éviter le lait pour le reflux gastro oesophagite et j'en ai pas bu pendant 3 semaines. Serait-ce une carence de calcium qui me provoquerait tout ça ? ou bien est ce dû à un probleme de l'oreille interne ? je suis très hypocondriaque, aidez moi svp ! Autre chose, mes yeux se dilatent sans cesse pendant 1 min puis je les ouvre à nouveau et ça me soulage un peu. jai des douleurs musculaires partout ! je fais de la fibromyalgie et jai le sentiment que mes bras gonflent. Auparavant, je n'ai jamais eu ce probleme là, c'est excessivement énervant. Depuis que j'ai appris quelque chose qui m'a fortement blessé, peu après je me suis évanoui ... dois-je vraiment voir un spécialiste. J'ai pris du fer et du magnésium depuis 10 jours et il ya eu une légère amélioration mais toujours ces vertiges..
5
Merci
voici comment se nourrir contre la spasmo qui en vériter es du a un mauvais fonctionnement des intéstins,j en ai souffert pendant 3 ans et l'homéopathie aide bcp,j'en ai guérit... Des sucres lents (légumes secs, céréales complètes, pain complet, pâtes complètes, fruits et légumes frais, petit pois), des protéines (poisson, oeuf, viande, jambon, volaille, crustacés, coquillages, céréales + légumes secs, tofu...).
* Des bons gras (huiles de colza ou d'olive) midi et soir impératifs. Une telle alimentation permet aussi de couvrir les besoins en vitamines B (spécial système nerveux et anti-stress).
* Le magnésium : buvez de l'eau minérale très riche en magnésium (Hépar surtout), et préparez toutes vos boissons chaudes avec : thé, tisanes, soupes... À chaque repas, mangez l'une ou l'autre de ces sources de magnésium : des fruits de mer (surtout des bulots), des céréales complètes (riz, pâtes, pain au levain), des flocons d'avoine...) + des légumes (verts et secs, notamment le cresson) et des fruits frais (surtout pomme) c'est très important.
* Le chocolat noir (en quantité raisonnable !), les fruits oléagineux (amandes, noisettes, noix, pistaches...)
* Le calcium : les choux (toute la famille !), le cresson, les légumes verts, les amandes et les sardines (avec arêtes) en sont les meilleures sources.
* Pour retrouver l'équilibre de votre taux de sérotonine, mettez régulièrement à vos menus les oeufs, laitages, dinde, poisson, soja, tomate, aubergine, avocat, pain au blé complet, banane, datte, noix et prune.

Vos ennemis
* Une alimentation pauvre en nutriments (pain blanc, farine blanche, pâtes et riz blanc, salades en sachets), pauvre en fruits et légumes.
* Une alimentation riche en sucre, en sel (le sodium fait fuir le calcium), en mauvaises graisses, bref : tout ce qu'on retrouve dans la majorité des préparations industrielles (produits traiteurs, plats préparés, quiches, tourtes, pâtisseries industrielles...).
* L'alcool empêche de bien assimiler les minéraux et les vitamines : attention, vous y êtes particulièrement sensible.
* La caféine fait fuir le magnésium. Évitez les excès de café. Chez les personnes hypersensibles, même une tasse peut poser problème !
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 23 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
23 janvier 2010
3
Merci
Salut a tous
Je suis tombée par hasard sur ce forum et je me rends compte que je ne suis pas tt seule a souffrir de cette maladie,j'ai exactement les mm symptômes que Camille et les autres,dès que je me léve le matin j'ai mal a la tête,j'ai le vertige,parfois une raideur du cou et surtout une sensation d'être toujours ailleurs.
Depuis l'année derniére un mal de ventre est venu s'ajouter dans ce lot quotidien,j'ai fait tt les radios et scanner possible et on me dit tt le temps que j'ai rien,la plupart des medecins mettent ça sur le dos du stress,c'est vrai que je suis de nature stressante,pourquoi je n'en sais rien,car je ne manque de rien et je méne une vie normal.
Je ne sais pas si je suis Spasmophile comme vous(personne ne me l'a dit encore)mais rien jusque la ne m'a apporter de soulagement.
Il y a autre chose aussi qui me gâche la vie,souvent quand on me parle je cherche mes mots,je begaie souvent car j'ai des trous de mémoires,souvent je cherche mes mots avant de parler a qq.
J'ai 59 ans et je souffre depuis plus de 10 ans de cette maladie qui devient de plus en plus dure a supporter,j'aurais pu faire plein de choses si j'étais pas handicapé par ce mal,j'ai arrêter de faire de la gym dernièrement,mais je travaille encore,mais c'est trés dure,la seule chance que j'ai c'est de travailler sur place,je suis gardienne dans une école,si je devais prendre le bus je crois que j'aurais arrêté de travailler depuis longtemps,j'aurais pas supporter le transport tt les jours.
Est ce que quand vous allez dans un magasin ou supermarché votre mal s'aggrave,moi j'ai plus de vertige et mal de tête.
Je perds confiance en moi,pourquoi vivre si c'est pour souffrir tt les jrs.Bon courage a tous.
bonjour ,
je resents les memes pbs que toi ,le matin je me léve déja avec les vertiges ,prbs de concentrations au boulot , des fois ma femme me parle ,j'ai l'impression de ne rien comprendre
de ce qu'elle me raconte ,une sensation d'etre ailleur comme dans du cotton .ça gache la vie au quotidien ,en plus j'ai toujours l'impression d'etre énervé ,la seule solution que j'ai trouvé ,c'est de m'occuper l'esprit le plus possible en bricolant et en m'ossupant des enfants et de la maison ,mais pas de solution miracle ,bon courage
Messages postés
102059
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
8315
3
Merci
Bonjour

Pourquoi ,ne voulez -vous pas croire les médecins, qui vous disent que c'est dû au stress ?

On peut être de nature stressé et angoissé,en ayant tout pour être heureux.

a+
bonjour,

Je comprends tout à fait votre vécu, car je le vis aussi mais moins fort qu'il y a 4 mois: vertiges, respiration difficile, vision floue, déprime et j'avoue que parfois cela me gâche la vie. Bref, ce n'est pas facile à vivre, mais il faut continuer à vivre et ignorer ces symptômes et ne pas y penser, car y a que de cette manière qu'on peut s'en sortir
lafouine,
C'est bien de trouver les causes des symptômes mais ca ne les fait pas disparaitre.
la spamo, ce n'est pas que du stress, c aussi du physiologique. N'en déplaise à la plupart des médecins.
Notre seul tort, c'est d'être face à une médecine qui traite les symptômes et pas les causes.
Je vais me mettre à la médecine chinoise.
3
Merci
Bonjour à tous j'ai 20ans je suis étudiante et j'ai exactement les memes problèmes que vous tous. Bien sur il y a le terrain: on est plus angoissé que les autres et on résiste mal aux évenements stressants: j'ai des vertiges des maux de têtes quotidien je dors treize par jour, j'ai arreté mes études je suis d'accord spasmophile, j'ai passé pleins d'examens possibles et imagineable: ça n'a rien doné!!!
La spasmophilie est un phénomène qui a pris une importance énorme depuis plus de dix ans. Après de nombreuses recherches j'en suis arrivée à cette conclusion: une personne stressé pour pas grand chose va l'être encore plus et inconsciement par les ondes électromagnétiques qui sont un fléau!!!!!Vous ne vous en rendez pas compte mais des hautes fréquences vous bombardent tout le temps et multiplie par 10 ou plus le stress!!! Alors enlevez votre wifi téléphone fixe portable et passer en filaire!!! Moi meme j'habite devant un pylone de 17 antennes relaisde téléphoen portable : une calamité alors regarder autour faites bouger les choses du point de vue électromagnétique et parallèlement relaxation sophro psychologie et complément alimentaires

bon courage
3
Merci
reponse à yann
je ne sais pas d'ou ça vient j'ai les memes symptomes toujours aussi imprévisibles:tout va bien et d'un coup sensation d'etouffement mal ,à la tete,sueur,tete qui tourne,je dois me coucher sur le coté dans les 20 secondes sinon je tombe mes jambes ne tiennent plus
ça fait 20ans que ça dure sans solution
mon reméde:du sucre et de l'alcool de menthe
catherine
3
Merci
Bonjour,
bien venue au club, j'ai fait 20 ans de spasmo avec tachicardie, angoisses, crispations musculaires, insomnies,
extrasystoles, tétanies, stress aigu, vertiges, fourmillements, fatigues chroniques, anémies, etc....
je suis toujours la et j'avance dans ma vie professionnelle et privée.
En plus trop drole j'ai un corps d'athlète, calme en apparence, mais angoissé à l'intérieur.
Pas toujours facile à gérer mais bon on s'habitue, et là passé 40 ans les symptomes s'estompent doucement.
Remède = vie équilibrée, nourriture, et confiance en soi.
2
Merci
Bonjour,
Je ne sais pas si ça peut aider l'un(e) d'entre vous, mais voilà : j'ai 25 ans, à 18 ans, j'ai commencé à avoir des malaises qui ressemblent à ceux que vous décrivez et le médecin m'a dit que je faisais de la spasmophilie et m'a donné du magnésium. Ca n'a pas changé grand chose. Il y avait des améliorations, mais ça revenait. Depuis 2 ans et demi environ, j'ai compris que ce que j'avais était en fait de l'agoraphobie et mon médecin (entre temps j'ai déménagé et donc changé de médecin) m'a confirmé qu'il s'agissait d'un trouble panique avec agoraphobie. Le problème n'est pas réglé, mais au moins je ne me bats plus dans le vent : comment se soigner quand on ne sait pas ce qu'on a ?
Vous pouvez peut-être aller voir ce qu'est le trouble panique (avec ou sans agoraphobie) et voir si vous vous reconnaissez.
Bon courage à tous !
On sait depuis peu que la carence en magnésium n'est pas forcément la cause de la spasmo
2
Merci
je suis spasmo depuis 2 ans et je vis avec sans aucun probleme car il fout l'oublier et quand vous dans la rue mettez des lunettes du soleil ca vous aidera a supporter les syptomes quand elles arrivent et du coup vous vous sentez zen