Piquée la nuit par des insectes invisibles ! [Résolu/Fermé]

Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 6 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2015
- - Dernière réponse :  riklo - 25 août 2015 à 20:02
Bonjour à tous,

Je suis un peu démunie car depuis une semaine je me fais piquer la nuit sans réussir à définir de quoi il s'agit.
Les piqures sont semblables à celles de moustiques avec un centre qui durcit et gonfle au bout d'une journée. Elles sont localisées et très rapprochées (sur le ventre, sur les jambes). Mon compagnon, lui, n'a aucune lésion.
J'ai immédiatement pensé à des puces ou punaises de lit et j'ai procédé à une éradication maison : lavage de TOUS les draps, plaids, taies, couettes à 90°, aspirateur partout dans le lit et autours dans les recoins de la pièce, produit RAID contre les rampants diffusé directement sur les matelas, les oreillés, le sol, le lit.
Rien à faire, je me refais piquer, sans réussir à voir de quoi il s'agit réellement !!

Mes vêtements, que j'avais préalablement enlevé pour faire mon éradication, sont rangés dans les tiroirs sous le lit... Dois-je également tous les laver ? Est-ce que les punaises peuvent se cacher dans ce genre de textile ? Je n'ai plus trop d'idée.

En vous remerciant pour votre aide...
Ariane
Afficher la suite 

5 réponses

Meilleure réponse
44
Merci
Bonjour,
je suis en France, en proche banlieue parisienne, et j 'ai également été subitement dévoré pendant près de 5 semaines entre fin Juillet et Août de cette année 2015, sans ne pouvoir encore à ce jour en déterminer les coupables, mais j'ai une petite nouvelle piste pour un éventuel traitement doux, rapide et a priori efficace, si d'aventure vous aviez affaire aux mêmes inconnus que moi.
Ils sont faciles à reconnaître : on ne les voit pas du tout ^^

Cela pourrait alors éviter à certains de se lancer à l'aveuglette dans une guerre chimique + changement de literie dispendieux, voire peut-être inutiles, au risque d'en devenir dingue.
Peut-être que ça fonctionne si on s'y prend assez tôt, avant d'être totalement envahi ?

Dans mon cas, les piqûres le plus souvent spectaculaires sur l'intérieur des avant-bras, étaient groupées (6 à 8) plus ou moins en ligne, et m'occasionnaient des rougeurs d'environ le diamètre d'une pièce 0,20 euro, mais pas systématiquement, avec de furieuses démangeaisons intermittentes disparaissant au bout de 10 jrs environ (si pas de grattage), + quelques autres piqûres éparses sur les jambes (plus entre cheville et mollet), ou plus rares sur hanches/ haut des fesses, bras ou doigt, là par contre je n'avais que des petits boutons sans les grosses rougeurs, mais c'était tout autant pénible à supporter.
Cela m'arrivait seulement la nuit pendant le sommeil, puisque je le constatais au réveil, ou parfois étant réveillé par les démangeaisons. (bien veiller à se couper les ongles à ras ou gare aux dégâts en dormant)

Par cette chaleur je dors rarement sous un drap, et le plus souvent nu : menu cantine en self-service à volonté !
Supposant au départ qu'il s'agissait de moustiques, même si n'en ayant toujours vu ni entendu aucun cette année (étrange d'ailleurs), j'ai donc sorti les produits ad hoc tout en prenant garde également de bien mieux tirer les voilages devant mes fenêtres ouvertes.
J'ai bien tenté d'observer, avant de m'endormir, à l'affût en pleine lumière comme dans la pénombre en regardant un film, prêt à allumer autant de fois que possible au moindre picotement, mais je n'ai jamais rien aperçu nulle part, pas même un vol ordinairement bien repérable devant un écran.

Il me semblait sentir de plus en plus d'impacts/déplacements sur tout le corps, mais il n'est pas impossible qu'alors je psychotais un peu aussi sur le moindre mouvement de poil ^^.
J'ai bien pris conscience que parallèlement ce risque pouvait vite devenir une véritable psychose paranoïaque et hallucinatoire, et que des démangeaisons peuvent aussi être rajoutées, amplifiées à force d'utiliser toutes sortes de produits de plus en plus agressifs et dangereux, comme à force de se laver plus que de raison en s'asséchant la peau et cuir chevelu.

J'ai cru avoir réglé le problème car durant les 2 jours suivants mes épandages anti moustiques quotidiens je n'ai plus eu de nouvelle piqûre, mais ce fut juste une petite trêve, possiblement due au temps de digestion de mes bébêtes.
J'ai donc poussé l'enquête à la recherche de puces ou punaises, ce qui me semblait très probable, puisqu'ayant, au début de ces attaques, été astreint de nourrir durant 2 jours les chats de ma voisine sous-jacente pendant les premiers temps de son hospitalisation, ce qui donna lieu à un gros nettoyage chez elle, orchestré par le service d'hygiène de la mairie qui constatait enfin l'état déplorable d'un appartement de dépressive alcoolique de longue date, avec odeurs atroces.
J'ai su qu'à un moment la dame hébergeait les pigeons blessés ramassés dans la rue qui vivaient en "liberté" dans le logement, et d'après un autre voisin, une des personnes de la société de nettoyage serait sortie en vomissant.

Pour ma part je n'y suis resté les 2 fois que le temps (en apnée) de remplir les gamelles dans l'entrée près de la porte, bien sûr sans m'asseoir où que ce soit.
L'employé de mairie à qui j'ai fait part de mes piqûres m'avait alors dit que le logement lui paraissait sain (lol).
Les jours suivants je découvrais aussi que l'appartement de mon ex voisin de palier (qui faisait souvent des séjours en Afrique) était en totale réfection et dans un sale état également, avec des moisissures étalées de partout du sol au plafond.
Pris en otage dans cet environnement extrêmement propice au développement de n'importe quoi, il y a bien l'embarras du choix!

J'avais une fois déjà eu affaire à des puces, il semble que ce ne soit pas le cas ici, leur façon de passer à l'assaut est singulière, et on peut tout de même les distinguer en journée.
Quant aux punaises, rien de rien non plus, pas de tache de sang sur les draps, ni de crottes sur le matelas ou la housse, je n'en ai encore jamais vu une seule se balader ou s'enfuir, même en allumant inopinément la lumière. Ouf ! mais lorsque le doute subsiste, c'est agaçant !

Les voisins dans l'appartement mitoyen de la dame aux chats ont eu le même problème suite au nettoyage de son logement (là une seule personne sur les trois se faisait piquer).
J'ai donc recontacté le service d'hygiène qui ne pouvait toujours pas me confirmer la présence de puces ou punaises chez la dame, et n'avait pas d'autre piste à me suggérer, ni même supposer ne serait-ce à demi-mot que je puisse être sale, ça m'aurait rassuré, du moins fixé lol.
Finalement l'employée de mairie nous a gracieusement offert "à titre expressément exceptionnel" le même produit qui a été utilisé chez la dame.
Haaa on progresse ?! Ho ce n'était pas un insecticide of the dead, simplement un assainisseur d'atmosphère. Sympa, mais encore un peu déçu de ne pas savoir contre quoi me battre, et surtout par crainte de ne pas en voir la fin (c'est toujours l'inconnu qui fait peur), j'ai malgré tout tenté l'expérience, et... depuis 4 jours je revis bel et bien ! J'ai l'impression très nette de moins sentir d'impacts sur le corps (les quelques rares restant seraient peut-être alors vraiment les mouvements de poils sur lesquels je ferais encore une légère fixette?), et les seuls démangeaisons et boutons progressivement moins sensibles sont dues aux dernières piqûres avant l'utilisation de cet aérosol.
Croisons les doigts !

Pour connaître les références de ce produit "miracle" envoyez-moi 5€ (je plaisante), c'est juste une simple petite bombe blanche bactéricide fongicide de 150ml pour traitement en diffusion continue : AEDOL PH de marque Aedes.
Ça a l'air de tourner autour des 13€ sur le net (+fdp), mais tentez-le coup à la mairie au service hygiène santé habitat
Laisser diffuser dans les lieux fermés pendant 2h minimum (j'ai opté pour 4h). L'aération ensuite n'est vraiment pas longue contrairement à ce que je craignais, et ça laisse même une petite odeur mentholée agréable.
Oups là on dirait une pub, mais je ne suis intéressé d'aucune sorte.

J'attends encore un retour des voisins, et si je ne reviens pas poster d'ici quelques jours, promis, ce sera bien signe de sa totale efficacité contre... heu ben on ne sait toujours pas.
Des bactéries qui piquent ? Ou plus vraisemblablement qui provoqueraient une allergie, mais seulement la nuit pendant le sommeil ?!
ça m'étonne un peu, ok je n'ai me semble-t-il encore jamais souffert d'allergie je manque d'expérience en ce domaine, et si c'était le cas, en journée comme le soir je pratique quotidiennement des étirements sur le même lit, en étant aussi quasiment nu, et je n'avais alors aucune piqûre. Bizarre, bizarre...

Dire « Merci » 44

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 13183 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Publi-information
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 6 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2015
3
Merci
Bonjour,

Pour vous aider, j'ai fais de mon côté un nettoyage absolument drastique de l'intégralité de mon appartement (avec beaucoup d'aide). Chaque micro-recoin a été passé en revue, la litterie et les vêtements nettoyés à 90° et... je n'ai absolument rien trouvé : pas le moindre petit insecte. INVISIBLE !

Cependant depuis ce nettoyage, plus aucune piqure !

Je me suis inspirée de ce site très intéressant pour mon nettoyage : http://www.traitement-punaise.com
Je mets régulièrement de la terre de diatomée sous mon lit depuis par prévention (sans doute plus psychologique qu'autre chose...).

Voulou !
Bon courage !
Ariane
Publi-information
Merci pour votre retour! C'est fou quand même ces insectes!! J'ai fait le ménage à fond entre temps je suis allée dormir ailleurs, plus de boutons. Je suis revenue dans ma chambre après le grand ménage des nouveaux boutons. De quoi me rendre folle.
Je vais essayer la terre diatomée.
Merci.
1
Merci
Bonjour,
Avez vous trouvé une solution à vos problèmes ?
Merci
J'ai les mêmes piqûres mais uniquement dans ma chambre. Quand je dors dans une autre chambre plus de boutons ni de démangeaisons.
Messages postés
7756
Date d'inscription
mercredi 2 juin 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
1 septembre 2015
12
0
Merci
Bonjour

Si vous pouviez nous mettre une photo on pourrait en avoir une idée ...
Y a t-il un seul trou dans la piqure ?

Allez voir le pharmacien ou le médecin.

Est-ce que les punaises peuvent se cacher dans ce genre de textile ?
les punaises comme les puces se cachent partout de plus vous en transportez également sur vous. C'est TOUT qu'il faut traiter maison complète à 100 % extérieur et intérieur de tout mais aussi voiture etc...

produit RAID contre les rampants diffusé
ce produit est bien trop générique surtout si ce sont des punaises très difficiles à éradiquer

cdlt
0
Merci
Salut je crois que jai le meme probleme que toi et moi depuis environ 1 moi et demi je me fais piquer et je suis entrin de devenir folle je regarde presqu'a tout les jour le contour de mon lit et aucune trace de rien. Et quand je men vais de chez nous que ce sois 1 journee ou 1 semaine plus rien je ne me fais pas piquer alors je sais que le probleme es cheZ nous donc jai decider de faire venir un exterminateur qui va venir voir s'il vois quelque chose. Je ne sais plus quoi faire et mon copain ne ce fais pas piquer lui non plus .