Plus de cartilage au niveau fémur

Signaler
-
Messages postés
79249
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 novembre 2021
-
Bonjour, ma fille 24 ans a eu un très grave accident plusieurs fractures de la hanche tout se reconsolide petit à petit mais le plus grave elle n'a plus de cartilage au niveau du fémur, elle ne pourra plus courir faire que natation et vélo. Ya t-il une solution à part prothèse (trop jeune pour lui en mettre une) pour qu'elle puisse retrouver son autonomie. Elle souffre de ce diagnostic et j'aimerais trouver une solution pour elle. Signé sa maman

2 réponses


Bonsoir,

Une greffe de cartilage, ne peut-elle pas être envisagée?
Tu dois poser cette question à l'orthopédiste .
A+

bonjour, On parle d'essais sur des patients avec des cellules souches pour reconstituer du cartilage, ça se fait dans quelques grandes villes, notamment à Marseille. Il faudrait se renseigner.

D'autre part, si elle a eu un grave accident, il faut qu'elle s'estime heureuse d'être debout sur ses jambes, même si tout n'est pas parfait, et regarder le côté positif des choses.

Il faut se renseigner partout sur cette nouvelle technique. Ceci dit, il est bien rare qu'après un grave accident, qu'on se retrouve comme si rien ne s'était passé.

Je ne crois pas qu'on greffe le cartilage, sinon je l'aurais fait, on peut faire des greffes d'os par contre, enfin des petits morceaux, me semble-t-il.
Utilisateur anonyme > als
Bonsoir,

La greffe de cartilage existe. Il arrive même souvent qu'on te prenne ton propre cartilage.

A+
> Utilisateur anonyme
bonjour, la greffe de cartilage, c'est pour de la chirurgie faciale réparatrice par exemple, mais pas sur les articulations, où ce serait infiniment compliqué.
Messages postés
79249
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 novembre 2021
34 209
Bonjour,

Actuellement, une greffe de cartilage (il y a plusieurs techniques) ne peut concerner qu'une zone limitée d'une articulation et à condition que le cartilage restant soit de bonne qualité.

Parallèlement, pour des lésions très étendues, il y a les cultures de chondrocytes autologues (prélevés sur le patient) puis réimplantation après 8 à 10 semaines de culture. C'est encore au stade expérimental car il s'agit d'un procédure complexe, agressive (avec risques infectieux) et très couteuse.

Sinon, pour une disparition ou une altération quasi-totale des surfaces cartilagineuses d'une articulation, il ne reste que la prothèse.