Obésité/Gouvernement

Bonneetoile - 28 sept. 2008 à 20:47
 Bonneetoile - 29 sept. 2008 à 13:54
Bonjour,


Je viens d'apprendre que le gouvernement, inquiet devant la montée de l'obésité, s'apprêtait à taxer la "junk food".

De qui se moque t-on ?


Il aurait été bien plus intelligent de trouver une filière pour rendre moins chère la nourriture saine : fruits, légumes, poisson frais, viande fraîche etc.

Comme par hasard, si vous vous promenez dans un quartier riche, vous ne rencontrez pas d'obèses...allez vous promener dans les quartiers défavorisés et vous en rencontrez pleins...

Il coute moins cher de s'avaler un sandwich au mac do qu'un quartier de boeuf et haricots verts frais...je ne parle même pas de la nourriture bio, inabordable pour ces quartiers là.

Il ne s'agit pas de manque de connaissances. La population a été abreuvée par les médias de notions diététiques. Il s'agit de manque d'argent. Pourquoi personne ne le dit officiellement ?

Et au lieu de permettre l'accès de cette population aux denrées saines, le gouvernement en profite pour taxer par dessus le marché.

Comment les médecins se positionnent-ils par rapport à ce débat ? Quel poids ont-ils collectivement dans les décisions gouvernementales de ce type ?

Bonneetoile
A voir également:

4 réponses

^^Marie^^
Messages postés
113925
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
12 327
29 sept. 2008 à 09:38
Salut

Tu as la Source de tes dires -- Stp ?

3
Oui, c’est une dépêche de l’AFP et ils en ont parlé aussi hier soir au journal télévisé de 20 h :

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080928/tfr-sante-alimentation-fiscalite-f56f567.html

c'est vrai que certains marchés en plein air de ces quartiers défavorisés offrent aussi de très bons rapports qualité-prix pour des denrées plus saines.
C'est vrai aussi que la nourriture n'est pas la seule raison (passer des heures devant la TV ou les jeux vidéos n'aide pas par exemple ---> sédentarité).
Mais c'est le procédé qui ne me plaît pas.
Si la nourriture est devenue une drogue pour ces quartiers ce n'est pas par hasard.
Or on n'a jamais arrêté l'usage d'une drogue simplement en y empêchant son accès. Ici elle sert sans doute à "oublier" des conditions de vie pas agréables, le chomage etc...
Si on ne travaille pas sur le terrain, ça ne sert à rien.
Par contre je remarque qu'on pénalise côté argent, une population qui déjà a des problèmes d'argent...

Je pense quand même que si les produits sains étaient meilleur marché, il y aurait moins de tentations pour eux.

C'est vraiment très frappant et étonnant de voir que, à quelques exceptions près (il y a des maladies hormonales aussi), l'obésité est circonstrite géographiquement et par strate sociale.
1
Doc Breizh
Messages postés
3012
Date d'inscription
mercredi 11 juin 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 juillet 2011
1 102
29 sept. 2008 à 12:58
bonjour,
ce n'est que la remise d'un rapport parlementaire:il donne un avis et propose des solutions.Il n'est pas question de taxation effective:il faut qu'il y ait vote...
0
Exact, ce ne sera appliqué qu'après le vote. mais qu'est-ce qui pourrait empêché que cela soit voté ?
1
Doc Breizh
Messages postés
3012
Date d'inscription
mercredi 11 juin 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 juillet 2011
1 102
29 sept. 2008 à 13:11
Le lobby agro-alimentaire par exemple
0
Et oui...

En tout cas si la TVA récupérée pouvait être réinvestie pour avoir accès à des produits frais de façon moins couteuse...
0