Arretez définitivement cet merde

Cywil
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 14 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
15 novembre 2014
- 14 nov. 2014 à 07:02
lafouine.
Messages postés
102027
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 juillet 2022
- 15 nov. 2014 à 01:20
Bonjour à tous ou Bonsoir,
Je m'appel Cyril et j'ai 21 ans bientot 22 . Je suis actuellement à la recherche de mon futur, désespérement perdu à cause de ma consommation plus qu'addictive à la Marijuana plus connu sous le nom de Cannabis.

Je tiens à préciser le pourquoi du comment, et surtout obtenir l'avis de tout le monde pour que le mien change ( du moins je l'espère)

Depuis mes 8 ans jusqu'à mes 17 ans j'étais un grand sportif, je faisais en effet du Pentathlon. Sport plutôt complet qui m'a toujours permis de m'éloigner des méfaits des copains fumeurs . Quant on est sportif , on cotoie des sportifs ce qui nous amène à être sain dans son corps pour pouvoir faire son taff, se déchirer mais dans le bon sens du terme.

Je suis de fin d'année et lorsque je suis rentré en terminale, j'ai commencé à rencontrer d'autres personnes. Naïf je me disais que j'étais sportif , mais j'étais loin de penser que ses mêmes personnes causeraient ma perte ...

L'année fila à une vitesse folle, je suivais tout simplement les autres . J'allais tirer deux trois barres par si par là . De plus en plus je me suis habitué à la sensation. La clope fut l'élement déclencheur. Ma mère était consommatrice de tabac ce qui pour moi était une aubaine. Jamais elle ne soupsonnerait qu'un gamin de 17 ans faisant 22h de sports par semaine puisse tomber dans cet engrenage. Et pourtant ...

Mon bac je l'eu, au rattrapage certes mais je l'ai eu. Et pour feter ça, on a fumé . J'ai passé tout mon été ensuite avec mes cousins qui eux étaient sportifs mais moins que moi ... Ils ont commencé à m'initier à l'art de rouler et de fumer le tabac. T'inquiète c'est qu'une clope , ouais ... ouais ... mais après un été a cloper on se doute bien que j'étais accroc. Je parle du tabac là. Le cannabis étant aussi passé par là mais très peu...

Mon BTS commença amenant son lot de maturité, quoi que vu les générations c'est à se demander...Je suis tombé dans une classe avoisinant les 24 ans de moyenne et moi de fin d'année j'en avais que 17. Alors forcément en decembre quand j'eu mon permis, je fis ce que tout jeune fais. Sortir , ne pas rentrer , rester h24 avec les potes qui étaient plus agés ... De fil en aiguille, de clope à cannabis, j'eu du mal à reprendre un rythme normal ce qui m'amena à stoper le BTS au milieu de l'année sur un coup de tête...

Ma consommation était donc régulière et comme mes parents ne me voyaient plus j'étais dans la démesure. Un pote arreta les cours en même temps que moi, et tout deux nous commensèrent le deal suite à une proposition d'un autre ami. T'inquiète tu vends une plaquette à 400 euros je te prends 300 euros et 100 euros pour toi amigo ... L'appat du gain, mais surtout un stock illimité de fume me bouffèrent ... Tout cela m'amena à me battre avec les deux dites amis suite à des problèmes que je ne peux même pas expliquer aujourd'hui ... Argent ? Comportement ? Qui sait ... Eux même ne doivent plus le savoir.

Pour fuir tout cela, je partis d'un bon pas à Montpellier enchainer un deuxième BTS. Celui ci finit de m'achever. Une consommation devenu beaucoup trop excessive . Petit explemple, findre d'aller au toilette pour me faire une dizaine de taff en scred ... Ou encore fumer un gros cône juste avant de commencer les cours à 8h du mat ...

Tout cela m'ammena à me renfermer sur moi même et à ne rien faire. J'appelais mes parents avec des excuses invraisemblables pour avoir ne serait ce que 5 euros à dépenser...

Après cela , je fis un gros STOP et retourna dans mon département . J'eu un CDI chez McDonald's et la c'était le pire. Un salaire et donc aucun respect pour les parents. Eux ils ont de l'argent mais ne cautionne pas le vice. On en ait arrivé à ce que mon salaire aille dans cette merde et l'argent de mes parents dans l'essence ( Bah ouais ma carte passe pas)

Mais un CDI en 22h ... Sa paye que 700 euros même pas ... Mais assez pour ouvrir un découvert. Ce que je fis pensant me relever, mais au final un gros creux dans mon compte se forma. ?800 euros de découvert. J'étais tellement def' que j'allais à mon propre macdo pour acheter un sandwich qui valait 3 euros mais qui me revenait à 20 euros en faite quand on comptait les Commisions d'interventions de la Banque ( AGIO)

Le macdo fut ma planque pendant 2 ans, me renfermant encore plus . Mais une fille me sorta de tout ça, elle me ramena à la raison. Elle sortait d'une relation avec un fumeur qui la frappait. Elle me voulait mais je devais choisir... Trop dur pour moi, alors je fis mine d'arreter , me mettre au sport. Avant d'me coucher , j'lui disais toujours j'vais fumer une clope. Alors qu'en réalité j'allais me faire un gros oinj et ensuite un gros bain de bouche ...

Un pote du macdo me conseilla le sport , ce que je fis. Protéine etc ... J'y étais habitué du coups je repris gout à tout celà mais en gardant dans ma tête une pensée ( le joint avant de rejoindre ma copine dans le lit ) ...

Notre relation dura 8 mois, durant lesquels il y eu des hauts et des bas. Elle m'a tout autant menti que moi et accentué par le THC je n'eus d'autres choix que de la quitter ... Ce qui m'ammena à en apprendre beaucoup plus sur sa vrai personnalité ... Cela me brisa et se fut instantané ... Démission de Macdo , Chomage ... J'étais H24 dans ma chambre à fumer pas loin de 10 grammes tout les deux jours. J'avais plus rien à perdre alors que ma famille était la pour moi. Cette période créa un gouffre entre mes parents et moi.

Un message d'un ancien de mes patrons me demanda de faire une saison d'été de nouveau chez lui. Quel aubaine, j'étais sportif à l'époque et il n'y avait aucun fumeur non plus. Terrible erreur, le personnel avait changé, des plus jeunes et forcement des fumeurs .

Après ce travail, je repris mon habitude , métro bedo dodo ... Je ne mangeais plus, plus de budget du coups j'achetais juste . À tel point que mon salaire plus que convenable flamba en quelques mois. Mois qui m'amène à aujourd'hui car ce taff était cet été ...

Cela fais donc 3 mois que je gamberge , je regarde les forums en espérant me convaincre. Je regarde des Emissions sur le sujet etc... Mais rien ne fonctionne. Je sais que la clé est la volonté. Mais avant d'arreter , il me faut déjà le déclique . Quelque chose a quoi me rattacher si je rechute . En gros, une idée que ce que je fais est ultra mauvais pour moi mais aussi mes relations.

Le fait de vous avoir tout raconté me fait déjà bien cojiter. Mais le dialogue avec mes parents est devenu inexistant, la seule personne avec qui j'arrive à parler est ma grand mère. Mais elle est au plus mal, et j'ai peur de lui faire peur ... Du coups j'me renferme... Cela fait environ 2 semaines que je fume en dents de scie, un jour oui l'autre jour un peu moins et le troisième je roule le pollen ou le fond de mes sacs ... Je ne sais vraiment pas comment m'y prendre. J'ai besoin d'une leçon je crois bien. Ce que mes parents n'ont pas osé me dire j'espère que des anonymes le feront suite à mon récit.

Merci à vous si vous avez lu jusqu'au bout,
Je n'en peux plus de tout ça,
Aidez moi à repenser et me remettre de tout ça,s'il vous plait
Amicalement,Cyril

3 réponses

lafouine.
Messages postés
102027
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 juillet 2022
19 586
14 nov. 2014 à 18:45
Bonjour

Donc tes parents sont au courant maintenant de ton addict ou non ?

En as tu parlé à un médecin par exemple?
0
begonie
Messages postés
78961
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022
9 788
14 nov. 2014 à 20:11
Bonjour.

Il n'y a pas 36 solutions. Tu parais un peu motivé à changer de comportement.
Pour changer il te faudra de l'aide, et tu le sais très bien que c'est difficile, seul.

Ouvre ce lien, il s'y trouve des numéros d'appel que tu peux atteindre pour discuter de ta situation et obtenir des conseils qui correspondront à tes besoins personnels : https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/faq/922-drogue-comment-se-faire-aider

C'est auprès d'un médecin-addictologue ou d'un psy-addictologue que tu trouveras de l'aide, également dans un centre de désintoxication, s'il y en a un proche de ton domicile.
0
Cywil
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 14 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
15 novembre 2014

15 nov. 2014 à 00:58
Tout d'abord merci de vos réponses .
En effet mes parents sont au courant. Cela ne les a pas vraiment choqué vu le changement physique et psychologique que j'ai eu. Seulement, ils restent à l'écart de peur que je ne pique ma crise ... D'ou le faite qu'il n'ose pas me dire les choses tels quels ... De plus ils savent que je fume mais le pourquoi ça non ... Il n'y a pas de dialogue et ils n'ont jamais vraiment essayé de me demander.

Merci begonie pour le lien, je vais essayé. Mais j'ai toujours eu une réticence car pour moi quelqu'un qui ne me connait pas ne peut m'aider. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai posté ici, de façon à dialoguer avec vous vu que vous savez désormais tout. Mais je vais tenter ^^

Merci à vous deux, si d'autres personnes veulent dialoguer ou bien discuter de tout cela n'hésitez pas vous êtes le/la bienvenue :)

Amicalement ,
Cyril
0
lafouine.
Messages postés
102027
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 juillet 2022
19 586
Modifié par lafouine. le 15/11/2014 à 01:20
Tu sais qu'il y a un moyen de dire les choses à ses parents qui peut aider.
Faire une lettre , un mail ... Tu prends le temps de mettre les bons mots. Et eux prennent le temps de bien lire .

Les addictologue ont l'habitude. Ils connaissent parfaitement le problème puisque c'est leurs spécialisation :)

Tu peux téléphoner à drogues info services pour leur poser toutes les questions que tu souhaite
0800 23 13 13
0