La masturbation des personnes agées

Résolu/Fermé
vivi - 4 sept. 2008 à 18:03
lafouine.
Messages postés
102020
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
- 28 sept. 2013 à 16:19
Bonjour,

Mon père agé de 88 ans se masturbe beaucoup, beaucoup trop.
Il fait cela devant la TV (fims érotiques) sans public, ou bien dan s la salle de bain et même la nuit.
Cela devient invivable pour ma mère de 72 ans.
Un médecin ami de la famille m'a dit qu'il pourrait finir dans la démence.
Le médecin généraliste de ma mère lui répond qu'il n'y a rien à faire et que pour lui qui est cardiaque (traitement lourd) il ne pourrait supporter un traitement supplémentaire. Par contre concernant la démence il ne savait que cela pouvait être un aboutissement .

QUe penser de ces avis divergeants du corps médical ?
Merci de me renseigner si vous avez dans votre entourage des témoignages.

Cordialement

5 réponses

mais laisser le prendre sont pied en paix ... sous pretexte qu'il est agé et qu'il faut qu'on s'occupe de lui. Il a peut être toujours eu une activité sexuel soutenu :) qui c'est.

bref laissez lui ca dernière volonté.

++
102
Utilisateur anonyme
4 sept. 2008 à 18:14
bonjour,
mon avis perso, c qu'a tout age nous avons des desirs, et des envies de se soulager, surtout si par exemple il se passe plus rien avec sa femme.
par contre je suis pas medecin, mais je vois pas le rapport avec le demence, il y a un medecin sur le site il repondra tres bien a ta question
bises
18
salut,

première chose : la masturbation ne provoque pas de démence. ( ni la surdité d'ailleurs)

2/ Par contre cette hypersexualité est probablement le signe qu'un état démentiel est en train de s'installer. il existe une partie du cerveau qui nous aide à gérer nos envies, et si cette partie est en train de se détruire, cela explique qu'il ait cette attitude. dans certaines démences, c'est une tendance à manger qui apparait.

Il faut voir avec son traitement, beaucoup de patient très âgés ont des antécédents cardiaques, et parfois quelques gouttes de certais neuroleptiques peuvent calmer les pulsions; je dis "gouttes " car à cet âge là cela se "joue" souvent à la goutte près. un avis par un psychiatre qui se mettra en relation avec le cardiologue est à envisager.
17
Merci à tous pour vos réponses.
0
Enka1
Messages postés
16106
Date d'inscription
samedi 6 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
913
28 sept. 2013 à 14:52
Bonjour,

c' est curieux, on associe pratiquement toujours un âge certain, et la vieillesse à une absence de tout ... ce que l' on trouve normal et sain pour les individus plus jeunes !

Deux personnes amoureuses de 60 ans qui s' affichent en se faisant des bisous et qui se comportent comme à l' adolescence, parce qu' ils viennent de se rencontrer et ont retrouvé la fougue de leur jeunesse apparaît presque comme une indécence scabreuse et particulièrement choquante !

Idem lorsque leurs enfants, pourtant pas si jeunes, tout compte fait, les imaginent entrain de faire l' amour et autres petits plaisirs sexuels ! ...

Au fur et à mesure que l' on vieillit on dirait qu' il est normal que tout se transforme en gris pour finir dans le noir ... avec pour seule ambition décente, de faire des gâteaux, de servir de grands parents, tout çà avec un type d' habillement et de coiffure bien codifiés ...

Le pépère se fait plaisir ! ... et bien tant mieux pour lui ! ... au moins quelque chose qui lui reste et ne coûte rien !

il passerait son temps à vouloir manger des gâteaux ... on trouverait çà normal ! ...
15
lafouine.
Messages postés
102020
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
19 564
28 sept. 2013 à 16:17
Depuis 5 ans ... 4 sept. 2008
2

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
^^Marie^^
Messages postés
113926
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
12 412
4 sept. 2008 à 19:19
Bonjour,

beaucoup trop. C' est quoi beaucoup trop ?

9
joleperemaudit
28 sept. 2013 à 14:31
Il se dit beaucoup de sornettes a ce sujet. Quoi de plus normal de rechercher son plaisir lorsque la libido l'exige? Cela n'est pas plus offensif que l'acte sexuel avec un partenaire, et tout a fait envisageable et normal en l'absence d'un partenaire ou son refus lorsqu'il existe..
0
lafouine.
Messages postés
102020
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
19 564
28 sept. 2013 à 16:19
Ce post date de 2008 ...

"Quoi de plus normal de rechercher son plaisir lorsque la libido l'exige" Faut pas pousser quand même ..
2