Mon fils est-il homosexuel?

Fermé
maman helene Messages postés 2 Date d'inscription dimanche 12 mai 2013 Statut Membre Dernière intervention 12 mai 2013 - 12 mai 2013 à 02:18
lafouine. Messages postés 102029 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 3 août 2022 - 12 mai 2013 à 11:13
Bonjour,
Si je viens sur ce forum, c'est que j'ai un petit soucis avec mon adolescent. Il a 14 ans et il se masturbe fréquemment. Il m'est arrivé de le surprendre en pleine action, et je ne sais pas lequel de nous deux a été le plus gêné. Toujours est-il que j'ai évité d'aborder le sujet pour ne pas le mettre encore plus mal à l'aise, lui faisant remarquer quand même qu'il pourrait prendre ses précautions pour éviter ce genre de situation.

Un jour, j'ai trouvé une de mes petites culottes cachée sous son matelas et souillée, ce qui semblait démontrer qu'il s'en était servi pour se masturber. Je l'ai remise à sa place, en me disant qu'il était sans doute normal qu'un adolescent emprunte des accessoires féminins pour pouvoir fantasmer et s'offrir un peu de plaisir. Il n'est qu'à l'aube de sa sexualité.
Toutefois, j'ai constaté aussi que lorsque je vais à la salle de bain, soit pour aller aux toilettes ou pour me laver, lorsque je sors, mon fils est toujours derrière la porte.
Dois-je en conclure qu'il est en train de m'espionner? Cela voudrait-il dire qu'il a des pulsions vis à vis de moi? Comment l'en dissuader?

Mais, aujourd'hui, ce qui m'a amenée ici, c'est que je l'ai surpris dans une situation particulièrement embarrassante.
En passant devant sa chambre dont la porte était entrouverte, je l'ai vu assis sur le sol, entièrement nu, et plié en deux. Je dois dire que sa souplesse, acquise par une longue pratique de la gymnastique, force mon admiration.
Comme il ne m'a pas entendue, il continuait ce que je prenais pour un exercice physique, mais en l'observant un peu plus, je suis restée interdite en voyant sa tête se mouvoir d'une manière assez bizarre. Elle semblait se relever avant de redescendre, dans un mouvement alternatif, émettant comme un bruit de succion, et à ma grande stupeur, lors d'un de ces mouvements, j'ai pu constater qu'en fait il était en érection et qu'il était en train de se faire à lui-même une fellation.
Passé l'instant de surprise, car je n'aurais pas cru ça possible, j'ai failli entrer pour lui crier de s'arrêter immédiatement, mais en même temps j'ai réalisé qu'il s'agissait de son intimité. Il aurait quand même pu prendre soin de bien fermer sa porte s'il avait l'intention de se masturber.
De toute façon c'était trop tard, car c'est à cet instant qu'il s'est redressé et qu'il s'est mis à éjaculer.
Heureusement, il avait les yeux fermés et il ne m'a pas vue. Je me suis éclipsée rapidement, mais j'avais les jambes en coton et j'étais choquée par ce que je venais de voir.

C'est ce qui m'amène ici car nombre de questions me viennent à l'esprit.
Bien qu'il soit normal qu'un adolescent se masturbe, qu'est-ce qui peut le pousser à pratiquer un tel acte? Dois-je en penser qu'il aurait des tendances homosexuelles?
Ne risque t-il pas de se provoquer des lésions en agissant de cette manière, car bien qu'étant trés souple, ce n'est toutefois pas une position trés naturelle, et s'il en venait à perdre le contrôle, ne risque t-il pas de se blesser (gravement)?
Dois-je lui en parler ou en parler à son père pour qu'il puisse avoir une conversation avec lui? Et que lui dire pour ne pas le buter et risquer qu'il ne se renferme sur lui-même.

Merci pour l'aide que vous pourrez m'apporter, car je dois avouer que je me sens complètement dépassée et ne parviens pas à dormir tant je suis encore choquée.

4 réponses

begonie Messages postés 79796 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 1 octobre 2022 9 785
Modifié par begonie le 12/05/2013 à 08:23
Bonjour.

En tenant compte de tes fortes préoccupations vis-à-vis du comportement
de ton fils, probablement en lien avec sa curiosité et ses découvertes de son évolution personnelle, tu pourrais demander un rendez-vous chez un(e) psychologue, mais pour toi-même. Ceci dans le but de comprendre et d'apprendre comment faire avec et comment ne pas faire avec.

Tu es tombée, comme par hasard, à plusieurs reprises, à le " surprendre ".
Evite peut-être de ne pas retomber dans ce genre de situations.

Les adolescents ont besoin d'intimité et ont droit à leur sphère privée et les parents se doivent de la respecter.

Certains pédopsychiatres renommés pensent même que ce n'est pas aux parents de s'occuper de la sexualité de leurs enfants, sauf réponses aux questions normales et besoins d'informations venant d'eux-mêmes.

Son père pourra, de son coté, s'arranger pour partager de façon régulière, des activités avec son fils, comme des activités sportives, tel le foot, vélo, natation etc, ou de loisirs, hobby, etc... ce qui l'aidera dans son développement en général.

C'est bien le père qui donne des "re-pères" à son adolescent.

Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie
8