Envie d'un bébé après avortement [Résolu/Fermé]

-
Bonjour,

J'ai du avorté il ya quelques mois pour des raisons diverses et très sérieuses.
Je regrette amèrement ce geste et aimerait pouvoir tenir mon bébé dans mes bras aujourd'hui.
Ca me rend dingue j y pense tout le temps et je suis si blesse et triste que j e n arrive plus a penser a autre chose depuis septembre .

Pouvez vous m'aider ? y a t il d autre personnes qui ont subi cette lourde expérience ?
donnez vos avis svp cela m aidera peut-etre à trouver des réponses a mes questions
merci à tous
Afficher la suite 

18 réponses

Meilleure réponse
39
Merci
Bonjour,

A 34 an je suis l'heureuse maman de 4 enfants de 13ans, 12 ans, 5 ans et 15 mois.

Avant d'avoir ma petite de 5 ans j'ai eu recours a une IVG par médicament, pour satisfaire mon compagnon, que j'ai très mal vécu, si j'avais su, j'aurais gardé ce bébé quelques soient les difficultés (couple).

L'IVG n'est pas un acte anodin et encore moins une méthode de contraception!

Je me retrouve aujourd'hui dans une situtation difficile, nous avons acheté une maison avec de très gros travaux et je me retrouve enceinte involontairement.

Vous noterez que quand nous souhaitons un bébé il est difficile et parfois très long de tomber enceinte et quand c'est vraiment pas le moment, un seul égarement peut être fatal.

J'ai pris rendez vous pour une IVG mais j'ai fait marche arrière, je n'y arrive pas, tempis ça va être galère un petit bout dans les travaux mais je vais faire avec, malgrés les avis négatif autour de nous.

Tout ça pour dire qu'il ne faut pas forcément renoncer à l'IVG mais surtout bien y réfléchir!!!!!!

Quoi qu'il en soit c'est une décision personnelle que personne ne peut prendre a votre place! Alors les moralisateurs de toute façon il y en a toujours quelque soit le sujet, ce sont surement des personnes parfaites!

Tu peux avoir un bébé après un avortement, mais attention faire un bébé n'est pas non plus un acte anodin mais un engagement a vie, tout comme l'IVG il faut que ce soit bien réfléchis, il n'y a pas de marche arrière possible.

Quelques soient les décisions courage a toutes.

Dire « Merci » 39

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 11236 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Publi-information
-
Tu es trés courageuse Libellule,je te souhaite de beaucoup de bonheur avec ce petit bout.
Laisse nous de tes nouvelles.
J'aurais voulu pouvoir en faire autant.......
9
Merci
Salut à toutes,
C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai lu tous ces messages...
J'ai avorté au mois de mars et depuis je me comporte comme une femme enceinte, toutes les envies alimentaires, les pleurs. Je déteste mon copain comme jamais. Je regrette mon acte que j'ai fait sous la pression familiale, c'est vraiment une horreur! En faite je voulais savoir si d'autres filles ont ce sentiment d'être toujours enceinte et ont les symptômes associés.
Publi-information
9
Merci
Salut Nourryna

Cest moi qui est lancer cette discussion il y a quelques temps car je ressens beaucoup de tristesse suite a mon avortement.

Moi je suis toujours avec le "papa" mais jt avou que depuis j'ai beaucoup de mal a le considérer comme le futur pere de mes enfants.

Quand j'ai su que j'étais enceinte il a eu une réaction assez vive " PUTAIN IL MANQUAIT PLUS QUE CA " voila sa premiere parole!!!! Apres j'ai eu droit à l'énumération de tous les points ngatifs d'avoir un enfant maintenant pendant plusieur heures un vrai bourrage de crane.... Aujourd'hui il me dit que c'était pour que je prenne tout en compte, en meme temps je connaissais déjà les bons et les mauvais cotes j'etais parfaitement consciente et prete a assumer.

Ensuite il a refuser de m'accompagner à l'echographie, il n'a poser aucune question sur le deroulement ou pour savoir ou j en etais dans le processus de l'ivg, echo, rdv chez le medecin , prise des cachets, tout ça toute seule !!!!!
Et le jour ou j'ai eu des contractions il etait la, je pleurais , j'ai tellement souffert , une fois les contractions passées il m'a dit " J'AI UN TRUC A FAIRE , JE DOIS SORTIR " et quand mon corp a rejeter mon enfant j'étais seule en larme dans un appartement vide en train de supplier a mon bebe de me pardonner .

J'ai traverser cette epreuve quasiment seule et du coup j'ai cacher ma souffrance pendant des mois car j'étais tellement honteuse et déçu d'avoir affronter ca seule que j'ai fait celle qui n'avait pas mal et qui gavait parfaitement encaisser son geste .
Il faut dire que quand j'ai voulu aborder le sujet il m'a demander " POURQUOI TU REMU CA, c'est FINI , c'est BON !!!

Malgre ca on es toujours ensemble et il veu meme un enfant quelques mois apres !!! C'est moi ou c'est vraiment déplace ???

En tout cas moi j estime que si j'ai realise ce geste c'est que je suis une mauvaise maman, une vrai maman n'aurait pas tué son bébé ....

A l'heure d'aujourd hui j'ai decide de ne pas avoir d enfant , je ne souhaite pas remplacer l' enfant qui devrait etre dans mes bras l'heure actuelle.

Voila vous connaissez mes pensées les plus intimes, peut etre que certaines me comprendront car elle vive ca de la meme maniere
8
Merci
As tu pensé a en faire un autre ?
j'ai eu le même problème l'an dernier et je regrette car lorsque je pense que j'aurais eu mon enfant à l'heure actuelle sa me rend triste et parfois je déprime.
Maintenant je suis prête pour avoir un enfant, mais est ce que j'en pourrais en faire? car j'ai effectué l'avortement (par comprimé) et je crains que cela ne puisse m'empêcher de concevoir un enfant
5
Merci
Bonjour à vous toutes,

Je suis une jeune femme de 20 ans, presque 21. Il y a environ 1 an, j'ai subi un IGV par choix.On a pensé à le garder, mais nous étions aux études, avec encore un an à faire, nous n'avions pas de revenu stable, et ça ne faisait pas tellement longtemps que nous étions ensemble. C'est pourquoi nous avons fait le choix ensemble d'en venir à l'IVG.

Je dois dire que une partie de nous désirait le garder, puisque nous voulons tous deux plusieurs enfants. Cette année, a peu près dans les même dates que mon avortement, j'ai eu une envie irrépressible d'avoir un enfant. Mon copain n'était pas encore prêt, ce qui fait que nous avont décidé il y a un mois et demi environ que nous voulions notre premier enfant. Quelle déception lorsque j'ai eu mes règles la semaine passée. J'ai bon espoir que cette fois sera la bonne.

Bonne chance à vous toutes, et surtout, laissez aller votre coeur. Comme dirait ma mère, il faut pas attendre après l'argent pour avoir un enfant, parce que pour certains, l'argent n'arrive jamais.
4
Merci
j'ai fait un avortement il y'a 5 jours ,je regrette et j'aimerais prendre une grossesse rapidement ,dites moi qu'elle est la bonne periode pour tomber enceinte ,a quel moment doit je m'y mette c'est tres important pour la survie de mon couple parce que je veux m'y mettre mais j'ai peur de faire une fausse couche parce que mon organisme n'etait pas pret alors dites moi faut il que j'attende le retour de mes regles ou attendre plusieurs moi je vous en pris aider moi
Bonjour,

Tu dois attendre le retour de tes règles et après 14 jours de ton premier jour de tes règles tu rentre en période d'ovulation donc c le moment pour en concevoir un enfant.
Bonne chance!!!
> nounouche -
bonjour
moi aussi j'ai du faire un avortement malheureusement je suis tombé malade en meme temps j'ai passe un scaner au urgence mais je ne savais pas que je l'etais j'ai fait ma prise se dang trop tot en plus sa faisait 3 mois qu'on essayé mais il y avais un risque alors j'ai preferé ne pas le prendre mais je voudrais savoir si sa risque rien pour le futur bebe si on tombe enceinte tout de suite apres merci
3
Merci
Bonjour, j'ai lu avec passion larme et sourires vos histoires.
J'ai actuellement un serieux problème. Je suis enceinte d'un mois maintenant et mon copain est totalement contre l'avortement, il est inconcevable pour lui de tuer son enfant, mais nous sommes encore étudiant, il a 20 ans et moi 19. Il veut vraiment cet enfant et prévoit de tout arrêter pour se consacrer à notre bonheure d'abord à trois puis à deux. Moi j'ai le sentiment que nous n'y arriverons pas.
Pouvez-vous m'aider, m'éclairer ?
Merci d'avance
3
Merci
moi aussi j'ai vécu la méme situation il y a 1an et demi et aprés que j'ai pris du recule durans 5 mi j'ai décider de fair un bébé et maintenant jai un bebe de 2 moi et je suis trés eureuse qu'and je le regarde je pense plus a ma premiere grossesse je me di que si je suis arriver jusqu'au bou de la premiere j'aurais pas ce petit bou de chouset je pense qu'a ça .prenez du recule et le jour ou vous serais praite a avoir un bébé fait le et je vous jure que vous serais une maman trés heureuse.
bonjour à vous toutes,
moi je suis tombée enceinte en octobre 2004 d'un homme que je pensais aimer.
J'étais étudiante (20ans) et un peu perdue quand à savoir que faire (étant sous pillule).
J'ai finalement opté pour l'ivg par médicament et j'ai contiuné ma relation avec mon copain.
On est resté ensembe encore 7mois environs mais il m'a trompé (et apparament plusieurs fois avec plusieurs filles que je connaissais) alors je l'ai quitté. J'ai regretté de ne pas avoir garder mon bébé.

Seulement j'ai trouvé le véritable amour et aujourd'hui je suis l'heureuse maman d'une petite demoiselle de 2ans pour qui je donnerais tout.
Je sais qu'un avortement est très difficile vivre mais au jour d'aujourd'hui je ne regrette rien puisque ma vie a continué et je ne pense pas qu'avec ce 1er enfant, non désiré, j'aurais une vie aussi épanouie qu'elle ne l'est à ce jour.

On oublie jamais un avortementet on peut toute sa vie se dire qu'on a "tué notre enfant" mais celà n'est-il pas mieux que de lui faire subir une vie déplorable avec un manque d'amour et d'avoir une vision d'horreur en pensant à son père?
2
Merci
J'ai subi un ivg et je ne m'en remet pas, j'ai 19 ans !!! Je suis tombé enceinte en mars dernier, c'était pas prévu... c'était plutot comme une surprise. Quand j'ai vu sur le test que j'attendais un bébé j'étais la plus heureuse du monde et mon copain me soutener, l'ivg était inpensable. Lorsque je l'ai annoncé a ma mère le soir même, elle m'a regardé sans rien me dire. Ensuite nous sommes allez l'annoncé aux parents de mon copain et il l'ont mal prit. La mère de mon copain a était très méchante avec moi, elle m'a dit des choses que jamais je n'aurais cru entendre un jour... elle a même proposé a ma mère de la payer pour qu'elle me face avorté. Tant qu'a ma mère, elle m'a avoué qu'elle aussi au même age que moi a subi un ivg et un an plus tard après son ivg elle est retombé enceinte et sa mère l'a forcé a avorté alors elle m'a dit de prendre seule ma décision. Dans ma famille, quand il l'on aprit, ils m'ont tous parler d'ivg, ils m'ont monter la tête et je n'avais plus le soutien de mon copain, il m'a laisser seule contre tous. Pendant un mois je ne l'ai pas vu je n'ai eu aucune nouvelles... a la fin j'étais tellement seule que j'ai écouté ma famille et j'ai avorté contre ma volonté le 6 mai 2008. Depuis j'y pense tous les jours, je compte les mois qu'il aurait, je me demande si c'était une fille ou un garçon... je m'en rends malade. Je déteste tellement ma famille, je leur en veut tellement... a force de me monter la tête j'ai fais ce qu'il voulait alors que je le voulais vraiment même si c'était pas prévu. J'ai tué mon bébé... dans 3 mois j'aurais étais maman et maintenant voila ma vie est gaché. Je me demande a quoi sert ma vie, je ne mérite pas de vivre. Je suis toujours avec mon copain, mais depuis l'histoire je ne veux pas qu'il me touche, je suis désagréable avec lui car il m'a laissé tombé, il n'était pas présent. J'en veux tellement a ma mère aussi... Comment puis-je vivre avec ça ? Je le voulais vraiment, j'aurais voulu entendre sa voix... Maintenant il y a un ange de trop. Je me retrouve avec ma peine alors que tout le monde a oublier l'histoire...
Si quelqu'un veut parler avec moi : titemanue@live.fr
1
Merci
bonjour à toute,

j'ai 21 est suis enceinte d'un moi et demi de l'homme que j'aime depuis trois ans. Je l'ai su des mon premier jour de retard de regle et aprés 3 ou 4 jours de concertation, mon compagnon et moi avons decidé de le garder.

Voila, mais depuis cela je suis constamment assaillie de doutes que je n'imaginais pas avoir puisque j'aime profondement le pere de ce futur enfant et que même si la grossesse n'étais pas prevu, je desirais profondement etre mere un jour.

Seulement c'est comme si toute ma vie était remise en question, je suis étudiante et je vais devoir mettre mes études en stand baill pendant un an, je suis une bonne vivante et je ne sors plus, ne fais plus la fete pour le bon déroulement de la grossesse, j'ai l'impression que le temps c'est arrété et de regarder les autres vivre autour de moi. Je ne suis plus du tout sure de mon couple et me demande si je serai vraiment heureuse avec cet homme dont je serai entierement dependante puisque je n'ai pas de revenu.

J'y pense constamment, je me demande s'en arret si je ne fais pas une grosse erreur et pourtant j'ai une peur bleue de l'avortement, j'ai peur de ne plus jamais pouvoir avoir d'enfant, j'ai peur de regretter toute ma vie cet acte, au fond j'aime deja ma crevette mais j'ai peur de le regretter, d'etre comme ces femmes qui ont tout sacrifiés et qui se sont résignées a être malheureuse pour le bonheur de leur enfant.
en fait je me sens coincée, toute ma famille et toute sa famille est au courant, ils sont tous trés content et mon chéri ne se rend compte de rien, il sors, me laisse seul a l'appart, il vit egoistement sans meme songer un instant à ce que je peux vivre.
Normalement j'essaie d'etre forte face au situation douloureuse mais la j'ai l'impression d'entendre le tic tac du délais d'avortement comme le son de menottes qui m'enchainerai toute ma vie.

Que dois-je faire? je sais que la decision n'appartient qu'a moi mais si quelqu'un avait la gentillesse de m'aiguiller ou de me donner l'exemple d'une experience similaire ce serai vraiment vraiment m'aider.

merci d'avance
salut,

n'avorte surtout pas. J'ai fais une IVG pour diverses raisons et pourtant sa faisai 4 ans que je suis avec mon mec maintnt je suis bouleversé jai peur de ne pas avoir denfant enfin tous les doutes me reviennent!
je ne te décourage pas tient le coup.
Salut

c'est avec beaucoup d'attention que j'ai lu ton message.. Effectivement personne ne peut choisir a ta place , tu es etudiante et tu as envi de profiter alors ne remet pas ton existence perso en question, pense a toi d abord et a ce que tu souhaite réellement.... Une maman frustée sans situation stable et qui regrette d'avoir eu son enfant trops tot ne lui donnera peut etre pas tout se dont il a besoin

En meme temps on a toutes l instinct maternelle et je suis persuade que tu fera une tres bonne maman

De quelle vie reve tu ? Quelle sont tes ambitions perso ? et quelles sont tes priorites ?

Pose toi ces questions et la reponse viendra toute seule

Quoi que tu fasses dis toi que se sera la bonne decision si tu la prend seule, ne te laisse pas influencer par qui que ce soit, c'est toi qui le porte et qui doit choisir.

Quelque soit ta decision si tu decide de pratiquer l ivg sache que c'est un acte difficile .
Reste forte et ne culpabilise pas, tu as le droit de douter c'est humain et normal dans tel situation

Si tu as besoin n hesite pas

SF20
> sf20 -
Je rejoins SF20 dans son discours.
Les bonnes questions ont été posées!
1
Merci
ton histoire est très touchante je ne peux pas vraiment te conseiller mais te dire que mm moi je cherche a savoir pourquoi est-ce kil y' a cette envie
j'ai vécu vas-t 'on dire la mm histoire que toi et je regrette de mettre faite avorter mais je peux te dire que ce nai pas une coîncidence et que cette envie d'avoir un autre bébé et tout a fait normale qui c c'est peut ètre le bébé que tu a fait avorter qui demande en toi un seconde chance de revenir pour venir sur cette terre non?
donc si tu peux fait le pas que pour toi mais pour ce bébé a qui toi aussi tu as enlever la vie il ne peut y avoir que du bonheur...
courage et réfléchie bien
0
Merci
J'ai subi en 2005 un avortement à 4 mois de grossesse car mon petit garçon était trisomique. J'ai très mal vécu ce geste pourtant réfléchi. Moi pour ma part je voulais un autre enfant desuite. Mon gynéco m'a dit d'attendre qques mois mais je devenais folle. Je n'ai pas repris de contraception et 3 mois aprés j'étais enceinte.
Cette grossesse m'a aidé a avancé, malgré tout au fond de moi je pense toujours à ce bébé que j'aime même s'il n'est pas là.
Actuellement j'ai deux filles (17 mois d'écart) et je suis gaga d'elles.
karineines
Messages postés
106
Date d'inscription
jeudi 5 juin 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
6 novembre 2008
2 -
SALUT
je ne juge personne je dit juste qu'il ne faut pas faire cette acte a la légére
pour toi se n'est pas ton cas !!!!
0
Merci
Salut,
Tu me ressemble enormément ca feras bientot un an et j'en dors plus et j'ai meme esseayer de me suicider 3 ou4 fois!!
Mais je n'avais pas le choix car j'avais consommer beaucoup d'alcool et medicaments avant de savoir alors il aurait eu des sequelles!!!Je voulais pas qu'il m'en veule plus tard et la situation avec le papa etait complexe!!!Rien ne peux me faire oublier cet ange et chaques fois que je croise un bb j'ai les larmes aux yeux!!!Toi vas-tu mieux???Si tu veux j'aimerais bien jaser avec toi alors voici mon msn diabolange_@hotmail.com merci Karine xoxox
0
Merci
salut, j'ai aussi avorté pour diverses raisons serieuses il y a quelques annees. J'y pense encore aujourd'hui et y pense tres souvent les larmes aux yeux, je regrette amèrement ce geste. J'ai voulu de suite en refaire un, peu etre pour me deculpabiliser.... une amie me l'a deconseillée, m'a dit d'attendre d'etre sure de moi, de le faire pour de bonnes raisons, et non une raison de culpabilité..... je l'ai ecoutée, j'ai eu un petit garçon 3 ans plus tard, voulu désiré vraiment car durant 3 ans, j'ai posé le pour et le contre, et là je me suis sentie vraiment prete... je ne le regrette pas. et pense l'avoir concue dans les meilleurs conditions.....voila, j'espere que ca t'aidera.
0
Merci
SLT!

Moi aussi comme toi j'ai vécu un avortement (le 15/05/08) et depuis cette date j'y pense tous les jours et je regrette mon acte même si cette décision je l'ai prise pour l'avenir de mon enfant tout comme toi je suppose! Ms c'est vrai que depuis il est très difficile de vivre en essayant d'accepter cet acte et pourtant malheureusement nous n'avons pas le choix!! Le retour en arrière est Impossible!!Tu es toujours avec le "père"? Et lui qu'en pense t'il sur ton désir de vouloir un autre bébé? Si vs etes prêt ts les deux alr j'aurais envie de te dire fonce en ayant bien pris le tp d'y réfléchir car l'ivg est un acte qui marque à vie je pense alr surtt fais attention à toi et preserve toi aussi....
Moi je ne suis plus avec le "père"! J'ai d'autant plus la rage car cela faisait 7 ans que ns étions ensemble et j'ai 26 ans alr la décision n'a vraiment pas été facile à prendre ms j'ai paniqué....
As tu été suivi après ton IVG ou pas? Moi je me suis décidé à prendre rendez-vous car je me rend compte que je m'enferme ds un trou noir et pour ma famille et mes amis ce n'est pas devenu facile avec moi et ns sommes jeune dc il faut essayer de rebondir tant qu'il est encore temps avt de tomber ds une bonne Déprime!!! Je dois voir la Psy la semaine pro pr la 1ère fois,je pourrais te tenir au courant si tu veux.

Je t'envoie plein de courage car je te comprends étant donné que l'on a vécu la même chose....
0
Merci
J' ai eu quatre enfants non désirés soit disant , aux deux derniers effectivement je suis allez en consultation pour un avortement, j' ai fait le choix de les garder, j''ai pris le temps de la reflexion, je n' aurai pas supporté un avortement, et je ne le regrette pas même si la vie n' est pas simple tout les jours même si les fins de mois sont parfois difficiles , je suis fier de mes enfants et mon bonheur les voir grandir, je ne jette pas la pierre aux femmes qui se sont faient avortés au contraire moi je n' en ai pas eu le courage mais je ne regette pas . J' espère simplement que leurs voeux de grossesse aujourd'hui leurs permettent d' oublier la perte d' un petit bout
0
Merci
Je suis bouleversée par tout ce que j'ai lu... ça fait remonter des choses trop bien enfouies à la surface.
J'ai moi aussi subie une IVG l'année derniére en juillet. Lorsque j'ai su que j'étais enceinte j'ai cru que le sol se dérobait sous mes pieds. Comprenez ma déroute, le pére et moi même n'étions déjà plus ensemble, une rupture difficile qui plus est. J'ai grandi avec des parents divorcés et j'ai eu des mots trés dur à leurs égards dans mon adolescence, je ne voulais pas reproduire ce genre de schéma et je n'étais pas en mesure d'assumer un enfant à presque tous les niveaux.
Mes parents m'auraient certainement mise dehors... Mon seul recours, l'IVG. J'ai été forte, j'ai tout traversé toute seule. Seulement, dix jours aprés, j'apprends que mon frére allait être papa. Ma niéce 15jrs avant le terme de ma propre grossesse interrompue. A la clinique, je n'arrivais pas à la prendre dans mes bras. Quand je la regarde, je n'arrête pas de me dire que je devrai avoir un enfant de son age,parce que même si je m'efforce de ne pas y penser, ça m'est impossible quand je la vois, en plus elle me ressemble. C'est peut être mon châtiement.
Tout ça pour dire, que l'on ne s'en remet jamais vraiment, on essaye de vivre avec toutes les peines du monde.
Ceci dit, ce qui m'obséde aujourd'hui c'est est ce que j'aurai la chance d'avoir un enfnant un jour? J'ai peur de ne pas en avoir l'opportunité.
Mais je me sens moins seule quand je lis vos témoignages.
Merci de partager vos expériences.
Bon courage à toutes
0
Merci
Je repond a Vene qui a avorté et qui garde les meme symptomes, comme si elle était toujours enceinte.

Je me suis faite avorter le 6 septembre 2001. Mon époux et moi étions jeune, il n'avait pas emploi stable et j'étais aux études. On habitait chez nos parents, peur de manquer d'argent et surtout du jugement de nos familles. A mes yeux et mes valeurs que des raisons superficiels.

J'ai prisse 40 llivres. Mon époux a fini par se trouver un emploi stable dans le domaine de la santé et moi ronger par la culpabilité j'ai échouer on dernier stage pour l'obtension de mon diplome. Je me suis qu'en meme trouver un emploi stable dans un hopital durant mes stages et gagner un poste.

En 2005, j'ai eu mon premier bébé. (J'ai reprisse mon stage avec succes lorsque le bébé avait 4mois) En 2006, j'ai eu mon deuxieme bébé.

Rien, rien ne peut soulager la peine et le vide laisser par cette avortment en 2001. J'ai causé un meurtre jai tué mon propre enfant. Ce qui aurait été Mon premier née.

Depuis l'avortement jai prisse 60 livres supplémentaire, je sens toujours un bébé bouger dans mon ventre, j'ai encore des monter de lait, (jai du lait qui sort de mes mamelons lorsque je prends ma douche pas assez pour nourrir un bébé mais sassez pour que cela coule. J'ai toujours faim.

J'ai faite un énorme dépression post-partum, jai été horpitalier a Roi-Rousseau et jai passer a deux cheveux du succide. JE N'AURAIS JAMAIS DU ME FAIRE AVORTER. J'en ai perdu la tete.

Mon époux a un bon emploi bien rémunéer, il est doux et un tres bon pere pour ses enfants. Nous avons une maison avec un locataire au sous- sol. Mais moi je traine la culpâbilité de cette avortement et je me sens toujours enceinte depuis 7ans.

Je suis suivi par les meilleurs spychiatres de Québec en post partum. J'en ai deux. Je suis vivante grace au Dr Poulin. Mes bébés le sont aussi et sont en bonne santé. Plusieurs de mes symptomes sont éliminés par la lourde médications que je prends. Mais je me sens toujours enceinte et jai toujours peur de l'etre.

Depuis 2001 je nai pas de plaisir sexuelle. Lors de l'acte, jai toujours peur de tomber enceinte malgrer les moyens de contraceptions. Je reve tous les semaines que j'ai un troisiemes enfants plus vieux.

Vous aurez le nombres enfants que vous voulez, vous serez toujours l'age qu'il aurait.