Comment épauler une personne dépressive

Résolu
Messages postés
13
Date d'inscription
samedi 22 octobre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2012
-
Messages postés
13
Date d'inscription
samedi 22 octobre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2012
-
Bonjour, mon mari n'est pas bien depuis plusieurs mois, je sais qu'il consulte quelqu'un pour se soulager. En fait, le problème c'est que je ne sais pas comment 'aider à aller mieux. Il y a des jours ou tout va bien, mais quand je le sens pensif, triste, comme acteur de sa propre vie, ça m'angoisse, j'aimerais l'aider. Je ne sais pas qu'elle attitude adopter, le caliner, le laisser tranquille, c'est pas facile. Je sais un peu ce qui le soucis en ce moment, le chomage, les problèmes d'argent et le fait que je ne lui ai pas fait confiance, mais ces changements brutaux d'humeurs m'inquiète. Pouvez-vous m'éclairer ? Merci
A voir également:

5 réponses

" je sais qu'il consulte quelqu'un pour se soulager. " Votre mari consulte qui ? un médecin ( généraliste ou psychiatre ), un psychologue ? a t il un traitement ?
" comme acteur de sa propre vie", que voulez vous dire ? il vaut mieux être acteur de sa vie que spectateur.
Messages postés
13
Date d'inscription
samedi 22 octobre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2012
13
Bonjour, Rémy, je ne sais pas qui il consulte, je l'avais posté dans un sujet d'il y a un mois environ, apparemment se serait un psychologue. Il n'a pas de traitement. Je me suis mal exprimée, je voulais dire spectateur, il est là physiquement mais pas mentalement, je le sens. C'est pas facile parce que comme il passe par des jours ou ça va et d'autres ou ça va pas, je ne sais pas qu'elle attitude adopter. Quand il est pas bien, je le sens et essaie de le laisser tranquille, mais je ne suis pas bien également, et tout d'un coup il vient vers moi comme si de rien et moi je suis toujours inquiète.
Peut être une consultation chez un psychiatre serait nécessaire. Parfois un traitement permet de diminuer les effets de la dépression. Il me semble qu'un dialogue serait profitable aussi, qu'il vous parle de son mal être, ce qu'il ressent etc.
Messages postés
13
Date d'inscription
samedi 22 octobre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2012
13
Bonjour, je lui ai suggéré de voir pour prendre un traitement, mais pas de réponse. Le dialogue, je sais bien que c'est essentiel mais il ne veut pas parler. Quand je vois qu'il n'est pas bien je lui demande ce qui ne va pas et il me répond qu'il ne sais pas. Tout à l'heure il est sorti faire un tour à pied dans le village, alors que d'ordinaire il déteste aller se promener. Ce soir, il est parti regarder le match de foot chez un copain, je lui ai dit que ça lui ferait peut-etre du bien. Mais je ne sais plus qu'elle attitude adoptée. Il ne veut rien me dire, c'est d'ailleur pour ça qu'il ne veut pas me donner l'identité de son psy car il a peur "que je viole son jardin secret", de ces propres mots, mais je ne le comprend pas parce qu'un professionnel est tenu au secret médical. Je passe par différentes phases, de la compréhension car j'ai envie de l'aider, de la tristesse car il ne fait pas confiance en me parlant pas, de la colère car j'ai l'impression qu'on avance pas et je me sen s seule dans mon couple avec mes enfants.
Je comprend votre désarroi. Apparemment il ne vous fait pas confiance, il refuse le dialogue. Difficile de l'aider dans ce cas. Son "jardin secret " lui crée certainement des souffrances.
Pensez tout de même à vous et à vos enfants.
Messages postés
13
Date d'inscription
samedi 22 octobre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2012
13
Bonjour Remy, merci pour votre soutien. J'essaie de penser à moi et aux enfants, mais pas toujours facile, surtout quand c'est l'heure de faire manger les enfants et qu'il va envoyer un mail à son psy et que je me retrouve toute seule à gérer les 3 enfants ! Moi aussi je ne suis pas bien de le voir comme ça, et j'essaie au maximum de le laisser tranquille mais j'ai besoin de lui et quand tout d'un coup il vient vers moi me faire un calin comme si de rien, j'ai pas envie du coup il fait la tete, mais je ne fais pas exprès. Je sais qu'il souffre, et je suis contente qu'il se soit pris en main, depuis toujours je lui dit qu'il faut qu'il se livre sur ses émotions. Je pense qu'il a toujours été comme ça car meme petit son père me dit qu'il ne disait rien, il l'avait meme enmené voir un pédopsychiatre, de plus je pense que le décès de sa maman à 16 ans n'a rien arrangé, j'essaie de lui dire de se lacher, meme dans le couple, que je suis sa femme et que nous sommes égal donc il peut me parler, mais pas grand chose ne vient. Il m'a juste dit que le fait de rester à la maison et de ne pas réussir à subvenir aux besoins de sa famille le tracasse.