Amis/copains

Résolu
anonyme - 8 juin 2011 à 11:47
 anonyme - 2 août 2011 à 14:14
Trop de personnes confondent le mot AMI et COPAIN. Qu'en pensez-vous ?

5 réponses

Je ne pense pas qu'on puisse confondre entre ami et copain car un ami c'est une personne avait qui ont partage vraiment tout et qu'on connait depuis des années et un copain, c'est juste une personne de passage à qui on parle de temps en temps et à qui on ne confie pas grand chose. Le lien qui nous unis à un ami est bien plus étroit que le lien qu'on a avec un simple copain. Ce n'est qu'aux nombres d'années et d'épreuves qu'on peut faire vraiment la différence.
1
L'ami est un parent que l'on se choisit. Le copain (qui partage le même pain) est d'abord une relation professionnelle, ou d'école, ou militaire, qui est formée dans un groupe ou communauté pas toujours choisie.
0
Pour moi il y a une différence entre mes amis (ies) et mes copains(ines) : un ami, je peux tout lui dire, je sais qu'il gardera les choses pour lui et que, même s'il ne partage pas toutes mes opinions, il me le dira, mais respectera les miennes; un ami pour moi fait partie intégrante de la famille, ça ne me viendrait même pas à l'idée de me poser une question du genre : "est-ce qu'on l'invite pour la communion d'un enfant".Un ami c'est quelqu'un d'hyper précieux, avec qui l'on sait que l'on peut partager les petits et grands bonheurs, comme les petits et grands malheurs. Avec un copain il n'y a pas la même notion de confiance ni d'appartenance à la famille; un copain c'est quelqu'un que l'on apprécie, avec qui on a plaisir à partager certains moments, à discuter de choses et d'autres.
0
Très belles réponses de Brigitte et de Alexandra. L'exemple de Brigitte sur le fait de se poser la question "si l'on invite un ami à une communion ou non?" ça m'a confirmé ce que je pense de mes pseudos "amis" : un couple d'amis que j'ai connu durant 10 ans, on se confiait tout, j'étais tout le temps là "à leur service" en toutes circonstances, j'ai aidé des milliers d'heures pour leur maison, etc... Le jour où leur fille a fait sa communion, ils m'en ont même pas parlé (ou presque), et bien-sûr, ne m'avaient pas invité, style on ne le connait pas celui-là. Je me suis senti comme un vrai inconnu! et pourtant je connaissais bien et m'entendait très bien avec leur fille, elle était comme ma petite soeur, si on peut dire... Comme quoi, en amitié, on peut parfois se tromper gravement... et ça laisse un souvenir plus qu'amer. Lorsqu'on a le coeur trop sur la main, quand on est trop naïf, "trop bon trop con" comme on dit... On doit ouvrir grands les yeux, avant d'ouvrir son coeur, afin de ne pas se faire avoir en beauté!
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
salut je me retrouve completement dans le recit de thierry!faut croire que la gentillesse ne paye pas.d'ailleur avoir du coeur c'est quoi???JE DIRAIS JUSTE LA PREMIERE ETAPE AVANT D'ETRE SNOBER,CRITIQUER,RABAISSER,IGNORER PAR TOUS CES PROFITEURS mais ce qui me soulage c'est que je ne suis pas la seul,et que ce sera toujours comme ça pour nous les naifs qui on du coeur,mais ce qui est sur c'est que j'aurai toujour du coeur,mais je serais surement plus vigilante mais je ne dis pas que je ne me ferais plus avoir bon courage et bonne rencontre a tous les 'trop bon trop con'
0