Nos parents

Résolu
Signaler
-
 anonyme -
L'adulte que vous êtes à présent a-t-il gardé en lui et perpétué quelque chose de ses parents, de leurs idées, de leurs goûts, de leurs valeurs ? Pour ma part, mes parents m'ont donné, juste par leur exemple, le goût de la lecture et de la musique (mais ni la couture ni le tricot dans lesquels pourtant ma mère excellait :). Et vous ?

16 réponses

Are ou talking to me, Jean-Claude ? Je vous trouve bien hardi de juger, jauger, quelqu'un sur d'aussi menus indices. Ce n'est pas parce qu'on aime la lecture et la musique qu'on est une "petite bourgeoise". Je vous rassure, je suis une personne parfaitement autonome et pas spécialement soumise.
Pour ma part, j'ai été élevée par ma grand-mère autodidacte qui m'a donné énormément de choses ! Notamment la passion de l'opéra et des grandes voix, celle de la très bonne cuisine, de l'histoire de France, du théâtre ! Nous regardions ensemble l'émission-culte : "Au théâtre ce soir" et tous les grands téléfilms historiques comme "Les Rois Maudits", "Gaston Phébus", "Les aventures de Lagardère", etc... La télévision, à cette époque, était vraiment un objet de culture ! Ah j'allais oublier qu'elle m'a fait découvrir tous les livres de Christian BERNADAC sur l'atrocité des camps de concentration durant la seconde guerre mondiale !
de mon père j'ai hérité de la passion de la nature et des animaux....de ma mère les bons petits plats... tous les 2 me manquent....
Paradoxalement , ils m' ont donné le goût de la terre , celle dans laquelle ils ont trimé toute leur vie ...ILs faisaient parties de ces petits maraîchers qui ont surtout récolté des clopinettes ... Comme je ne suis pas rancunière , je m' y colle aussi !
De mes parents, que dale. C'est même le contraire... De mes ami(e)s (d'enfance ou actuels) : oui pour une très grande partie des décisions importantes de ma vie ou pour les choses de la vie de tous les jours...
les miens m'ont appris à ne surtout pas leur ressembler! heureusement, mes grands parents étaient là. je garde et transmets tout ce qu'ils m'ont donné, appris. ils m'ont "élevée" dans tous les sens du terme.
Petite bourgeoise. Non, ce n'est pas une insulte. Ces occupations ne sont pas très utiles à rendre autonome celui qui s'y adonne. Education servile, femme soumise.
ça donne à réfléchir cette question. mes parents qui formaient un couple uni m'ont transmis ce respect pour la parole et le coeur donnés. Pas de miracles pourtant ils sont passés par le meilleur et le pire du mariage! ils avaient des valeurs héritées de leurs propres parents et ces valeurs étaient le fondement de leur vie, j'y pense souvent. je ne suis pas aussi solide qu'eux dans ce domaine, en apparence encore que......... bon, ma mère ne m'a pas transmise sa réserve...... mon père m'a transmis son fondement principal : le goût du travail bien fait.
Physiquement, rien. Moralement: TOUT. Le positif, qui l'emporte heureusement, le négatif, tel que le manque de confiance en soi, la peur de gêner les autres, les angoisses. Ce qui ne nous a pas empêchés, à eux, comme à moi, d'avoir le gôut d'entreprendre, de réussir sans écraser les autres, et de pouvoir vivre bien et profiter de la vie. Ils m'ont transmis le sens de la famille, le côté défenseur de la veuve et de l'orphelin, le virus des voyages, la passion pour l'actualité, la politique, la culture.
une éducation à la dure pour le peu de temps que je les ai connus car ils étaient âgés et moi très jeune ; g t donc en orphelinat .........
On ne choisit pas sa famille, c'est vrai Philippe. Ce que je voulais dire et que j'essaye de formuler autrement : est-ce que à votre avis vos parents ont eu volontairement ou non une influence sur la personne que vous êtes actuellement, Les miens, par leur exemple, m'ont donné le goût de la lecture et de la musique, ce qui m'a valu de me faire traiter de petite bourgeoise pas autonome, servile, que sais-je ... Sympa ! Moi qui ai travaillé toute ma vie sans discontinuer ! Je leur en suis reconnaissante car lecture et musique m'ont beaucoup apporté, je trouve que c'est une bonne chose d'inculquer l'amour de la lecture et de la musique aux enfants de tous milieux sociaux.
effectivement annie, cette culture-là devrait être accessible à tous pour ne pas justement qu'elle signifie : éducation bourgeoise. de même que tous les arts, le sport pour tous, la philo tout au long de la scolarité , la psycho des émotions, le savoir-être. ouais on va pas laisser ça au bourgeois!
au fait de qui est ce tableau ?
Je n'ai pas vraiment eu de parents (père inconnu, mère tarifée)... Il me reste des cicatrices ...et des cauchemars
C'est évident que nous gardons chacun des traces de notre vécu avec nos parents ! ( la génétique a aussi son importance ) .Je retrouve dans mes fonctionnements et mes façons d'agir et de penser , des souvenirs des attitudes et façon de vivre de mes parents , aujourd'hui décédés .
en tout cas ils m'ont donner l'envie de m'en sortir par moi même et pas au travers des autres