Nos blessures sont nos plus grandes richesses : elles maintiennent ouvert le che

Résolu
anonyme - 2 août 2011 à 19:01
 anonyme - 4 août 2011 à 16:37
Nos blessures sont nos plus grandes richesses : elles maintiennent ouvert le chemin du coeur (Pierre Lévy). Qu'en pensez-vous ?

13 réponses

Les blessures font inéluctablement partie de toutes vies humaines, à moins que nous nous soyons "blinder"... je ne pense pas qu'on puisse vraiment y arriver... et à quel prix; Je connais des jeunes qui vont dans ce sens...on fait tout pour essayer de les en tirer... et on désespère parfois. J'ai vécu une grande blessure à 30 ans, j'en vis peut-être une deuxième maintenant... Je m'en passerais bien. l'énergie pour penser et "panser" (un peu d'humour de dérision...)..., je pourrais l'employer à meilleur escient pour mes proches (famille, ami, boulot) et être bien plus ouvert que je ne le suis de ces jours. Il est des blessures pour des faits innommables qui probablement ne guérriront jamais et laisseront, comme dit si bien mme Chérifa, des cicatrices à vif. Mais, toutes ceux et celles qui n'ont malheureusement pas reçu dans leur enfance de quoi se construire suffisamment.......auront aussi très difficile face aux blessures...et même risquent bien d'être parfois comme"détruits". En cela, aussi, il y a "des" plus égaux que d'autres"... Et finalement, qu'en est-il du sens ou de la valeur de la "souffrance"?...quand aucun autre sens ne peut être donné. Paradoxalment, je dirais finalement que les blessures que nous avons pu "................." (mettez le verbe le plus adéquat") nous aident à être plus proche.
1
bon alors je suis riche à millions et sûrement pas la seule
0
Pour moi les blessures permettent de se remettre en question et d'être plus humble !!!!une des plus grande richesse est l'humilté,et c'est effectivement le plus court chemin vers le coeur!
0
Il y a tout de même des blessures dont on se passerait bien !
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Quand on est heureux, on a envie de faire partager son bonheur, on ouvre son coeur, on est plus disponible pour les autres. La souffrance rédemptrice est une vision judéo-chrétienne, bien pratique pour faire accepter " les injustices et les inégalités. "Tu enfanteras dans la souffrance", disait-on, il n'y a pas si longtemps. Et alors? Les mamans d'aujourd'hui ne doivent plus aimer leurs bébés, avec la péridurale!!!!
0
Bonsoir, Je pense que par cette citation Pierre Lévy a voulu dire que les personnes que la vie n'a pas gâtées ont l'avantage de mieux comprendre les blessures des autres. A LUS.
0
certaines peut être sont elles une richesse mais il y a des blessures qui restent....
0
Un de mes amis dis souvent que je cite :"Le coeur n'a pas de rides,il n'a que des cicatrices ."
0
je ne connais pas pierre levy mais ça tombe sous le sens ce qu'il dit.
0
Bonjour, Bien sûr LILIANE, il y a des blessures que nous gardons toute notre vie et c'est aussi pour cette raison que nous comprenons mieux celles des autres. A PLUS.
0
BONJOUR MONIQUE Le chemin du coeur est ouvert pour le bonheur,la joie,le don & partage...l'amour et l'amitié le réchauffer...! Les blessures résultant de la violence,la méchanceté,l'incompréhension,la jalousie,le deuil font mal..ce dernier avec le temps reste une cicatrice à vif..! les blessures qui générent la souffrance...sont une richesse.? à méditer.
0
Moi je pense qu'au contraire les blessures ferment le chemin du coeur!Elles ne laissent qu'amertume et méfiance!"chat échaudé craint l'eau froide!"comme dit l'adage!et j'en connais des cas dont le coeur est devenu impénétrable!
0
Moi je pense qu'au contraire les blessures ferment le chemin du coeur!Elles ne laissent qu'amertume et méfiance!"chat échaudé craint l'eau froide!"comme dit l'adage!et j'en connais des cas dont le coeur est devenu impénétrable!
0