Maladie de Lyme ou pas...??? [Fermé]

Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 27 août 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2011
- - Dernière réponse : joraline
Messages postés
35489
Date d'inscription
dimanche 6 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 août 2019
- 19 mars 2016 à 10:06
Bonjour,
J'ai 24 ans et je me pose une question à propos de mon état de santé... je vous récapitule la situation :

Il y a 4 mois mon père est parti au maroc et s'est fait piqué par une bestiolle, jusque là rien d'anormal. 3 mois plus tard il se lève un matin avec la moitié du visage déformé, ce qui faisait penser à un AVC ou AIT. Il est allé à l'hopital et a fais un scanner qui n'a rien décelé, puis une prise de sang qui a révélé une maladie de lyme. On a donc un symptôme normal associé à une pathologie et confirmé par une sérologie IgG (16 uG/ml je pense)... Jusque là tout est logique.

Me baladant souvent en forêt, j'ai depuis le début de ma vie été en contact avec au moins une bonne centaine de tique (contact plus ou moins long et elles ont parfois été retirées à l'arrach'...)
Il y a deux mois j'ai fais une crise d'urticaire à la suite d'une balade en forêt durant laquelle j'ai chopé une tique. (urticaire est apparu 2h après la balade et la tique a été retirée 1h après).
Mon père s'étant chopé la maladie, par prévention j'ai également fais une prise de sang et voici les résultats : Je suis "atteint" de la maladie de lyme depuis 2 ans et j'ai un taux d'IgG de 180 uG/ml. Cela fais quelques jours que je me renseigne sur les symptômes et rien ne colle...

- Je suis en super santé et je ne présente aucun des innombrables symptômes liés a cette maladie (si...je suis fatigué...le lendemain de soirées et j'ai des céphalées...aussi le lendemains de certaines soirées arosées) je n'ai aucune douleur articulaire et aucun problème cardiaque, je fais du sport et je poursuis mes études sup sans trop de problème (j'écarte donc les prob neuro et psycho) et je ne fais pas de dépression, j'ai la pèche. Pas de fièvre ni courbature, aucun problème oculaire ni locomoteur...

- Pourquoi un taux d'IgG si important sans présenter aucun symptome? Une immunité naturelle contre cette maladie complexe ne peut elle apparaitre? Je ne tombe jamais malade mais par contre j'ai des allergies... est il possible de confondre une réponse immunitaire face a des allergènes et une sérologie positive de lyme ? (les anticorps sont suffisamment spécifique non?)

- Je suis donneur de sang et les hautes instances médicales ont encore des doutes sur les contaminations par transfusion...Dois-je encore donner du sang et les avertir...car je pense que la maladie de lyme ne fais pas partie de leur questionnaire de dépistage.

- Personnellement je n'ai jamais pris d'antibiotique et je ne suis pas pour les traitements antibiotiques à gogo...donc avant d'en prendre comme cela à été prescrit par le médecin, j'aimerais avoir l'avis d'autres personnes.

Je sais que c'est une maladie grave donc cela me préocupe un minimum...
Suis-je malade sans en sentir les effets, suis je immunisé, est-ce un faux positif, est-il possible d'effectuer des tests complémentaires plus spécifiques... Si quelqu'un de compétent dans le domaine pouvait m'éclairer ça serait sympa.

Merci d'avance
Afficher la suite 

5 réponses

Messages postés
69589
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 août 2019
13674
0
Merci
Bonjour,

UN article assez complet (que tu connais peut être) => http://www.google.fr/...


A souligner ceci :
La phase primaire, précoce localisée, est limitée au point d'inoculation, et peut guérir spontanément.

La phase secondaire, précoce disséminée, correspond à l'essaimage de B. burgdorferi sl dans les liquides biologiques, elle peut aussi guérir spontanément.

La phase tertiaire, tardive, survient des mois, voire des années après
l'infection
, elle se signale par des manifestations neurologiques, articulaires ou dermatologiques.


L'évolution de la maladie en trois phases est donc loin d'être systématique, même lorsque l'infection est restée méconnue.



Pourquoi... ? ...Parce que...C'est comme ça...Et pas autrement...C'est la vie...
Publi-information
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 27 août 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2011
0
Merci
Merci de l'info... j'ai consulté en long et en large le site que tu m'a filé.
En continuant mes recherches je suis tombé sur un autre article très complet et spécifique :

http://www.bioforma.net/cahiers/cahier34.pdf (bas de page 54)

Là, ils évoquent pour les personnes exposées, comme moi le fait que celles ci puissent être en contact avec des souches de borrélioses non pathogènes et ceci, à de multiples reprises.
Ces personnes développent donc des anticorps en grande quantité sans présenter aucun symptome, comme moi (IgG 180 et aucun problème clinique).
Les tests de détection les plus courants sont les tests Elisa qui se basent sur une reconnaissance des anticorps par un complexe enzyme-antigène. Cette technique est elle suffisamment spécifique que pour faire la différence entre des anticorps dirigés vers une souche non pathogène de borréliose et d'autres dirigés vers une souche pathogène...
Les tests de Western Bolt ou sérologiques ne sont ils pas d'avantage précis et spécifiques ?
Tout ceci n'est que suspicions et je ne veux pas jouer à l'apprenti sorcier avec cette maladie.

Si quelqu'un pouvait m'éclairer à interpréter ce taux d'anticorps : est-il élevé ? Inquétant ? Ou justement, indique-t-il une réaction dirigée vers une/des souche non pathogènes.

Je sais qu'avec un taux pareil, si je prend les antibio, je serai parti pour une plombe... et en plus il parait qu'il existe certains effets indésirables assez fréquents.

Merci d'avance.
Publi-information
Messages postés
69589
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 août 2019
13674
0
Merci
N'étant pas un spécialiste des Borrelioses, je ne pourrai pas t'en dire plus.

Par contre rechigner à l'antibiothérapie te fais courir le risque d'enter dans une phase tertiaire s'il s'agit d'une contamination avec une souche à potentiel pathogène.

A mon avis le jeu en vaut la chandelle...
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 27 août 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2011
0
Merci
ouais... très vrai.
C'est juste que c'est la première fois que je dois me soigner contre une maladie dont je ne ressens aucun effet...
0
Merci
Bonjour
je sais que votre poste date de plusieurs années mais j'aurais quelques questions à vous poser. j'ai été piquée par une tique il y a une semaine, J'ai vu un médecin de garde qui m'a prescrit un traitement antibiotique préventif sur 5jrs. le lendemain matin, réveil avec nuque raide maux de tête, courbatures bras droit, épaule et articulations... j'ai continué mon traitement avec une grosse fatigue qui s'est ajoutée. J'ai vu mon médecin traitant qui m'a prescrit une analyse de sang mais trouve que c'est un peu tôt.
ma question pensez vous que mes symptômes peuvent être liés à ma piqûre? Avez trouvé un traitement et des réponses à votre cas
joraline
Messages postés
35489
Date d'inscription
dimanche 6 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 août 2019
2921 -
Bonjour,


Afin de recevoir des réponses claires et personnalisées merci de créer ta propre discussion concernant ton problème plutôt qu'empiéter dans une discussion ne te concernant pas directement.

Cette discussion date de 2011 et va se fermer