Sexiste, pervers ou criminel

Résolu
Signaler
-
 pnadeg -
Bonjour,

ma question est bien large et n interpèle que rarement à part se taire.
es t il sexiste, pervers narcissique, pervers deviant ou criminel????

j ai subit un geste malheureux
strangulation pendant d acte
sans explication
dans une relation tendre
j ai rien compris

j ai plus de relation depuis tres longtemps cette acte ma
bouleversé

si quelqu un à une réponse ou m amener un questionnement
merci d avance.


sincèrement à vous

3 réponses

Messages postés
76321
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 janvier 2022
9 608
Bonjour.

Donner un avis sur la personne en question n'est pas possible.

Ton texte laisse par contre deviner une souffrance qui est toujours là après plusieurs années.

Est-ce que tu as été voir ton médecin pour ce problème que tu décris ?
bonjour begonie,
pour répondre à ta question si j'ai vu un medecin, oui effectivement
j ai vu un medecin un psy, un psychocologue,
la reponse du medecin porter plainte ce que j'ai fait mais un an apres
la reponse du psychiatre j'ai eu affaire à un criminel
la réponse du psychologue j'ai eu affaire à un pervers deviant
ma souffrance je l ai graver en moi
tout ce que j'ai pu me battre pour oublier
lui parler il est faux
lui ecrire pour comprendre il m'a bloquer
le croiser il m'a montrer du doigt ce qui me met en situation difficile

pour le medecin le fait d avoir porter plainte me protege d une nouvelle
tentative de seduction pour arriver à ses fins.
pour le psychiatre j'étais fragile et il a profiter de ma faiblesse
pour le psychologue il a joue et il aurait pu gagner

j'ai essayé l hypnose elle n'a rien fait

partir loin voyager, m occuper l esprit à creer ou faire des choses, rien à faire

personnellement je crois que la meilleure des solutions était un discours de lui
une explication ce qu il est incapable de faire ...
alors je reste avec l image de l homme qui presse mon cou et je vois
les tenebres sur son visage qui devient flou...
le pire est que je l ai aimé
je m en veux terriblement,
je me suis oubliee maintenant
ma santé ne va plus tres bien

voilà si j'ai d autre réponse, je vous en remercie d avance


pnadeg
Messages postés
14143
Date d'inscription
samedi 4 juillet 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 avril 2014
2 237
Bonjour,

Vous devriez penser à tourner la page.
Faites du sport pour vous aider à extérioriser le stress et la colère.

Vous ne faites pas corps tout les deux, il y a lui et il y a vous.
Dissociez vous de lui et vous pourrez peut-être aller de l'avant.
bonsoir et merci,

voilà tout un programme,
il y a des personnes qui pensent comme vous
"tourner la page faire du sport c'est exutoire"
et agissent comme vous le pensez, moi la premiere
j ai fait du sport j'ai depassé ma colere que je n ai pas d ailleurs
je me suis forcée à être en colère mais non je n'ai ni haine ni colère
je suis choquée
les personnes et les gens qui pensent que c'est une fatalité
et qu il la subissent sans reagir non rien d humain juste
des robots des gens bien comme il faut
je crois en l intelligence des êtres que chaque actes a ses
conséquences et que vouloir jeter au trie selectif
un cas difficile à vivre pour moi
mais sûrement pour d autre personne aussi
cela n est pas une solution au probleme
engendrée par cette souffrance d etat de choc
il est plus facile de faire taire la victime q
ue d affronter la reelle difficultée de
l entendement du bien et du mal...
j ai aussi fait la decouverte que fuir sa souffrance appele
une autre souffrance. Me desaisir de cet etat ne fera que rendre
mon corps malade
quoi qu il en soit quoi que je fasse il restera la blessure
que lui seul peu guerrir avec des mots ou une verité eclatée au grand jour

j ai eu votre réaction comme réponse pour aider des personnes
en fait je me suis rendu compte que apres avoir souffert le deuil
on voit la vie avec plus de profondeur
qu effectivement dire "tourne la page- franchir le pas etc.."
est une façon de dire excuse moi je peux rien pour toi

je ne fais pas coprs avec lui,... il me hante
nous sommes bien distinct l un et l autre
j ai dissocié tous les éléments destructeurs en hypnose

aller de l avant est difficile
je dirais " je suis sur un velo dans une pente et cette blessure freine
le frein avant ce qui fait que je risque la chute au moindre déséquilibre
ou/et aussi que dans l ascenssion de la côte cette blessure le frein avant
m empêche de gravir la montée"

je vous remercie de votre réponse
j en attends d autre pour mieux comprendre

avec toute ma sincerité

pnadeg
.
Messages postés
76321
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 janvier 2022
9 608
Re-bonjour.

" je suis sur un velo dans une pente et cette blessure freine
le frein avant ce qui fait que je risque la chute au moindre déséquilibre
ou/et aussi que dans l ascenssion de la côte cette blessure le frein avant
m empêche de gravir la montée"


Tu l'expliques bien à travers ce message. La blessure elle n'est peut-être plus vraiment là.
Par contre tu portes une cicatrice "fragile" qui risque de s'ouvrir un peu dans des situations de crise.

La difficulté que peuvent vivre les personnes ayant vécu ce "choc", c'est de rebondir et reprendre leur vie en main.
Ceci veut dire que tu as toujours besoin d'un appui ponctuel, en tout cas dans des moments où des problèmes te fragilisent.

Rechercher une aide psycho-émotionnelle me paraît d'une grande utilité pour arrêter progressivement de te fixer sur cette personne qui est à l'origine du "choc" et te donner la permission de sortir de ton sort de victime.
Messages postés
14143
Date d'inscription
samedi 4 juillet 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 avril 2014
2 237
Bonjour

dire "tourne la page- franchir le pas etc.."
est une façon de dire excuse moi je peux rien pour toi


Si c'était le cas je n'aurai pas prit la peine d'avancer une suggestion.
Votre titre me laissais perplexe et en vue de votre réponse, je comprends mieux.

Vous mettez un choix entre sexiste, pervers et criminel, or les 3 ensemble peuvent très bien le définir.
Je ne suis pas pro, mais pourquoi vouloir définir ce qu'il est ?
Les expertises psychologiques l'ont définis comme dit dans votre titre ?
Est-ce les discordances entre psy qui vous dérangent ?
Chercher un mot exclusif pour vous soulager n'est pas vraiment miraculeux, c'est plutôt une thérapie, du sport ou du théatre par exemple qui peut abonder dans le sens d'une ouverture.
bonjour
merci de vos réponses,
ma personnalité est hors norme,
je ne suis pas dans le moule,
je suis entière j assume mes choix
on pourrait penser que je suis rebelle mais non
que j invente pour me rendre importante mais non
je suis née altruite je donne sans rien attendre
quand je reçois un coup dur
je garde mon sang froid, je souffre et prends conscience
avec beaucoup de recul parceque moi existe
est bien dans sa peau alaise dans toute situation
j ignore pourquoi le fait de me proteger et de n avoir pas reellement
besoin d aide parceque capable de vivre seule et de m aimer
je derrange,
avant garde, sophiste, infiniment maternelle
je nai pas peur de l absence ni l abandon ni de manquer
ma richesse est interieure les gens viennent si ressourcer
prendre acte de leur devenir
quelle est donc ma place ici là pourquoi moi
je me plait dans l ombre et me réjouis de la réussite des autres
je n en nul besoin de cette réussite
on ma aimé, j'ai eu le plus cadeau de la vie des enfants
j ai affronté l handicap la difference l humiliation y ai survecu

il y a longtemps que j'ai acquise la sagesse

je sais aussi que m a tristesse dans ce deuil de la perte de mon compagnon
ma abandoné à ce pervers
bien sur faire du sport sentir mon enveloppe vivre
" je suis morte le jour ou mon compagnon est decede toute ma vie sociale professionnelle c'est arretée, faire le deuil ; attendre ,s isoler, pleurer... aujourd hui il n existe pas de rituel pour accompagner un deuil en tout cas pas dans ma région"
on est 7 ans apres son deces j'ai fait le deuil
en assumant seule ce que nous faisions à deux
dormir seule, manger seule, marcher seule, répondre aux exigences sociale seule,
affronter les coup dur seule...j ai pris toutes ses actions de bien en sa presence où on est deux pour mon propre chemin seule pour vivre libre
sans mon enveloppe seulement moi sans le miroir sans la gratitude d autrui

le théâtre oui j'ai essayé
mais cette blessure du pervers inhibe ma mémoire pour satisfaire une action
je suis plus spactateur souffleur qu acteur
mon analyse est trop poussé sur l environnement et la prestance
qu etre l acteur et je n ai pas trouver ma place

qu entendez vous par aide spycho-emotionnelle?

criminel, pervers, sexiste?
oui qui est il celui là que j'ai laissé m aborder
à qui j'ai donné mon corps, mon coeur, mon âme pour exister un peu
pourquoi a t il fait pression sur mon cou?
pourquoi j'ai vu son visage tenebreux et flou?
pourquoi j'ai senti ce danger de mort?
pourquoi j'ai eviter son geste et je l ai fuit?

pourquoi je l ai pas laisser aller au bout de son acte?
pourquoi j'ai pas osé en parler?
pourquoi je me suis servi de sa messagerie
qui ne recevez plus mes messages
pour lui raconter ma douleur?

pourquoi n a t il jamais pris la peine de s expliquer?
pourquoi n assume t il pas ce qu il fait?

je vous ai répondu à toutes deux,
je vous remercie

j espere d autre réponse
avec toute ma sincerité un peu maladroite

pnadeg
Messages postés
76321
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 janvier 2022
9 608
Bonjour.

" qu entendez vous par aide spycho-emotionnelle? "

L'aide que peut s'offrir un(e) professionnel(le) dans le domaine des émotions et des problèmes psycho-affectifs en général, en direct, en tête à tête.

Cela peut être un médecin-psychiatre (psychothérapeute)
ou un(e) psychologue-psychothérapeute reconnu(e) et spécialisé(e) dans ce domaine.

Ici sur le site nous arrivons aux limites car le site Santé-Médecine n'offre ni de consultation et n'est non plus un blog.

Je t'encourage vivement de prendre contact avec ton médecin habituel et de demander de l'aide pour trouver le/la professionnel(le) qui convient au mieux à ta souffrance et de poursuivre cette discussion plutôt avec cette personne.

Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie
merci beaucoup,

effectivement cette demarche est en cours
"psychotherapeute"
je vous remercie infiniment pour vos réponses

j aimerai garder la discution ouverte

cordialement