Je fais quoi? hystérie

Résolu/Fermé
Signaler
Messages postés
111
Date d'inscription
lundi 15 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
21 janvier 2017
-
Messages postés
111
Date d'inscription
lundi 15 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
21 janvier 2017
-
Bonjour,

il y a 2 mois, j'ai participer au mariage de ma soeur, il y avait beaucoup de monde, j'étais mal à l'aise, j'etais déjà phobique social mais là, ça s'est empiré, ensuite lors de la reception, je me sentais de plus en plus mal, et surtout j'avais l'impression de ne plus exister, ensuite j'ai eu des episodes de depersonnalisation et puis des douleurs constante la journée, j'ai les poings serrés la machoire serrés, douleurs tout le coté droit du corps, et nevrite, j'ai mal partout et ça m'acheve, le problème ; c'est le sentiment d'etrangeté des autres, comme si tout etais devenu insignifiant comme si j'avais perdu tout l'amour des autres, je crois que j'ai cherché a se qu'on n'escuse mon comportement qu'on ma reproché lors du mariage, et j'ai du mal le prendre, jour apres jour, j'étais harcelée par ma famille pour que je change, je dirais même que j'ai été jusqu'a etre sado maso, je me sentais mal et je disais a mes parents, mais bon sang tapez moi, je vous fais chier, tapez moi, et je voulais qu'il me tape, depuis je me sens tous les jours mal, je cherche tout le monde taquine qui je peut, a peine j'entend 1 reproche et là, je craque interieurement, je suis pas du genre impulsif a taper mais c'est ma bouche qui me porte préjudice, mais c'est plus fort que moi,
bref, depuis 2 mois, je n'arrive plus a rien, j'ai l'impression que mon appel au secours n'a pas été pris en compte, j'avais supplié ma mère de m'emmener en urgence, j'avais vraiment mal des douleurs atroce, j'étais recroquevillé sur moi tout mes muscles contractés, et cette douleurs indescriptible, une tension,
je me rends compte que je ne peux pas vivre sans l'attention de l'autre, et meme tps je la repousse, je suis ecoeuré de tout, je n'arrive meme plus a me nourrir j'ai perdu 15 kilos, et je leur en veux a ma famille, ils m'ont tellement humilié et rabaissé, bref
aujourd'hui je ne vois plus de solution, je pense au suicide comme une solution pour me sortir de mon gouffre, j'ai peur de mes moments de faiblesse, je sais que je pourrais faire un acte insensé
je suis un cas special aussi, j'ai 25 ans, et j'ai toujours pas quitté le nid, je ne supporte pas les responsabilités, je n'arrive pas a me denouer de la relation familliale, c'est a dire que je ne me vois pas marié, d'ou peut être ma névrose d'échec
je comprends que je puisse faire du mal autour de moi mais j'ai besoin d'être aidé, je crois que le pire sentiment que j'ai depuis c'est cette sensation qui me poussent vers l'echec de ma personne, je me sens saboté, j'ai lu que mon comportement étais "hysterique" et il est vrai que j'ai tous les symptomes, je voulais que les gens sachent aussi je souffrent enormément quoi qu'on puisse penser des gens comme moi, et j'aimerais être aidé; je voudrais en parler a ma mère, personnellement car elle sais ce que je ressens, elle à aussi un comportement hysterique mais qui est beaucoup moins ravageur que moi, je voudrais aller en séance chez un psy mais pas seul pour commençé, je veut juste me sentir loin de chez moi et redevenir normal, quand je vais chez mes soeurs, ça me rapelle a quels point elles m'ont rabaissé (crachats, insulte) et j'ai du mal avec ça, je sais pas quoi faire?
mes journées depuis le mariage sont les mêmes, je me lève cris sur mon père; sabote le ménage, ne fais plus a manger, (degouts) je ne dors plus, je dirais que je veille les poings serrés douleurs ETC;;;;
j'ai aussi très peur de me suicider, je sais que ça pourrais être un acte très regrettable et j'ai peur de ça, rien d'e parler j'ai une boule au ventre,

j'en ai marre, je parle a ma mère mais elle se met a pleurer comme moi, dès que je lui dis que ça va pas, elle adopte la même attitude! si je dis que je vais pas bien, et que je veut son aide, elle fais semblant de pleurer pour finir par dire, que en gros elle c'est pire!!

4 réponses

Messages postés
75528
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 décembre 2021
9 316
Bonjour.

Tu es en traitement pour tes problèmes émotionnels pour l'instant ?
Tu as 25 ans, donc tu peux sans problèmes contacter ton médecin pour lui demander de l'aide.
Messages postés
111
Date d'inscription
lundi 15 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
21 janvier 2017

nan, pour le moment j'ai aucun traitement pour le moment, je vais aller le médecin le plus rapidement pour lui demander,
j'ai aussi peur de sortir dehors depuis, je vais tout de même allez voir mon médecin car je commence à me faire tabasser comme il faut et je ne le supporte plus,
je crois aussi que je suis perverse narcissique, et je me rends compte des comportements autour de moi, comme si je sentais chaque personnalité,
celle de mon père et celle de mon grand frère : pervers narcissique, et je crois que je suis comme eux, doublé d'hystérie, quand je reste avec eux et que je me mets a pleurer, ils me tapent , mon père me mords, me cogne, mon grand frère s'amuse a me parler comme j'aime pas qu'on me parle, il a tout a fais le m^me caractère que moi et c'est pour ça que ça peux pas coller, le pire c'est de se découvrir perverse, j'en ai marre, franchement, j'en peux plus, mon père ma fouler le pieds en l'écrasant contre le portail, ma mordu, m'a attaché puis m'a fouetté, ils m'ont jeter dans la piscine comme une chaussette sale, et quand mon grand frère et rentré il a dis , ça se fais pas, puis il m'a tapé a son tour???!!
voir le médecin, c'est prendre le risque qu'ils voie mon corps, je suis partagée entre si ji vais qu'est ce que je vais dire? vu mon caractère egocentrique et la haine que j'ai envers mon père et mon frère, je pourrais les envoyer en prison pour ce qu'ils m'ont fais.
Messages postés
75528
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 décembre 2021
9 316
" je vais aller le médecin le plus rapidement pour lui demander,"

Oui, je t'encourage à ne pas attendre et tu lui expliques en détail ce que tu as décrit ici.
Ton médecin saura bien quoi faire pour t'offrir l'aide dont tu as besoin.
Messages postés
111
Date d'inscription
lundi 15 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
21 janvier 2017

j'ai très peur des conséquences et surtout de ou je vais aller, ma famille ne me parlera plus,
je ne peux pas laisser faire encore, et encore, ça augmente ma haine,pour dire franchement, je vais dire que je me suis fais agréssé,
j'ai l'impression d'être un démon, mais vraiment, comme si le mal se logais en moi, qui je suis en vrai,
MERCI DE M'avoir lu et repondu,
Messages postés
102027
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 088
Bonjour


Les droits de l'homme ça existe.
Personne n'a le droit de te frapper pour rien.
Tu habite en France ?

A+
Messages postés
75528
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 décembre 2021
9 316
Bonjour Mya.

Reste sur cette question maintenant sans reprendre des suites dans une nouvelle
question. Cela est difficile de comprendre ce qui se passe réellement.

https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/forum/affich-904362-pervers-ya-t-il-un-liens-avec-l-education
Messages postés
111
Date d'inscription
lundi 15 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
21 janvier 2017

oui, moi aussi j'essaye et je comprends rien, on dirais que suis dans plusieurs extreme, a chaque fois, c'est tellement contradictoire, c'est comme si je faisais un pas en avant et un pas en arrière; comme mes réponse :
"oui mais non, quoi que pourquoi pas je sais pas, vas y, nan laisse tomber, ra et puis pourquoi tu me demandes ça a moi"et ensuite la phase de regret "je regrette, j'aurais du t'ecouter, j'en ai marre, blablabla" je suis trop bizarre
bon, on verras ce que me diras le psy, j'espère qu'il pourra m'aider à y voir plus clair.
je fais ça pour ma famille parce que ça fais beaucoup d'embrouille, mon rêve à moi c'est de mourrir sans trop souffrir, partir une fois pour toute et puis le regretter,
je sais dors et déjà que si je me tue, se sera bien malgrè moi, car au fond je n'aurais pas voulu