Genous douloureu malgès radio et irm vierge

Signaler
-
 aouch -
Bonjour,
j'ai eu un accident de travail en juillet 2010 ou l'on m'a dit que j'avais certainement uen petite déchirure musculaire car à froid j'étais incapable de m'appuyer sur la jambe gauche (ça me faisait mal sur tout le coté du facia lata (du genou aux points d'attaches à la hanche) ainsi que dans la cuisse... ensuite un kiné demande une échographie car il trouvait que je me plaignais de douleurs anormales à l'arrière du genou et sur le côté, résultat échographie qui montre que pas de déchirure au quadriceps ... mais les douleurs sont toujours là ....
je reprend le travail de novembre jusqu'en décembre, et là un soir patratra douleurs casi intenses à la cuisse gauche et au genou, même assise je me tenai la jambe.
le soir je vais aux urgences, on me met une jambière et on me dis d'aller un ortho... on me préscri une radio, irm mais rien n'y est visible mise à part un léger oedeme des masses molles ....
depuis j'ai toujours cette douleur sur le côté de la cuisse, qui me prend le haut du mollet et cette sensation de blocage du genou si je marche plus de la moitié de la journée, ou que je suis trop assise ou au repos ... j'ai des sensations de picotements plus ou moins forts à l'emplacement de l'oedeme (sous la rotule) ou sur l'extérieur du genou, comme une sensation que quelqu'un me tire les muscles à l'arrière du genou ou encore d'avoir un bâton qui vérouille mes mouvements, comme des éclaires parfois si je marches trop longtemps et qui remonte sur le coté de la cuisse (facia lata)
à plusieurs reprises, je me susi assise par habitudes puis j'ai avancé la chaise aussitôt et j'ai eu comme une sensation qu'on me retourne la rotule et ceci accompagner de picotements pas agréable du tout ...

j'ai vue 2 chir ortho, le premier me parle de chondropathie rotulienne légère et qu'il me faut apprendre à gérer la douleur et mon genou, et le second me dis que je n'ai rien du tout (celui est plus fort car il a vu ça à travers le jeans!)

aujourd'hui je suis totalement perdue, il y a un léger mieux car je ne fais casi rien de mes journées, mais si je bouge presque normalement, ça revient...

hier, le medecin conseil me dit que ce serait peut-être bien de passer une arthroscopie pour vérifier les ligaments et la rotule mais que le cartilage ne doit rien avoir, que me genou tient bien en place etc ... j'ai malgrès tout une perte au niveau de la jambe ...

je ne sais plus quoi faire, la seule chose que les médecins savent me dire, c'est d'être patiente et de prendre du daffalgan si j'ai mal (j'ai eu du zaldiar mais suite à des amnesies et un sevrage au bout de 7 cachets j'ai du arrêter)
avant je faisais des ballades de 2h en moyenne avec mon chien et là c'est réduis à 20 minutes ...

avez-vous eu quelques choses qui ressembles ? vous avez fait quoi ?

1 réponse

bonjour

J'ignore où tu habites , mais à Lyon-Croix-Rousse il y a une très bonne unité de soin du genou . Sans doute ailleurs aussi , il faut de renseigner .

Mais , par défaut , demande un autre avis médical , car les erreurs ne sont pas légion , mais existent quand même . Exemple : un jour problème d'épaule . Je fais une radio , et le radiologue ne décèle rien . Chez mon ostéopathe , celui-ci me fait constater sur l'image qu'il y a un déboîtement qu'on distingue plutôt bien . Donc , il est possible que tu sois tombé sur un farfelu . Vois ailleurs .
merci pour la réponse, j'habite dans le calvados, et j'ai un autre rendez (le troisième) en juin donc je verrai bien .... mais ça commence à être long ...
depuis j'ai appri qu'il est hors de question que je passe une arthroscopie (que le médecin conseil aurait voulu)

et aussi non savez-vous ce que veut dire: "les mobilités sont de 0.0.120" ? (cela étant ces chiffres ne changent pas depuis quelques mois)
bonjour, au final j'ai eu une arthroscopie avec ménisectomie, lavage abondant et mobilisiation du genous, kiné pendant 5 semaines (après les 15 jours de soins) car les 3 injections n'avaient pas fait éffets plus de 3 semaines.
on me parle également de l'éventualité que le pérronet ai bouger un peu mais on me dit que cela va se remettre tout seul avec l'aide de semelles orthopédiques.
ce ménisc fissuré n'a été vu ni sur radios, ni sur irm ni sur arthro-scanner .....
honnêtement, je revie !!! je ne suis plus aggressive à cause de la douleure permanente .... c'est plus qu'appréciable.
je n'ai plus qu'à attendre la fin des 2 mois annoncés pour pouvoir marcher de nouveau sans avoir de douleures ou de gènes.