Variation taux PSA

-
 Geral -
Bonjour,

Mon taux de PSA fluctue de 4 à 5.8 puis 5 et actuellement 6,8, quel sont les autres facteurs d'augmentation par exemple le sport ( musculation ) ou la fréquence des rapports sexuels ou une allergie ( Pollen ).

Merci pour votre réponse.

JMB

3 réponses

Bsr,
La pratique du vélo (avec selle !), un TR, un rapport sexuel etc... ont un incidence(faible) sur le taux de PSA.
Cdlt
Messages postés
4079
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mars 2018
7 070
Il est interdit par la charte de commenter des résultats d' analyses. Seul le médecin prescripteur est habilité à le faire.
Bonsoir,
Je n'y vois qu'une simple angoisse !!
S'il n'est pas possible de répondre à ce genre de question, dans ce cas le forum n'a plus lieu d'exister.
Que pense DCI de votre réponse ?
Cdlt
Messages postés
79907
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 janvier 2022
35 372
La question et le problème étant assez "ciblés" on peut se permettre de faire une info. sur la signification du PSA, ses limites, et les modalités de surveillance .

Mais pas plus.
Variation du taux de PSA dans le temps
La vélocité du PSA est considéré comme un reflet potentiel d'évolutivité des tumeurs [16]. Les patients avec un PSA à vélocité supérieure à 2 ng/ml/an, dans l'année qui précède la prostatectomie radicale, présentent un risque accru de mort par cancer dans les suites.

Le doublement du taux de PSA correspondant à une analyse non linéaire de son évolution serait sans doute plus proche de la biologie des tumeurs, ce qui explique son utilisation comme marqueur d'évolutivité [17].


Cependant, si les variations du taux de PSA dans le temps sont bien reliées à l'évolutivité de la tumeur, il est difficile à utiliser pour deux raisons :

* tout d'abord, les variations du taux de PSA ne sont pas spécifiques de la tumeur et nombreuses sont les variations qui sont la conséquence du contingent de tissu bénin (hypertrophie bénigne de la prostate) ;

* par ailleurs, il est possible que lorsque le PSA varie, du fait d'une évolution tumorale, il soit déjà trop tard et que la tumeur soit déjà dans un état évolutif qui n'est plus compatible avec une surveillance active. Ainsi, plus qu'un critère de sélection, la variation du taux de PSA dans le temps est un critère de suivi et de déclenchement d'une biopsie pour vérifier l'état pathologique de la tumeur.

http://www.anamacap.fr/traitements-contre-cancer-prostate-04-surveillance-active-01.php