Risques : plusieurs avortements ?

Signaler
-
 Liux -
Bonjour,
je m'appelle Alice et je suis étudiante dans la région de Bordeaux. J'aurais besoin de l'avis d'un médecin, avant d'aller me présenter à l'hôpital (car je sais qu'en hôpital les médecins n'auraient pas énormément de temps à m'accorder pour répondre à mes questions).
J'ai fait quelque chose de très insouciant, je prends la pilule contraceptive depuis mes premiers rapports (sans préservatif, toujours dans une relation sérieuse et après qu'on ait tous les deux fait le test) cependant deux fois, déjà, il y a eu un oubli, ou une pilule du lendemain prise trop tard et je me suis retrouvée enceinte, la première fois à 16 ans. Cela faisait plus d'un an que j'étais aec mon copain mais nous nous trouvions trop jeune, donc j'ai avorté (par aspiration, au bout de deux mois et demi car j'ai mis du temps à me rendre compte de ma grossesse, et puis j'étais en Irlande quand je l'ai appris).
La deuxième fois, j'avais 18 ans et cela faisait plus d'un an que j'étais aec un autre copain et nous habitions ensemble. Au début nous voulions le garder car mon copain allait travailler cette année. Seulement pendant ma grossesse notre histoire est partie en vrille, et même si au début j'étais presque contente de voir ces deux barres, je me suis vue contrainte finalement de re avorter, par aspiration, au bout de deux mois, après de multiples hésitations.
Nous avons rompu donc, au début de cette année. (J'ai 19 ans maintenant.) Mais même si nous savions que notre couple ne donnerait plus rien de bon, nous avons recommencé à nous voir de façon très irrégulière mais moi, n'ayant plus de copain et n'ayant donc plus de rapport j'avais arrêté la pilule et j'avais perdu l'habitude de l'apprendre... seulement voilà pendant une de nos parties de jambe en l'air il y a plus d'une semaine, j'ai zappé la pilule, et le lendemain étant un dimanche j'ai pris la pilule plus de 48h plus tard et là, j'ai fait un test car mes règles étaient en retard (et aussi parce que j'avais comme un pressentiment..) et en deux deux, le test m'a montré deux barres bien pleines.
Voilà donc maintenant je vais formuler ma question... Bien entendu je m'attends aussi à des jugements négatifs, c'est évident une jeune fille qui tombe enceinte pour la 3e fois c'est vraiment du n'importe quoi (en tout cas en ressortant de l'hôpital même si c'est pas remboursé c'est sur, je prends un stérilet ou un anneau...). Mais j'aurais aussi besoin de conseils solides.
En réalité, je veux vraiment des enfants plus tard, là, c'est vraiment bête que je ne sois plus en couple car je l'aurais volontiers gardé, mais c'est vrai que je voulais m'en occuper avec mon homme et pas toute seule, et puis je veux que cet enfant ait un père, pour l'instant j'ai même pas encore osé en parler au père, de toute façon il m'avait dit que si ça m'arrivait à nouveau je ferais bien de me débrouiller seule (même si la première fois il avait été près de moi pour m'aider), mais ça je le comprends. C'est pas sa faute si j'ai zappé la pilule. Donc, j'ai vraiment peur d'être stérile. Et si les risques sont importants, au 3e avortement, je me passerais sans doute de le faire. Je ne sais pas encore ce que je ferais mais je risque de le garder car j'ai très peur des conséquences sur mon corps.
Je sais être enceinte depuis à peine plus d'une semaine donc si j'allais là, demain à l'hôpital, j'aurais le temps de demander une méthode par médicaments seulement je voulais savoir ce que de vrais médecins me conseilleraient. A quel point pour vous les risques sont importants au 3e avortement et quels sont ils. Vaut il mieux que je le fasse... ou pas...
Merci de votre réponse.
A voir également:

3 réponses

Merci beaucoup, je pense effectivement que si je m'y prends le plus tôt possible et par méthode médicamenteuse il y a moins de risques, et même si tu n'es pas sûr à 100% de la réponse merci quand même c'est un conseil sur lequel je vais démarrer... demain j'irai à l'hôpital et je verrai pour une confirmation.

Effectivement je suis un peu rassurée, car être stérile c'est bien une des pires choses qui pourraient m'arriver ! (Bien qu'être un peu moins fertile ça m'aurait évité des ennuis.)
bonjour,

je ne suis pas encore un vrai médecin, juste un étudiant en médecine, et donc, tout ce que je vais te dire, ca sort des bouquins, je n'ai donc pas l'expérience du terrain pour soutenir mes réponses.

tu as l'air d'être au courant pr ls différentes méthodes d'interruption de grossesse : chirurgicale (= par aspiration) et médicamenteuse.
dans la liste des "complications" de la méthode médicamenteuse, il n'y est pas écrit de risque de stérilité.
ce risque est par contre mentionné dans ls suites d'une aspiration.
or, visiblement, après tes 2 premières aspirations, tu as pu encore tomber enceinte.
Donc si cette fois, tu optes pour la méthode médicamenteuse, je dirais (mais ce n'est que mon opinion personnelle, simple étudiant) que tes chances de tomber enceinte plus tard ne sont pas affectées.

voilà, j'espère t'avoir un peu éclairée/rassurée
Bonjour,

Je me sens rassurée de voir que je ne suis pas la seule dans ce cas là. En effet, je suis aussi tombé enceinte deux fois. La première fois était à 16 ans mais j'étais beaucoup trop jeune et la deuxième fois a 18 ans toujours avec la même personne mais j'étais en pleine année d'examen donc j'ai décidée de ne pas le garder non plus. Aujourd'hui j'ai 20 ans. La chose qui me fait le plus peur est de ne plus avoir d'enfant dû aux IVG et comme si çà suffisait pas j'ai une retard de casiment une semaine qui me fait pensé que je suis de nouveau enceinte étant donné que j'ai arrêter la pillule il y a quelques mois ..
Je pense être enceinte car je revoyais mon ex pendant plusieurs semaines et comme une idiote j'ai pas pensé aux risques que j'encourais. J'ai un retard de règles, des douleurs au ventre et aux seins. Je n'ose même pas faire le test de grossesse. Je n'en ai pas parlé à mon ex car il m'avait prévenu que si je devait tomber enceinte il n'en voudrait pas car il se sent trop jeune encore.
Je ne sais pas quoi faire non plus si je suis à nouveau enceinte. Je pensais aussi le garder car j'ai peur de ce qu'une autre IVG peut provoquer mais j'aurais préféré avoir mon premier enfant accompagnée de quelqu'un. De plus, je ne travaille pas je suis toujours en cours, bref la panique totale.
Au même moment j'ai rencontré quelqu'un de sérieux. C'est tellement rare de nos jours de trouver quelqu'un qui est près à se posé officiellement.. Je lui en ai directement parlé et même s'il dit être là pour moi je suis perdue.
Je suis totalement stressée et je voulais savoir ce que tu as fait finalement.. Si tu as eu d'autres informations sur les IVG ?
Et autre chose, fais le test de grossesse sans tarder ! Il vaut mieux être fixée même si cela fais peur !
Trouver quelqu'un de sérieux, c'est rare mais finalement si tu as un bébé c'est tout ce que tu rencontreras ! Il faut savoir si tu es prête à t'en occuper seule en cas de rupture, sachant que de toute façon n'aie pas peur, tu retrouveras bien quelqu'un, surtout à ton âge, même si évidemment c'est moins facile, mais au moins tu ne t'attireras pas les pénis sur pattes, mais uniquement les hommes qui seront sérieux avec toi. Certes, ça fait très peur d'envisager ça seule, c'est pour ça il faut savoir si tu te sens assez prête, mais il ne faut pas te dire "toute ma vie je serai seule avec mon bébé", car ça n'est pas vrai, sauf si tu as vraiment le pire caractère de toute la terre, ce que je ne te souhaite pas. Ca peut mettre du temps, c'est pour ça que tu dois envisager le fait de des fois, te retrouver seule avec ton bébé mais ça, c'est un problème de beaucoup de femmes. Le plus important c'est au début. Si tu as ton copain, que tu as trouvé y'a pas longtemps, qui sera au moins là pour le début, l'arrivée du bébé, la première année, dis toi que tu passeras le plus difficile avec quelqu'un, et après pour l'avenir, eh bien c'est le risque que nous prenons toutes en décidant de devenir maman.
Bisous
Je pense que je le ferais la semaine prochaine. Le plus tôt est le mieux. Cà me laissera le temps de me décider.
Au fond je suis pratiquement sûre d'être enceinte étant donné les quelques symptômes que j'ai. Mais çà fait toujours peur d'assumer la réalité..
Alors j'essaye de me dire que c'est un simple retard dû au stress. Une amie à moi avait un retard de trois mois une fois.
Tu as raison, au moins avec un bébé on tombe pas sur des gars qui sautent sur tout ce qui bouge. C'est un avantage.
Même si je rêve d'avoir un enfant, c'est une chose qui me fait peur pour l'instant. J'ai peur de tout ce qui va changer dans ma vie. C'est le flou total. Je me questionne sans arrêt.
Si je ne le garde pas il y aura donc une nouvelle IVG et j'ai toujours peur des conséquences des IVG. Certaines personnes m'ont dit qu'il n'y a rien a craindre si l'avortement à bien était fait et qu'il n'y a pas eu d'infections. D'autres me disent que l'on peut devenir stérile.
Une anesthésiste m'a dit que le seul risque qu'il y a c'est les fausses couches plus tard.
Bisouus