Je parle tout seul et me dispute avec "moi-même"

Fermé
Y.Ou
Messages postés
8
Date d'inscription
jeudi 5 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
25 septembre 2013
- 5 sept. 2013 à 19:29
 L.L frit - 13 janv. 2016 à 19:41
Bonjour,
J'écris aujourd'hui parce que voilà il y à quelques temps déjà j'ai remarqué que je parlai tout seul assez souvent (normal ?), jusque là rien de spécialement inquiétant. Cependant, peu de temps après je me suis aussi surpris à dialoguer avec moi-même : quand je me dis quelque chose à moi-même, je me réponds. Au début ça ne m'inquiétait pas non plus même si je commençais à me poser des questions, d'ailleurs "moi 2" n'arrêtait pas de me répéter que c'était normal, tandis que "moi 1" (le vrai) avait des doutes. C'est assez complexe à expliquer, je tiens à préciser que je n'entends pas de voix, moi 2 s'exprime oralement et réellement à travers ma bouche, ce n'est pas seulement dans mon imagination. Au début tout allait bien, quand moi 1 disait quelque chose de positif, moi 2 relativisait avec un peu de négatif et inversement, un peu comme une balance, moi 2 réconfortait même moi 1 quand je commençais à me sentir mal ou à déprimer un peu. Rien d'inquiétant, moi 2 se contentait seulement d'équilibrer la balance, me permettant ainsi de me faire des avis objectifs. Mais en fin juin, j'ai été admis en 1ère scientifique, une filière que je vise depuis longtemps et que j'avais peur de ne pas pouvoir atteindre et qu'il m'est indispensable pour mon avenir. Moi 2 à continué à joué son rôle d'équilibreur de balance jusqu'à mi août : je commençais à stresser, la rentrée approchait et j'avais très peur de ne pas être capable de suivre le rythme, et à partir de là moi 2 est devenu plus "méchant", ou plutôt "malsain". Quand moi 1 disait quelque chose comme "j'aurai peut-être du prendre une autre filière, la S est trop dure pour moi", moi 2 répliquait : " t'as raison, t'as aucune chance les cours seront beaucoup trop difficiles pour toi tu n'es qu'un incapable... Etc, etc" Moi 2 appuie donc à présent du mauvais côté de la balance, et à l'instant même où je vous écris, il est en train de me dire que c'est tout à fait normal et qu'il n'est pas nécessaire de chercher de l'aide sur internet. Au début moi 1 se laissait littéralement bouffer par moi 2, il s'écrasait devant lui mais depuis une semaine moi 2 à commencé à devenir plus vulgaire et moi 1 est actuellement en train d'essayer de lui tenir tête... Je sais que ça peut paraître bizarre que je sois parfaitement conscient de ce qui m'arrive, mais c'est parce que ça se passe tellement souvent que je pense avoir bien compris le fonctionnement de ce moi 2, qui ne se manifeste jamais en publique d'ailleurs. j'ai fais quelques recherches sur la double personnalité, mais ça ne correspond pas, je le vis différemment. J'ai vraiment besoin de vos conseils, actuellement c'est plutôt moi 1 qui "domine", c'est sans doute pour ça que j'écris, mais bon moi 2 continue quand même à me rabaisser, la rentrée à déjà eu lieu et j'ai vraiment besoin que moi 2 redevienne comme avant le plus vite possible car je ne sais plus où j'en suis et dès que je ne comprends pas un exercice, je panique en me disant que tout est fichu. Je tiens également à préciser que moi 1 et moi 2 sont bien une seule et unique personne : moi tout court, gardez bien cela à l'esprit, seulement quand je parle tout seul il m'arrive d'être partagé entre deux avis et c'est la que moi se divise en moi 1 et moi 2, qui étaient chacun d'un côté et défendaient leur point de vue, jusqu'à ce changement de comportement de moi 2.
Merci d'avance pour vos conseils.
A voir également:

5 réponses

Bonjour

Tu es psychologiquement malade

Tu es médecin ?

Les personnes qui se parlent à elle-même ne sont PAS malade. Elles sont "réfléchies".
17
customize left
Messages postés
1879
Date d'inscription
vendredi 8 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
30 novembre 2014

Modifié par customize left le 5/09/2013 à 23:07
Bonsoir,

Non loin de la, et toi ? mais je pense qu' a partir du moment ou on en souffre, oui on est malade.
0
Non. Pas parce qu'on souffre on soit automatiquement malade.
0