Arret du subutex brutalement, suivi j/j

Fermé
hk - lil - 20 sept. 2010 à 16:31
 begonie - 30 avril 2013 à 12:24
Bonjour,

alors voila c'est la première fois que j'utilise un tel procédé, je n'ai pas pour habitude de parler de ma vie et ce qui m'entoure, mais a force j'ai besoin de lâcher un quelconque message, j'espère qu'il aidera certaines personnes et j'espère aussi avoir quelques réponses a mes questions.

je commence par le début, me voila parti en Amérique du sud pour plusieurs mois, mon medecin généraliste m'as prescrit comme prévu 28 jours de Subutex a 8mg, comme a mon habitude je le shoot ( sale habitude prise par mes antécédants avec la came), voila un an et demi que je shoot ce sale produit dans mes tit' veines au début je le sniffer, la prise sublinguale me fait souvent vomir et ce que j'aime dans le shoot c'est qu'il n'y a pas d'attentes une stéricup et pouf droit au cerveau. enfin bref pas tres jolie a voir.

mon médecin m'avait fait une lettre pour essayer de retrouver une substitution équivalente à la Buprénorphine en Amérique du sud, mais voila que mon dernier Sub de shooter, et que je me présente chez un médecin et qu'on m'apprend que le Sub n'existe pas hors Europe, ici la Methadone règne, mais il y a un hic dans tout ca, je n'ai réussi a trouver aucune clinique, ou médecin, ou hôpital, pouvant m'aider. pendant 4 jours j'ai tourner en manque au quatre coins de la ville ou je suis mais au final personne n'as pu m'aider
je me sus donc rendu au centre drogue info service du coin qui m'as trouvé une clinique psychiatrique pouvant sois disant me faire une injection de méthadone pouvant durer un mois dans le corps et seulement après ca on me présenterai a un médecin pour me prescrire de la Methadone...

trouvant le procédé bizarre j'y ai réfléchi une bonne journée en manque bien sur jusqu'au moment ou je craque et je me présente à cette clinique. et là l'éffroie, la pire clinique psychiatrique que j'ai jamais vu avec des personnes zombifiés partout dans la cours j'attend 5 minutes.. 10 minutes.. et dans ma tête ca réfléchi a 10000 a l'heure, pris d'effrois je me suis en aller de la clinique en quatrième vitesse. Et depuis ca fait 9 jours que je n'ai rien pris.

je vais essayer d'expliquer au jour le jour ce qui m'est arrivé:

1er jour: pas de manque bon sommeil tout va bien.

2eme jour: le manque mental ce fait sentir comme un con, j'ai ressorti mes stericup remis de l'eau et injecter ce qu'il rester dans un des filtres.
pendant une heure ca va mais au bout de la deuxième heure bim! une sorte de crise effroyable de tremblement mes muscles était tous bloquer un mal de rein pas possible, la crise a bien durée 15 minutes passé les 15 minutes une migraine effroyable et dodo.

3eme au 5eme jour: j'ai refait la même bétise à peu prêt 4 fois et à chaque fois des crises de plus en plus violentes identiques a celle expliquer précedement. mais sans aucun effet du reste de Subutex dans les filtres de Steribox.

6eme jour: choqué par ce que je viens de vivre et maintenant en manque de subutex depuis 6 jours je décide de tout arrèter être comme ca à l'autre bout du monde sans aucune aide est peut être la seule solution pour que j'arrète un jour je sais quand France c'est tellement facile de pouvoir s'en procurer que pour moi c'est la meilleur occasion de tout arrêter. en ce 6eme jour un gros manque physique je transpire un mélange d'eau et d'acide mes t-shirts noire ont de grosses traces blanches au niveau des oréoles comme si mon corps ce purger de quelques chose, et le mal de ventre arrive aussi.

7eme jour: toujours mal au ventre d'effroyable douleurs dans les jambes et c'est le début des insomnies a arpenter la ville comme un zombie toute la nuit.

8eme jour: toujours pareil mal de ventre, des douleurs dans les jambes et vraiment du mal a m'endormir, alors que d'habitude je suis un gros dormeur, j'ai du dormir 4 heure cette nuit la

9eme jour:aujourd'hui moins de douleurs musculaires mais toujours autant de transpiration, j'ai du dormir 5heures cette nuit et j'ai toujours mal au ventre

j'éspère avoir était assez clair avec mes propos, j'essayerai de continué a poster des messages ici même je vous remerci de mettre des sites comme celui ci pour nous, et j'éspère avoir des explications sur ce qu'il me reste a parcourir encore et si surtout ca va être encore long.

et j'éspère surtout réussir mon seuvrage, ma m'lle n'en peu plus de me voir comme ca, et ma famille c'est pareil.
j'aimerai au moins réussir ca dans ma vie et pas resté accroché a ce medocs comme a une béquille toute ma vie.
courage a ceux qui ce seuvre.

21 réponses

je reviens apres quelques temps sur ce post que javais posé, et aujourd'hui j'ai toujours bel et bien arreté le sub
55