Arret du subutex brutalement, suivi j/j

[Fermé]
Signaler
-
 begonie -
Bonjour,

alors voila c'est la première fois que j'utilise un tel procédé, je n'ai pas pour habitude de parler de ma vie et ce qui m'entoure, mais a force j'ai besoin de lâcher un quelconque message, j'espère qu'il aidera certaines personnes et j'espère aussi avoir quelques réponses a mes questions.

je commence par le début, me voila parti en Amérique du sud pour plusieurs mois, mon medecin généraliste m'as prescrit comme prévu 28 jours de Subutex a 8mg, comme a mon habitude je le shoot ( sale habitude prise par mes antécédants avec la came), voila un an et demi que je shoot ce sale produit dans mes tit' veines au début je le sniffer, la prise sublinguale me fait souvent vomir et ce que j'aime dans le shoot c'est qu'il n'y a pas d'attentes une stéricup et pouf droit au cerveau. enfin bref pas tres jolie a voir.

mon médecin m'avait fait une lettre pour essayer de retrouver une substitution équivalente à la Buprénorphine en Amérique du sud, mais voila que mon dernier Sub de shooter, et que je me présente chez un médecin et qu'on m'apprend que le Sub n'existe pas hors Europe, ici la Methadone règne, mais il y a un hic dans tout ca, je n'ai réussi a trouver aucune clinique, ou médecin, ou hôpital, pouvant m'aider. pendant 4 jours j'ai tourner en manque au quatre coins de la ville ou je suis mais au final personne n'as pu m'aider
je me sus donc rendu au centre drogue info service du coin qui m'as trouvé une clinique psychiatrique pouvant sois disant me faire une injection de méthadone pouvant durer un mois dans le corps et seulement après ca on me présenterai a un médecin pour me prescrire de la Methadone...

trouvant le procédé bizarre j'y ai réfléchi une bonne journée en manque bien sur jusqu'au moment ou je craque et je me présente à cette clinique. et là l'éffroie, la pire clinique psychiatrique que j'ai jamais vu avec des personnes zombifiés partout dans la cours j'attend 5 minutes.. 10 minutes.. et dans ma tête ca réfléchi a 10000 a l'heure, pris d'effrois je me suis en aller de la clinique en quatrième vitesse. Et depuis ca fait 9 jours que je n'ai rien pris.

je vais essayer d'expliquer au jour le jour ce qui m'est arrivé:

1er jour: pas de manque bon sommeil tout va bien.

2eme jour: le manque mental ce fait sentir comme un con, j'ai ressorti mes stericup remis de l'eau et injecter ce qu'il rester dans un des filtres.
pendant une heure ca va mais au bout de la deuxième heure bim! une sorte de crise effroyable de tremblement mes muscles était tous bloquer un mal de rein pas possible, la crise a bien durée 15 minutes passé les 15 minutes une migraine effroyable et dodo.

3eme au 5eme jour: j'ai refait la même bétise à peu prêt 4 fois et à chaque fois des crises de plus en plus violentes identiques a celle expliquer précedement. mais sans aucun effet du reste de Subutex dans les filtres de Steribox.

6eme jour: choqué par ce que je viens de vivre et maintenant en manque de subutex depuis 6 jours je décide de tout arrèter être comme ca à l'autre bout du monde sans aucune aide est peut être la seule solution pour que j'arrète un jour je sais quand France c'est tellement facile de pouvoir s'en procurer que pour moi c'est la meilleur occasion de tout arrêter. en ce 6eme jour un gros manque physique je transpire un mélange d'eau et d'acide mes t-shirts noire ont de grosses traces blanches au niveau des oréoles comme si mon corps ce purger de quelques chose, et le mal de ventre arrive aussi.

7eme jour: toujours mal au ventre d'effroyable douleurs dans les jambes et c'est le début des insomnies a arpenter la ville comme un zombie toute la nuit.

8eme jour: toujours pareil mal de ventre, des douleurs dans les jambes et vraiment du mal a m'endormir, alors que d'habitude je suis un gros dormeur, j'ai du dormir 4 heure cette nuit la

9eme jour:aujourd'hui moins de douleurs musculaires mais toujours autant de transpiration, j'ai du dormir 5heures cette nuit et j'ai toujours mal au ventre

j'éspère avoir était assez clair avec mes propos, j'essayerai de continué a poster des messages ici même je vous remerci de mettre des sites comme celui ci pour nous, et j'éspère avoir des explications sur ce qu'il me reste a parcourir encore et si surtout ca va être encore long.

et j'éspère surtout réussir mon seuvrage, ma m'lle n'en peu plus de me voir comme ca, et ma famille c'est pareil.
j'aimerai au moins réussir ca dans ma vie et pas resté accroché a ce medocs comme a une béquille toute ma vie.
courage a ceux qui ce seuvre.

21 réponses

je reviens apres quelques temps sur ce post que javais posé, et aujourd'hui j'ai toujours bel et bien arreté le sub
47
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 21672 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

bonjour,

Ton message m'a beaucoup touchée.

Moi même, je n'ai jamais pris tout cela mais mon ami a pris de l'héro pendant 5 mois avec du sub en complément. Je n'en savais rien. Il a plus ou moins tout testé, essayé, ... mais depuis quelques années, il ne touchait plus à rien.

Puis un jour, il m'a tout avoué, il voulait s'arrêter mais seul, ça lui était impossible. Nous sommes partis ensemble à l'hopital. Là, le topo classique, sub et re sub, un programme tout bien ficelé, tu en auras pour un an mon fils. Contents et dégoutés, on part. On travaille dur, pleine saison, pas le choix, il ne pouvait pas s'arrêter comme ça.

Les jours passent, ça ne va pas si bien que ça, il se sent toujours aussi défoncé et en fait, ce qu'il voulait, ce n'est pas seulement ne plus toucher à l'héro mais ne plus être dépendant, se retrouver, lui, simplement. Au bout d'une vingtaine de jours, ça n'allait pas vraiment, il changeait les dosages et ne se sentait pas toujours bien, il décide de passer à la métha. Là, mieux, il commence à se retrouver mais toujours cette foutu dépendance, ce lien à la drogue toujours la, ce besoin tous les matins, cette potion infâme,.... Il a commencé à 60mg mais il a tres tres vite diminué. Il baissait de 5 mg par jour à peu pres. Il avait mal mais sa volonté était plus forte que tout.

Un après-midi, il me dit qu'il n'en peut plus, il me demande de tout jeter. TOUT. Il veut tout arrêter, ne plus être drogué à quoi que ce soit, tant qu'à souffrir autant souffrir une fois pour toute et que tout s'arrête. Plus aucun médecin ne veut le suivre, ils veulent tous lui prescrire du sub, pas de métha et lui déconseillent fortement d'arrêter.
Il est décidé, je jette tout, il arrête.

Et là, je te rejoins.... au jour le jour...

Sevrage intense, brutal, douleurs musculaires terribles, l'impression d'avoir une maladie très grave, fatigue extrême, transpiration, les draps chaque nuits sont trempes comme s'il avait pris une douche et qu'il s'était séché dedans.... il est passé par tant de douleurs, tant d'épreuves... et sa derniere dose de méthadone date d'il y a 1 mois et 4 jours. On pensait en avoir pour 5 jours, puis 10, puis 2 semaines, puis 3 semaines grand maximum, on nous a tout dit, on a tout cru et maintenant, c'est dur de se dire que ce n'est pas fini mais presque. Parfois, tout va bien, il a grossi (il avait perdu 20kg), sa libido revient (pour mon plus grand bonheur!), il redevient normal, .... le manque se fait ressentir quand on s'y attend le moins mais la victoire EST LA.

Je ne peux que t'encourager, tenir bon, il le faut, pour toi, ton amie et ta famille. Il en a tout de suite parlé à son pere et sa mere. Nous sommes à présent plus proche que jamais et ils ont tenus une place déterminante dans sa lutte. Il faut être entouré, c'est je pense indispensable. Chaque heure, chaque minute est une minute de gagnée, il faut avancer vers la vie, la vraie, la tienne. Courage.

Je serais contente d'avoir de tes nouvelles et propose de t'en donner des notres.
A bientôt
E&S
alors, ces derniers jours ont étaient vraiment spécials:

pendant ces 3 derniers jours le plus dur à était vraiment l'insomnie la nuit, et la fatigue en journee, mon bide ce retabli petit a petit, mais le moral lui est plat. Ici c'est le début du printemps, un soleil de plomb me réchauffe la journée, mais pourtant j'ai beaucoup de mal, à me motiver( j'arrive a faire les choses basique, preparer a manger, aller acheter des clope etc..)
j'avou que du soleil fait beaucoup de bien sur le moral, jpense m'en être sorti du manque physique, bien que mon cerveau à encore du mal à créer de l'endorphine
niveau libido c'est 0, ca me coupe toute envie, depuis les premiers jours de sevrages je n'ai pas pu faire l'amour (javou ca c'est regretable et peu également affligé quelques tensions dans le couple).

j'ai decider encore d'attendre la fin de semaine avant de commencer de sortir vraiment, ce qui ne m'empeche pas de boire beaucoup d'alcool la journée, et quelques ti joint la soiree
après va faloir réapprendre et a se remotiver, vais essayer de partir quelques jours en bagpack dans la cordilliere des andes, la suite au prochaine episode et merci pour ta réponde.

MOMO, Salut mec, la on n est le 24 septembre dit moi a quelle date a tu arrété, moi aussi j'ai arrété le sub du jour au l endemain, moi j étais a 5mg, les 12 premiers jours sont les plus dur, mais moi je dit c au bout de 7 jours déja c'est vraiment le plus dure, moi j avais 17 jours de congé alord j en n est profité pour tous arrété, la sa fais 2 ans et quelle pied. Tu a fait plus de la moitié, encore quelque jours et tous t est terminé je te le souhéte. BIZZ Et donne de t est new. MOMO.
alors aujourd'hui ca doit faire a peu pret 13 jours que j'ai tout stopper, c'est vrai que par rapport aux premiers jours maintenant ca a rien a voir, c'est plus psychologik, a des moments ou j'ai vraiment envie d'en reprendre, les moments ou jsuis seul le plus souvent, mais la ca commence a aller, jreussi a ressortir de chez moi et a faire quelques trucs ca passe bien, esperont que ca va plus trop durer,
et sinn tjour meme probleme insomnie jdort 5h par nuit, la journee beaucoup de fatigue, et la precocitée s'installe.

la suite au prox episode...
que deviens tu l ami !!!!! je suis tombé sur ce forum par hasard car je prend du subutex depuis 14 ans maintenant et je voulai avoir des renseignement sur les gens qui avaient arrêter j'ai aimer suivre ton histoire ,alors dis moi si tu vas bien

Pour l insomnie, c'est normal sa peut durée encore quelque jours, normalement du aurais du demender des somnifaires, mais bon au bout de 13 jours c'est plus lapenne, et t en mieux d ailleur, autrement 13 jours c'est vraiment top, encore quelque petit jours, mais comme du dit c'est plutot psychologik maintenant. Allé bon courage..
Messages postés
102032
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
18 616
Vas y doucement mais sûrement :)

Tout arrêter d'un coup c'est risqué et très difficile.
Salut ,
avant tout , félicitations pour ta franchise ...
Je suis moi aussi en train d'arrêter ces satanés comprimés , 15 ans à 16 mg/jour en prise "alternative" comme ils disent si bien ...
Mais contrairement à toi , je le fait progressivement ; j'ai commencé à diminuer et à les prendre sous la langue il y a 4 mois , et des 16 mg initiaux , j'en suis maintenant à 2-2,4 . Les douleurs ont étés franchement pénibles à supporter les deux premiers mois (le dos , les jambes , les migraines , les baillements ...etc) et se font de plus en plus gérables .Certains jour j'oublie carrément de le prendre mais mon corps lui , me le rappelle !!
Je commence à retrouver un sommeil correct , j'ai de nouveau envie d'aller vers les autres et de reprendre les commandes du navire ; même s'il nous semble que le sub ne nous fait rien car il n'y a ni flash , ni "piquage de zen , ni gratouille comme avec la drepou , ce produit reste une drogue hyperpuissante et ultra-addictive ... et le geste du teuchou en devient d'autant plus une (sale) manie !!!

D'après ce que j'ai lu , tu es entouré par ta famille et ta copine , n'hésites pas à leur parler si tu en as la possibilité (je sais c'est dur) , c'est un acte de confiance et d'amour , ils te soutiendront et le fait de te voir aller mieux les remplira de joie !
Tiens bon si tu le peux mais ne te martyrises pas au point d'en péter , souffle au moins un jour/semaine en prenant un peu de codéine par exemple (pas la boîte !!!!) , si tu la trouves là où tu es bien sur .
Courage , on s'en sortiras , c'est sur car la volonté est là !
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 26 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
26 mars 2013
2
Salut atoi ton histoire me touche particulierement etan donner que je vie la meme chose en ce moment.Je nai pas pour habitude non plus de raconter ma vie mais je te comprend dans un sens lire ton histoire me rassure c'est donc possible faut rien lacher et puis ca me fait du bien d'en parler vraiment je nose pas vraiment en parler autour de moi personne peut vraiment comprendre je pense.bref jeune insoussiant jai suivi une jolie fille dans ses betise taper de l'heroine deux ans en alternant traitement et drogue.jai decider de couper les pont avec ce monde si froid et la jen suis au troisieme jour le plus dur pour le moment etant le manque du medicament.vide,frisson,transpiration de fou et insomnie bref un jolie coktail mais je lache rien a voir ton histoire il y a plus dur que pour moi.je suis determiner jesper juste que je tiendrais car jai tout perdu ou presque dans mes peripethies de droguer,lamour,la drogue yavai que ca.Plus jamais je serait influencer ou addicte aquoi que ce soit c vraiment mon souhait le plus cher la liberter.excusez moi pour les fautes d'orthographe c pas mon fort.bonne chance atous ceux qui vivent ca et vous etes pas tout seul croyez en vous vraiment c le plus important meme si le mal est la et intense la vie reserve comeme quelque belle surprise.
courage c'est pas simple, fait pas l'erreur de rendre ton enturage responsable de toi, j'ai fait cette connerie au point de perdre la mlle de ma vie, gare a ces deux voies qui se battent a l'interieur de toi, perso j'en ai chié deux bon mois mais je t'assure tout est possible, suffi d'etre bien entouré
et si t'as es questions a me poser hesite pas j'y repondrai
bonjour a tous jai lu vo message je trouve sa super moi j'ai actuelllement un gros souci jai repri le boulot depuis deux semaine et du coup comme je suis conducteur routier jai completemen arreter le subu au bou de quasi 6 de traitemant a 8mg part jour et la je part completement en depression j'ai limpression que tt se qui mentoure est noire que je suis seul au monde je pleure tt les jour je ne c plus qoi faire mai je nen n'est toujours pa repris repondez svp c importan pour moi merci
alex je te souhaite de continuer sur ta lancer avec ton boulot ce sera plus facile. et la depression c'est normal pour tout le monde c'est pareil
Messages postés
102032
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
18 616
Depuis septembre 2010 ... :)
Salut neubauten, déja félicitations pour la diminution, et qui est la meilleur sollution pour totalement arrété le sub, j'ai une question a te demandé s est quoi la codéine, sa aide a arrété? Merci de ta réponse..
bt c'est tres dur
la codeine est presente dans les sirops pour la toux SECHE (néocodion, dinacode ) et dans les paracetamol codeinés. pour ton cas neubauten lors des premiers jours de ton sevrage tu t es fais une poussiére en t injectant les cotons.Fais gaffe c'est le meilleur moyen d attraper l hépatite C;

Alord t en n est ou?
Salut alex, tu a arrété depuis 6 jours c'est sa? et tu bosse actuellement ? Parce que pour arrété il te faut minimome 15 jours d arret surtous a 8 mg.
Un conseil il ne faut pas arreter d'un coup.

Il faut plutot que tu reduise au fur et à mesure en descendant de plus en plus.

ex : passer de 8 mg a des cachets de deux mg puis attendre et continuer a descendre.

il te faudra de la patience mais en arretant d'un coup tu risques des probleme allant jusqu'a la crise cardiaque

Bon courage.
je suis d accord et puis les premiere d ecro ne reussice pas toujours mais a la longue on y arrive etre dans un bon context avec des personnes qui ne te juge pas et pour mon cas je pense etre sur la bonne voix car j'ai fini mon traitement il y a 3 jours c'est pas long je sais mais je suis dans un pays ou il n y en a pas et je rentre pas en france avant 5 mois
tu es courageux et tu n'a pas le choix mais le fait d'etre entouré et un plus, bon courage et laisse les cons qui jugent c'est trop facile et en general se sont toujours les mêmes qui se permettent de juger alors qu'ils ne savent pas ce que tu as vécu pour en arrivé la. garde la pêche et bonnne chance pour toi.
merci c'est pas faut dans ce milieu il te juge un peut trop facilement si je m en sort en ce moment c'est bien grasse a mon frere qui etait deja a l etranger depuis 6 ans dans un pays ou sur ton billet d avion c'est clairement dit qui faut pas d econer si tu voie ce que je veut dire
ce cache et une poiseq
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 26 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
26 mars 2013
2
a

Dur ca fait maintenan quatre jours je ne sais pas si je vais tenir je me sens trop mal entre frisson insomnies mal partout tremper fin tu connais hein ...jprendrais nimporte quoi pour me soulager jme sens malade..l'idee den reprendre narrete pas de me traverser l'esprit..
courage mec ce serai bete d'arreter apres tous ces efforts, t'as fais le plys gros, tiens bon et tu vera tu te regardera autrement, fait gaffe au :mauvaise frequentation et au :medecin qui voudront t'aider en te refilant du sub, prend des somniferes au pire si c'est grave dur de dormir mais abuse en pas reto:mbe pas dans un autre truc

Yep carément ba ca fait deja un petit moment que j'avais couper les ponts avec tous ce monde il me restait plus que ma copine.Malheureusement elle n'arretera jamais je crois (Je parle d'heroine la) avec la vie qu'elle a eu elle aussi et je crois que c'est ce qui me fait le plus mal, la laisser ladan. j'ai donc mit fin a notre relation j'ai eu le déclique la semaine derniere, deux ans et demi d'amour passionel intense mais pathétiquement toxique...Tu comprends donc que c'est doublement dur j'ai perdu mon amour en meme temps et je culpabilise de la laisser mais je dois dabord penser a moi.Bref revenon en a moi le medecin ma donner des sommenifers ce qui devrait vraiment m'aider je suis a bout je vais enfin pouvoir lacher prise.J'ai été tres surprit qu'il me redonne du subutex,il voulait que je dimminu par palier et ma donner du 0.4 la dose minimum pour un mois.J'ai une tres bonne amie qui est la avec moi jusqua ce que le calvaire soit fini je lui est donc donner la boite pour pas craquer j'ai pas fait ces quatre jour interminable pour rien! J'en ai pris un juste apres le medecin et je n'ai rien senti c'est ca le pire! Bref voila voila je me retrouve avec pas de mine tout blanc tout pas bien mais je suis plus seul désormais et ca m'aide beaucoup.Merci pour ta présence vraiment et tes mots qui m'ont aider a tenir qui m'ont donner du courage.Merci je te tiendrais au courant de l'évolution.
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 26 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
30 avril 2013
1
bon courage a toi, je connais c symptome ( mon conjoint) et je c que c tres difficile a vivre tu a vraiment beaucoup de courage, je te felicite,
l'annee derniere nous avons beaucoup voyager et avont fait de nombreuse visite ce qui l'a aider a s'en sortir, mais de retour en France les frequentation l'ont repousser, met de coter ce que tu connais surtout les frequentation sont la pire chose car eux te tente beaucoup. j'espere que tu va t'en sortir et fait attention un arret brutal de traitement peu etre dangereux. prend soin de toi et bon courage