Comment vivre avec un névrosé obsessionnel ? [Résolu/Fermé]

-
Bonjour,

Depuis quelques années maintenant, son état psychologique a été défini par les spécialistes comme une névrose obsessionnelle. Médicament à petite dose et séances de psy (certes totalement irrégulières) ne suffisent pas à le faire revenir comme il était. Mais là n'est pas ma question. Ce que j'aimerai savoir c'est comment doit on réagir face à une crise? J'ai tout essayé : ne rien dire, ou rentrer dedans, surtout ne pas compatir, défendre mes intérêts et ceux des gamins, bref chaque crise me fait mal, ses paroles sont assassines, je m'en prend plein la tronche à chaque fois alors que je n'y suis pour rien, sauf que je mets toujours entre sa victime (quand ce n'est pas moi !) et lui... Que dois je faire ? Quelle attitude avoir ? Comment passer au-dessus et se dire que ce n'est qu'une crise... Je l'aime tant...

Merci à vous pour vos témoignages et/ou vos réponses...
Afficher la suite 

3 réponses

Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 6 novembre 2015
Dernière intervention
5 janvier 2016
0
Merci
c'est vraiment très triste je le constate. Je pourrais te dire de juste l'écouter quand il est dans ses crises et de te dire que c'est pas lui qui parle c'est la névrose mais je ne suis pas à ta place et dire ça comme ça peut paraître facile mais le vivre c'est une autre paire de manche. Je te conseille d'abord de voir le médecin pour la thérapie comme le conseille begonie, après si ça ne va toujours pas, il faudrait mieux que tu te résignes à le quitter et refaire ta vie car tu finiras déprimée si ça continue comme ça et même pire.
Je te souhaite bon courage en tout cas
Publi-information
Andy31200
Messages postés
63902
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 mars 2019
6285 -
L'important est que le névrosé ait le désir de guérir et soit partie prenante dans le soin, qu'il fasse confiance au thérapeute et soit dans l’alliance et quant on lis sur la question de mamn :
"séances de psy (certes totalement irrégulières)" ...il faut au contraire un travail régulier.
0
Merci
bonsoir
je suis dans le même cas que vous
mon mari a souffert de sa en 2005 ET IL s en est sorti en 2007 ET depuis l'année dernière il a recommencé et la je ne l'aide plus je n'ai plus de force et je n'ai pas envie d'aller voir son psy car a cause de cette maladie j'ai de la tension
j'envisage de le quitter mais je n'ai pas d'emploi donc pour l'instant je reste avec lui je n'ai plus de sentiment pour lui je fais chambre a part il m'use a petits feux
bonne soirée
Publi-information
Messages postés
96192
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 mars 2019
3963
-1
Merci
Bonjour mamn,
Pour les proches qui vivent journellement avec des personnes qui souffrent de ce type de problèmes, il est utile de faire en sorte d'obtenir un entretien avec le médecin spécialisé qui suit votre mari. Un entretien de couple peut être très aidant. Vous-même, vous avez aussi besoin d'aide et de conseil. Vivre à coté de personnes qui présentent ce type de crises est trop difficile et épuisant si vous restez seule face à la situation. Vous avez besoin de votre énergie pour toute la famille
Il n'y a hélas, je m'en rends compte aucune solution! Je vis avec un -nevrose-definition névrosé] obsessionnel depuis 12 ans et ma vie est un enfer fait de dévalorisation, de rejet et de privation. Rien ne peut raisonner ni convaincre ce type de structure. C'est un enfer, et la seule solution est un très long travail-de-deuil pour accepter la réalité et enfin arriver à le quitter!!! J'y travaille! c'est douloureux de laisser quelqu'un qu'on aime, mais peut-on aimer sans jamais rien recevoir d'autre que du mépris? Peut-on aimer en étant malmenée et jamais valorisée? car le névrosé obsessionnel ne pourra JAMAIS faire autrement, dites-vous le!!