La fibromyalgie

Signaler
-
 Lenza -
Bonjour,
Mon médecin traitant m'a diagnostiqué il y a 10 mois environs une fibromyalgie. J'ai beaucoup de douleurs, qui augmentent avec la tension due au stress quotidien au travail. Les muscles se contractent et j'ai de fortes céphalées musculo-tensives. J'ai un problème de fatigue chronique et de fatigue musculaire. Je fais la rééducation musculaire aux jambes 3 fois par semaine et un traitement cervical une fois par semaine pour soulager mes migraines qui rendent très difficile ma vie quotidienne, surtout au travail.
Les douleurs et la fatigue ont changé ma vie et mon attitude, j'étais très sociable, pleine d'énergie, souvent positive, parfois cette énergie se transformait en anxiété.
Maintenant cette anxiété est amplifiée et conditionne à tel point ma vie en négatif que j'ai la sensation de vivre dans un cauchemar. J'ai fait le test de Hamilton et on dirait que je suis en pleine dépression.
Pendant ces derniers mois mon état d'âme a tellement empiré que j'ai décidé de commencer une psychothérapie (la semaine prochaine); on m'a donné aussi le Cymbalta, mais j'ai arrêté deux jours plus tard, trop d'effets indésirables, nausée, fatigue, apathie, ralentissement, sécheresse de la bouche, détournements de tête sensation de tête vide.
J'ai essayé en pensant que un inhibiteur de la capture de la sérotonine et de la noradrénaline serait indiqué pour la fibromyalgie (j'ai lu que les FM livrent moins de sérotonine et celle ci est la raison des états dépressifs si fréquents).
Je me sens un peu perdue en ce moment, mon moral est très bas. Je sais que je peux arriver à gérer les douleurs, sauf les fortes céphalées que peuvent durer même une semaine, mais je me sens impuissante par rapport à cette tristesse-angoisse qui me bloque.
C'est la première fois que j'écris dans un blog, cela me soulage de pouvoir partager tout cela avec d'autres personnes qui souffrent. Je ne suis pas française, peut être il y aura des fautes.
J'espère que chacun de vous puisse trouver à peu à peu la sérénité que la fibromyalgie nous a fait perdre.
Bonne soirée à tous,
Daisy

1 réponse

J'ai aussi cette maladie qui me fais souffrir chaque seconde qui passe dans une journée, mais je suis suivie par un médecin avec qui j'ai trouver une molécule qui me fais de bien et d'autre pour calmer les plus fortes douleurs qui peuvent subvenir dans la journée. Mais moi j'en ai un peut moins avec tout cela et encore moins en faisant du vélo assez souvent. Mais je n'ai jamais eu de dépression donc là je ne peut rien vous dire mais pour ne pas être stressée j'ai un traitement pour mes migraines qui évite cette état de stress. Mais je comprend bien tout ce vous vivez car je le vie aussi et pour moi le plus dur ses au niveau du sommeil que ces le plus dur. Voilà en gros ce que je peut dire sur cette maladie qui est très dur a vivre.
Bon courage et ne pas se décourager
Lenza